Manimalworld

Chat de Geoffroy (Leopardus geoffroyi)


Le Chat de Geoffroy (Leopardus geoffroyi) est un chat sauvage appartenant à la famille des Felidae. Ce mammifère est l'une des huit espèces du genre Leopardus. Le chat de Geoffroy est une espèce originaire d'Amérique du Sud.


Chat de Geoffroy (Leopardus geoffroyi)
Chat de Geoffroy (Leopardus geoffroyi)



DESCRIPTION

Le chat de Geoffroy est un petit chat sauvage, de la taille d'un gros chat domestique. Il mesure en moyenne de 42 à 65 cm de long (tête-corps), 30 cm au garrot pour un poids allant de 3 à 5 kg. La queue mesure de 24 à 36 de long. En général, ceux qu'on trouve dans la partie sud de son aire de répartition sont plus grands que ceux du nord, et les mâles sont plus grands que les femelles.

La couleur de son pelage varie du gris-argent au brun jaunâtre. Sa fourrure est parsemée de petites taches régulièrement espacées de couleur brun foncé ou noir. Couleurs et taches varient selon les régions. Dans le nord de sa répartition, la fourrure est ocre, avec de petites taches rondes et noires et une bande plus sombre le long du dos, alors que dans le sud, le pelage est gris argenté. Deux traînées noires descendent de chaque joue. On peut également voir des rayures sur le haut des membres et la queue. Chez cette espèce, le mélanisme est assez commun surtout dans les régions de forêts denses.

La queue est tachetée à la base et annelée à son extrémité. Elle lui sert de balancier lorsque l'animal se déplace dans les branches. Il a des oreilles plutôt arrondies. La truffe est rose avec des bords noirs, l'iris est de couleur ambre à gris verdâtre et les pupilles se contractent en fentes verticales.

Le chat de Geoffroy est de corpulent avec des pattes robustes. Celles-ci sont armées de fortes griffes rétractiles qui assurent des prises solides pour grimper aux arbres et capturer des proies.


Leopardus geoffroyi
Leopardus geoffroyi

HABITAT

Le chat de Geoffroy est une espèce endémique d'Amérique du Sud. On le rencontre en Argentine, au Chili, en Bolivie, en Patagonie, au Brésil, au Paraguay et en Uruguay. Ce chat est largement distribué à l'exception du sud du Chili où on ne le rencontre qu'à l'est des Andes.

L'habitat du chat de Geoffroy est très varié. Il vit principalement le long des rivières dans une végétation dense et broussailleuse. On le rencontre également dans les forêts claires, les savanes, les marais et les prairies, bien qu'il évite les zones ouvertes. Ce félin est parfois arboricole, et un pourcentage élevé de ses matières fécales se trouve dans les arbres. Il est aussi très bon nageur.


Leopardus geoffroyi map
Carte de répartition du chat de Geoffroy

ALIMENTATION

Le chat de Geoffroy est un prédateur dont le régime alimentaire se compose généralement d'oiseaux, de reptiles, d'amphibiens, de rongeurs, de cobayes sauvages, de petits agoutis, de lièvres et d'autres petits mammifères. Ce félin est bon nageur et s'il vit à proximité de l'eau, il lui arrive d'y capturer des poissons.

À la tombée de la nuit, le chat de Geoffroy explore son territoire en quête de nourriture. Il chasse à l'affût, en tirant parti de son aptitude à se déplacer avec une remarquable agilité au sein de la végétation. Son pelage tacheté lui servant de camouflage, il se tient immobile, et guette le moindre mouvement révélateur de la présence d'une proie potentielle. Il attend ensuite patiemment le moment le plus favorable pour bondir sur sa victime, la clouer au sol et l'achever d'un coup de dents.

Les félins nocturnes comme le chat de Geoffroy chassent de préférence dans la semi-obscurité qui suit le coucher du soleil ou qui précède son lever. Contrairement aux espèces de grande taille qui peuvent manger près d'un tiers de leur poids en une seule fois et demeurer ensuite plusieurs jours sans rien absorber, le chat de Geoffroy se nourrit une ou deux fois par jour en petite quantité.


Chat de Geoffroy 01
Chat de Geoffroy en Patagonie

REPRODUCTION

Le chat de Geoffroy est de nature solitaire, sauf pendant la période de reproduction. Celle-ci se produit à partir de décembre à mai. Quand une femelle est en chaleur, elle émet un odeur particulière qui attire les mâles. La femelle commence toutefois par être très agressive à l'égard de tout prétendant qui vient la solliciter. Après l'accouplement, elle retrouve son agressivité pour chasser son partenaire.

Après une période de gestation dont la durée varie entre 67 et 78 jours, la femelle donne naissance à une portée de 1 à 3 petits dans une tanière qu'elle s'aménage dans le creux d'un rocher bien dissimulé sous un épais couvert végétal. Le chatons pèsent de 65 à 123 g chacun à la naissance et sont aveugles. Ils n'ouvriront les yeux qu'au bout de 8 à 12 jours.

La mère nourrit sa progéniture et la défend avec beaucoup de combativité, notamment contre les mâles adultes qui seraient susceptibles de les dévorer. Les jeunes chatons commencent à manger des aliments solides à 6 ou 7 semaines. Ils deviennent indépendants de leur mère à environ 8 mois. Les femelles atteignent leur maturité sexuelle à l'âge de 18 mois et les mâles 24 mois.

L'espérance de vie du chat de Geoffroy est estimée à 14 ou 15 ans. Cependant, en captivité, il peut vivre jusqu'à l'âge de 20 ans.


Chat de Geoffroy 02
Chat de Geoffroy juvénile

COMPORTEMENT

Le chat de Geoffroy est essentiellement nocturne. Il aime l'eau et est un excellent nageur. Secret et solitaire, ce félin passe beaucoup de son temps dans les arbres. Le domaine vital d'une femelle mesure environ 2,5 km², alors que celui du mâle peut faire jusqu'à trois fois la taille de celui de la femelle.


Comportement inhabituel chez les chats, le chat de Geoffroy a été observé se tenant debout sur ses pattes arrières pour scruter le paysage environnant en utilisant sa queue comme support. Un comportement similaire est observé chez la belette, le suricate et le chien de prairie, mais généralement pas chez d'autres félins.

La plupart des gens n'ont pas peur de ce petit chat alors qu'ils devraient s'en méfier, car il est très agressif envers les intrus. Capturé jeune, il peut supporter la présence de l'homme mais sans jamais se laisser apprivoiser.


Chat de Geoffroy 03
Chat de Geoffroy au zoo de Karlsruhe

MENACES

Dans les années 1960 jusqu'aux années 1980, un grand nombre de peaux du chat de Geoffroy étaient exportées en Amérique du Sud pour le commerce international de la fourrure. Ce commerce à baissé après 1988. Les chats sont encore tués comme des parasites ou prédateurs du bétail, et des peaux peuvent être vues dans le commerce illégal local.

Actuellement, la perte d'habitat et la fragmentation de celui-ci, ainsi que les tueries pour représailles (déprédation de volaille) reste que les principales menaces.

Lors d'une évaluation de la santé des chats de Geoffroy à deux endroits différents protégés en Argentine, des anticorps contre la péritonite infectieuse, la panleucopénie féline, le virus de la maladie de Carré, calicivirus félin, la toxoplasmose et la dirofilariose ont été retrouvées chez les animaux testés. Ces résultats suggèrent une exposition (récente ou passée) aux maladies courantes de carnivores domestiques, et indiquent un risque potentiel pour l'espèce.


Chat de Geoffroy 04
Le chat de Geoffroy est chassé illégalement pour sa fourrure

STATUT ET CONSERVATION

Le chat de Geoffroy est une espèce classée en Annexe I de la CITES depuis 1992 interdisant tout commerce de cette espèce. La Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN répertorie ce félin dans la catégorie Quasi menacé (NT). Le chat de Geoffroy est entièrement protégé dans toute son aire de répartition. La chasse et le commerce de l'espèce sont interdits en Argentine, en Bolivie, au Brésil, au Chili, au Paraguay et en Uruguay. Il se produit dans un certain nombre de zones protégées.


Chat de Geoffroy 05
Chat de Geoffroy au zoo de Karlsruhe

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle de l'ITIS, il existe cinq sous-espèces distinctes de chat de Geoffroy :

- Leopardus geoffroyi euxanthus

- Leopardus geoffroyi geoffroyi

- Leopardus geoffroyi leucobaptus

- Leopardus geoffroyi paraguae

- Leopardus geoffroyi salinarum


Chat de Geoffroy noir
Chat de Geoffroy noir

SAVIEZ-VOUS QUE ?

* Le chat de Geoffroy a été nommé en l'honneur du naturaliste français Étienne Geoffroy Saint-Hilaire au XIXe siècle.

* Des études génétiques ont montré que le chat de Geoffroy est le plus étroitement lié au kodkod. Il est classé dans le genre Leopardus, un des plus grands genres regroupant des petits chats vivant en Amérique du Sud comprenant également l'ocelot.

* Par croisement du chat de Geoffroy et du chat domestique, on obtient un hybride appelé chat safari.


* En 1983, 80 000 chats de Geoffroy ont été tués pour leur fourrure.


Chat de Geoffroy 06
Gros plan du chat de Geoffroy

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communChat de Geoffroy
English nameGeoffroy's cat
Español nombreGato montés sudamericano
Gato de Geoffroy
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleFelidae
Sous-familleFelinae
GenreLeopardus
Nom binominalLeopardus geoffroyi
Décrit parAlcide Dessalines d'Orbigny
Paul Gervais
Date1844



Satut IUCN

Quasi menacée (NT)

Geoffroy's cat
En anglais, le chat de Geoffroy est appelé Geoffroy's cat

SOURCES