Manimalworld

Anoa des plaines (Bubalus depressicornis)


L'anoa des plaines (Bubalus depressicornis), également appelé anoa de Malaisie, est un mammifère endémique de l'île des Célèbes appartenant à la famille des Bovidae. C'est l'une des cinq espèces formant le genre Bubalus où apparaît également le buffle d'Asie.


Anoa des plaines (Bubalus depressicornis)
Anoa des plaines (Bubalus depressicornis)



DESCRIPTION

L'anoa des plaines est un buffle qui se caractérise par son corps trapu et épais ainsi que par sa peau sombre qui est plus foncé chez le mâle. Le corps est, en majeure partie, noir avec quelques poils bruns et les pattes comportent des poils blancs ou jaunâtres. La nuque et la gorge ont aussi une couleur blanc-jaune pâle. Les adultes portent des cornes qui pointent vers l'arrière. Celles des mâles mesurent environ 30 cm tandis que celles des femelles sont légèrement plus petites (environ 25 cm). Les juvéniles sont de couleur brun avec un manteau laineux qu'ils perdent à mesure qu'ils vieillissent.

L'anoa des plaines mesure environ 1,80 m de long, 98 cm de haut pour un poids allant de 150 à 300 kg.


Bubalus depressicornis
Bubalus depressicornis

HABITAT

L'anoa des plaines est un buffle endémique de l'île indonésienne de Sulawesi (Célèbes), où l'on rencontre une autre espèce de bovidé : l'anoa des montagnes. Son aire de répartition s'étend sur environ 5 000 km² sur cette île. Comme son nom l'indique, cette espèce habite les forêts de plaines. Il se produit également dans les zones marécageuses et, autrefois, évoluait également dans les zones côtières.


Bubalus depressicornis range map
Carte de répartition de l'anoa des plaines

BIOLOGIE

L'anoa des plaines est herbivore. Il se nourrit de plantes aquatiques, de fougères, d'herbes, de jeunes arbres et de fruits tombés au sol. Comme le buffle d'Asie, cette espèce se vautre et se baigne dans des mares d'eau et de boue. Il lèche les pierres et boit dans les mares d'eau de source minérale ou encore de l'eau de mer afin d'obtenir les minéraux qu'elles contiennent.

On ignore s'il existe une réelle saison de reproduction chez ce buffle. L'anoa des plaines atteint sa maturité sexuelle à l'âge de 2 ans. Après une période de gestation comprise entre 275 et 315 jours, la femelle met au monde un seul petit, plus rarement deux. Le sevrage a lieu entre 6 et 9 mois. En captivité, l'anoa des plaines peut vivre jusqu'à 31 ans. Toutefois, l'espérance de vie maximale à l'état sauvage est d'environ 20 ans.

L'anoa des plaines est habituellement solitaire, bien qu'il arrive que l'on puisse observer des groupes composés de cinq individus maximum. Les mâles sont territoriaux et marquent les arbres avec leurs cornes et gratter le sol après avoir uriné pour délimiter son territoire. L'espèce est plus active le matin et l'après-midi, et aime se vautrer dans la boue et l'eau.


anoa des plaines 01
Anoa des plaines femelle et son petit

PRÉDATEURS

L'anoa des plaines n'a pas de véritable prédateur dans l'île de Sulawesi, à part l'homme. Cependant, les tout jeunes sont la proie des pythons tels que le python réticulé (Python reticulatus) ou le python molure (Python molurus) et de la civette palmiste des Célèbes (Macrogalidia musschenbroekii).


anoa des plaines 02
Gros plan d'un anoa des plaines

MENACES

La population d'anoas des plaines a considérablement diminué ces dernières années. Les principales menaces sont la chasse et la perte de l'habitat en raison de l'assèchement des marais, le développement agricole et l'exploitation forestière. L'espèce est chassée pour sa viande qui est vendue sur les marchés locaux. En outre, le crâne et les cornes sont utilisés comme trophées, souvenirs, ainsi qu'en médecine traditionnelle. L'augmentation de la disponibilité des armes à feu a grandement développé la chasse et le buffle est aujourd'hui confiné dans les zones les plus reculées de la forêt.


anoa des plaines 03
L'anoa des plaines est un animal menacé d'extinction

STATUT ET CONSERVATION

L'anoa des plaines est actuellement considéré comme menacé. Il est inscrit dans la catégorie En danger (EN) sur la Liste rouge de l'IUCN ainsi qu'en Annexe I de la CITES.

Les forêts de Sulawesi ont le plus haut niveau de mammifères endémiques en Asie, et il existe plusieurs programmes de conservation en cours sur l'île. L'anoa des plaines est entièrement protégé par la loi indonésienne, mais il est à craindre qu'elle ne soit pas intégralement appliquée, dans la mesure où la chasse continue, même dans les réserves protégées. Ce buffle se produit dans plusieurs aires protégées sur l'île, mais, contrairement à de nombreux bovins sauvages d'Asie du sud-est, cette espèce dépend principalement de forêts non perturbées.

Il y a un certain nombre d'anoas des plaines en captivité, même si le programme d'élevage a été fortement entravé par la confusion entourant la classification de cette espèce. Actuellement, les études génétiques et morphologiques sont en cours, qui permettront d’éclaircir cette question et de permettre aux programmes d'élevage de se développer.


anoa des plaines 04
L'anoa des plaines est endémique de l'île de Sulawesi

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communAnoa des plaines
Autre nomAnoa de Malaisie
English nameLowland Anoa
Español nombreAnoa de llanura
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleBovinae
GenreBubalus
Nom binominalBubalus depressicornis
Décrit parCharles Hamilton Smith
Date1827



Satut IUCN

a href="/pages/protection-animale/liste-rouge-iucn.html#en" title="En danger (EN)">En danger (EN)

Lowland anoa
En anglais, l'anoa des plaines est appelé Lowland anoa

SOURCES