Manimalworld

Parc national de Yellowstone


Le parc national de Yellowstone se situe aux États-Unis, dans le nord-ouest du Wyoming. Ce parc national est inscrit sur la liste des réserves de biosphère depuis 1976. C'est le plus ancien du monde et constitue, avec ses 8 983 km² (898 300 hectares, c'est-à-dire une superficie plus importante que celle de la Corse), le deuxième plus grand parc des États-Unis, en dehors de l'Alaska. Le parc national de Yellowstone constitue le cœur d'un vaste habitat naturel préservé, l'un des derniers écosystèmes intacts des zones tempérées. Avec ses trois millions de visiteurs par an, c'est l'un des parcs américains les plus fréquentés.


Yellowstone
Bienvenue au parc national de Yellowstone



HISTOIRE

En 1806, John Colter fut le premier européen à visiter la région de Yellowstone et à entrer en contact avec les tribus amérindiennes. Pendant l'hiver 1807-1808, Colter traversa un secteur de l'actuel parc et observa les phénomènes géothermiques près de Tower Falls. En 1809, il livra une description d'une région pleine de "feu et de soufre", que l'on mit à l'époque sur le compte du délire. Pourtant, pendant les 40 années qui suivirent, de nombreux récits de trappeurs évoquèrent les eaux bouillonnantes, les geysers et les arbres pétrifiés, mais sans pour autant trouver beaucoup plus de crédit.

En 1857, Jim Bridger revint d'une autre expédition dans la même région et raconta le même type d'histoire, mais son récit fut également ignoré car Bridger avait la réputation d'être un affabulateur. Son témoignage suscita tout de même l'intérêt de l'explorateur et géologue Ferdinand Vandeveer Hayden, qui monta une nouvelle expédition en 1859. Les grosses chutes de neige de l'hiver qui suivit avortèrent cette entreprise, puis la guerre de Sécession interrompit les recherches pendant près de 11 ans.


Hayden Geological Survey
Représentation du Hayden Geological Survey en 1871
par William Henry Jackson

En 1869, l'expédition Folsom est la première à donner une description détaillée de la région de Yellowstone. Cornelius Hedges, un écrivain et avocat du Montana, avait participé à l'expédition Washburn. Le journal Helena Herald publia plusieurs articles consignant ses observations entre 1870 et 1871. Il fut l'un des premiers, avec le gouverneur du Montana Thomas Francis Meagher, à proposer de faire du Yellowstone un parc national protégé. En 1871, Hayden dirigea une autre expédition, financée cette fois-ci par le gouvernement. Il rédigea un rapport complet sur le Yellowstone, illustré par les photographies de William Henry Jackson et les illustrations de Thomas Morgan, ce qui incita le Congrès américain à protéger cette région. Le 1er mars 1872, le président américain Ulysses S. Grant signa le décret créant le Yellowstone National Park.

Le parc de Yellowstone fut déclaré réserve internationale de la biosphère, le 26 octobre 1976, et intégré au patrimoine mondial de l'UNESCO le 8 septembre 1978. Mais en 1995, le comité décida de placer le parc sur la liste du patrimoine mondial en péril. La région était alors menacée par les activités minières. La mauvaise qualité de l'eau, l'affluence touristique et l'usage des motoneiges constituaient d'autres motifs d'inquiétude. Suite aux efforts menés par le gouvernement américain, la situation s'améliorant, le parc a été retiré de la liste de patrimoine en danger en juillet 2003.


Yellowstone carte
Situation géographique du parc national de Yellowstone

LA FLORE DE YELLOWSTONE

Le parc national de Yellowstone compte environ 1 700 espèces endémiques d'arbres, de plantes et de lichens, auxquelles il faut ajouter 170 espèces introduites. On peut trouver 8 espèces différentes de conifères dont le pin tordu (Pinus contorta) qui est le plus répandu. Les autres conifères tels que le sapin de Douglas et le pin à écorce blanche sont dispersés dans plusieurs secteurs de Yellowstone. Les feuillus les plus fréquents sont le tremble et le saule. Les forêts de trembles ont considérablement reculé depuis le début du XXe siècle. Cependant, d'après une étude de l'université d'État de l'Oregon, la réintroduction du loup a limité la population de wapitis et arrêté du même coup le déclin du peuplier tremble (Populus tremula). En effet, les wapitis se nourrissent des jeunes pousses de peuplier tremble et empêchent leur croissance. Les forêts de peupliers et de saules regagnent du terrain. Le retour des arbres le long des cours d'eau pourrait diminuer l'érosion qui affecte leurs rives.

Il existe par ailleurs des dizaines d'espèces de plantes à fleurs, dont la plupart éclosent entre mai et septembre. La Yellowstone Sand Verbena, appelée en français abronie, est une plante à fleurs très rare (environ 8 000 spécimens) qui pousse dans le sable des rives du Lac Yellowstone.


forêt de Yellowstone
Paysage forestier du parc de Yellowstone

LA FAUNE DE YELLOWSTONE

Le parc national de Yellowstone possède la plus grande concentration animale de tous les états. Les principales attractions que veulent voir les visiteurs sont généralement l'ours, le loup, l'orignal, le wapiti, le bison, le blaireau, la loutre, le renard et les animaux venant de naître.


* L'ours :

Le grizzly est sans conteste l'animal numéro un que désirent absolument voir les visiteurs du parc. La meilleure occasion de voir le grizzly est tôt le matin et tard le soir dans Hayden valley et Lamar valley.


Grizzly
Grizzly du parc de Yellowstone

* Le loup :

Il y a, à l'heure actuelle, 13 meutes de loups au parc national de Yellowstone. Les meilleurs endroits pour apercevoir les loups sont Lamar et Hayden Valley, tôt le matin et tard le soir. Le loup fait partie des mammifères les plus intelligents de la planète et mérite notre respect. Aucune attaque de loup sur l'homme n'a encore été recensée bien que quelques attaques ont eu lieu dans d'autres endroits. Presque tous ces canidés étaient conditionnés à l'alimentation humaine. Une fois que les loups de Yellowstone se sont habitués à l'homme et s'il est nourri, ils deviennent un danger pour l'homme. Contrairement au coyote, le loup vit en groupe se qui permet de le repérer plus facilement dans le parc.


Loup
Un loup gris au parc national de Yellowstone

* L'élan :

Il y a plus de 400 orignaux à Yellowstone, mais leur nombre a régressé au cours des 40 dernières années en raison de la sécheresse, la prédation, la perte d'habitat et encore d'autres facteurs. L'orignal est le plus grand membre de la famille des cervidés. On peut le trouver dans les zones marécageuses du parc, y compris sur les rives du lac et le long des rivières. Contrairement au wapiti, l'orignal est un animal solitaire et peut vivre jusqu'à 20 ans dans le parc. Sa nourriture préférée est les feuilles de saules et la végétation aquatique.


Élan
Un élan au parc national de Yellowstone

* Le wapiti :

Le wapiti présente la plus grande population de grands mammifères dans le parc de Yellowstone avec plus de 15 000 individus. Pendant la période du rut, il fait partie des spécimens favoris pour les photographes et autres observateurs du parc. À la naissance des petits en mai et juin, les nouveau-nés sont parmi les plus mignons et les plus prisés du parc.


Wapiti
Wapiti au parc national de Yellowstone

* Le bison :

Le parc national de Yellowstone est le seul endroit aux États-Unis ayant une population de bisons en liberté depuis les temps préhistoriques. Il y aurait pas moins de 4 000 bisons résidant dans le parc. Comme le wapiti, le bison peut être observé partout sur le site.


Bison
Bisons au parc national de Yellowstone

* Le blaireau :

Même si le service du parc recense une liste commune de population de blaireaux, la plupart des visiteurs repartent du parc sans avoir pu en observer un seul. Mais, si vous en trouvez un, gardez tout de même vos distances, car il peut être un animal féroce comme son cousin l'insaisissable carcajou.


Blaireau d'Amérique
Blaireau d'Amérique au parc national de Yellowstone

* La loutre :

La loutre est sans conteste l'animal favori des visiteurs du parc. Ces mammifères aquatiques sont très sociables et se prêtent souvent au jeu. Elles habitent le long des rives des lacs et cours d'eau et peuvent être observées au bord du lac de Trout Lake et de la rivière Madison.


Loutre
Loutre au parc national de Yellowstone

* Le renard gris :

Le renard est le plus petit représentant de la famille des canidés dans le parc de Yellowstone. Il est très difficile de l'observer en raison de sa nature méfiante et de sa taille réduite par rapport aux autres grands prédateurs tels que le loup et le coyote. Le meilleur moment pour pouvoir l'observer est le matin et tard le soir. À ces moments-là, il part en chasse pour se nourrir de rongeurs qui résident dans le parc.


Renard gris
Renard gris au parc national de Yellowstone

* Les oiseaux :

311 espèces d'oiseaux sont présentes à Yellowstone et la moitié y niche. En 1999, 26 couples de pygargues à tête blanche ont été recensées. Les grues blanches restent extrêmement rares et demeurent une espèce menacée. D'autres oiseaux sont assez rares et surveillés comme le plongeon huard, l'arlequin plongeur, le balbuzard pêcheur, le faucon pèlerin, le cygne trompette, ou encore le pélican blanc d'Amérique.


Pygargue à tête blanche
Pygargue à tête blanche au parc national de Yellowstone

* Les amphibiens, reptiles et poissons :

18 espèces différentes de poissons vivent dans les eaux du parc de Yellowstone. Depuis 2001, les pratiquants de la pêche sportive doivent relâcher leurs prises dans les cours d'eau ou les lacs. Parmi les 6 espèces de reptiles vivant dans le parc peuvent être cités le crotale et la tortue peinte. 4 espèces d'amphibiens sont également recensées, dont la rainette faux-grillon boréale.


Crotale
Crotale au parc national de Yellowstone

ASSOCIATION YELLOWSTONE

Depuis plus de 60 ans, l'association Yellowstone a fourni près de 5 millions de dollars au parc national de Yellowstone en soutien à des programmes éducatifs, historiques et scientifiques. L'objectif de l'association est de sensibiliser le public à une meilleure compréhension et appréciation de la zone du parc et ce qu'il représente au niveau de notre patrimoine historique et naturel. Vous pouvez, si vous le désirez faire partie de cet effort en devenant membre de l'Association de Yellowstone.


Yellowstone Association

P.O. Box 117

Parc national de Yellowstone, WY 82190

(307) 344-2293

Télécopieur: (307) 344-2486

https://www.yellowstoneassociation.org

The Yellowstone association

YELLOWSTONE PARK FOUNDATION

La fondation du parc de Yellowstone est un organisme à but non lucratif créé par un groupe de citoyens concernés, en collaboration avec le National Park Service, afin de préserver, de protéger et d'améliorer la vie au sein du parc. La fondation finance des projets et des programmes dont le financement ne résulte pas des services du parc. Les dons venant de fonds privés, de dons d'entreprises rendent la réalisation de ces projets possibles.

Le parc a besoin de chacun d'entre nous pour vivre, car il ne peut plus compter sur les crédits du gouvernement fédéral. Vous pouvez, si vous le désirez, faire des dons au parc pour aider à préserver ce trésor de la nature pour les générations actuelles et futures.


Yellowstone Park Foundation

222 East Main Street, Suite 301

Bozeman, MT 59715

406.586.6303

http://www.ypf.org

Yellowstone park foundation

SOURCES