Manimalworld

Belette d'Europe (Mustela nivalis)


La belette d'Europe (Mustela nivalis) est le plus petit membre de la famille des Mustelidae. C'est également le plus petit mammifère carnivore vivant en Europe. La belette d'Europe est également appelée Belette pygmée ou Petite belette.


Belette d'Europe (Mustela nivalis)
Belette d'Europe (Mustela nivalis)



DESCRIPTION

Le corps de la belette d'Europe est long et mince, avec un long cou, une tête plate et étroite, et des membres courts. Cet animal a de grands yeux noirs et de grandes oreilles rondes. Les pattes ont cinq doigts avec des griffes acérées. La couleur de la fourrure est brun chocolat sur le dos et blanc avec des taches brunes sur les parties inférieures. Contrairement à l'hermine, sa queue est courte, ne comporte pas d'extrémité noire, et la belette ne devient pas blanche en hiver.

La belette d'Europe mesure de 17 à 27 cm. Le mâle est plus grand que la femelle. Celle-ci pèse environ 65 g contre 125 g pour le mâle.


Mustela nivalis
Mustela nivalis

HABITAT

La belette d'Europe vit en Eurasie de la Côte atlantique jusqu'en Himalaya, en Afrique du Nord. Elle a également été introduite en Amérique du Nord ainsi qu'en Nouvelle-Zélande. La belette peut vivre dans une grande variété d'habitat, y compris les forêts ouvertes, les terres agricoles, les prairies, les steppes et les semi-déserts. Elle évite les forêts profondes et les déserts de sable. Ce petit mammifère est bien adapté pour vivre dans la toundra.


Mustela nivalis range map
Carte de répartition de la belette d'Europe

ALIMENTATION

Le régime alimentaire de la belette d'Europe se compose de petits mammifères, surtout des rongeurs. Lorsque les rongeurs sont rares, la belette mange alors les œufs d'oiseaux et les oisillons. L'alimentation de la belette peut également se composer d'insectes et lézards. Dans les populations les plus septentrionales, elle mange les carcasses de lemmings bruns. Les mâles sont de meilleurs chasseurs et sont plus susceptibles de chasser des proies plus grosses, alors que les femelles vont se contenter de petits rongeurs.

Le physique de la belette d'Europe est idéalement adapté pour poursuivre les rongeurs jusque dans leurs terriers et galeries. Ses courtes pattes, son corps svelte et sa tête étroite lui permettent de se glisser dans les crevasses et fissures les plus étroites, interdisant tout refuge à ses proies. Celles-ci sont tuées d'une morsure redoutable, en raison de la puissance étonnante de ses mâchoires et de ses dents acérées. De plus, la belette se révèle également être une grimpeuse très agile, lui permettant de piller les nids d'oiseaux.


Belette d'Europe 01
La belette d'Europe est un mammifère carnivore

REPRODUCTION

En Amérique du Nord, en Europe centrale et en Russie, la période de reproduction se produit tout au long de l'année, mais dans la plupart des régions où réside la belette d'Europe celle-ci a lieu au printemps et en fin d'été. La gestation dure en moyenne 34 à 37 jours. Le nombre de petits par portée peut varier de 1 à 7. Les nouveau-nés sont minuscules et ne pèsent que de 1 à 3 g. Ils sont roses, nus, aveugles et sourds. Après 49 à 56 jours, les jeunes atteignent leur taille adulte.

Les femelles soignent et nourrissent leurs petits jusqu'à ce qu'ils deviennent indépendants. Lorsqu'ils atteignent l'âge de 9 à 12 semaines, les groupes familiaux commencent à se briser. Les femelles qui naissent au printemps atteignent leur maturité sexuelle à l'âge de 3 mois et peuvent se reproduire dans leur premier été. La belette d'Europe peut vivre jusqu'à l'âge de 8 ans à l'état sauvage, mais la plupart meurent avant d'avoir atteint l'âge adulte.


Belette pygmée
La belette d'Europe est également appelée belette pygmée

COMPORTEMENT

La belette d'Europe est généralement un animal solitaire sauf pendant la saison de reproduction. Parce que le territoire d'une femelle est plus petit que celui d'un mâle, une ou plusieurs femelles peuvent vivre à l'intérieur du territoire d'un mâle. Les femelles ont la capacité de repousser les autres femelles et les mâles de leur domaine vital.

La belette est un animal très actif de jour comme de nuit. En raison de sa petite taille, ses ressources énergétiques sont très limitées, et elle doit donc se nourrir et chasser régulièrement pour rester en vie. La belette doit ainsi consommer chaque jour l'équivalent d'un tiers de son poids pour survivre, et ne peut rester plusieurs heures sans manger.


Petite belette
La belette d'Europe est également appelée Petite belette

PRÉDATEURS

La belette d'Europe est un animal agressif et féroce pouvant s'attaquer à des animaux beaucoup plus gros qu'elle. Les jeunes vivant dans les nids peuvent être la proie des serpents. Les adultes doivent surtout se méfier des grands rapaces tels que les hiboux ou les faucons.


Belette d'Europe 02
Portrait de la belette d'Europe

MENACES

La belette d'Europe doit faire face à 4 menaces principales : la perte de son habitat, le manque de nourriture, les parasites et les prédateurs. En Suisse, l'espèce semble avoir fortement régressé dans les zones de plaine intensément cultivées ce qui conduit à l'altération de son habitat et au manque de proies. En France, malgré un court retrait en 2008, la belette figure sur la liste des animaux nuisibles. Le pays justifie ce classement sous prétexte de visites nocturnes dans les poulaillers ou encore les dévastations que la belette peut exercer sur les populations de perdreaux. Les rodenticides ont également un effet néfaste sur les belettes, car elles mangent les rongeurs empoisonnés et meurent alors à leur tour.


Belette d'Europe 03
Gros plan de la belette d'Europe

STATUT ET CONSERVATION

La belette d'Europe est un animal abondant, bien que des populations localisées puissent être menacées par la destruction de leur habitat. Selon l'IUCN, la belette est classée Préoccupation mineure (LC) sur la majeure partie de son aire de répartition. Elle a été introduite en Nouvelle-Zélande où elle est considérée comme invasive.


Belette d'Europe 04
En France, la belette d'Europe est considérée comme nuisible

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification officielle, l'ITIS reconnaît dix-neuf sous-espèces de belette d'Europe :

- Mustela nivalis aistoodonnivalis

- Mustela nivalis campestris

- Mustela nivalis heptneri

- Mustela nivalis nivalis

- Mustela nivalis pygmaea

- Mustela nivalis russelliana

- Mustela nivalis vulgaris

- Mustela nivalis allegheniensis

- Mustela nivalis caucasica

- Mustela nivalis mosanensis

- Mustela nivalis numidica

- Mustela nivalis rixosa

- Mustela nivalis stoliczkana

- Mustela nivalis boccamela

- Mustela nivalis eskimo

- Mustela nivalis namiyei

- Mustela nivalis pallida

- Mustela nivalis rossica

- Mustela nivalis tonkinensis


Least weasel
En anglais, la belette d'Europe est appelée Least weasel

PLUS D'INFOS

Pour en savoir plus sur la belette d'Europe :

* BBC Wildlife Finder


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communBelette d'Europe
Autres nomsBelette pygmée
Petite belette
English nameLeast weasel
Español nombreComadreja común
Comadreja menor
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamilleMustelidae
GenreMustela
Nom binominalMustela nivalis
Décrit parCarl von Linné (Linnaeus)
Date1766



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

La belette d'Europe
La belette d'Europe

SOURCES