Manimalworld

Lièvre


Les lièvres sont des mammifères herbivores appartenant à la famille des Leporidae. Il existe une trentaine d'espèces de par le monde, toutes classées dans le genre Lepus, qui diffèrent entre elles par leur taille, leur couleur ou leur mode de vie. Originaires des grandes steppes asiatiques, les lièvres ont les mêmes ancêtres que les lapins tout en restant très différents de ces derniers de par leur physique et leur mode de vie.


Lièvre
Le lièvre
Sources: Histoires de monstre



CARACTÉRISTIQUES

Les lièvres sont des animaux semblables aux lapins, mais ils présentent certaines caractéristiques morphologiques et de mode de vie qui les distinguent clairement de ces derniers :

- Les lièvres sont fins, légers et possèdent de longues pattes postérieures, très musclées qui leur permettent de se propulser en bonds très rapides lorsque c'est nécessaire. Le lièvre d'Europe peut ainsi se déplacer à une vitesse de 60 km/h en moyenne et atteindre 80 km/h en pointe. Il peut aussi faire des bonds de 2 m à la verticale.

- Les lièvres ont généralement des oreilles plus longues que la tête et des yeux proportionnellement plus grands, ils sont plus grands et les extrémités des oreilles sont généralement plus sombres.

- Contrairement aux lapins, les petits du lièvre sont plutôt précoces. Ils naissent les yeux ouverts, le corps est recouvert d'une fourrure et ils peuvent rapidement se déplacer de manière autonome.

- Tous les lapins vivent sous terre dans des terriers, tandis que les lièvres vivent dans des nids simples au-dessus du sol et ne vivent généralement pas en groupe.

- Les lièvres n'ont pas été domestiqués, tandis que les lapins sont élevés pour la nourriture et gardés comme animaux domestiques. L'animal domestique connu sous le nom de "Lièvre belge" est un lapin élevé sélectivement pour ressembler à un lièvre.


Léporidés
Lapin ou lièvre ?
Sources: The Agatelady

HABITAT

Les lièvres sont originaires d'Eurasie, d'Afrique et d'Amérique du Nord jusqu'au sud du Mexique. Certaines espèces ont été introduites par l'homme, notamment en Australie, en Nouvelle-Zélande et dans le sud de l'Amérique du Sud (Argentine, Chili), de sorte que le genre est maintenant répandu dans le monde entier. L'espèce vit principalement dans des paysages ouverts et moins boisés. Les habitats et le mode de vie sont assez uniformes chez toutes les espèces, de sorte que les zones de répartition de l'espèce dans des conditions naturelles sont parapatriques.


ÉCOLOGIE

Le lièvre est un animal territorial, qui se montre capable de déplacements significatifs. En zone de terre arable, un suivi télémétrique (fait au centre de l'Allemagne) a conclu que le lièvre s'éloigne assez peu de son gîte (172 à 226 m le jour ou la nuit), avec toutefois d'importantes variations individuelles. Les domaines vitaux s'étendaient dans ce cas en moyenne sur 21 hectares, avec une taille de domaine vital inversement proportionnel à la taille de la population. 32 % de la superficie du domaine vital d'un lièvre chevauchait celui de ses voisins. Quand la population d'adultes augmente au printemps, un domaine vital individuel moyen chevauchait celui de 13 à 21 autres lièvres (sans tenir compte des juvéniles).


Lièvre 01
Lièvre ibérique
Sources: Juan Lacruz - Wikimedia Commons

CONSERVATION

Les populations de lièvres ont beaucoup régressé dans de nombreuses régions, notamment en Europe, et il a totalement disparu d'une partie de son territoire. Ils se montrent plus sensibles que les lapins à la fragmentation de son territoire par les routes qu'ils n'aiment pas traverser. S'ils sont moins sensibles aux dangers de la circulation routière, ils sont néanmoins plus vulnérables aux maladies par la régression de ses prédateurs naturels et par la consanguinité qui augmente lorsque leur territoire se réduit.


EN BREF

* La femelle du lièvre s'appelle la hase.

* Le petit du lièvre s'appelle le levraut ou lièvreteau.

* Le cri du lièvre est le vagissement et le couinement.

* La période de reproduction porte le nom de bouquinage. Le lièvre qui s'accouple, se dit "le lièvre bouquine".

* Levretter est un verbe intransitif signifiant "mettre bas" lorsque l'on parle de la lapine ou de la hase.


Lièvre 02
Le Lièvre et la Tortue - Jean de la Fontaine - Illustration G. Doré / Streller

ESPÈCES

La subdivision interne du genre Lepus est encore incertaine et les classifications proposées sont quelque peu discordantes. En général, on peut dire que le genre comprend une trentaine d'espèces (plus de la moitié du total de la famille des léporidés). Ci-dessous, la liste des espèces appelées communément lièvre :

* Lièvre à pointes blanches - Lepus callotis

* Lièvre antilope - Lepus alleni

* Lièvre arctique - Lepus arcticus

* Lièvre D’Abyssinie - Lepus habessinicus

* Lièvre d'Alaska - Lepus othus

* Lièvre d'Amérique - Lepus americanus

* Lièvre d'Éthiopie - Lepus fagani

* Lièvre d'Europe - Lepus europaeus

* Lièvre de Birmanie - Lepus peguensis

* Lièvre de Californie - Lepus californicus

* Lièvre de Castroviejo - Lepus castroviejoi

* Lièvre de Chine - Lepus sinensis

* Lièvre de Corée - Lepus coreanus

* Lièvre de Corse - Lepus corsicanus

* Lièvre de Hainan - Lepus hainanus

* Lièvre de Mandchourie - Lepus mandshuricus

* Lièvre des buissons - Lepus saxatilis

* Lièvre des savanes - Lepus victoriae

* Lièvre de Starck - Lepus starcki

* Lièvre de Tehuantepec - Lepus flavigularis

* Lièvre de Tolai - Lepus tolai

* Lièvre de Townsend - Lepus townsendii

* Lièvre de Yunnan - Lepus comus

* Lièvre du Cap - Lepus capensis

* Lièvre du désert - Lepus tibetanus

* Lièvre du Japon - Lepus brachyurus

* Lièvre ibérique - Lepus granatensis

* Lièvre indien - Lepus nigricollis

* Lièvre laineux - Lepus oiostolus

* Lièvre noir - Lepus insularis

* Lièvre variable - Lepus timidus