Manimalworld

Lapin d'Audubon (Sylvilagus audubonii)


Le lapin d'Audubon (Sylvilagus audubonii), également appelé lapin du désert, est un mammifère herbivore de la famille des Leporidae. Ce lapin est originaire des zones arides du sud-ouest d'Amérique du Nord. Contrairement aux lagomorphes européens, ils ne forment pas de systèmes sociaux de terriers, mais ils sont extrêmement tolérants vis-à-vis des autres léporidés ainsi que des autres individus à proximité.


Lapin d'Audubon (Sylvilagus audubonii)
Lapin d'Audubon (Sylvilagus audubonii)
Auteur: Cookie Ballou - National Park Service



DESCRIPTION

Le lapin d'Audubon mesure entre 36 et 42 cm de long et pèse entre 700 et 1 200 g. La queue mesure entre 3 et 6 cm, les oreilles de 6 à 9 cm et les pattes postérieures environ 8 cm. Il y a peu de dimorphisme sexuel, bien que les femelles aient tendance à être plus grandes que les mâles.

Le pelage est assez dur, mais moins rêche que chez le lapin des marais. Les pattes postérieures sont relativement minces avec un pelage relativement court. Les parties supérieures du corps sont brun chamois foncées et fortement tapissées de noir. Le ventre et la queue sont blancs crème une tache rousse est présente sur la nuque. La queue arrondie est brun grisâtre avec un large bord blanc.


Sylvilagus audubonii
Sylvilagus audubonii
Source: National Park Service

HABITAT

Le lapin d'Audubon est présent dans l'ouest des États-Unis et dans le nord et le centre du Mexique. Aux États-Unis, la limite ouest est l'océan Pacifique et à l'est, elle s'étend à peine dans les grandes plaines. L'étendue extrême nord de l'aire de répartition atteint presque le Canada l'est du Montana et le sud-ouest du Dakota du Nord, et s'étend au sud dans le Wyoming, l'ouest du Dakota du Sud, le Nebraska et le Kansas, le panhandle de l'Oklahoma et l'ouest du Texas. À l'exception des régions montagneuses extrêmes, l'aire de répartition comprend le Colorado, le Nouveau-Mexique, l'Arizona, le sud et le centre de l'Utah, le sud du Nevada et la quasi-totalité du nord de la Californie. Au Mexique, l'aire de répartition comprend l'ensemble de la Basse-Californie, la Basse-Californie du Sud, la plupart des régions de Sonora et Chihuahua, Coahuila, Nuevo Leon, l'ouest de Tamaulipas, San Luis Potosi, Zacatecas, Aguascalientes, l'est de Durango, le nord de Sinaloa et le nord-est de Jalisco.

Le lapin d'Audubon habite les régions arides et montagneuses, allant des forêts aux prairies en passant par les déserts, à basse altitude. Il semble éviter la chaleur de midi et est actif au crépuscule, à l'aube et au crépuscule, ainsi que la nuit. Il préfère les habitats à forte densité de broussailles et s'aventure rarement dans des zones ouvertes.


Sylvilagus audubonii 01
     Répartition actuelle du lapin d'Audubon

ALIMENTATION

Le lapin d'Audubon est strictement herbivore. Il se nourrit principalement de plantes herbacées et d'herbes, ce qui constitue 80 % de son régime alimentaire. Il mange aussi beaucoup d'autres plantes, comme des cactus, des feuilles, de pois de mesquite, d'écorces, de fruits tombés, de feuilles juteuses de figue de Barbarie et de brindilles d'arbustes.

Il a rarement besoin de boire, tirant son eau principalement des plantes qu’il mange ou de la rosée. En raison de la saisonnalité et des changements dans les conditions d'humidité de son habitat, ce lapin adapte son régime en fonction de nombreux facteurs influant sur les changements saisonniers de la végétation (teneur en humidité, abondance, valeur nutritionnelle, etc.). Comme la plupart des lagomorphes, il est coprophage, réingérant et mâchant ses propres excréments pour extraire les nutriments le plus efficacement possible.


Lapin d'Audubon 01
Lapin d'Audubon dans son terrier
Source: National Park Service

REPRODUCTION

Chez le lapin d'Audubon, la saison de reproduction va de décembre ou janvier jusqu'à la fin de l'été. La gestation ne dure que 28 jours et les portées sont composées d'environ 3 petits. Les femelles enceintes résorbent souvent certains de leurs embryons avant la fin de la gestation, probablement en réponse à des conditions environnementales. Cette espèce est un peu moins féconde que d’autres espèces du genre Sylvilagus. La femelle ne produit que 5 litres de lait par an. Elle construit un nid en creusant un trou dans le sol à environ 20 cm de profondeur, puis le comble avec de l'herbe et de la fourrure. Elle ne nourrit ses petits qu'une fois par jour en s'accroupissant au-dessus du nid pour les laisser allaiter. Ils ouvrent les yeux au dixième jour et quittent le nid à l’âge de 2 semaines à peine. Ils restent près du nid pendant 3 semaines. La maturité sexuelle est atteinte à l'âge de 3 mois.


Lapin d'Audubon 02
Gros plan du lapin d'Audubon
Auteur: Howcheng - Wikimedia Commons

COMPORTEMENT

Le lapin d'Audubon n'est pas une espèce grégaire, mais des femelles ont déjà été observées se nourrissant les unes près des autres sans agressivité. La taille du domaine vital varie, mais est généralement d'environ 8 acres. Les lapins sont plus actifs tôt le matin et le soir et ils passent le reste de la journée à l'abri. Quand il est surpris, il se fige pour ne pas être repéré ou court rapidement se mettre à l’abri. Il court en zigzag, à environ 25 km/h. Cette espèce a plus de capacités athlétiques que les autres espèces du même genre, car il sait nager et grimper aux arbres.


Lapin du désert
Le lapin d'Audubon est aussi appelé lapin du désert
Auteur: Gary Stolz - US Fish and Wildlife

PRÉDATION

De nombreux animaux du désert ont comme proie le lapin d'Audubon comme les rapaces, les mustélidés, le coyote, le lynx roux, le lynx du Canada, les loups, le puma, les serpents, les belettes ainsi que l'homme. S'il est blessé ou malade, il peut également être victime de certains écureuils. Les espèces domestiques, telles que les chats et les chiens, sont également des prédateurs connus et constituent également une menace.

Le comportement habituel du lapin d'Audubon face à un prédateur potentiel consiste à se figer sur place pour éviter d'être détecté. S'il détermine qu'il est en danger, il fuira la zone en sautillant dans un schéma en zigzag. Les lapins peuvent atteindre des vitesses supérieures à 30 km/h. Lorsqu'il se défend contre de petits prédateurs ou même ses congénères, il pousse du nez ou des pattes avant, généralement précédé d'un bond droit jusqu'à la hauteur de 60 cm lorsqu'il est menacé ou pris par surprise.


MENACES

Le lapin d'Audubon est répandu et commun dans de nombreuses parties de son aire de répartition, y compris au Mexique, mais le pâturage du bétail et la perte d'habitat due au défrichage peuvent affecter certaines populations. La prédation par des espèces exotiques envahissantes, y compris les chiens et les chats domestiques, constitue une menace dans certaines zones peuplées par l'homme. Il est chassé pour le sport et la subsistance locale. En tant qu'espèce de gibier importante, il est géré par différents États des États-Unis, où il n'est pas considéré comme menacé. Les incendies d'origine humaine peuvent représenter une menace pour certaines populations.


Lapin d'Audubon 03
Lapin d'Audubon se reposant dans les broussailles
Auteur: John J. Mosesso - USGS

STATUT ET CONSERVATION

Le lapin d'Audubon est une espèce répandue actuellement inscrite dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN. Aucune des sous-espèces ne connaît de déclin significatif. Cependant, une récente enquête sur les informations de chasse à long terme fondé sur les données de toutes les agences de gibier et de pêche des États de l’ouest des États-Unis a révélé une tendance constante à la baisse du nombre de lapins de l’ouest des États-Unis (principalement le lapin à queue blanche, le lapin d'Audubon et le lapin de Nutall). Ces espèces ont tendance à ne pas être séparées dans les bases de données d'agences, mais le lapin à queue blanche est une composante majeure de ces bases de données.

Le lapin d'Audubon est géré comme un gibier aux États-Unis par des agences de la faune nationales. Aucune des sous-espèces ne semble menacée et aucune nouvelle mesure de conservation n'est nécessaire, bien que des plans de gestion de l'habitat visant à augmenter la couverture arbustive puissent être nécessaires, tout en réduisant les effets néfastes potentiels des produits chimiques agricoles dans l'aire de répartition de l'espèce.


Desert Cottontail
En anglais, le lapin d'Audubon est appelé Desert Cottontail
© Hakoar - Flickr

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît sept sous-espèces de lapin d'Audubon :

- Sylvilagus audubonii arizonae

- Sylvilagus audubonii audubonii

- Sylvilagus audubonii baileyi

- Sylvilagus audubonii confinis

- Sylvilagus audubonii goldmani

- Sylvilagus audubonii minor

- Sylvilagus audubonii warreni


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communLapin d'Audubon
Autre nomLapin du désert
English nameDesert cottontail
Audubon's cottontail
Español nombreConejo del desierto
Conejo matorralero
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreLagomorpha
FamilleLeporidae
GenreSylvilagus
Nom binominalSylvilagus audubonii
Décrit parSpencer Fullerton Baird
Date1858



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

SOURCES


Animal Diversity Web

American Society of Mammalogists

Wikipédia anglais

National Park Service

New Hampshire's PBS Station

USGS.gov - Science for a changing world

Liste rouge IUCN des espèces menacées

Système d'information taxonomique intégré (ITIS)

Texas Tech University

Wikimedia Commons

US Fish and Wildlife Service (FWS)

Hakoar - Flickr