Manimalworld

Barasingha (Rucervus duvaucelii)


Le barasingha (Rucervus duvaucelii), ou Cerf de Duvaucel, est un mammifère herbivore appartenant à la famille des cervidés. Ce cerf forme le genre Rucervus avec deux autres espèces dont une est aujourd'hui éteinte. Son nom scientifique lui a été attribué en hommage au naturaliste français Alfred Duvaucel.


Barasingha (Rucervus duvaucelii)
Barasingha (Rucervus duvaucelii)
Auteur: Alosh Bennett - Flickr



DESCRIPTION

Le barasingha est un animal qui mesure en moyenne 1,80 m de long, de 1,19 à 1,24 m de hauteur d'épaule pour un poids allant de 170 à 289 kg. La queue mesure entre 12 et 20 cm de long. Les bois lisses sont portés uniquement par les mâles. Ceux-ci peuvent comporter jusqu'à 12 branches et mesurer jusqu'à 1 m de long.

Le pelage est généralement de couleur brun jaunâtre sur la partie dorsale et plus pâle sur les flancs. Des taches blanches sont visibles le long de la ligne dorsale. La gorge, le ventre, l'intérieur des cuisses et le dessous de la queue sont de couleur blanche. En été, le pelage devient plus lumineux pour prendre une teinte brun-roux. Les femelles sont plus pâles que les mâles. Les juvéniles sont tachetés de blanc.


Rucervus duvaucelii
Rucervus duvaucelii

HABITAT

Autrefois présent dans les vallées de l'Indus, du Gange et du Brahmapoutre, le barasingha est aujourd'hui confiné au sud du Népal et au nord de l'Inde. Rucervus duvaucelii duvaucelii occupe les zones humides en Inde et au Népal, Rucervus duvaucelii branderi est limité à une seule population présente dans la province du Madhya Pradesh en Inde, et Rucervus duvaucelii ranjitsinhi est présent en une seule population dans l'Assam au nord-est de l'Inde.

L'espèce vit principalement dans les hautes prairies et les roselières des grandes plaines inondables. Elle est également associée aux zones boisées, aux forêts à feuilles caduques et aux mangroves.


Rucervus duvaucelii distribution
Carte de répartition du barasingha

ALIMENTATION

Le barasingha est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire se compose principalement de graminées. La sous-espèce vivant dans les zones humides se nourrit souvent de plantes aquatiques qu'elle peut obtenir en immergeant complètement sa tête dans l'eau. Il se nourrit toute la journée avec des pics en début de matinée, en fin d'après-midi et en soirée. En hiver et pendant la mousson, il va s'abreuver deux fois par jour et trois fois ou plus en été.


REPRODUCTION

Pendant la saison de reproduction qui s'étend de septembre à avril, le barasingha vit dans de grands troupeaux mixtes au sein duquel les mâles forment des harems d'une trentaine de femelles qu'ils défendent farouchement. Après une période de gestation estimée à une durée entre 240 et 250 jours, la femelle met au monde un seul petit, rarement deux, entre août et novembre. Les faons deviennent indépendants vers 6 ou 8 mois, âge où ils sont sevrés. Ils atteignent leur maturité sexuelle vers 2-3 ans.


Barasingha 01
Barasingha femelle

COMPORTEMENT

Le barasingha est actif toute la journée, mais se nourrit surtout le matin et le soir, se reposant à l'ombre pendant les heures les plus chaudes de la journée. C'est un animal sociable qui vit généralement en groupes composés d'une vingtaine d'individus. La harde est conduite par une femelle expérimentée et se compose de biches et de faons d'âges différents. Les mâles vivent en solitaire toute l'année jusqu'à la période de reproduction où ils rejoignent les hardes de femelles. Au lieu de se cacher et de chercher refuge au plus profond de la jungle, le barasingha préfère rester toute la journée dans les grandes prairies humides, dans les marécages ou encore en lisières de forêts.


PRÉDATEURS

Comme bon nombre de cervidés, le barasingha est une proie de choix pour les grands carnivores qui peuplent la même aire de répartition que la sienne. Ses principaux prédateurs sont le tigre et le léopard, sans compter l'homme qui reste son pire ennemi.


Barasingha 02
Barasingha mâle

MENACES

La population mondiale de barasingha a subi un déclin dramatique principalement en raison de la perte de son habitat. Les plaines inondables fertiles présentes sur une grande partie de son aire de répartition ont rapidement été converties et drainées pour l'agriculture et le développement industriel. Ces cerfs sont également considérés comme une menace pour les cultures et, pour cette raison, peuvent être persécutés. Les populations vivant en dehors des zones protégées et les populations migrantes saisonnières sont menacées par le braconnage pour sa viande et ses bois qui sont vendues sur les marchés locaux.


Cerf de Duvaucel
Le barasingha est également appelé Cerf de Duvaucel

STATUT ET CONSERVATION

Le barasingha est considéré comme une espèce menacée. Il est actuellement inscrit dans la catégorie Vulnérable (VU) sur la Liste rouge de l'IUCN et apparaît également en Annexe I de la CITES. Le barasingha subsiste encore dans un certain nombre de parcs nationaux en Inde, tels que le parc national de Kaziranga et le parc national de Manas.


Barasingha 03
Le barasingha

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît trois sous-espèces de barasingha :

- Rucervus duvaucelii branderi

- Rucervus duvaucelii duvaucelii

- Rucervus duvaucelii ranjitsinhi


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communBarasingha
Autre nomCerf de Duvaucel
English nameBarasingha
Swamp deer
Español nombreBarasinga
Ciervo de los pantanos
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleCervidae
GenreRucervus
Nom binominalRucervus duvaucelii
Décrit parGeorges Cuvier
Date1823



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

SOURCES