Manimalworld

Species360


Le Species360, anciennement International Species Information System (ISIS), est un système d'inventaire sur le Web créé aux États-Unis (au Zoo du Minnesota) en 1973 pour recueillir des informations sur les animaux sauvages maintenus en captivité.


Species360
Species360


HISTOIRE

En 1973, Ulysses Seal et Dale Makey ont proposé le Système international d'information sur les espèces (ISIS) en tant que base de données internationale pour aider les zoos et les aquariums à atteindre des objectifs de gestion à long terme de la conservation. Il a été fondé en 1974 avec une adhésion initiale à 51 zoos en Amérique du Nord et en Europe, et ses membres ont augmenté chaque année depuis.

À partir de 2016, l'organisation dessert plus de 1 000 zoos, aquariums et associations zoologiques dans 90 pays à travers le monde. L'organisation fournit à ses membres un logiciel de gestion et de collecte de données zoologiques appelé "ZIMS-the Zoological Information Management System". À partir de 2016, la base de données ZIMS contient des informations sur 21 000 taxonomies au niveau des espèces et 74 000 000 dossiers médicaux. Les membres utilisent les informations biologiques de base (âge, sexe, parenté, lieu de naissance, circonstance de la mort, etc.) collectées dans le système pour soigner et gérer leurs collections d'animaux (y compris la gestion démographique et génétique dans de nombreux cas). Il est également utilisé pour les programmes d'élevage ex situ et le soutien à la recherche et aux programmes de conservation.

Depuis 1989, l'organisation a été constituée en tant qu'entité à but non lucratif en vertu d'un conseil d'administration international élu par les institutions membres qui souscrivent. En 2016, l'organisation a été rebaptisée Species360, en raison de l'ISIS comme acronyme de l'État islamique d'Irak et de Syrie, une organisation terroriste.


BASE DE DONNÉES CENTRALISÉE

Les zoos et les aquariums modernes sont souvent des "banques de gènes" pour les espèces en voie de disparition. Dans certains cas, les espèces qui sont éteintes dans la nature et qui ont été élevées dans des zoos sont finalement réintroduites dans la nature comme le putois à pieds noirs, le condor de Californie, le cheval de Przewalski, le loup rouge et l'oryx d'Arabie. Les zoos individuels n'ont généralement pas l'espace nécessaire pour maintenir une population d'espèces viables (pour de nombreux mammifères et oiseaux nécessite plus de 500 animaux afin de maintenir une diversité génétique suffisante), maintenir la diversité génétique nécessite une coordination entre de nombreux zoos. L'expertise scientifique en matière d'élevage, de nutrition, de soins vétérinaires, etc. se répand dans les zoos et les aquariums du monde. L'élevage et la gestion de la population reposent sur des informations précises sur les animaux dans toutes les institutions membres, en particulier l'histoire du pedigree (parenté) et la démographie (naissances et décès).

Species360 a créé plusieurs logiciels permettant un meilleur suivi des parcs sur leurs animaux (suivi vétérinaire, programmes d’élevage) ainsi qu'une base de données en ligne de l'ensemble des animaux entretenus par les zoos membres, qui répertorie leurs espèces, sous-espèces, genres et naissance. En février 2002, la base de données partagées par la communauté mondiale des zoos et des aquariums comprenait des informations sur plus de 322 000 spécimens vivants de tétrapodes, plus de 134 000 poissons (la plupart enregistrés en groupes d'individus), plus un plus grand nombre de leurs ancêtres. En 2008, cette base contenait des informations sur 2 millions d'animaux, répartis approximativement en 15 000 taxons, ce qui représente environ 10 000 espèces. Trois outils logiciels ont été développés pour les ordinateurs personnels :

* ARKS (Animal Records Keeping System) pour le maintien des documents de base des spécimens, dans lesquels on y retrouve l'âge, le sexe, les parents, le lieu de naissance et la circonstance de la mort de chaque animal qu'on identifie grâce à un numéro qu'il porte toute sa vie.

* MedARKs (Medical Animal Records Keeping System) pour les registres vétérinaires.

* SPARKS (Single Population Animal Records Keeping System) pour les studbooks, les analyses démographiques et génétiques et les plans de survie des espèces.

Species360 produit des inventaires par édition de routine et d'autres rapports sur demande. Ayant recueilli des données sur plusieurs décennies, Species360 est également une source d'information de la communauté zoologique très crédible pour une utilisation par les conventions internationales et les organismes de réglementation.


SOURCES

Species360

Wikipédia

Giza Zoo