Manimalworld

Panda roux (Ailurus fulgens)


Le panda roux (Ailurus fulgens), également appelé petit panda ou panda fuligineux, est un mammifère carnivore appartenant à la famille des ailuridés (Ailuridae). Il est l'unique représentant du genre Ailurus. Le panda roux est originaire de l'Himalaya et de la Chine méridionale.


Panda roux (Ailurus fulgens)
Panda roux (Ailurus fulgens)
© Manimalworld



DESCRIPTION

Le panda roux est un mammifère ayant la taille d'un grand chat. Il mesure entre 56 et 62 cm de long sans la queue. Cette dernière, relativement longue mesure entre 30 et 60 cm mais elle n'est pas préhensile. Un mâle adulte pèse de 3,5 à 6,2 kg et une femelle de 3 à 6 kg.

Le pelage lustré de cet animal est riche en couleur. Le bout des oreilles, les sourcils et les joues sont de couleur blanche tandis que le museau, la gueule et les pattes sont noirs. Le reste du corps est de couleur rousse qui lui fournit un camouflage efficace dans les arbres dont les branches sont souvent recouvertes de mousse brun rougeâtre. La longue queue touffue est marquée de 12 bandes rousses et chamois se finissant par une touffe noire. Les plantes des pieds sont recouvertes de poils blancs épais pour fournir de la chaleur.

Les griffes puissantes de ses pattes permettent au panda roux permettent de descendre des arbres la tête en bas. Il n'y a pas de dimorphisme sexuel de couleur ou de taille entre les mâles et les femelles. Les pattes avant sont inclinées vers l'intérieur et la démarche de l'animal est plantigrade.

Comme le panda géant, le panda roux est doté d'un os recouvert de peau au poignet qui agit comme un pouce, mais il est plus petit que celui du panda géant. Le panda roux a un large éventail de vocalisations pour communiquer avec ses congénères. Actuellement, deux sous-espèces sont reconnues :

*Ailurus fulgens fulgens est plus petit et plus léger en couleur (en particulier sur le visage)

*Ailurus fulgens styani.


Ailurus fulgens
Ailurus fulgens
© Manimalworld

HABITAT

Le panda roux vit un peu partout dans les montagnes de l'Himalaya entre 2 200 et 4 800 m d'altitude dans le nord de la Birmanie, au Népal, en Inde ainsi qu'en Chine. Sa répartition géographique est délimitée au nord par la vallée de Namlung dans le district de Mugo et la région du lac Rara au nord du Népal, au sud par la chaîne Lia kiang à l'ouest du Yunnan, et la limite nord et est de la vallée Min ainsi qu'à l'ouest du Sichuan.

Le panda roux vit dans des climats tempérés dans les forêts de feuillus et de conifères où il y a un sous-étage dense de bambou.


Ailurus fulgens range map
Carte de répartition du panda roux

ALIMENTATION

Le panda roux est l'un des rares animaux dont l'alimentation se compose essentiellement de bambou. Il saisit les tiges avec ses pattes de devant et les coupe avec ses dents pointues. Le bambou étant un aliment pauvre en éléments nutritifs, le panda roux compense ce manque d'énergie en restant inactif environ 56 % de la journée et par un métabolisme très lent. D'autres aliments tels que les racines, les fruits ainsi que de petits lézards et œufs d'oiseaux sont également consommés.


Panda roux au zoo de Mulhouse
Panda roux au zoo de Mulhouse
© Manimalworld

REPRODUCTION

Le panda roux interagit rarement avec ses congénères en dehors de la saison des amours. Celle-ci débute au début de l'hiver, les naissances ayant lieu au printemps et en été. Quelques jours avant la mise bas, la femelle commence à transporter des matériaux de nidification (bâtons, de l'herbe, des feuilles) vers un site convenable. Dans la nature, un nid peut être un arbre creux ou une crevasse. En captivité, une boîte, des troncs creux, ou d'autres tanières artificielles peuvent servir de nid. Après une période de gestation d'environ 134 jours, la femelle met au monde une portée de 1 à 4 petits.

À la naissance, les petits ont déjà une fourrure, ne mesurent que 6 cm et ne pèsent que 100 g. Ils sont d'abord aveugles et n'ouvrent les yeux qu'au bout de 18 jours. Après la naissance, la mère nettoie rapidement ses petits et passe avec eux 60 à 90 % de son temps les premiers jours. La mère reconnaît sa progéniture par des signaux olfactifs établis peu après la naissance. Après une semaine, elle passe plus de temps loin du nid.

Dépendants, les jeunes pandas roux ne sortent de la tanière qu'après 90 jours et vivent avec leur mère jusqu'à la période de reproduction suivante. Ils sont sevrés après 5 mois. Ils atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge de 18 ou 20 mois. Les mâles ont un faible rôle voir quasi aucun dans l'éducation et les soins aux petits. La longévité maximale du panda roux est de 14 ans, mais la moyenne est de 8 à 10 ans.


Panda roux 02
Panda roux juvénile né en captivité

COMPORTEMENT

Chez le panda roux, les activités varient tout au long de l'année selon les températures, le régime alimentaire et la présence des petits. Habituellement solitaire, il est plus actif au crépuscule, à l'aube ou pendant la nuit. Le panda roux est un animal arboricole dormant toujours dans les arbres. Il descend de ceux-ci la tête en bas et affiche une véritable dextérité lorsqu'il se déplace de branche en branche.

La queue est utilisée comme balancier lorsqu'il se déplace dans les arbres. Par contre, lorsqu'il se déplace sur la terre ferme, elle reste droite et à l'horizontale.


Panda roux 03
Le panda roux est un animal arboricole

PRÉDATION

Le principal prédateur naturel du panda roux est la panthère des neiges (Panthera uncia). Lorsqu'il se sent menacé, notre ailuridé grimpe rapidement sur un arbre ou se défend comme il peut avec ses griffes semi-rétractiles.


Panda fuligineux
Le panda roux est également appelé Panda fuligineux

MENACES

Le panda roux souffre de la perte de son habitat dans toute son aire de répartition. La déforestation pour l'exploitation du bois, l'agriculture et le développement humain en sont les principales causes. En Chine, l'espèce aurait ainsi subi une baisse d'environ 40 % ces 50 dernières années. Au Népal, la sous-espèce Ailurus fulgens fulgens est également menacée d'extinction.

La déforestation élimine les sites de nidification et les sources de nourriture, et isole les populations en petits fragments séparés dans des habitats inhospitaliers. Il est une cible occasionnelle dans la pratique de la chasse, et on le trouve souvent dans des pièges destinés aux porte-muscs alpins. Le panda roux a également été exploité pour sa fourrure pour en fabriquer des chapeaux qui sont toujours très demandés dans le Yunnan en Chine pour les jeunes mariés, car il symbolise traditionnellement un mariage heureux. L'expansion des populations humaines en Asie et la nécessité croissante de terre et de bois sont des menaces importantes pour la survie de cette espèce.


Panda roux 01
Gros plan du panda roux
© Manimalworld

CONSERVATION

Le panda roux est protégé dans tous les pays où il se trouve, à l'exception du Myanmar. Il est inscrit à l'Annexe I de la CITES depuis 1995. La Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN répertorie l'espèce dans la catégorie vulnérable (VU).

En Chine, l'espèce est présente dans bon nombre de réserves qui ont été établies pour protéger le panda géant. Un programme d'élevage international existe, et les pandas roux sont élevés en captivité dans plus de 30 zoos du monde entier. En Amérique du Nord la population captive était de 182 individus en 2001 et ceux-ci sont maintenus et gérés dans le cadre du Plan de Survie des Espèces (SSP). La protection de l'habitat restant pour ce mammifère attrayant et discret la véritable solution pour que survive le panda roux qui est aujourd'hui déjà rare à l'état sauvage.


Panda roux 06
Portrait du panda roux
© Manimalworld

SOUS-ESPECES

Selon la classification actuelle, on compte deux sous-espèces de panda roux :

- Panda roux de Styan - Ailurus fulgens styani

- Panda roux de l'Inde - Ailurus fulgens fulgens


Ailurus fulgens styani
Ailurus fulgens styani est une sous-espèce de panda roux

TAXINOMIE

De nos jours, la classification du panda roux continue de faire couler beaucoup d'encre. En effet, le monde scientifique est partagé sur le fait que le panda roux soit proche du raton laveur ou bien des ours. De récentes recherches en phylogénie moléculaire situent le panda dans une famille indépendante, les Ailuridae, de laquelle il serait la seule espèce encore vivante. Selon cette nouvelle classification, il n'appartient donc pas à la famille des Ursidae, contrairement au panda géant. Le panda roux était classé dans la sous-famille des Ailurinae, mais cette classification n'est plus utilisée.


Ailurus fulgens fulgens
Ailurus fulgens fulgens

GALERIE PHOTOS

Retrouvez ci-dessous quelques photographies du panda roux. Cliquez sur les images pour les agrandir. Les photographies présentées ci-dessous sont soumises à des droits d'auteur. Pour toute utilisation, merci de contacter le webmaster du site.


Panda roux 12      Panda roux 11      Panda roux 10      Panda roux 09

Voir plus de photos
Cliquer sur l'image

panda roux CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communPanda roux
Autre nomPanda fuligineux
English nameRed panda
Español nombrePanda rojo
Panda menor
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamilleAiluridae
GenreAilurus
Nom binominalAilurus fulgens
Décrit parGeorges Frédéric Cuvier
Date1825



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

Red panda
En anglais, le panda roux est appelé Red panda
© Manimalworld

SOURCES