Manimalworld

Rhinocéros indien (Rhinoceros unicornis)


Le rhinocéros indien (Rhinoceros unicornis) est l'une des espèces de rhinocéros unicorne. C’est la plus grande et la moins rare des trois espèces vivant en Asie. Il est l’un des deux représentants du genre Rhinoceros, la seconde étant le rhinocéros de Java. Bien que le rhinocéros indien soit considéré comme une espèce monotypique, l’IUCN définit cependant deux sous-populations : une population orientale, en Assam et au Bengale occidental, et une population occidentale au Népal et en Uttar Pradesh.


Rhinocéros indien (Rhinoceros unicornis)
Rhinocéros indien (Rhinoceros unicornis)
© Manimalworld



DESCRIPTION

Le rhinocéros indien est un rhinocéros d’apparence préhistorique doté d’une peau épaisse brun argenté, avec des plis énormes partout sur le corps. Les pattes et les épaules antérieures sont couvertes de sorte de verrues et il a des poils très courts et dispersés sur le corps.

Dans la nature, les mâles adultes sont plus grands que les femelles. Avec une longueur de 3,70 m pour le mâle en dehors de la queue et 3,30 m pour la femelle, une hauteur au garrot de 1,80 m et 1,60 m pour la femelle, un poids de 2,2 tonnes et 1,6 tonne pour la femelle, le rhinocéros indien constitue la plus grande des trois espèces de rhinocéros d’Asie. En captivité, mâles et les femelles atteignent des poids beaucoup plus importants allant jusqu’à 3,5 tonnes.

Les deux sexes sont dotés d'une corne unique, qu’on ne trouve pas sur les jeunes. La corne, comme les cheveux humains, est en kératine pure. Elle commence à apparaître vers l’âge d’un an. Elle atteint une longueur comprise entre 20 et 61 cm mais rarement plus de 50 cm.

Le rhinocéros indien peut atteindre une vitesse de 55 km/h sur de courtes distances. Il a une excellente ouïe et un très bon odorat, mais sa vue est assez mauvaise. Son espérance de vie se situe entre 30 et 40 ans, avec un record enregistré en captivité de 47 ans.


Rhinoceros unicornis
Rhinoceros unicornis

HABITAT

À l’origine, la zone de répartition du rhinocéros indien couvrait toutes les plaines alluviales situées au pied des contreforts de l’Himalaya, du nord du Pakistan et du nord de l’Inde jusqu’au nord du Bangladesh et à l’Assam indien. Il est possible mais non prouvé que l’espèce ait vécu en Birmanie, dans le sud de la Chine et en Indochine. Ce rhinocéros a aujourd’hui totalement disparu du Pakistan et du Bangladesh et est devenu rare en Inde et au Népal.

Le rhinocéros indien habite les prairies riveraines de la région du Teraï et le Brahmapoutre Bassins. Il préfère ces prairies de plaine alluviale, mais il était aussi connu pour se produire dans les marécages et les forêts adjacentes. Les populations sont actuellement limitées à des habitats entourés par des paysages dominés par les humains, de sorte que l’espèce se trouve souvent dans des zones adjacentes cultivées, les pâturages et les forêts secondaires.


Rhinoceros unicornis range map
Carte de répartition du rhinocéros indien

ALIMENTATION

Le rhinocéros indien est un herbivore. Il mange de l’herbe, des fruits, des feuilles, des plantes aquatiques, et même parfois des plantes cultivées par l’homme.

Dans le parc national de Chitwan au Népal, une étude de Laurie en 1978 a montré qu’il consommait 183 espèces de plantes, les espèces herbacées représentant 70 à 89 % de sa consommation. Sa lèvre supérieure est préhensile et aide l’animal à attraper sa nourriture.


Rhinocéros indien 01
Rhinocéros indien en captivité au zoo du Bassin d'Arcachon
© Manimalworld

REPRODUCTION

Le rhinocéros indien peut se reproduire toute l’année. Les mâles peuvent se reproduire à partir de l’âge de 9 ans. Les femelles atteignent leur maturité sexuelle vers l’âge de 4 ou 5 ans. La femelle siffle pendant ses chaleurs (tous les 21 à 42 jours) pour que les mâles sachent quand ils peuvent la rejoindre. Après l’accouplement, la gestation dure entre 462 et 491 jours (environ 16 mois) et les femelles mettent bas pour donner naissance à un jeune rhinocéros déjà bien imposant.

La mère donne naissance à un petit unique pesant entre 40 et 80 kg, mesurant entre 96 et 122 cm de long et entre 56 et 67 cm au garrot. L’accouchement se fait debout ou couché, et se déroule en une trentaine de minutes. Le petit est allaité régulièrement pendant un an, puis de façon plus ponctuelle jusqu’à 18 mois. Il reste ensuite quelque temps auprès de sa mère, qui le chasse au plus tard une semaine avant la naissance du petit suivant. La femelle peut se reproduire à peu près tous les 3 ans.

Le poids augmente rapidement, puisque le petit pèse pratiquement 10 fois son poids de naissance à l’âge d’un an (enfin en captivité, où les croissances sont nettement plus rapides). Il prend pendant les premiers temps 2 à 3 kg par jour (toujours en captivité).

Le jeune rhinocéros mesure dans la nature environ 1 m à 1 an, 1,20 m à 2 ans, 1,35 m à 3 ans et 1,45 m à 5 ans. Les croissances en poids et en tailles enregistrées dans les zoos sont sensiblement plus rapides, du fait de la nourriture plus abondante. Un jeune mâle du zoo de Bâle faisait ainsi 1,57 m à l’âge de 33 mois.


Rhinocéros indien 02
Rhinocéros indien en captivité au zoo de Bâle, Suisse
© Manimalworld

COMPORTEMENT

Le rhinocéros indien préfère les paysages de plaines et de marais ouverts (c’est un bon nageur) avec une densité forestière faible. Forcés de se retirer devant l’avancée démographique des hommes, certains rhinocéros indiens se sont mis cependant à habiter la forêt. Les rhinocéros sont surtout actifs en fin de soirée, la nuit et tôt le matin.

Les rhinocéros indiens vivent presque toujours en solitaire, encore que l’on puisse assez rarement trouver des petits groupes stables de deux ou trois individus (en dehors de la mère et de son petit). Le record enregistré en 1983 était de six adultes vivant régulièrement ensemble. On trouve de façon temporaire des associations plus larges, jusqu’à une dizaine d’animaux. Sauf ces cas particuliers, chaque animal a son propre territoire, qui peut cependant recouper celui d’autres rhinocéros.

Les marquages olfactifs par le biais d’une odeur présente dans l’urine et dans les excréments sont des instruments de communication entre individus vivants sur des territoires proches, tout comme les cris, dont il existe plusieurs variétés. Grâce à ces interactions, les animaux définissent leurs territoires, et peuvent éviter ainsi leurs congénères. Mâles et femelles ne se rencontrent normalement que pour s’accoupler.

Il est rare que les rhinocéros indiens se battent entre eux. Cependant, les femelles avec des nouveau-nés se montrent particulièrement agressives envers des intrus de leur propre espèce, voire envers les grands mâles et les hommes. On a également noté une tendance à l’augmentation des combats entre mâles (parfois mortels) là où les populations sont les plus denses.


Rhinocéros indien 03
Rhinocéros indien femelle et son petit

PRÉDATION

À l’exception de l’homme, Rhinoceros unicornis n’a pas vraiment de prédateur, si ce n’est le tigre qui attaque parfois des jeunes non gardés, voire, très exceptionnellement, des adultes. Cet ongulé est par contre régulièrement victime de diverses maladies, en particulier parasitaires, et ce de façon assez fréquente.


Rhinocéros indien 04
Rhinocéros indien au parc national de Chitwan, Népal

POPULATIONS

La population originelle de rhinocéros indien a été estimée de façon très approximative à 500 000 au XVe siècle. Malheureusement, il a aujourd’hui totalement disparu du Pakistan et du Bangladesh et est devenu très rare en Inde et au Népal.

En 2006, il restait environ 2 400 à 2 500 spécimens vivants. 1 500 individus, c’est-à-dire 60 % de la population totale actuelle, vivent dans le parc national de Kaziranga (superficie : 430 km²) en Assam (extrême-est de l’Inde) (situation établie en avril 2005).

Il reste également environ 600 spécimens au Népal, essentiellement dans le parc national de Chitwan, un parc d’une superficie de 932 km². Enfin, 400 individus vivent dans quelques autres régions de ces 2 pays, en particulier dans le parc national de Manas (2 837 km²), en Assam, ainsi que dans quelques autres lieux, comme le parc national de Gorumara, au Bengale occidental.

Le nombre de rhinocéros indien, qui avait d’abord fortement baissé, est aujourd’hui en lente augmentation, grâce aux parcs nationaux où ils sont protégés.


Rhinocéros indien 05
Gros plan du rhinocéros indien
© Manimalworld

SAUVEGARDE

La conservation du rhinocéros indien est considérée comme étant une grande réussite. En effet, l'espèce a été ramenée du bord de l'extinction, par un effort de conservation durable, et les chiffres ont augmenté, passant de moins de 200 spécimens dans les années 1950 à environ 2 600 au début des années 2000. Cependant, il n'y a pas de place pour la complaisance, et la petite population est encore très vulnérable. Le braconnage reste une menace omniprésente, et les efforts pour protéger les espèces ont besoin d'un soutien continu.

Retrouvez ci-dessous une liste de quelques liens d'associations se battant pour la préservation des espèces de rhinocéros dans le monde :

* International Rhino Foundation :

L'IRF est une fondation fondée en 1993 en réponse à la crise mondiale en matière de conservation des rhinocéros. Cette association est régie par un conseil d'administration formé par des membres ayant généreusement contribué en temps et en ressources financières pour la conservation des espèces.

* WWF :

Le rhinocéros est l'une des espèces phares du WWF qui agit en tant qu'ambassadeur et soulignant la nécessité pour la conservation des habitats dans lesquels ces animaux vivent. Le WWF travaille à travers le monde et s'attaque systématiquement sur toutes les menaces pesant sur les rhinocéros en commençant par le renforcement des zones protégées en Asie, l'enrayement du commerce illégal du bois ainsi que leur grand combat contre le braconnage permettant d'enrayer le commerce illégal des cornes très prisées dans les marchés parallèles.

* Rhino Resource Center :

Le RRC est une association engagée dans la recherche et la conservation du rhinocéros dans le monde en recueillant toutes les publications et en maintenant des archives à jour. Le site web fournit des données sur tous les travaux publiés sur chacune des 5 espèces de rhinocéros.


Rhinocéros indien 06
Rhinocéros indien photographié au Népal

HISTORIQUE

Le rhinocéros indien est, après l’éléphant d’Asie, le plus gros mammifère d’Inde. Dans la culture pré-indienne de l’Indus (XXVIe jusqu’au XIXe siècle av. J.-C.), on retrouve la représentation d’un dieu à trois visages. De part et d’autre du dieu se trouvent quatre animaux. Un éléphant et un tigre à sa droite, un rhinocéros et un buffle à sa gauche. Les quatre animaux ainsi représentés sont les plus gros et les plus puissants du nord de l’Inde, et leur association avec un dieu montre nettement que leur puissance physique est aussi un symbole de pouvoir.

Au XVIe siècle, les Portugais découvrent l’Inde et rapportent des spécimens en Europe. Le premier inspirera une célèbre estampe sur bois, gravée par Albrecht Dürer en 1515, appelée le rhinocéros de Dürer. L’oeuvre est basée sur une description écrite et un bref croquis d’un rhinocéros indien réalisé tous deux par un artiste inconnu. Dürer n’a jamais vu l’animal réellement et sculpte son oeuvre en se basant uniquement sur le dessin. Vers la fin de l’année 1515, le roi du Portugal, Manuel 1er, envoie l’animal en présent au pape Léon X, mais la bête meurt dans un naufrage au large des côtes italiennes en 1516. Aucun rhinocéros en vie ne sera revu en Europe jusqu’à ce qu’un second spécimen arrive à Lisbonne en provenance d’Inde en 1577.

Il semble que les anciens rajahs indiens aient ponctuellement dressé des rhinocéros pour la guerre. Ces derniers ont aussi été parfois dressés pour divers usages plus pacifiques, par exemple comme animaux de trait, du moins à l’époque où ils n’étaient pas encore devenus très rares.


Rhinocéros indien 07
Illustration d’un rhinocéros indien

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communRhinocéros indien
Autres nomsRhinocéros unicorne d'Inde
English nameIndian rhinoceros
Greater one-horned rhino
Great indian rhinoceros
Español nombreRinoceronte Unicornio Índico
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdrePerissodactyla
FamilleRhinocerotidae
Sous-familleRhinocerotinae
GenreRhinoceros
Nom binominalRhinoceros unicornis
Décrit parCarl von Linné (Linnaeus)
Date1758



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

Indian rhinoceros
En anglais, le rhinocéros indien est appelé Indian rhinoceros

FICHE POUR ENFANTS

Retrouvez ci-dessous une fiche simplifiée en image du rhinocéros indien pour vos enfants.


Rhinoceros indien 08
Fiche pour enfants du rhinocéros indien
© Manimalworld

SOURCES