Manimalworld

Chat sauvage d'Écosse (Felis silvestris grampia)


Le chat sauvage d'Écosse (Felis silvestris grampia) est un mammifère carnivore de la famille des félins. Ce chat est l'une des sous-espèces de chats sauvages répertoriées par l'ITIS. Comme son nom l'indique, on ne trouve le chat sauvage d'Écosse qu'en Écosse.


Chat sauvage d'Écosse (Felis silvestris grampia)
Chat sauvage d'Écosse (Felis silvestris grampia)



DESCRIPTION

Le chat sauvage d'Écosse est le seul chat indigène de la Grande-Bretagne à vivre dans son milieu naturel. Ce chat sauvage est de couleur gris-brun avec des rayures foncées sur tout le corps. Sa queue épaisse est annelée jusqu'à la pointe qui est émoussée et de couleur noire. Elle mesure environ 29 cm de long.

Le chat sauvage d'Écosse mesure en moyenne 56 cm de long pour un poids d'environ 5 kg pour les mâles et 4 kg pour les femelles.


Felis silvestris grampia
Felis silvestris grampia

HABITAT

Le chat sauvage d'Écosse habite, comme son nom l'indique en Écosse, mais il est absent des îles écossaises. Ce chat sauvage occupe les landes et les pâturages à moutons. Il vit aussi dans les zones boisées et semble préférer les basses altitudes entre 300 et 450 m. Durant la journée, il reste caché dans les ravines et les rochers. Les régions de hautes montagnes, là où les proies sont rares, et les régions d'agriculture intensive de plaine sont évitées. En hiver, le mauvais temps entraîne ce fauve des montagnes et des landes à se mettre à l'abri des vallées boisées.


Felis silvestris grampia distmap
Carte de répartition du chat sauvage d'Écosse

ALIMENTATION

Le chat sauvage d'Écosse est un animal carnivore se nourrissant principalement de lapins, de lièvres et de petits mammifères. Les oiseaux et les animaux fraîchement tués sur les routes constituent également un repas non négligeable pour ce félin.


Chat sauvage d’Écosse 01
Le chat sauvage d'Écosse est une sous-espèce de chat sauvage
© Peter Caims

REPRODUCTION

Chez le chat sauvage d'Écosse, l'accouplement a généralement lieu en février. En mai, la femelle met au monde une portée de deux à six chatons. Certaines portées peuvent naître jusqu'en d'août. À savoir que contrairement au chat domestique, le chat sauvage ne se reproduit qu'une seule fois par an. Les chatons sont sevrés à l'âge de douze semaines et resteront avec leur mère jusqu'à ce qu'ils atteignent l'âge de 5 mois. Sa longévité est évaluée entre six et huit ans dans son milieu naturel et à quinze en captivité.


Chat sauvage d'Écosse 02
Chat sauvage d'Écosse en captivité

COMPORTEMENT

Les chats sauvages d'Écosse sont des animaux timides et méfiants dont l'activité est plutôt nocturne. Lorsque la chasse a été fructueuse, ils stockent ou cachent les proies non consommées en les cachant sous la végétation. Pendant la journée ainsi qu'en période de fortes pluies et de neige, ces félins se terrent dans des tanières situées entre des blocs rocheux ou encore dans des terriers abandonnés par des renards ou des blaireaux.

Ce sont des animaux solitaires et territoriaux qui vivent dans des endroits à faible densité de population. On compte un chat sur des territoires de 3 km² si les conditions sont bonnes, mais seulement un chat pour 10 km² dans les zones moins favorables. Ils marquent leur territoire grâce à leur urine et aux déjections qu'ils laissent dans des endroits visibles.

L'activité de certains animaux ne débute qu'entre 16 h et 18 h, pour se terminer au petit jour, avant 7 h du matin, parcourant entre 8 et 20 km chaque nuit. Ainsi, en Écosse, 93 % de l'activité du chat se déroule entre 16 h et 4 h du matin. Dans la journée, l'animal se repose.


Chat sauvage d’Écosse 03
Gros plan du chat sauvage d'Écosse
Auteur : Malcolm Schuyl/Alamy

MENACES

En Écosse, le chat sauvage se fait de plus en plus rare ce qui inquiète fortement les zoologistes. Si des mesures de conservation ne sont pas rapidement prises, ce félin pourrait bien un jour disparaître. À ce jour, il ne resterait que 400 individus de souche pure en liberté et quelques spécimens en captivité.

Si le chat sauvage est aujourd'hui intégralement protégé, l'homme reste la cause principale de sa mortalité. Les chasseurs trop zélés, les pièges ainsi que les accidents de la route sont autant de cause de décès dont doit faire face cet animal.

Les maladies et l'hybridation avec les chats domestiques sont également des menaces sérieuses pour l'espèce. En effet, les chats sauvages se reproduisent parfois avec des chats domestiques, ce qui fait que les gènes de certains chats vivant dans la nature écossaise peuvent être mélangés.

Animal d’une grande importance dans le lointain passé britannique, certains clans l’avaient adopté pour emblème. Seul chat indigène des forêts de Grande-Bretagne, il arpente depuis des millénaires les forêts d’Écosse. Il a survécu aux loups, puis aux lynx et aux ours. Mais si des mesures ne sont pas mises en place rapidement, les chats sauvages pourraient un jour disparaître. C’est la peur qui habite l’Écosse qui n’abrite plus que quelques centaines de ces félins sauvages.


Tigre de Highlands
Le chat sauvage d'Écosse est localement appelé Tigre de Highlands

SAUVEGARDE

La Loi sur la faune et la Campagne (1981 et 1988) donne une protection totale aux chats sauvages ainsi qu'à leur habitat. Pour sauver de l'extinction le chat sauvage d'Écosse, une association oeuvre pour la conservation de ce chat à découvrir :

* Scottish Wildcat Association

L'association Scottish wildcat est une nouvelle association qui a pour but la protection et la conservation du chat sauvage d'Écosse. À travers une série continue de campagnes de sensibilisation, du soutien par l'élevage en captivité ainsi que des travaux de conservation, l'association espère apporter un avenir propice du chat sauvage en Écosse. Ce chat n'ayant encore jamais eu une organisation consacrée à sa protection, Scottish wildcat Association espère pouvoir impliquer un maximum de personnes et faire connaître au monde l'un des derniers prédateurs des Highlands.

L'association Scottish wildcat a été créée en 2007 et reconnue d'intérêt public en 2009. Vivant des dons des généreux donateurs, vous pouvez, vous aussi, contribuer à la sauvegarde du chat sauvage d'Écosse en les rejoignant sur leur site. Plusieurs formes de paiement vous sont proposées pour vos dons.


Scottish Wildcat Association
Faites un don à Scottish Wildcat Association

SAVIEZ-VOUS QUE ?

* Le chat sauvage d'Écosse est localement appelé Tigre des Highlands

* Avec moins de 400 spécimens à l'état sauvage, le chat sauvage d'Écosse est l'une des sous-espèces de chats sauvages les plus menacées d'Europe.


Scottish wildcat
En anglais, le chat sauvage d'Écosse est appelé Scottish wildcat

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communChat sauvage d'Écosse
English nameScottish Wildcat
Español nombreGato montés Escocia
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleFelidae
Sous-familleFelinae
GenreFelis
EspèceChat sauvage
Nom binominalFelis silvestris grampia
Décrit parGerrit Smith Miller
Date1907

Chat sauvage d'Écosse 04
Le chat sauvage d'Écosse

SOURCES