Manimalworld

Puma (Puma concolor)


Le puma (Puma concolor) est un mammifère carnivore de la famille des félins. On l'appelle aussi cougar, lion des montagnes ou panthère (panthère de Floride). Ce gros chat sauvage est un animal difficile à observer et principalement de mœurs solitaires.


Puma (Puma concolor)
Puma (Puma concolor)
© Manimalworld



DESCRIPTION

Le puma est coloré dans des tons fauves avec le bout des oreilles et de la queue noire. Il peut courir jusqu’à 50 km/h, franchir jusqu’à 6 m d’un bond à partir d’un point fixe et sauter jusqu’à 2,50 m en hauteur. La puissance de ses mâchoires est plus grande que n’importe quel chien. Le puma a quatre doigts à chaque patte surmontée de griffe rétractile.

Les mâles adultes mesurent plus de 2 m de longueur et pèsent environ 70 kg. Les femelles mesurent 2 m et pèsent environ 35 kg. Les bébés pumas ont des points noirs ou marron et des anneaux autour des oreilles. Dans son environnement naturel, un puma vit environ 10 ans alors qu’en captivité, il peut vivre jusqu’à 25 ans.

Les pumas qui vivent près de l’équateur sont plus petits et leur population plus faible. La taille des populations augmente lorsque l’on s’approche des pôles géographiques.

Le cri du puma diffère selon les circonstances. Il miaule, ronronne et peut gémir de façon puissante pour menacer un intrus. Le puma ne rugit pas en raison de l'ossification totale de son appareil hyoïde.


Puma concolor
Puma concolor
© Manimalworld

HABITAT

Le puma est le plus répandu de tous les félins du Nouveau Monde. On trouve le puma dans l’ouest du Canada et aux États-Unis ainsi que dans chaque pays continental d’Amérique du Sud et centrale incluant les territoires de la Patagonie chilienne au centre et au sud où les pumas vivent en quantité et sont protégés par la législation chilienne. On n’en trouve malheureusement pas en Uruguay.

Le puma a été éliminé de la majeure partie de l’est du Canada et, à part les quelques individus dispersés en Floride, du centre et de l’est des États-Unis, il ne reste plus guère de pumas vivant en liberté dans ces secteurs. Pourtant, on ne sait toujours pas si ces quelques spécimens rencontrés sont des animaux captifs qui se seraient échappés ou bien s’il s’agit de survivants des pumas de l’Est.

Les pumas vivent dans des habitats très divers. Les régions semi-désertiques, les forêts pluviales tropicales, les forêts de pins, les jungles marécageuses, les prairies et les brousses sont leurs principales aires de répartition. On les trouve du niveau de la mer jusqu’à 5 900 m d’altitude dans les Andes, altitude la plus élevée jamais atteinte par un félin. Ils préfèrent la végétation dense, mais peuvent vivre dans des régions à la végétation plus éparse où les possibilités de s’abriter sont plus rares. On en a même signalé dans les régions d’agriculture intensive.


Puma concolor distribution
Carte de répartition du puma

ALIMENTATION

Le puma est naturellement secret et chasse la nuit de préférence, en particulier à la tombée de la nuit et à l’aube. Il est omnivore, attrapant tout ce qu’il peut. Il repère ses proies essentiellement à la vue.

En Amérique du Nord, il se nourrit de cerfs de Virginie, de cerfs mulets, de jeunes élans (ou orignaux), de pronghorns, de chèvres des montagnes rocheuses, de mouflons canadiens, d’oursons, de souris, de lièvres, de coyotes, de martres, de mouffettes, de dindons sauvages, de poissons, de limaces et de sauterelles.

En Argentine, son régime alimentaire est moins varié quoique copieux. Il se compose d’huemuls et de guanacos.

Au Brésil, il aime également chasser les grandes proies comme le daguet gris, le cerf des pampas ou le fourmilier.

Au Paraguay, il se régale de pacas, d’agoutis, de rhéas ou de pécaris alors que dans les forêts équatoriales il se nourrit principalement de singes.


Cougar
Le puma est également appelé Cougar
© Manimalworld

REPRODUCTION

Le puma est un animal solitaire. Les mâles et les femelles ne se rencontrent qu’en période d’accouplement. Ils resteront ensemble pendant 2 semaines. La gestation dure environ 90 jours. À la fin de celle-ci la femelle met au monde une portée de 2 à 3 petits qu’elle gardera à ses côté pendant 2 ans. Pour mettre bas, elle cherche une tanière (caverne ou cavité rocheuse) pour que sa progéniture puisse naître en toute sécurité.

À la naissance, les bébés pèsent de 600 à 800 g et ont un pelage jaunâtre avec des points noirs ou marron qui disparaissent vers l’âge de 16 mois. Ils ouvrent les yeux au bout de 10 jours et mangent de la viande à 6 semaines. Bien qu’ils commencent à goûter leur future nourriture d’adulte, la mère les allaitera jusqu’à l’âge de 3 mois. Ils atteindront leur maturité sexuelle à l’âge de 2 ans.


Puma 02
Puma juvénile

MENACES

À travers toute leur aire de répartition, les pumas sont menacés par les éleveurs qui les considèrent comme un danger pour leur troupeau. Pour se débarrasser d’eux, ces éleveurs les empoisonnent ou les abattent.

Retrouvez ci-dessous quelques liens utiles pour en savoir plus sur la protection du puma :

* Mountain Lion Fondation

* Fish and Wildlife Department de l’Oregon


Puma 03
Peinture représentant un puma

HISTOIRE

On estime que le puma est apparu en Amérique il y a près de 500 000 ans. Avant la grande colonisation du sol américain, on trouvait le lion des montagnes sur tout le continent (de la Colombie-Britannique (ouest du Canada jusqu’au sud de l’Argentine). Aujourd’hui encore, il est l’animal terrestre qui occupe la zone la plus étendue du Nouveau Monde. Le puma est également le félin le plus répandu après le chat domestique sur le continent américain.

Il était présent autrefois dans les forêts du grand nord, mais il a disparu à la suite de l’extinction des grands ongulés dans cette région. Il était énormément chassé au XIXe siècle et au XXe siècle. On recensait en moyenne 350 pumas tués par an en Colombie-Britannique entre 1910 et 1957.


Lion des montagnes
Le puma est parfois appelé lion des montagnes

MYTHOLOGIE

Les civilisations précolombiennes vénéraient le puma comme un dieu ou un être surnaturel, à l’instar du jaguar. Dans les Andes, le dieu Viracocha (Dieu créateur, roi de la foudre et des tempêtes) est représenté par le motif du puma sur la porte du soleil de Tianhuanaco. Pour les Incas, lors des éclipses solaires, Inti, Dieu du soleil était dévoré par un monstre céleste assimilé au puma. Lorsque ce phénomène se produisait, les paysans des Andes faisaient un maximum de bruit pour effrayer ce monstre et ainsi libérer leur dieu-soleil.

Les Anasazi lui vouaient un culte. Au Nouveau-Mexique, les Cochites ont sculpté deux pumas en pierre grandeur nature pour un autel et les Zuñis emportaient avec eux des amulettes en pierre représentant le félin.

Le puma est un animal vénéré de la mythologie andine. Il y occupe une place similaire à celle du lion dans le bestiaire occidental.


Puma 04
Portrait du puma
© Manimalworld

ANNEXES DE LA CITES

Le puma est inscrit à l’Annexe II de la CITES qui autorise le commerce international sous licence seulement mais les sous-espèces les plus menacées de l’est des États-Unis et d’Amérique centrale sont inscrites dans l’Annexe I qui interdit toute forme de commerce. Il est protégé par la législation nationale contre la chasse dans tous les pays à l’exception du Brésil, de l’Équateur, du Salvador et du Guyana.


Puma 05
Portrait du puma

tigreSOUS-ESPÈCES

L’ITIS (Integrated Taxonomic Information System) compte jusqu’à trente sous-espèces de puma :


* Sous-espèces en Annexe II :

- Puma concolor browni

- Puma concolor hippolestes

- Puma concolor improcera

- Puma concolor kaibabensis

- Puma concolor mayensis

- Puma concolor stanleyana

- Puma concolor vancouverensis

- Puma concolor oregonensis

- Puma concolor missoulensis

- Puma concolor californica

* Plus tard, des études génétiques ont été faites sur ces espèces, et une nouvelle classification ne retenant plus que sept sous-espèces a vu le jour :

- Puma concolor concolor : nord de l’Amérique du Sud

- Puma concolor puma : sud de l’Amérique du Sud (Chili et sud de l’Argentine).

- Puma concolor cabrerae : centre de l’Amérique du Sud (Bolivie, Paraguay et le nord de l’Argentine).

- Puma concolor capricornis : Est de l’Amérique du Sud.

- Puma concolor cougar : Amérique du Nord et centrale jusqu’au nord du Nicaragua.

- Puma concolor costaricensis : il vit au Nicaragua et au Panama


Panthère de Floride
La panthère de Floride

LA PANTHÈRE DE FLORIDE

La panthère de Floride (Puma concolor coryi) est, selon l’ancienne classification, l’une des sous-espèces de pumas. Autrefois, présente dans tout le sud-est des États-Unis, elle survit encore dans le sud de la Floride dans le parc national des Everglades. Mais il ne resterait plus qu’une cinquantaine d’individus dans ces lieux.


Panthère de Floride 02
Gros plan de la panthère de Floride

SAVIEZ-VOUS QUE ?

* La situation du puma en Amérique du Nord est très fragile. Bien que sa peau ne soit plus utilisable, il a été chassé et continue de l’être.

* Les éleveurs l’accusent de tuer du bétail et n’hésitent pas à louer les services de chasseurs de primes. De véritable extermination ont eu lieu. Cette pratique est aujourd’hui interdite aux États-Unis, sauf au Texas.

* Abattage, dépeçage ou destruction de l’habitat ont entraîné la diminution des populations en Floride de plus de 30 %. La situation est si grave que le puma a quasiment disparu des régions d’Amérique de l’Ouest où il était autrefois abondant.

* Dans les Everglades, vivait une sous-espèce de puma, Puma concolor coryi, qui a été protégé à partir de 1958. Mais l’assèchement des marais a conduit à son extinction. Aucun puma n’a été vu dans cette région depuis 1991.

* En Amérique centrale et du sud, la Cordillère des Andes et les forêts tropicales offrent encore des refuges pour les populations. Mais le déboisement intensif risque une fois de plus, de menacer cette espèce.

* Dans les années 1900, le zoologue allemand Carl Hagenbeck eut l’idée de croiser un puma mâle et un léopard femelle. L’hybridation de ces deux espèces donna naissance à six petits dont un seul réussit à atteindre l’âge adulte. Cet animal, alors premier de son espèce, fut baptisé Pumapard.

* Il existe également un autre type d’hybridation faite avec l’espèce, tel que l’ocema, fruit de l’union d’un puma et d’un ocelot.

* Comme la panthère noire, le puma peut avoir une robe noire dueût à un défaut génétique appelé le mélanisme. Le puma noir est assez rare comparativement à la panthère noire.


Puma noir
Puma noir en captivité

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communPuma
Autres nomsCougar
Lion des montagnes
Lion rouge
English namePuma
Cougar
Deer Tiger
Mountain Lion
Red Tiger
Español nombreLeón Americano
León Bayo
León De Montaña
Mitzli
Onza Bermejat
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleFelidae
GenrePuma
Nom binominalPuma concolor
Décrit parCar von Linné (Linnaeus)
Date1771



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Mountains lion
En anglais, le puma est parfois appelé Mountains lion

FICHE POUR ENFANTS

Pour finir, une petite fiche simplifiée en image du puma pour les enfants.


Puma fiche pour enfants
Fiche pour enfants du puma
© Manimalworld

SOURCES