Manimalworld

Canidae


La famille des canidés (Canidae) est représentée par douze genres et trente-cinq espèces. Ce sont des mammifères carnivores possédant de nombreuses molaires et des griffes non rétractiles. Les canidés ont une large aire de répartition s’étalant sur tous les continents sauf en Antarctique.


Canidés
Les canidés



GÉNÉRALITÉS

Les canidés sont une famille de carnivores très homogènes. Elle comprend de petites espèces comme le fennec long d’environ 40 cm et des espèces plus grandes atteignant au maximum 1,40 m comme le loup (la queue n’est pas comprise dans les tailles citées ci-dessus).

Les caractères communs aux membres de cette famille sont :

- Un crâne au museau plutôt allongé

- Une zone nasale nue et humide

- Des oreilles droites et triangulaires

- Des membres allongés (plutôt court chez le chien viverrin et le chien des buissons, très long chez le loup à crinière).


Canidé 01
Crâne et dentition du canidé

- Leurs pattes antérieures ont cinq doigts (seulement quatre chez le lycaon), alors que les pattes postérieures n’en comptent que 4.


- Les griffes des canidés sont fortes et non rétractiles et leur marche est digitigrade.


Canidés 02
Reconnaître les empreintes des canidés

La dentition des canidés compte 42 dents à l’exception du genre Speothos (chien des buissons) qui ,'en a que 38, le genre Cuon (dhole) avec 40 dents et l’otocyon qui en possède 48.

Les canidés sont des animaux typiquement terrestres. Seuls les renards du genre Urocyon (renard gris d'Amérique et renard gris insulaire) ont la capacité de grimper aux arbres et le chien des buissons de plonger dans l’eau pour capturer des poissons.

Les loups, les dingos et les lycaons ont des mœurs grégaires. Ils vivent et chassent en meutes d’environ dix individus voire davantage. Les autres espèces vivent en solitaire, par couples ou en petits groupes.


Canidés 03
Les membres de la famille des canidés

On retrouve les membres de la famille des canidés sur tous les continents de la planète sauf en Antarctique. Le dingo vit en Australie, mais il semble certain qu’il descende du chien domestique importé il y a fort longtemps.

La gestation de la plupart des canidés dure entre 50 et 70 jours. La période de chaleur (rut) a lieu une fois par an. Les canidés ont entre 1 et 13 petits en moyenne par portée, qui sont habituellement élevés dans un terrier. Les petits naissent aveugles et ceux de certaines espèces de renard sont allaités jusqu’à l’âge de 10 semaines. Les canidés atteignent en général leur maturité vers l’âge de 1 ou 2 ans.


Canidés répartition
Répartition géographique des canidés

ÉVOLUTION

Les membres de la famille des canidés, comme les autres carnivores, ont évolué à partir d’un mammifère carnivore proche de la genette, qui grimpait aux arbres et vivait pendant l’éocène.

Bien que les canidés aient été autrefois groupés avec d’autres carnivores tels que les ours et les ratons laveurs, ils sont aujourd’hui considérés comme plus proches des Felidae du point de vue de l’évolution.

Au début de l’oligocène, il y a environ 38 millions d’années, apparurent au moins 50 animaux d’aspect canin, munis de longues pattes adaptées à la course et de doigts bien développés aux griffes émoussées. Ce fut probablement la lignée de carnivores qui eut le plus de succès, et ceci continua jusqu’à l’holocène.

Les premiers loups et renards apparurent vers le pliocène supérieur (il y a 8 millions d’années). Le lycaon, le dhole et le chien des buissons d’Amérique du Sud se développèrent probablement à partir de lignées séparées qui se différencièrent du chien de l’éocène vers la même époque que les hyènes.


Canidés 04
Évolution des canidés

COMPORTEMENT

Les canidés ont un odorat et une ouïe bien développés qui leur permettent de chasser de jour comme de nuit. Ils ne chassent pas en embuscade comme le font les félins. Ils parcourent leur territoire et poursuivent leur proie dès qu’ils l’ont repérée. Ils sont essentiellement carnivores, bien que beaucoup d’espèces mangent également des fruits et divers végétaux pendant les périodes de disette. Ils se nourrissent principalement de souris, de campagnols, de grands rongeurs et de lapins, mais recherchent également les insectes et potentiellement ils se contentent aussi de charognes. Les grands canidés chassent également des ongulés.

Plusieurs espèces chassent en bandes. Les lycaons, par exemple, pourchassent à tour de rôle leur proie. Les loups et les dholes de l’Inde chassent plutôt en famille ou encore en groupes plus larges. Les bandes de dholes, qui comprennent généralement plusieurs familles et comptent jusqu’à 30 membres, sont réputées pour s’attaquer aux tigres et aux ours noirs de l’Himalaya.

Les canidés ont des territoires qu’ils marquent avec leur urine ou des substances odorantes. Le territoire du loup gris varie de 18 à 13 000 km², alors que celui du renard ne dépasse pas 5 à 50 km². Chez les canidés solitaires, comme les renards, la surface du territoire dépend du sexe, de l’âge de l’animal et de la nourriture disponible.

Les différents cris des canidés, tels que l’aboiement, le grognement, le jappement, le gémissement et le hurlement, sont généralement associés aux comportements qu’ils peuvent avoir. Lever ou baisser les oreilles ou la queue, hérisser les poils du cou sont également des signaux de communication entre eux et plus particulièrement pour la soumission ou la menace.


Loup gris commun
Loups en meute
© Manimalworld

SUPRÉMATIE DES CANIDÉS

Les canidés représentent la deuxième grande dynastie de prédateurs après les félins. Le renard gris d’Amérique ressemble morphologiquement ainsi que dans son mode de vie aux premiers canidés. Comme ses ancêtres, il retourne parfois dans les arbres pour chasser. Cependant, la vitesse et l’endurance ont constitué un facteur essentiel qui donna la suprématie aux canidés sur les félins.

Le changement climatique favorisa l’émergence de grandes plaines découvertes. Si les félins ont perdu les arbres qui leur permettaient de se camoufler pour chasser, les canidés sont devenus plus rapides. La structure osseuse de leurs pattes a évolué pour leur permettre de poursuivre leur proie en terrain découvert. Outre cette aptitude, les canidés ont su développer la vie en groupe et donc communiquer. La bande se révèle être toujours aujourd’hui le mode de vie le mieux adapté à la survie d’une espèce.

La filiation entre le chien et le loup a longtemps fait l’objet d’une controverse. On sait que lorsque 2 espèces distinctes s’accouplent, l’hybride qui en résulte est stérile. Mais une louve et un chien peuvent avoir une descendance capable de procréer. Les dernières analyses génétiques ont démontré que le loup est bien l’ancêtre du chien. Une société de scientifiques américains a même demandé que le chien soit classifié comme une sous-espèce de loup. Cependant, les nombreux croisements effectués par l’homme ont éloigné le chien de ses racines.

Aujourd’hui, le seul véritable prédateur des canidés est l’homme. Ce dernier a quasiment exterminé les grandes bandes qui sillonnaient les continents. Ceux qui survivent le mieux à la pression humaine sont les renards roux.


Loup des Falkland
Le loup des Falkland s’est éteint en 1876

ASSOCIATIONS

Voici les principales associations de protection se battant pour la survie et la conservation des canidés en France :

* ASPAS Nature

* Ferus


loupLISTE DES ESPÈCES

Aujourd’hui, la famille des canidés regroupe trente cinq espèces réparties en treize genres (dont un éteint). Les plus importants sont les genres Vulpes (les renards) et Canis (loup, chacal, coyote, chien sauvage et domestique).


* Atelocynus

* Renard à petites oreilles - Atelocynus microtis


* Canis

* Chacal à chabraque - Canis mesomelas

* Chacal à flancs rayés - Canis adustus

* Chacal doré - Canis aureus

* Coyote - Canis latrans

* Loup d'Éthiopie - Canis simensis

* Loup de l'Est - Canis lycaon

* Loup gris - Canis lupus

Liste des sous-espèces Canis lupus :

* Chien domestique - Canis lupus familiaris

* Dingo - Canis lupus dingo

* Loup arctique - Canis lupus arctos

* Loup d'Alaska - Canis lupus pambasileus

* Loup d'Alberta - Canis lupus occidentalis

* Loup d'Arabie - Canis lupus arabs

* Loup d'Hokkaido - Canis lupus hattai

* Loup de Chine - Canis lupus filchneri

* Loup de Colombie-britannique - Canis lupus columbianus

* Loup de Honshū - Canis lupus hodophilax

* Loup de l'archipel Alexandre - Canis lupus ligoni

* Loup de la baie d'Hudson - Canis lupus hudsonicus

* Loup de la péninsule de Kenai - Canis lupus alces

* Loup de la Terre de Baffin - Canis lupus manningi

* Loup de la toundra d'Alaska - Canis lupus tundrarum

* Loup de Mackenzie - Canis lupus mackenzii

* Loup de Mongolie - Canis lupus chanco

* Loup de Sibérie - Canis lupus albus

* Loup de Terre Neuve - Canis lupus beothucus

* Loup de Terre Victoria - Canis lupus bernardi

* Loup de Vancouver - Canis lupus crassodon

* Loup des chaines de Cascade - Canis lupus fuscus

* Loup des indes - Canis lupus pallipes

* Loup des montagnes Mongollon - Canis lupus mogollonensis

* Loup des plaines - Canis lupus nubilus

* Loup des rocheuses méridionales - Canis lupus youngi

* Loup des rocheuses septentrionales - Canis lupus irremotus

* Loup des steppes - Canis lupus campestris

* Loup du Groenland - Canis lupus orion

* Loup du Labrador - Canis lupus labradorius

* Loup du Manitoba - Canis lupus griseoalbus

* Loup du Mexique - Canis lupus baileyi

* Loup du Texas - Canis lupus monstrabilis

* Loup gris commun - Canis lupus lupus

* Loup noir de Floride - Canis lupus floridanus

* Loup rouge - Canis rufus

* Loup rouge de Gregor - Canis lupus gregoryi


* Cerdocyon

* Renard des savanes - Cerdocyon thous


* Cuon

* Dhole - Cuon alpinus


* Chrysocyon

* Loup à crinière - Chrysocyon brachyurus


* Dusicyon

* Loup des Falkland - Dusicyon australis


* Lycalopex

* Renard chenu - Lycalopex vetulus

* Renard d'Aszara - Lycalopex gymnocercus

* Renard de Darwin - Lycalopex fulvipes

* Renard de Magellan - Lycalopex culpaeus

* Renard du désert austral - Lycalopex sechurae

* Renard gris d'Argentine - Lycalopex griseus


* Lycaon

* Lycaon - Lycaon pictus


* Nyctereutes

* Chien viverrin - Nyctereutes procyonoides


* Otocyon

* Otocyon - Otocyon megalotis


* Speothos

* Chien des buissons - peothos venaticus


* Urocyon

* Renard gris d'Amérique - Urocyon cinereoargenteus

* Renard gris insulaire - Urocyon littoralis

* Renard de Cozumel - Urocyon spp.


* Vulpes

* Fennec - Vulpes zerda

* Renard corsac - Vulpes corsac

* Renard de Blanford - Vulpes cana

* Renard de Rüppell - Vulpes rueppellii

* Renard du Bengale - Vulpes bengalensis

* Renard du Cap - Vulpes chama

* Renard du Tibet - Vulpes ferrilata

* Renard nain - Vulpes macrotis

* Renard pâle - Vulpes pallida

* Renard polaire - Vulpes lagopus

* Renard roux - Vulpes vulpes

* Renard véloce - Vulpes velox


Canidé
Quelques membres de la famille des canidés

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamilleCanidae
Décrit parJohann Fischer Waldheim
Date1817

Canidés 05
Les canidés sauvages

SOURCES


Encarta

Encyclopédie "L’homme et sa planète volume 11"