Manimalworld

Parc national de Velavadar


Le parc national de Velavadar est un parc national situé en Inde. Ce parc doit sa célébrité pour la conservation réussie de l'antilope cervicapre, du loup des indes et de l’outarde passarage. Fondé en 1976 dans la région de Bhal Saurashtra, il s’étend sur une superficie de 34,08 km².


Velavadar
Bienvenue au Parc national de Velavadar



PRÉSENTATION

Créé en 1976 dans la région de Bhal Saurashtra en Inde, le parc national de Velavadar est situé à 72 km de la ville de Bhavnagar. En longeant les côtes du golfe de Cambay au sud, il s’étend sur une superficie de 34,08 km². Ce parc était autrefois le "Vidi" (prairies) du Maharaja de l’État princier de Bhavnagar.

Sur le côté nord, le parc est entouré de terrains vagues et de champs d’agriculture. Le parc national a été classé en tant que 4B Gujarat-Rajwada province biologique de produits semi-arides biozones géographiques.

Le terrain plat, l’herbe sèche et les troupeaux d’antilopes ont toujours attiré les visiteurs de ce parc. Grâce à son écosystème de prairies uniques, plusieurs programmes de conservation ont été efficaces pour protéger notamment l’antilope cervicapre (Antilope cervicapra), le loup des indes (Canis lupus pallipes) et l’outarde passarage (Sypheotides indica). Considérée comme une espèce exclusive de l’Inde, l’outarde passarage a vu le nombre de spécimens chuter lors de ces dernières décennies un peu partout dans le pays. Aujourd’hui, c’est dans l’enceinte de ce parc que subsiste la plus grande population.


Velavadar carte
Situation géographique du parc national de Velavadar

GÉOGRAPHIE

En juillet 1976, date à laquelle le parc fut créé, la surface initiale des aires protégées mesurait environ 11,88 km². Par la suite, en 1980, 16,82 km² furent ajoutés au parc. La superficie totale actuelle du parc de Velavadar est de 34,08 km². La partie mitoyenne du Golfe de Cambay se trouve dans une zone de marée haute et est souvent envahie par les eaux. Toutefois, les conditions semi-arides avec ce débordement d’eau de mer pendant la mousson, créées des habitats adaptés aux différentes espèces composant la faune du parc.

Selon une étude du terrain, la superficie du parc se compose ainsi :

- 7,57 km² de prairies denses et 9,91 km² de prairies maigres.

- 5,05 km² de Prosopis arbustive.

- 5,13 km² de terres salines.

- 5,08 km² couvert par de hautes marées vasières.


Velavadar paysage
Paysage désertique du parc national de Velavadar

LA FAUNE DE VELAVADAR

L’attrait principal du parc national de Velavadar est sans aucun doute sa grande population d’antilopes cervicapre. Cette antilope est endémique en Inde et est classée parmi les plus belles et les plus rapides sur longue distance. Durant le règne des maharajahs de Bhavnagar, Velavadar était utilisé pour récolter l’herbe afin de nourrir les troupeaux royaux de bovins et les antilopes furent protégées. Le maharadjah Krishnakumar Sinhji organisait des chasses occasionnelles accompagnées de guépards et de faucons.

Dans ce parc vit également le très rare loup des indes qui se nourrit en grande partie d’antilopes. Il est également le principal prédateur de la région. On ignore à ce jour, combien de spécimens subsistent au sein du parc mais on sait qu’ils sont très peu nombreux car ils sont très difficiles à observer. Cependant, des études menées par des chercheurs ont montré que le parc est l’un des rares endroits au monde où la population de loups est en augmentation.

D’autres mammifères vivent également dans la région tels que l'antilope nilgaut, le sanglier, le renard, le chacal, le chaus, le lièvre ou encore une multitude d’espèces de rongeurs.


Blackbuck de Velavadar
Les blackbuck de Velavadar

L’avifaune du parc national de Velavadar n’est pas en reste non plus. Quelque 1 500 espèces d’oiseaux migrateurs, d’échassiers et de rapaces peuplent cette magnifique région.

Selon une étude, Velavadar est l’un des plus importants sites de repos pour le busard commun dans le monde. Cette étude a été certifiée par un expert international du Royaume-Uni, Roger Clarke. Les experts disent que les busards sont des indicateurs essentiels sur la santé de l’écosystème des prairies ainsi que celui des zones humides. Cependant, les pesticides utilisés par les agriculteurs sont une grande menace pour ces oiseaux.

Parmi les 16 espèces de busards dans le monde, 4 d’entre elles migrent vers le parc chaque année. Il s’agit du busard des roseaux, du busard d’orient, du busard cendré et du busard pâle. Chaque année, un recensement est fait pour en connaître le nombre exact. En 2009 par exemple, on en comptait pas moins de 2 300 spécimens.


Busard
Busard au parc national de Velavadar

INFORMATIONS TOURISTIQUES

Bien que le parc soit ouvert toute l’année, la période comprise entre la mousson et l’hiver (normalement de mi-juin à fin mars) est considérée comme la période recommandée. Le meilleur moment pour visiter le parc national de Velavadar se situe de décembre à mars, période à laquelle de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs tels que les busards, la petite outarde, les aigles, les échassiers et de nombreux autres oiseaux d’eau arrivent pour y passer l’hiver. Le parc possède un bungalow géré par le département des forêts permettant d’organiser un séjour sur réservation. En 2009, la construction d’autres bungalows a commencé pour accueillir plus de monde et les travaux se sont achevés en 2010.


Loup
Loup du parc national de Velavadar

SOURCES