Manimalworld

Gazelle de Grant (Nanger granti)


La gazelle de Grant (Nanger granti) est un bovidé appartenant au genre Nanger. Cette gazelle est fortement liée à la gazelle de Soemmerring et la gazelle de Thomson.


Gazelle de Grant (Nanger granti)
Gazelle de Grant (Nanger granti)



DESCRIPTION

La gazelle de Grant est une grande gazelle mesurant entre 1,40 et 1,66 m de long, de 87 à 97 cm de haut, pour un poids allant de 38 à 80 kg. Le dimorphisme sexuel est présent chez cette espèce, les mâles étant plus grands et plus lourds que les femelles. La queue mesure entre 20 et 28 cm de long. Les deux sexes disposent de cornes qui mesurent entre 60 et 80 cm chez le mâle contre 30 à 40 cm pour celles des femelles.

Le pelage est couleur sable sur la partie supérieure du corps et blanc sur la partie intérieure des jambes et le ventre. La caractéristique la plus distinctive de cette gazelle est la bande verticale noire distincte qui descend de chaque côté des fesses blanches. La gazelle de Thomson (Eudorcas thomsonii), une espèce très proche, possède des caractéristiques physiques similaires à la gazelle de Grant. Toutes deux ont une coloration blanche sur l'arrière-train, mais la gazelles de Grant a un pelage plus clair et a de plus grandes cornes.

La gazelle de Grant est bien armée pour résister à la sécheresse. Elle laisse sa température interne monter jusqu'à 46°C, mais elle rafraîchit son cerveau par une évaporation nasale efficace. Ce système de refroidissement du cerveau nécessite une grande quantité d'eau. À poids égal, la gazelle de Grant consomme en eau un tiers de plus que la gazelle de Thomson.


Nanger granti
Nanger granti

HABITAT

L'aire de répartition de la gazelle de Grant se situe en Afrique de l'Est. On la trouve notamment en Éthiopie, au Kenya, en Somalie, au Soudan, en Tanzanie et en Ouganda. Ce bovidé se produit dans une variété d'habitat, tel que les savanes, les semi-déserts, les zones montagneuses jusqu'à 2 500 m d'altitude et les savanes boisées ouvertes. La gazelle de Grant peut vivre dans des régions plus arides que la gazelle de Thomson. Il est possible que ces deux espèces se rencontrent dans leur milieu naturel (Éthiopie, Kenya), mais elles sont suffisamment différentes au niveau de la taille et de la coloration pour ne pas s'hybrider.


Nanger granti distribution
Carte de répartition de la gazelle de Grant

ALIMENTATION

La gazelle de Grant est un herbivore ruminant dont le régime alimentaire se compose d'herbes, de feuilles et de broussailles. Dans la mesure où la gazelle de Grant vit dans un environnement aride, la conservation et la consommation d'eau sont importantes pour sa survie. Elle se nourrit en grande partie la nuit pendant la saison sèche, afin de recueillir la rosée sur les plantes. Pendant la saison des pluies, elle s'abreuve aux points d'eau, mais l'humidité contenue dans sa nourriture peut lui suffire.


Gazelle de Grant 02
La gazelle de Grant est un animal herbivore

REPRODUCTION

Vivant principalement en grands troupeaux, les mâles délimitent de petits territoires avec leurs excréments et leur urine. Dès la saison du rut, qui se déroule de septembre à décembre, ils font preuve d'une certaine agressivité en se livrant à des combats d'intimidation, parfois violents pour obtenir un maximum de femelles pour s'accoupler.

Après une période de gestation d'environ 6 mois, la femelle met au monde un seul petit pesant entre 5 et 7 kg. Durant les 3 premiers mois suivant la naissance, la mère surveille et protège jalousement son petit contre les attaques éventuelles de prédateurs affamés. Lorsque la mère va se nourrir, le jeune reste dans une cachette observable par la mère à l’endroit où elle se trouve. Les mâles atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge de 3 ans et les femelles à environ 1 an et demi. L'espérance de vie de la gazelle de Grant à l'état sauvage est d'environ 12 ans.


Gazelle de Grant 01
Gazelle de Grant femelle et son petit

COMPORTEMENT

La gazelle de Grant est un animal grégaire vivant généralement en troupeaux composés d'une trentaine d'individus. Elle est active le jour et la nuit et passe, en dehors de la période de reproduction, le plus clair de son temps à s’alimenter, digérer et se reposer. Les jeunes mâles forment des clans de célibataires, mais qui ne sont jamais éloignés des troupeaux principaux. Dans les régions où la nourriture est présente toute l'année, cette gazelle est généralement sédentaire. Dans les autres zones, elle migre de façon saisonnière dans toute son aire de répartition.


Gazelle de Grant 03
La gazelle de Grant est un animal grégaire

PRÉDATEURS

Extrêmement rapide à la course, une gazelle de Grant adulte n'a que peu de prédateurs pouvant rivaliser avec elle. Le guépard est sans aucun doute le seul ayant cette capacité. Toutefois, certains mâles de cette espèce pouvant peser jusqu'à 80 kg sont légèrement moins rapides à la course que les autres, mais ils sont plus forts au combat et ne craignent pas d'avoir à faire face à un guépard. Néanmoins, ils restent suffisamment rapides pour distancer un lion. Pendant la saison des pluies, lorsque le sol est mou, le guépard profite de la vitesse très réduite de ces gazelles. Les jeunes et les individus âgés ou malades sont des proies de choix pour de nombreux carnivores d'Afrique comme le lion, le léopard, le lycaon, la hyène ou le chacal doré. La gazelle de Grant utilise des signaux anti-prédateurs, comme la posture d'alerte et les grognements. Elle évite les zones à forte densité de prédateurs et emploie une méthode de défense coopérative pour protéger les jeunes plus vulnérables à la prédation.


Gazelle de Grant 04
Gros plan de la gazelle de Grant

MENACES

La gazelle de Grant reste une espèce très répandue au sein et en dehors des parcs nationaux. Cela, en dépit de la perte d'une partie de son aire de répartition convertie en terres agricoles et le déclin de certaines populations à cause du braconnage et de la concurrence avec le bétail. Il est tout de même préoccupant de constater que la plupart des populations semblent être en déclin dans une grande partie de son aire de répartition (par exemple, au Tsavo) et que celles qui sont connues pour être stables ou à la hausse ne représentent qu'environ 25 % du nombre total de cette espèce.


Gazelle de Grant 05
Gazelle de Grant au Parc national du Serengeti

STATUT ET CONSERVATION

Avec une population totale comprise entre 140 000 et 350 000 individus, la gazelle de Grant n'est actuellement pas considérée comme une espèce menacée. Elle est inscrite dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN.

Environ 30 % de la population se produit dans des parcs nationaux. Les plus grandes populations survivantes se produisent dans l'Omo-Mago-Munrle-Chew Bahir et Borana (Éthiopie), Kajiado, Masai Mara, Tsavo et Laikipia (Kenya) et, en particulier, Serengeti et Tarangire (Tanzanie). La majorité des populations de gazelles de Grant du Serengeti se produisent loin de la limite ouest de la zone protégée où la plupart des activités de braconnage se produise. La plupart de ces populations protégées sont en déclin progressif. L'état de la population au parc national de Boma (où le nombre a été estimé à environ 3 000 têtes dans la partie sud du parc dans les années 1970 et 1980) dans le sud du Soudan est actuellement inconnu.


Gazelle de Grant 06
Illustration de la gazelle de Grant

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît cinq sous-espèces distinctes de gazelle de Grant :

- Nanger granti brighti

- Nanger granti granti

- Nanger granti notata

- Nanger granti petersii

- Nanger granti robertsi


Grant's gazelle
En anglais, la gazelle de Grant est appelée Grant's gazelle

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communGazelle de Grant
English nameGrant’s gazelle
Español nombreGacela de Grant
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleAntilopinae
GenreNanger
Nom binominalNanger granti
Décrit parVictor Brooke
Date1872



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Gazelle de Grant 02
La gazelle de Grant

SOURCES