Manimalworld

Orignal (Alces americanus)


L'orignal (Alces américanus) est un mammifère herbivore appartenant à la famille des Cervidae. Le genre Alces était autrefois considéré comme étant monotypique, mais des études récentes ont démontré que l'orignal et l'élan d'Eurasie sont en fait deux espèces bien distinctes.


Orignal (Alces américanus)
Orignal (Alces américanus)



ÉTYMOLOGIE

Le terme orignal est issu du mot basque oreinak, pluriel d’orein, qui se prononce oɾejɲak et signifie "les cervidés", "les rennes" ou "les caribous". Samuel de Champlain le nommait orignac, car aux premières années des colonies, les premiers colons français l’auraient appris des Basques qui venaient régulièrement pêcher la morue et la baleine sur les côtes du Labrador et les abords du fleuve Saint-Laurent. La finale -ac a fait place à -al, plus usuelle en français pour désigner un animal : cheval, chacal, etc.


DESCRIPTION

Comme son proche parent, l'élan d'Eurasie, l'orignal est la plus grande espèce de cerf et se reconnaît facilement à ses épaules bosselées, son museau large, ainsi que par les rabats de peau et aux longs poils visibles sous sa gorge. Le mâle est plus gros que la femelle et, comme chez les autres cerfs, porte des bois osseux et cornés, qui tombent chaque hiver et repoussent pendant l'été. Les bois sont massifs et palmés (larges et aplatis à la base, avec de courtes branches saillantes), mesurant jusqu'à deux mètres de diamètre et plus de 30 kg. Un orignal adulte mesure entre 2,40 et 3,10 m de haut pour un poids allant de 200 à 825 kg. La queue mesure entre 5 et 12 cm de long.

Le pelage varie du noirâtre au brun rougeâtre, mais est plus clair sur les parties inférieures et inférieures. Le manteau d'hiver est plus terne et de couleur plus clair. Le corps est lourd et robuste, avec de longues pattes plutôt dégingandées, une queue relativement courte et de larges sabots, qui l'aident à marcher sur la boue ou la neige molle. Les juvéniles sont brun rougeâtre, mais, contrairement à de nombreux jeunes cerfs, ils n'ont pas de taches claires sur le corps.


Alces americanusalces
Alces americanus
Auteur : Karen Battle Sanborn

HABITAT

L'aire de répartition de l'orignal se situe dans la majeure partie de l'Amérique du Nord. Il se produit en Alaska, au Canada, dans le nord-est des États-Unis et dans la partie sud des montagnes rocheuses du Colorado. On le trouve généralement près des cours d'eau ou des étangs où il y a des saules.

Cette espèce est assez adaptable à ses besoins en matière d'habitat, mais préfère les mosaïques de forêts boréales de secondaires, de lacs, de marécages et de milieux humides, nécessitant une couverture forestière et des plans d'eau. L'orignal est souvent associé aux forêts d'épinettes, de sapins et de pins, et il peut aussi occuper la toundra et les montagnes, souvent dans les zones caractérisées par une couverture de neige saisonnière.


Orignal 01
Carte de répartition de l'orignal

ALIMENTATION

L'orignal est un animal herbivore. Il se nourrit principalement de brindilles, d'écorces, de racines, de jeunes pousses de saules et de trembles. Pendant les mois chauds, il mange des plantes aquatiques. Un adulte ingurgite environ 20 kg de nourriture par jour. L'orignal peut modifier de façon marquée la structure et la dynamique des écosystèmes forestiers grâce à son comportement de recherche de nourriture. Son régime alimentaire peut également être complété par du sodium provenant de lixiviats minéraux.


REPRODUCTION

La saison de reproduction, ou ornière, se déroule entre septembre et octobre, période au cours de laquelle les mâles se disputent des femelles avec des démonstrations élaborées et parfois des combats. Les mâles se vautrent également dans les éraflures de boue imbibées d'urine afin de recouvrir le corps d'odeurs, pour attirer les femelles.

Les naissances ont lieu entre mai et juin. La période de gestation varie entre 216 et 264 jours après laquelle un seul petit est mis au monde. Il pèse entre 11 et 16 kg à la naissance. Le sevrage se produit d'août à novembre, mais le jeune reste auprès de sa mère pendant environ un an. Les mâles et les femelles sont sexuellement mûrs à deux ans, mais la pleine croissance potentielle n'est pas atteinte avant 4-5 ans. À cet âge les femelles sont à leur crête reproductrice et les mâles ont les plus grands andouillers.

À l'état sauvage, très peu de mâles survivent au-delà de 15 ans et les plus anciennes femelles recensées avaient environ 22 ans. En captivité, leur durée de vie maximale est de 27 ans.


Orignal 02
Orignal mâle
Auteur : USDA Forest Service

COMPORTEMENT

L'orignal est actif tout au long de la journée, mais des pics d'activités sont observés à l'aube et au crépuscule. En plus d'être un bon nageur, l'orignal peut courir sur la terre ferme à une vitesse d'environ 56 km/h. Certaines populations migrent à la recherche de nourriture se déplaçant entre des domaines vitaux saisonniers distincts, ses longues pattes lui permettant de franchir facilement les obstacles lorsqu'il fuit des prédateurs comme les loups ou les ours. L'orignal est essentiellement solitaire, bien que de petits groupes puissent se former en hiver.


Orignal 03
Orignal femelle

PRÉDATEURS

En raison de sa grande taille, l'orignal adulte n'est pas vraiment soumis à la prédation naturelle. La plupart des spécimens qui sont attaqués sont soit des petits soit des adultes malades ou âgés. Près de la moitié des jeunes succombent sous les crocs des prédateurs pendant leur première année. La mortalité adulte annuelle moyenne est de 10 à 15 %. Les prédateurs primaires sont de grands carnivores tels que les loups, les grizzlys, et les ours noirs américains. L'homme est également un des prédateurs pour l'espèce.


MENACES

L'orignal a longtemps été chassé pour sa chair, son cuir, ses os et ses tendons. Il est considéré comme un gibier dans la majeure partie de son aire de répartition, mais également comme nuisible à l'agriculture et à la foresterie dans certaines régions. Aujourd'hui, la principale menace pour l'espèce vient de l'altération de son habitat. Bien que l'orignal tolère bien les habitats perturbés, les pratiques forestières et agricoles du sud du Canada ont réduit l'étendue de la forêt boréale et accru le nombre de cerfs de Virginie (Odocoileus virginianus), qui peuvent transmettre un parasite mortel. Les collisions avec des véhicules à moteur et des trains causent également un nombre important de décès d'orignaux.


Orignal 04
Orignal juvénile
Auteur : Michael Gäbler

STATUT ET CONSERVATION

L'orignal n'est pas considéré comme une espèce menacée. Il est inscrit dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN. Vu son abondance, l'espèce n'apparaît sur aucune annexe de la CITES.

L'orignal vit dans de nombreuses aires protégées où il prolifère bien à l'abri de la surexploitation et des prédations. Diverses tentatives ont été faites pour empêcher les collisions avec les véhicules et les trains, telles que la création de barrières et la réduction de la vitesse des trains. Dans quelques secteurs, les populations d'orignaux ont été considérablement réduites par la chasse et la destruction humaines d'habitat. Cependant, dans l'Est des États-Unis les populations d'orignaux ont augmenté ces dernières années et les populations d'orignaux présentes au Michigan et au Colorado se portent bien.


SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît deux sous-espèces d'orignal :

- Alces americanus americanus

- Alces americanus cameloides


Moose
En anglais, l'orignal est appelé Moose

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communOrignal
Autre nomÉlan d'Amérique
English nameMoose
Español nombreOriñal
Alce americano
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleCervidae
GenreAlces
Nom binominalAlces americanus
Décrit parCharles Alexander Clinton
Date1822



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

SOURCES