Manimalworld

Panda géant (Ailuropoda melanoleuca)


Le panda géant (Ailuropoda melanoleuca) est un mammifère carnivore appartenant à la famille des ursidés (Ursidae) classé dans le genre Ailuropoda. On distingue deux sous-espèces : le panda de Qinling et Ailuropoda melanoleuca melanoleuca qui est la sous-espèce type.


Panda géant (Ailuropoda melanoleuca)
Panda géant (Ailuropoda melanoleuca)



DESCRIPTION

Le panda géant est un animal volumineux et massif. Il mesure en moyenne entre 1,50 et 1,90 m de long pour un poids allant de 85 à 125 kg. La femelle est plus petite et plus légère, pesant entre 70 et 100 kg. Le panda géant est universellement admiré pour ses marques attrayantes et son attitude en apparence douce. Membre de la famille des ours, le panda géant est un animal robuste avec des épaules lourdes et un manteau distinctif noir et blanc. Une bonne partie de son corps et son ventre sont blancs, contrastant avec les oreilles, les membres et les épaules qui sont de couleur noire. Le tour des yeux est également noir.

Le panda géant a une tête relativement grosse et grande gueule. Herbivore, il a de puissantes dents au nombre de 42. Les molaires et les prémolaires sont plus larges et plus plates que celles des autres ours, lui permettant de broyer le bambou. L'étude de sa formule dentaire a aidé à prouver qu'il s'agit bel et bien d'un ursidé.

Une caractéristique notable de ces animaux est que le panda géant possède 6 doigts dont un faux pouce opposable à ses 5 doigts. Il s'agit d'un bloc de peau recouvrant une structure sésamoïde radiale (os du poignet) modifiée. Ce pouce sert notamment à attraper les tiges de bambou dont il se nourrit en grande quantité. Cette particularité a semé la confusion dans le passé sur sa classification parmi les ours.

L'ouïe et l'odorat de cet ursidé sont très fins. Il se sert surtout de ces deux sens pour s'orienter et se repérer. Sa vue, en revanche, est plutôt médiocre. En comparaison elle est moins bonne que celle du chat ou de l'homme.


Ailuropoda melanoleuca
Ailuropoda melanoleuca

HABITAT

Le panda géant était déjà considéré comme une espèce rare dans la Chine ancienne. Aujourd'hui son aire de répartition est désormais limitée aux provinces du Sichuan, du Gansu et Shanxi dans la partie centrale du pays. Son aire couvre environ 29 500 km², mais seulement 5 900 km² est le véritable habitat du panda géant.

Cette espèce peut être trouvée dans les régions tempérées des forêts de montagnes et des forêts mixtes de conifères et de feuillus à des altitudes de 1 200 à 4 100 m, où il y a une abondance de bambou. Ces régions étaient difficiles d'accès aux européens avant le milieu du XIXe siècle, ce qui explique sa description tardive en Occident.


Panda géant 01
Carte de répartition du panda géant

ALIMENTATION

Le panda géant est habituellement représenté mangeant paisiblement du bambou plutôt que chassant, ce qui ajoute à son image d'innocence. Bien que classé parmi les carnivores, cet animal se nourrit principalement de végétaux. Le bambou représente 99 % de l'alimentation du panda géant. Bien qu'il s'agisse d'une source ayant une très faible valeur nutritive, elle est néanmoins présente tout au long de l'année. Seulement environ 17 % des éléments nutritifs contenus dans les feuilles et les tiges sont extraits. Les pousses sont avalées tout entières, mais il ne garde que le cœur et rejette l'écorce. Occasionnellement, il peut également se nourrir d'oeufs ou d'insectes. Il voyage peu et est généralement à la recherche de nourriture quand il se déplace.


Panda géant 02
Le panda géant se nourrit principalement de bambou

REPRODUCTION

Le panda géant atteint sa maturité sexuelle vers l'âge de 5 ou 6 ans. L'accouplement a lieu de mars à mai. La femelle est en oestrus 1 à 3 jours ce qui rend leur reproduction difficile. Après une période de gestation comprise entre 112 et 163 jours, la mère met au monde 1 à deux petits pesants entre 85 et 140 g. À la naissance, le panda géant, comme tous les autres ours est aveugle et sans défense, mais contrairement à la plupart des ours à la naissance, les jeunes pandas géants sont recouverts d'une fine couche de fourrure.

Les oursons ouvrent les yeux à 3 semaines et ne peuvent se déplacer par leurs propres moyens que vers l'âge de 3-4 mois. Le sevrage survient au bout de 46 semaines de vie. Un ourson peut rester avec sa mère jusqu'à l'âge de 18 mois.

Il a été constaté à partir d'études sur des pandas géants en captivité que lorsque la mère met au monde 2 oursons, elle choisit généralement un et l'autre meurt peu de temps après. En captivité, pour éviter cette perte, des chercheurs américains font actuellement des études sur le fait d'alterner les petits, ainsi, la mère s'occupe des deux petits sans s'en rendre compte.

L'élevage en captivité ces ours a été un défi incroyable. Les pandas géants sont connus pour leur réticence à se reproduire en captivité. Au Centre de recherche sur la reproduction des pandas géants à Chengdu (Chine), seulement 10 % d'entre eux s'accouplent. Et seulement 30 % des femelles accouplées font des petits. Afin de sauvegarder cette espèce menacée, les zoos et les centres d'élevage ont souvent recours à l'insémination artificielle. Les premiers succès de cette technique ont été obtenus au zoo de Pékin dès 1978.

L'espérance de vie du panda géant à l'état sauvage est encore inconnue de nos jours. En captivité, un spécimen vivant au zoo de Berlin a vécu jusqu'à l'âge de 34 ans, mais il s'agit là d'un cas rare. L'espérance de vie maximale en captivité est de 26 ans.


Panda géant 03
Panda géant femelle et son petit
© Mitsuaki Iwago

COMPORTEMENT

Contrairement à beaucoup d'espèces d'ours, le panda géant n'hiberne pas. Toutefois, il lui faudra descendre à des altitudes plus basses pendant l'hiver. Il ne construit pas de tanières permanentes, mais se réfugie dans les arbres et les grottes. Le panda géant est essentiellement terrestre, mais c'est un bon grimpeur et est capable de nager. Cette espèce est principalement solitaire, sauf pendant la saison de reproduction.


Panda géant 04
Panda géant à l'état sauvage

PRÉDATION

Les taches noires et blanches sur le panda géant servaient peut-être comme un dispositif anti-prédateur dans le passé lorsque les animaux avaient encore une pression de prédation. Les motifs noirs et blancs auraient eu un effet semblable aux zébrures que l'on peut voir sur les zèbres. En outre, dans le passé, lorsque le panda géant vivait dans les domaines neigeux, le blanc pouvait l'aider à se camoufler dans son environnement. Toutefois, le panda géant vit aujourd'hui dans des zones de neige presque libres. Il n'y a plus de véritables prédateurs naturels dont doit se méfier cet ursidé, sauf peut-être le tigre de Chine s'il en existe encore dans ces contrées. L'homme reste néanmoins le seul véritable ennemi pour cette espèce.


Panda géant 05
Pandas géants en captivité

MENACES

Le panda géant est une espèce très menacée. Il est inscrit en Annexe I de la CITES et dans la catégorie en danger (EN) sur la Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN. Entre 1947 et 1977, la population sauvage de panda géant comptait environ 1 100 individus. Entre 1985 et 1988 on en comptait plus que 1 000. Aujourd'hui, la population sauvage de panda géant est estimée à environ 1 600 spécimens.

La perte d'habitat est la principale cause du déclin du panda géant. De vastes zones de forêts naturelles de la Chine ont été défrichées pour l'agriculture, le bois et le bois de chauffage, afin de répondre aux besoins de la population importante et croissante de l'homme. Le pâturage du bétail peut aussi dégrader l'habitat du panda géant. Le reste de l'habitat du panda géant est très fragmenté, laissant les espèces limitées à de petites sous-populations isolées qui sont à grand risque d'extinction. Bien que sa population totale soit estimée à environ 1 600 individus dans la nature en 2004, de nombreuses sous-populations du panda géant sont susceptibles de contenir moins de 50 individus.

La dépendance du panda géant sur le bambou rend particulièrement vulnérables aux effets de la perte d'habitat. Le bambou lui-même représente un problème pour la survie des pandas géants. Une fois que le bambou fleurit (tous les 10 à 100 ans) il meurt, et il faut compter 10 ans avant que de nouvelles pousses aient une taille suffisante pour servir de nourriture. Parfois, des forêts entières de bambous disparaissent ainsi et le panda géant n'a plus de quoi se nourrir.

Bien que le braconnage a été un problème pour le panda géant dans le passé, l'introduction de sanctions sévères envers les braconniers a réduit à des niveaux acceptables ce fléau qui n'est plus considérées comme une menace importante. Toutefois, les pandas géants sont encore parfois tués illégalement dans des pièges visant d'autres animaux.


Giant panda
En anglais, le panda géant est appelé Giant panda

CONSERVATION

Le panda géant reçoit le plus haut niveau de protection en vertu de la Loi chinoise sur la protection de la faune. Cette espèce est également inscrite à l'Annexe I de la CITES, qui interdit effectivement le commerce international. Un plan national de conservation est en place pour le panda géant, et des efforts de conservation importants sont en cours pour restaurer l'habitat de cet animal. De nombreuses réserves forestières ont été créées spécifiquement pour protéger les pandas géants, avec une priorité étant d'établir des "corridors" afin de relier les différentes zones protégées La Chine travaille également à accroître et à améliorer les zones boisées à l'extérieur des réserves, même si le rythme rapide du développement économique menace de causer la fragmentation de ces habitats plus.

Des programmes de reproduction en captivité sont considérés comme importants pour le panda géant, à la fois comme une assurance contre les espèces en voie d'extinction à l'état sauvage, et pour créer une source d'individus pour une future réintroduction dans la nature lorsque cela deviendra réalisable. Le succès de la reproduction en captivité a nettement augmenté ces dernières années, grâce à des avancées significatives dans la gestion de la santé des pandas géants en captivité et une meilleure compréhension de la reproduction de l'espèce et de sa biologie.

Un éventail d'organisation mène des travaux importants à la fois en captivité et sur le terrain pour répondre aux besoins de conservation du panda géant et d'améliorer les connaissances de ses habitats, les populations et les comportements. Il sera important de continuer à surveiller les populations sauvages, ainsi que de sensibiliser les populations locales sur leur conservation.

Après des années de déclin, les populations de pandas géants sont maintenant considérées comme étant en hausse dans la nature. Bien qu'il reste en danger d'extinction, le panda géant est l'un des symboles universellement reconnus de la conservation et est le logo du WWF depuis les années 1960. Cette organisation travaille en étroite collaboration avec le peuple chinois au cours des dernières décennies pour aider à conserver cette espèce pour les générations futures.


Panda géant 07
En anglais, le panda géant est appelé Giant panda

EN SAVOIR PLUS

Pour en savoir plus sur le panda géant et sa conservation :

* WWF - Panda Géant

* BBC Wildlife Finder - Panda Géant

* EDGE of Existence


Panda géant 08
Le panda géant

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communPanda géant
English nameGiant panda
Español nombreOso panda
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamilleUrsidae
Sous-familleAiluropodinae
GenreAiluropoda
Nom binominalAiluropoda melanoleuca
Décrit parArmand David
Date1869



Satut IUCN

En danger (EN)

SOURCES