Manimalworld

Panthère de Perse (Panthera pardus saxicolor)


La panthère de Perse (Panthera pardus saxicolor) est un mammifère de la famille des félins. Cette sous-espèce est similaire en taille à la panthère d'Afrique ce qui en fait l'une des plus grandes. La panthère de Perse est également appelée Léopard iranien.


Panthère de Perse (Panthera pardus saxicolor)
Panthère de Perse (Panthera pardus saxicolor)
© Manimalworld



DESCRIPTION

Par rapport aux neuf sous-espèces reconnues, la panthère de Perse est l'une des plus grandes. Elle mesure entre 91 cm et 1,91 m de long (tête-corps) pour un poids allant de 28 à 90 kg. La queue mesure entre 58 et 110 cm de long. Le dimorphisme sexuel est présent chez cette panthère, la femelle étant plus petite que le mâle.

Bien que la taille varie considérablement sur toute l'aire de répartition du léopard, les principales caractéristiques sont partagées par l'ensemble des sous-espèces. En règle générale, elles ont les jambes courtes ainsi qu’un corps trapu et puissant. Le pelage présente un motif unique avec des rosettes noires sur le dos, les flancs, les épaules et les hanches et des taches noires sur la tête, la gorge, la poitrine et le ventre. La couleur de fond de son pelage distinctif va du jaune pâle à l'or profond sauf pour les parties inférieures, du menton à la queue, qui sont blanches. Les rosettes ainsi que les taches s'étendent jusqu'à l'extrémité de sa queue.

Le crâne est manifestement important par rapport au reste de son corps et permet aux muscles de sa puissante mâchoire de s'attaquer à des proies plus grosses qu'elle.


Panthera pardus saxicolor
Panthera pardus saxicolor
© Manimalworld

HABITAT

La panthère de Perse vit au nord de l'Iran, à l'est de la Turquie, dans les montagnes du Caucase, au sud du Turkménistan et certaines régions situées à l'ouest de l'Afghanistan. La plus grande population de léopards persans se trouve en Iran.

La panthère de Perse occupe principalement les régions reculées et montagneuses. On la trouve notamment dans les environnements secs et arides jusqu'aux forêts de feuillus luxuriantes et les plateaux montagneux enneigés jusqu'à une altitude de 3 200 m.


Panthera pardus saxicolor range map
Carte de répartition de la panthère de Perse

ÉCOLOGIE

Le régime alimentaire de la panthère de Perse varie selon les régions où elle habite. Elle peut adapter ses repas selon les proies disponibles. En Iran, en Arménie et au Turkménistan, la chèvre sauvage, le sanglier et le mouflon constituent l'essentiel de l'alimentation de la panthère. Ce félin localise sa proie en se postant sur des points élevés, comme les arbres et les rochers. Une fois repérée, elle traque furtivement sa cible pour s'en approcher et bondir. Elle peut également se nourrir de petits animaux sauvages tels que le porc-épic à crête et le lièvre du Cap, et parfois attaquer au bétail ainsi qu'aux chiens qui les gardent.

Généralement, la panthère de Perse est de nature nocturne, bien que, sans la présence d'autres grands prédateurs tels que le lion ou le tigre, elle ait tendance à être plus diurne. Peu de recherches ont été faites dans les régions habitées par la panthère de Perse. Elle est solitaire sauf en période de reproduction où mâles et femelles se rassemblent pour s'accoupler. Elle communique avec ses congénères en faisant un bruit rauque comme moyen de contact entre les individus. Les autres cris comprennent entre autres le grondement, le hurlement et le sifflement.

Il n'y a pas de réelles saisons pour la reproduction, mais on note des pics durant l'hiver. Une portée compte entre 1 et 4 petits qui naissent après une période de gestation comprise entre 90 et 105 jours. Les jeunes deviennent indépendants et quittent leur mère entre 13 et 18 mois. L'espérance de vie de la panthère de Perse se situe entre 10 et 15 ans en moyenne, mais elle peut potentiellement vivre jusqu'à l'âge de 20 ans.


Léopard iranien
Le léopard iranien
© Manimalworld

MENACES

Bien que l'aire de répartition de la panthère de Perse soit relativement large, la population reste néanmoins faible. En 2005, la population était estimée à moins de 1 300 individus à l'état sauvage avec des populations de plus en plus fragmentées. Historiquement, le léopard persan était beaucoup plus répandu en Asie du sud-ouest, mais la chasse, la destruction des habitats et un déclin des populations de proies ont vu leurs effectifs chuter drastiquement.

En Afghanistan, le commerce de la fourrure de léopard est encore endémique et les troubles civils en cours aggravent encore le sort de ce félin. La situation en Arménie est légèrement différente avec une perturbation humaine résultant de l'élevage et d'autres pratiques agricoles ayant le plus d'impact. En Iran, où vivent entre 550 et 850 léopards persans, la chasse et l'empoisonnement en représailles des prédations sur le bétail ont un impact substantiel sur la viabilité des populations fragmentées. Le taux de mortalité en Iran a révélé que 70 % des mortalités entre 2007 et 2011 étaient le résultat du braconnage ou d'empoisonnement et 18 % étaient à cause des accidents de la route.


Panthère noire de Perse
Panthère noire de Perse
© Manimalworld

STATUT ET CONSERVATION

La panthère de Perse est une espèce inscrite en Annexe I de la CITES et répertoriée dans la catégorie En danger (EN) sur la Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN.

Actuellement, il y a seulement un petit nombre de projets documentés en Iran. L'Arménie et la Géorgie s'efforcent de développer des stratégies de conservation ciblées pour ces léopards. Il s'agit notamment de recueillir des données biologiques de base, l'élargissement des aires protégées existantes, l'entretien des corridors d'habitat à travers lequel les léopards peuvent se déplacer, et accroître la sensibilisation du public.

En 2009, un programme de reproduction et de réadaptation a été créé pour la panthère de Perse dans le parc national de Sotchi, où deux mâles du Turkménistan sont maintenus depuis septembre 2009 et deux femelles d'Iran depuis mai 2010. Leurs descendants seront relâchés dans la nature dans la Réserve de la biosphère du Caucase.

Pour pérenniser la population captive, le léopard de Perse fait l'objet d'un programme d'élevage européen en captivité (EEP) gérée par le Zoo de Münster. En décembre 2011, il y avait 112 panthères de Perse en captivité dans des zoos à travers le monde, comptant 48 mâles, 50 femelles et 5 individus de moins de douze mois au sein du programme européen sur les espèces en péril.


Panthère de Perse au zoo d'Amnéville
Panthère de Perse au zoo d'Amnéville
© Manimalworld

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communPanthère de Perse
Autre nomLéopard iranien
English namePersian leopard
Español nombreLeopardo de Persia
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleFelidae
Sous-famillePantherinae
GenrePanthera
EspèceLéopard
Nom binominalPanthera pardus saxicolor
Décrit parReginald Innes Pocock
Date1927



Satut IUCN

En danger (EN)

Persian leopard
En anglais, la panthère de Perse est appelée Persian leopard
© Manimalworld

SOURCES