Manimalworld

Chat sauvage (Felis silvestris)


Le Chat sauvage (Felis silvestris) est un petit félin dans le genre Felis. Le terme chat sauvage est parfois utilisé pour désigner un animal ressemblant au chat sans pourtant appartenir à l'espèce Felis silvestris.


Chat sauvage (Felis silvestris)
Chat sauvage (Felis silvestris)



DESCRIPTION

Le chat sauvage est un petit félin mesurant en moyenne 80 cm de long pour un poids pouvant atteindre les 7 à 8 kg. Ce chat présente une ressemblance frappante avec les chats domestiques. En fait, ces derniers ont subi peu de changements depuis leur séparation ancestrale des chats sauvages ce qui les rend difficile à distinguer.

Le chat sauvage est doté d'une silhouette massive avec des pattes relativement courtes. Son pelage est épais et les poils longs pendant la période d'hiver et devient plus court et moins dense pendant les mois d'été. Ce félin a des oreilles de taille moyenne mesurant entre 5 et 6,5 cm. Sa dentition est composée de 30 dents dont 16 sur la partie supérieure et 14 sur la partie inférieure.


Felis silvestris
Felis silvestris

HABITAT

Le chat sauvage a une aire de répartition qui s'étend à travers une grande partie de l'Europe, l'Afrique de l'Ouest et du sud et en Asie centrale. Ce félin possède la plus large aire de répartition du monde des félins sauvages.

Les chats sauvages européens vivent au nord de l'Écosse et au sud-est de l'Europe y compris plusieurs îles de la Méditerranée, bien que sa distribution soit extrêmement fragmentée en raison de la persécution des hommes et la perte d'habitat.

Le chat sauvage africain se trouve sur une grande partie de l'Afrique du Nord jusqu'au sud à travers le Sahara, le long de la côte est africaine et à travers la péninsule arabique de la mer Caspienne. Le chat sauvage d'Asie se produit à partir de la côte orientale de la mer Caspienne vers l'ouest de l'Inde, le Kazakhstan, le sud de la Mongolie et la Chine occidentale, où il est ensuite remplacé par le chat alpin des steppes chinoises.


Felis silvestris distribution
Carte de répartition du chat sauvage

ALIMENTATION

Le chat sauvage est un animal principalement carnivore qui chasse essentiellement la nuit. Il attrape surtout des rongeurs, mais survit grâce à une alimentation variée qui inclut les petits oiseaux, des grenouilles et des insectes. Il lui arrive parfois de chasser des proies plus grosses comme des lapins, des lièvres, des chevreuils ou de jeunes antilopes.

Doté d'une ouïe très sensible et d'une excellente vue nocturne, il est capable de détecter le moindre mouvement de sa proie. Par rapport à sa taille, le chat sauvage est aussi puissant que toutes les autres espèces de chats. Sa proie est bloquée entre ses griffes acérées et tuée par une morsure mortelle au cou ou par suffocation. Tout est consommé, y compris la fourrure et les os.


Chat sauvage portrait
Portrait du chat sauvage

REPRODUCTION

Le chat sauvage est un animal solitaire qui défend violemment son territoire contre les intrus qui y pénètre. Pendant la saison de reproduction le mâle recherche une partenaire. La femelle peut être en chaleur plusieurs fois par an, bien qu'elle ne mette au monde qu'une seule portée dans l'année. Après une période de gestation estimée à une durée comprise entre 55 et 65 jours, elle met au monde une portée de 3 à 6 chatons à l'abri dans une tanière parmi les roches ou encore dans un terrier abandonné par les renards ou les blaireaux. Les jeunes chatons sont aveugles pendant les 7 à 12 jours après leur naissance et ne sortiront de leur nid qu'au bout de 4 semaines.

Pour enseigner aux jeunes chatons l'art de la chasse, la femelle apporte des proies vivantes à la tanière et cesse de les allaiter au bout de 6 à 7 semaines. Au bout de 10 semaines, ils suivent leur mère pour chasser. À 5 ou 6 mois, les juvéniles deviennent indépendants et peuvent alors partir pour chercher un territoire où s'installer. Si mâles et femelles atteignent leur maturité sexuelle à l'âge d'un an, les mâles ont peu de chances de se reproduire avant d'avoir trouver leur propre territoire. La longévité du chat sauvage est de l'ordre de 10 ans.


Chat sauvage gros plan
Gros plan d'un chat sauvage

MENACES

Sur une grande partie de son aire de répartition, le chat sauvage a longtemps été considéré comme un nuisible. C'est en effet un prédateur majeur pour les faisans, les perdrix et les lapins et les gardes-chasse ont fait de grands efforts afin d'exterminer les espèces. Il est également attrapé accidentellement dans des pièges destinés aux loups et aux renards. Ces activités ayant tout de même diminué, la principale menace pour le chat sauvage est, de plus en plus, l'hybridation avec les chats domestiques. Par exemple, en Écosse près de 90 % des chats sauvages sont susceptibles d'être des hybrides et on estime que moins de 400 individus sont encore de race pure.

Il est également difficile de trouver des spécimens génétiquement purs chez les chats sauvages d'Afrique où l'hybridation est particulièrement problématique dans les zones agricoles dans la mesure où les chats sauvages sont attirés par la densité élevée de rongeurs. La transmission de maladies telle que la leucémie féline est également une problématique pour l'espèce.

En Europe et au Proche-Orient, les collisions sur les routes, la perte et la fragmentation de son habitat sont des menaces majeures pour le chat sauvage. Par le passé, le chat sauvage d'Asie a été fortement chassé et commercialisé pour sa fourrure douce et luxuriante. Les commerçants d'Inde ont tout de même exporté près de 42 000 peaux de chats sauvages en 1979.

Le chat sauvage des steppes chinoises dispose d'une aire de répartition très restreinte. Des campagnes d'empoisonnement à grande échelle ont été menées en Chine depuis 1958 afin de contrôler les populations de pikas. Toutefois les produits chimiques utilisés ont également tué des carnivores et il y a à craindre qu'ils n'aient affecté les populations de chats sauvages.


Chat sauvage du Caucase
Chat sauvage du Caucase (Felis silvestris caucasica)

CONSERVATION

Le chat sauvage est une espèce inscrite à l'Annexe II de la CITES, ce qui signifie que le commerce international doit être soigneusement contrôlé. Il bénéficie également d'une protection contre la chasse sur une grande partie de son aire de répartition. En raison de l'hybridation préoccupante avec les chats domestiques, les efforts de conservation principaux sont l'identification et la protection des populations génétiquement pures.

Les tentatives visant à augmenter les populations existantes au moyen de chats sauvages nés et élevés en captivité ont été menées par le passé notamment en Allemagne où 237 de ces félins ont été relâchés entre 1984 et 1993. Mais ces efforts ont eu un succès plutôt limité. Des mesures visant à empêcher ou à limiter l'hybridation avec les chats domestiques devraient également être menées grâce à la stérilisation et l'élimination des chats semi-sauvages. Toutefois, ce processus est rendu difficile en raison des difficultés à distinguer les individus sauvages et les hybrides.

En Écosse, les programmes de reproduction en captivité sont devenus une solution de plus en plus inévitable pour conserver les populations sauvages. La population captive ne fournit pas seulement un filet de sécurité contre l'extinction à l'état sauvage, mais agit comme un stock en captivité pour la recherche et pourrait avoir à l'avenir une incidence positive pour l'espèce dans la nature.


Wildcat
En anglais, le chat sauvage est appelé Wildcat

SOUS-ESPÈCES

La taxinomie du chat sauvage est encore très discutée de nos jours, car selon les auteurs le chat domestique ainsi que le chat de Biet pourrait appartenir à une espèce à part entière. La liste ci-dessous reprend les sous-espèces de chats sauvages validées selon l'Integrated Taxonomic Information System (ITIS) :

* Chat sauvage d'Afrique - Felis silvestris lybica

* Chat sauvage d'Afrique australe - Felis silvestris cafra

* Chat sauvage d'Écosse - Felis silvestris grampia

* Chat sauvage d'Europe - Felis silvestris silvestris

* Chat sauvage de Corse - Felis silvestris reyi

* Chat sauvage de Crête - Felis silvestris cretensis

* Chat sauvage de Gordon - Felis silvestris gordoni

* Chat sauvage de la Caspienne - Felis silvestris caudata

* Chat sauvage des Baléares - Felis silvestris jordansi

* Chat sauvage du Caucase - Felis silvestris caucasica

* Chat sauvage du Moyen-Orient - Felis silvestris iraki

* Chat orné - Felis silvestris ornata

* Felis silvestris chutuchta

* Felis silvestris foxi

* Felis silvestris griselda

* Felis silvestris haussa

* Felis silvestris ocreata

* Felis silvestris mellandi

* Felis silvestris nesterovi

* Felis silvestris rubida

* Felis silvestris tristrami

* Felis silvestris ugandae

* Felis silvestris vellerosa


Chat des montagnes de Chine
Chat des montagnes de Chine

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communChat sauvage
English nameWildcat
Español nombreGato montés
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleFelidae
Sous-familleFelinae
GenreFelis
Nom binominalFelis silvestris
Décrit parJohann Christian Schreber
Date1775



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Chat sauvage 01
Le chat sauvage

SOURCES