Manimalworld

Lapin de Bachman (Sylvilagus bachmani)


Le lapin de Bachman (Sylvilagus bachmani) est un mammifère de la famille des Leporidae. Ce petit lapin, originaire de la côte ouest d'Amérique du Nord, est une des vingt espèces formant le genre Sylvilagus.


Lapin de Bachman (Sylvilagus bachmani)
Lapin de Bachman (Sylvilagus bachmani)
Auteur: GorillazFanAdam - Wikimedia Commons



DESCRIPTION

Le lapin de Bachman est une petite espèce de lapin mesurant entre 30 et 38 cm de long pour un poids allant de 0,5 à 1 kg. Les femelles sont habituellement un peu plus grandes que les mâles. Il est gris foncé sur les côtés et le dos et gris pâle sur le ventre et le dessous de la queue. Les moustaches sont principalement noires, même si certaines ont des pointes blanches. La couleur brune du pelage est due à un mélange de poils gris foncé, noir et orange.

Sa fourrure est plus brune, sa queue, ses pattes et ses oreilles plus courtes que celles du lapin d'Audubon (Sylvilagus audubonii).


Sylvilagus bachmani
Sylvilagus bachmani
Auteur: Walter Siegmund - Wikimedia Commons

HABITAT

Le lapin de Bachman vit le long de la côte pacifique d'Amérique du Nord. Sa distribution atteint le fleuve Columbia au nord (frontière entre l'Oregon et l'État de Washington) et s'étend au sud jusqu'à la pointe sud de la Basse-Californie. Elle s'étend à l'est de l'océan Pacifique jusqu'à la chaîne de montagnes occidentale de la Sierra Nevada. Il occupe une plage d'altitude située entre 0 et 2 070 m.

Le lapin de Bachman a besoin d'un couvert de broussailles dense occupant des touffes de ronces disjonctives, la taille des touffes ayant une incidence sur la taille de son domaine vital et son aptitude à l'occupation. Les domaines vitaux sont petits (moins de 2 000 m²) et dépendent de l'uniformité de l'habitat. L'habitat de ronces contient des pistes et parfois des terriers formés par d'autres espèces.


Sylvilagus bachmani 01
     Répartition actuelle du lapin de Bachman

ALIMENTATION

Le lapin de Bachman est un animal herbivore dont le régime alimentaire varie selon les saisons. Les herbes constituent une grande partie de leur régime alimentaire. Cependant, il se nourrit également d'autres espèces de plantes, notamment les feuilles, les plantes herbacées, les rosiers sauvages et les mûres. Lorsque le trèfle vert est disponible, celui-ci constitue la majeure partie de son alimentation.


REPRODUCTION

La saison de reproduction du lapin de Bachman varie du nord au sud, mais semble être de durée uniforme. En Californie, l'espèce se reproduit de décembre à mai ou juin, et dans l'Oregon entre février et août. La taille de la portée varie d'une région à l'autre, avec une moyenne annuelle de 2,87 en Oregon, de 3,50 dans le nord et le centre de la Californie et de 4 dans le centre-ouest de la Californie. C'est l’un des membres les moins fertiles du genre Sylvilagus, produisant environ 15 petits en 5 à 6 portées par an.

La période de gestation est d'environ 27 jours. Les jeunes naissent nidicoles et restent dans un nid couvert et tapissé dans le sol pendant environ 14 jours, ouvrant les yeux vers le dixième jour. La mère vient nourrir ses petits la nuit. La maturité sexuelle est atteinte environ 4 ou 5 mois après la naissance, mais les jeunes lapereaux ne se reproduiront que pendant la saison de reproduction suivante.


Lapin de Bachman 02
Lapin de Bachman juvénile
© Joseph V Higbee - PBase

COMPORTEMENT

Le lapin de Bachman est actif toute l'année et est de nature principalement crépusculaire. Il sort de sa zone de broussailles après le coucher du soleil et reste actif très tôt le matin. Il peut réapparaître quelques heures plus tard, jusqu'à tard le matin. Il apparaît rarement dans l'après-midi, la majeure partie de ce temps est consacrée au repos. Cependant, par beau temps, on peut l'observer en train de se prélasser au soleil.

C'est un animal méfiant et discret. Il utilise les pistes, les tunnels et les terriers, bien moins souvent que d'autres membres du même genre. Bien qu’il s’agisse d’une espèce grégaire lorsqu’il se nourrit, ce lapin est généralement solitaire. Il habite seul dans son propre domaine vital, les domaines des mâles étant en moyenne plus grands que ceux des femelles.


Lapin de Bachman 01
Lapin de Bachman photographié à Santa Cruz en Californie
© Ron Wolf - Flickr

PRÉDATION

Comme la plupart des lagomorphes, le lapin de Bachman est une proie de prédilection pour bon nombre de prédateurs. Parmi les principaux on peut notamment citer le puma, le coyote, le renard, le lynx roux, la belette et divers rapaces et serpents.

Pour se protéger des prédateurs, le lapin de Bachman peut rester parfaitement immobile pendant de longues périodes. Quand il est menacé, il court en zigzag à environ 40 km/h. Il grimpe également sur de basses branches pour échapper aux autres menaces perçues. Lorsqu'il est effrayé, sa réponse caractéristique est un battement de pied. Les coups peuvent continuer pendant plusieurs minutes.


MENACES

La chasse et le défrichement des terres pour les établissements humains constituent une menace pour les lapins de Bachman, mais l'étendue et la gravité ne sont pas quantifiées. La diminution du nombre et la menace d'extinction de la sous-espèce Sylvilagus bachmani riparius découlent principalement d'actions liées au développement de l’agriculture irriguée dans la vallée de San Joaquin en Californie. La mise en eau des cours d’eau, la canalisation des cours d’eau au fond de la vallée et dans le delta de la rivière San Joaquin, ainsi que le défrichage et la mise en culture de communautés naturelles ont été les principaux domaines d’activité. Les communautés riveraines de la vallée de San Joaquin ont été réduites à environ 1 % de leur étendue historique et se trouvent presque entièrement dans les digues des cours d'eau canalisés. La plupart des parcelles existantes ont été gravement dégradées par les coupes de bois, le bétail, l'invasion d'espèces exotiques, des niveaux d'inondation plus importants dans les levées et le manque de processus riverains naturels (US Fish and Wildlife Service 1998, US Fish and Wildlife Service 2000).


Lapin de Bachman 03
Lapins de Bachman photographié au nord de San Francisco
Source: San Francisco Citizen

STATUT ET CONSERVATION

Dans l'ensemble, le lapin de Bachman n'est pas considéré comme une espèce menacée. Il est actuellement inscrit dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN. Cependant, la population de la sous-espèce Sylvilagus bachmani riparius vivant dans la vallée de San Joaquin a été classée par l’état de Californie comme espèce en voie de disparition (US Fish and Wildlife Service 2000) et a fait l’objet d’un plan de reconstitution impliquant la gestion de l’habitat et la reproduction en captivité (US Fish and Wildlife Service 1998).


Brush rabbit
En anglais, le lapin de Bachman est appelé Brush rabbit
© J. Maughn - Flickr

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît treize sous-espèces de lapin de Bachman. Une analyse récente indique que le lapin de San José (Sylvilagus mansuetus) de l'île San Jose dans le golfe de Californie pourrait être étroitement apparenté à une sous-espèce de lapin de Bachman (Álvarez-Castañeda et Lorenzo 2016). Il reste néanmoins aujourd'hui considéré comme une espèce distincte :

- Sylvilagus bachmani bachmani

- Sylvilagus bachmani cerrosensis

- Sylvilagus bachmani cinerascens

- Sylvilagus bachmani exiguus

- Sylvilagus bachmani howelli

- Sylvilagus bachmani macrorhinus

- Sylvilagus bachmani mariposae

- Sylvilagus bachmani peninsularis

- Sylvilagus bachmani riparius

- Sylvilagus bachmani rosaphagus

- Sylvilagus bachmani tehamae

- Sylvilagus bachmani ubericolor

- Sylvilagus bachmani virgulti

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communLapin de Bachman
English nameBrush rabbit
Español nombreConejo matorralero
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreLagomorpha
FamilleLeporidae
GenreSylvilagus
Nom binominalSylvilagus bachmani
Décrit parGeorge Robert Waterhouse
Date1839



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

SOURCES


Animal Diversity Web

Wikipédia anglais

Wikimedia Commons

PBase

San Francisco Citizen

Liste rouge IUCN des espèces menacées

Système d'information taxonomique intégré (ITIS)

California State University

Ron Wolf - Flickr

J. Maughn - Flickr