Manimalworld

Parc national de Bardia


Le parc national de Bardia est un parc national situé dans le Terai ouest du Népal. Ce sanctuaire représente ce qui reste d'anciens territoires de chasse de la famille royale népalaise. Loin du tourisme de masse comme le parc national de Chitwan, il est célèbre pour les nombreuses espèces qu’il abrite.


Parc national de Bardia
Bienvenue au Parc national de Bardia
Auteur: Ganesh Paudel - Wikimedia Commons



PRÉSENTATION

Le parc national de Bardia est le parc national le plus occidental du Népal et le plus grand des sept que compte le pays. Havre de paix pour une grande variété d'animaux sauvages, le parc a été créé à l'origine pour protéger les divers écosystèmes présents dans la région afin de conserver les tigres et leurs proies. Le parc s'est depuis élargi pour devenir l'un des plus beaux du Népal. Les forêts denses luxuriantes, la savane et les forêts riveraines abritent une diversité incroyablement variée de flore et de faune. On y trouve des espèces menacées telles que le rhinocéros indien, l'éléphant d'Asie, le tigre, le cerf des marais, le gavial du Gange, le dauphin du Gange, l'outarde du Bengale et la grue antigone.

Le parc national de Bardia se situe près de la frontière sud de l'extrême nord-ouest du Népal. Ses 968 km² en font la plus grande réserve de nature sauvage des basses terres du Terai, formant une transition entre les plaines du nord de l'Inde et les contreforts extérieurs de l'Himalaya. Avec l’Himalaya au nord et les méandres de la Karnali et de ses affluents à l’ouest et au sud, l’emplacement du parc offre une immense zone protégée de divers habitats pour une multitude d’espèces menacées. Après des années d'inquiétude au Népal qui ont laissé le parc en ruine, Bardia est désormais beaucoup plus accessible et nombreux sont ceux qui pensent que le parc est en passe de devenir l'une des principales destinations écotouristiques d'Asie.


Bardia national park
Bardia national park au Népal

HISTOIRE

Les origines des parcs ont commencé à la fin des années 1960, avec près de 368 km² de terre de chasse royale. Cependant, ce n’est qu’en 1982 que la réserve nationale de Royal Bardia a été officiellement créée, mais n’est devenue un parc national à part entière qu’en 1988. L’objectif était de préserver la diversité des espèces en déclin, en particulier les tigres et leurs proies naturelles.

Plus de 1 400 personnes vivant dans la région, dont beaucoup d'agriculteurs, ont été déplacées pour offrir une plus grande surface aux espèces abondantes du parc. Une zone tampon et une forêt communautaire ont été établies autour du parc pour tenter de réduire le braconnage à l'intérieur du parc par les communautés locales. L'emplacement relativement éloigné de Bardia signifie que le parc n'a que peu d'impact sur le tourisme. Bien que l'accès se soit considérablement amélioré ces dernières années, le nombre de visiteurs reste nettement inférieur à celui du plus célèbre parc du Népal, Chitwan.

Le parc est aujourd’hui contrôlé par 3 entités gouvernementales : les rangers du National Park Headquarter, l’armée népalaise et les bénévoles du National Trust for Nature Conservation.


Parc national de Bardia 01
Vue géographique du Parc national de Bardia

LA FLORE DU PARC

Environ 70 % du parc est couvert de forêts, le reste étant constitué de prairies, de savanes et de forêts riveraines. La flore recensée dans le parc comprend 839 espèces, dont 173 espèces de plantes vasculaires comprenant 140 espèces de dicotylédones, 26 monocotylédones, 6 espèces de fougères et une gymnosperme.


LA FAUNE DU PARC

Le parc national est recouvert de vastes forêts de sal, de jungles riveraines et de hautes herbes, ce qui en fait un habitat idéal pour toutes sortes d'espèces librement itinérantes. Le parc abrite 30 mammifères différents, plus de 250 espèces d'oiseaux et plusieurs variétés de reptiles et d'animaux aquatiques. Il y a plus de tigres observés ici que dans d'autres parcs nationaux, ce qui attire les visiteurs qui viennent à plusieurs reprises pour apercevoir l'animal insaisissable. Ci-dessous, retrouvez la liste des principales espèces que l'on peut observer dans le parc de Badia :


Tigre du Bengale
Tigre du Bengale au parc national de Bardia
Source: Eyes On Nepal

LES MAMMIFÈRES

* Éléphant d'Asie (Elephas maximus)

Les éléphants d'Asie sont les plus gros animaux du parc. Les routes migratoires traditionnelles de ces pachydermes ont été détruites par la colonisation, de sorte que la population d'éléphants est fragmentée.


* Rhinocéros indien (Rhinoceros unicornis)

Cet animal massif a déjà été observé dans la région, mais s'est localement éteint au cours de la seconde moitié du siècle dernier. À la fin de 1986, la réintroduction de 50 rhinocéros indiens provenant du parc national de Chitwan dans deux localités de Bardia a permis de rétablir les populations dans le parc. Ils se reproduisent dans leur nouvel habitat, mais ont beaucoup souffert du braconnage.


* Cerf axis (Axis axis)

Peut-être le plus gracieux et le plus beau de tous les cerfs. Le cerf axis est facilement identifiable par les taches blanches sur son manteau brun. Ils préfèrent la forêt ouverte et les marges entre la forêt et les prairies. C'est un animal prolifique et le cerf le plus commun du parc.


* Cerf cochon (Axis porcinus)

Le cerf cochon est physiquement similaire au cerf axis, mais plus petit et moins gracieux. Le nom vient de son apparence trapue et de son habitude de courir tête baissée au lieu de bondir comme un autre cerf. Parfois trouvés en groupes, ils préfèrent les marges de prairies des lits de rivières.


* Cerf aboyeur (Muntiacus muntjak)

Le cerf aboyeur est de couleur rougeâtre, vit seul ou en couple et est le plus petit des cinq cerfs du parc. Il préfère les collines densément boisées, mais se trouve parfois dans les basses terres. Les bois sont de petite taille et consistent en une dent courte et une poutre non ramifiée. La touffe de poils hérissés remplace les cornes. Le nom est dérivé de son appel d'alarme, qui sonne plutôt comme un aboiement de chien.


* Sambar (Rusa unicolor)

Le sambar est le plus gros des cerfs du sous-continent. Les collines boisées constituent leur habitat de prédilection et leur régime alimentaire se compose de feuilles d'herbe et de fruits sauvages. Leur force visuelle est modérée mais leur odorat et leur ouïe sont parfaits.


* Antilope Nilgaut (Boselaphus tragocamelus)

La plus connue des antilopes du sous-continent, la robuste antilope nilgaut se rencontre dans de petits troupeaux qui peuplent les garrigues et les lisières des forêts en bordure du parc. Les mâles adultes sont de couleur gris bleuâtre ardoise, avec une touffe de poils noirs et raides sur la gorge et des cornes en forme de cônes de huit pouces de longueur en moyenne. Les femelles sont d'un brun fauve et n'ont pas de cornes.


* Antilope cervicapre (Antelope cervicapra)

L'antilope cervicapre est une antilope gracieuse des plaines ouvertes qui préfère vivre en petits troupeaux. Il y a une petite population en rase campagne près des terres cultivées au sud-est du parc. Il y a eu des tentatives d'introduire l'espèce dans le parc, principalement des animaux provenant des zoos.


* Tigre du Bengale (Panthera tigris tigris)

Avec moins de 3 000 spécimens présents dans le sous-continent indien, le tigre du Bengale est un animal en voie de disparition. Secret et essentiellement solitaire, ce gros chat est moins strictement nocturne qu’autrefois, en raison de la protection qu’il a reçue dans le parc. Néanmoins, c'est un animal difficile à voir à l'état sauvage. Bardia a une population de tigres modérée, avec une estimation de moins de 25 adultes et environ 60 spécimens de tout âge. L'habitat préféré de ce tigre est la prairie et la forêt riveraine des rivières Karnali et Babai, où les proies sont variées et abondantes.


* Léopard indien (Panthera pardus fusca)

Bien que le léopard indien coexiste avec le tigre du Bengale, ceux-ci sont socialement dominants et intolérants au précédent. Néanmoins, ils ne sont pas communs dans l'habitat principal du tigre, mais sont concentrés à la périphérie, dépendant à la fois de proies naturelles, mais généralement plus petite, et sur le bétail domestique. Les observations de léopards ne sont pas aussi fréquentes que celles des tigres à Bardia.


* Dhole (Cuon alpinus)

Le dhole est un superbe chien sauvage rougeâtre au museau sombre et à la queue noire. Dans certaines parties du sous-continent, ils chassent par groupes de huit adultes ou plus. Ils sont rarement vus à Bardia.


* Chacal doré (Canis aureus)

Un parent plus petit du loup, la coloration du chacal doré varie du brun fauve au gris et se trouve généralement en couple. Ils chassent les petits mammifères et les oiseaux, mais sont aussi des charognards. Ils sont principalement nocturnes et le hurlement du chacal est souvent entendu la nuit.


* Hyène rayée (Hyaena hyaena)

Vivant principalement dans les garrigues au bord du parc, la hyène rayée est un animal de couleur grisâtre ou gris à rayures transversales noires possède une puissante mâchoire. Les observations dans le parc sont rares.


Bardia mammifères
Les grands mammifères du Parc national de Bardia

* Petits mammifères

Ceux-ci incluent :

* Chat-léopard du Bengale (Prionailurus bengalensis)

* Chat viverrin (Prionailurus viverrinus)

* Chaus (Felis chaus)

* Chauve-souris jaune commune (Scotophilus heathii)

* Chauve-souris géante d'Inde (Pteropus giganteus)

* Écureuil volant rouge (Petaurista petaurista)

* Grande civette indienne (Viverra zibetha)

* Grande chauve-souris à nez court (Cynopterus sphinx)

* Lapin de l'Assam (Caprolagus hispidus)

* Lièvre indien (Lepus nigricollis)

* Loutre à pelage lisse (Lutrogale perspicillata)

* Macaque rhésus (Macaca mulatta)

* Mangouste de Java (Herpestes auropunctatus)

* Martre à gorge jaune (Martes flavigula)

* Musaraigne des maisons (Suncus murinus)

* Pangolin de Chine (Manis pentadactyla)

* Petite civette indienne (Viverricula indica)

* Porc-épic indien (Hystrix indica)

* Ratel (Mellivora capensis)

* Renard du Bengale (Vulpes bengalensis)

* Semnopithèque entelle (Semnopithecus entellus)

Bardia mammifères 01
Les petits mammifères du Parc national de Bardia

LES OISEAUX

Le parc national de Bardia abrite une avifaune composée de 407 espèces d'oiseaux parmi lesquelles on retrouve l'outarde du Bengale (Houbaropsis bengalensis), le vautour chaugoun (Gyps bengalensis), le paon bleu (Pavo cristatus) et l'oie à tête barrée (Anser indicus). L'outarde passarage (Sypheotides indicus) et la grue antigone (Grus antigone) sont également présentes en grand nombre. Le prinia à tête grise (Prinia cinereocapilla), le prinia de la jungle (Prinia sylvatica), la mégalure des marais (Megalurus palustris), la cisticole à couronne dorée (Cisticola exilis) et la timalie coiffée (Timalia pileata) se rencontrent dans les prairies du parc.


Vautour chaugoun
Le vautour chaugoun est un résidant du Parc national de Bardia
Source: Des Vautours et des Hommes - Blog

LES REPTILES

Dans le parc de Bardia, on retrouve ausi quelques espèces de reptiles dont certaines sont emblématiques, car très rares :

* Gavial du Gange (Gavialis ganeticus)

Le gavial du Gange est une espèce d'eau douce, la plus menacée de tous les crocodiliens du monde, que l'on rencontre dans la rivière Karnali du parc national de Bardia. Leur museau long et mince a évolué pour attraper des poissons.


* Crocodile des marais (Crocodylus palustris)

Le crocodile des marais est un spectacle courant sur les rives des étangs, des lacs et parfois dans les rivières. Prédateur opportuniste, il mange tout ce qu'il peut capturer et aussi des charognes.


* Les serpents

Le serpent le plus grand du parc est le python molure (Python molurus). Ce python peut dépasser 6 m et à Bardia des spécimens de 5,20 m ont été enregistrés. Les autres serpents présents à Bardia sont entre autres le cobra royal (Ophiophagus hannah), le serpent rat indien (Ptyas mucosa), le bongare fascié (Bungarus fasciatus), le bongare indien (Bungarus caeruleus) et la vipère de Russell (Daboia russelii).


Bardia reptiles
Quelques reptiles présents au Parc national de Bardia

SOURCES


Bardia Eco Lodge

Bardia National Park

Trekking-in-nepal.net

Wikimedia Commons

Nepali Photo Blog

Des Vautours et des Hommes - Blog

Wikipédia anglais

Bardia Homestay Nepal

Nepal Wildlife Resort

Live Travel Teach

Eyes On Nepal