Manimalworld

Loup d'Éthiopie (Canis simensis)


Le loup d'Éthiopie (Canis simensis), aussi appelé de loup d'Abyssinie ou chacal du Simien, est un mammifère carnivore appartenant à la famille des Canidae. Ce loup est le deuxième canidé le plus rare au monde après le loup rouge. Le loup d’Éthiopie appartient au genre Canis comme le dingo et le coyote.


Loup d’Éthiopie (Canis simensis)
Loup d’Éthiopie (Canis simensis)



DESCRIPTION

Le loup d’Éthiopie est le canidé le plus menacé d'Afrique. Il est généralement semblable à un coyote dans la forme et la taille. Il mesure en moyenne de 84 à 100 cm de long sans la queue et de 53 à 62 cm de haut pour un poids allant de 11 à 20 kg. La longueur de la queue est de 27 à 40 cm.

Le loup d’Éthiopie a de longues jambes et un long museau pointu. Sa fourrure est de couleur rouge fauve claire, avec marquage blanc sur les jambes, le ventre, la queue, le visage et le menton. La frontière entre la fourrure rouge et le blanc est tout à fait distincte. Les marques blanches sur le visage comprennent un croissant blanc caractéristique en dessous des yeux et une tache blanche sur les joues. Le menton et la gorge sont également blancs. La queue est marquée par une bande noire indistincte sur toute sa longueur et un pinceau de poils noirs à l'extrémité. Les femelles deviennent plus jaunâtres pendant la saison de reproduction, et les juvéniles ont un pelage gris anthracite.

Les oreilles sont larges et pointues. Il a cinq orteils sur les pattes avant et quatre sur les pieds arrière. Le museau étroit et les petites dents largement espacées sont des adaptations qui aident ce loup à manipuler de petites proies.


Canis simensis
Canis simensis

HABITAT

Le loup d’Éthiopie est originaire et endémique des hauts plateaux d’Éthiopie. Actuellement, il ne reste que 6 ou sept poches isolées de l'habitat connu. La plus grande population existante se trouve dans le parc national des montagnes de Bale avec 120 à 160 individus. Il existe quelques populations dans les montagnes du Simiens mais leur observation est très aléatoire.

Comme son nom l'indique, ce loup est endémique dans les montagnes éthiopiennes où l'on peut l'observer à des altitudes de 3 000 à 4 370 m. Il affectionne particulièrement les plaines en altitude. En 2008, la population totale de loups d’Éthiopie a été estimée à environ 500 individus, avec près de 250 spécimens reproducteurs.


Canis simensis range map
Carte de répartition du loup d’Éthiopie

ALIMENTATION

Le loup d’Éthiopie est un animal carnivore. Il se nourrit principalement de rongeurs comme le rat-taupe géant qui est son met favori. En l'absence de ce dernier, le loup se tourne alors vers des proies plus petites comme le rat-taupe commun. Il mange aussi des oisillons, les oeufs d'oiseaux et les jeunes ongulés (cobe et nyala de montagne) et parfois de charognes.

Les proies sont généralement capturées dans leurs terriers. Une fois que la proie est localisée, le loup se déplace furtivement vers elle et l'attrape avec sa gueule. Parfois, le loup éthiopien chasse en meute pour s'attaquer aux jeunes antilopes, aux agneaux et aux lièvres.


Loup d’Éthiopie 02
Le loup d'Éthiopie est un prédateur carnivore
© Petr Slavik

REPRODUCTION

Le loup d’Éthiopie se reproduit une fois par an entre octobre et janvier. Après une période de gestation dont la durée est comprise entre 60 et 62 jours, la femelle dominante donne naissance à une portée de 2 à 6 louveteaux. La femelle donne naissance à sa portée dans une tanière qu'elle creuse dans le sol ouvert, sous un rocher ou dans une crevasse rocheuse. Les nouveau-nés ont les yeux fermés et sont édentés à leur naissance. Ils sont gris foncé avec une tache chamois sur la poitrine. À environ 3 semaines, le pelage commence à prendre sa teinte normale d'adulte et les jeunes commencent à sortir de la tanière. Passé ce délai, les tanières sont régulièrement déplacées, parfois jusqu'à 1 300m.

Le développement des jeunes se fait en 3 étapes. La première couvre entre 1 et 4 semaines quand ils sont totalement dépendants de leur mère pour le lait. La seconde se produit à partir de la semaine 5 jusqu'à la semaine 10 lorsque le régime lacté est complété par des aliments solides régurgités par les membres de la meute. Elle se termine lorsque les chiots sont complètement sevrés. Enfin, à partir de la semaine 10 jusqu'à environ 6 mois, les jeunes survivent presque exclusivement de la nourriture solide fournie par les membres adultes de la meute.

Le loup éthiopien atteint son apparence d'adulte à l'âge de 2 ans d'âge et les 2 sexes atteignent leur maturité sexuelle au cours de leur deuxième année. Les données sur l'espérance de vie sont actuellement insuffisantes. Néanmoins, on estime que le loup d'Éthiopie peut vivre entre 8 et 10 ans à l'état sauvage. L'âge maximal connu actuellement pour cette espèce est de 12 ans.


Louve d’Éthiopie
Louve d’Éthiopie et ses louveteaux
© Dada Gotteli

COMPORTEMENT

Le loup d’Éthiopie vit en meute territoriale composée de 3 à 13 individus. Les membres de la meute ont tendance à se nourrir seuls. Tous les adultes se réunissent pour patrouiller et marquer le territoire à l'aube et au crépuscule pour repousser les intrus et se reposent ensemble pendant la nuit. Des liens sociaux forts existent entre les membres du groupe, qui se saluent avec enthousiasme. Les loups mâles se dispersent rarement, alors que les femelles peuvent quitter la meute une fois que la dernière portée peut se débrouiller seul afin de chercher une occasion pour se reproduire ailleurs.

Le loup d’Éthiopie émet plusieurs types de vocalisations. Les appels d'alarme sont émis à la vue et à l'odeur de l'homme, des chiens ou si le danger est inconnu. Le grognement est utilisé en cas de menace. Enfin, le hurlement, isolé ou de groupe, peut être entendu à 5 km de distance et est utilisé pour les communications à longue distance.


Loup d’Éthiopie en meute
Loup d’Éthiopie en meute

MENACES

Le loup d’Éthiopie est l'un des canidés les plus menacés au monde. Une partie importante des derniers représentants de l'espèce a été victime dans le Parc national du mont Balé d'une épizootie. Entre fin septembre 2003 et janvier 2004, la rage a tué 65 individus parmi les loups, soit plus des 3/4 de la population de la région de la vallée du Web. La rage pourrait avoir été introduite par les chiens de berger qui viennent faire paître leurs troupeaux dans le parc.

Leurs effectifs ont été considérablement diminués ces dernières années, principalement du fait des maladies transmises par les chiens et l'augmentation de l'activité pastorale sur les hauts plateaux. Alors que les populations sont de plus en plus isolées par la fragmentation de leur habitat, la probabilité d'extinctions locales a augmenté. La rage et la maladie du Carré transmises par les chiens domestiques aux loups, et l'hybridation résultant de l'élevage avec des chiens domestiques menacent davantage la survie de cette espèce. Il ne resterait actuellement qu'une douzaine de meutes, ce qui représente environ 500 individus.


Loup d’Éthiopie 01
Le loup d’Éthiopie est une espèce gravement menacée d'extinction

STATUT ET CONSERVATION

Le loup d’Éthiopie est une espèce en danger d'extinction. La Liste rouge de l'IUCN répertorie ce loup dans la catégorie en danger (EN).

Gravement menacé par l'épizootie de rage qui a sévi en 2003, un programme de vaccination soutenu financièrement par la CEPA (Conservation des espèces et des populations animales) a été mis en place dans la Vallée du Web dès novembre 2003 par le Programme de conservation du loup d'Éthiopie.

Le loup éthiopien est protégé de la chasse en vertu du droit éthiopien. Des efforts pour réduire la transmission de maladies, notamment la rage, entre les loups et les chiens domestiques et afin de prévenir l'hybridation avec les chiens domestiques ont été entrepris. En outre, le suivi des populations de loups éthiopiens se poursuit encore de nos jours.


Loup d'Abyssinie
Le loup d’Éthiopie est également appelé Loup d'Abyssinie

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle de l'ITIS, il existe deux sous-espèces différentes de loup d’Éthiopie :

- Canis simensis citernii

- Canis simensis simensis


PLUS D'INFOS

Pour de plus amples informations sur la conservation du loup d’Éthiopie :

- Ethiopian wolf conservation programme

- Ethiopian wolf - Born Free Foundation

- BBC Nature - Ethiopian wolf


loupCLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communLoup d'Éthiopie
Autre nomLoup d'Abyssinie
English nameEthiopian wolf
Español nombreLobo etíope
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamilleCanidae
GenreCanis
EspèceLoup gris
Nom binominalCanis simensis
Décrit parEduard Rüppell
Date1840



Satut IUCN

En danger (EN)

Ethiopian wolf
En anglais, le loup d’Éthiopie est appelé Ethiopian wolf

SOURCES