Manimalworld

Daim (Dama dama)


Le daim (Dama dama) est un mammifère ruminant appartenant à la famille des cervidés. Selon la classification de l'ITIS, le daim est l'unique espèce formant le genre Dama alors que l'IUCN en inclut une seconde, le daim de Perse (Dama mesopotamica).


Daim (Dama dama)
Daim (Dama dama)
© Manimalworld



DESCRIPTION

Le daim est un animal de taille moyenne. Les mâles adultes mesurent 140-160 cm de long, 85-95 cm de hauteur au garrot et leurs poids varient de 45 à 90 kg selon les individus. Les femelles, appelées "daines", sont plus petites et plus légères. Elles mesurent de 130-150 cm de long, 75-85 cm de hauteur au garrot et pèsent entre 30 et 50 kg.

Seuls les mâles ont des bois sur leur tête. Ceux-ci commencent à pousser à partir de 6 mois. Un cycle annuel va ainsi s’effectuer chaque année. Les bois vont pousser vers le mois de juin avec une fine couche de velours qui les englobe. Les mâles vont se frotter les bois contre les arbres courant août et septembre pour être prêts pour la période du rut. Les bois tomberont pendant le mois de mai. Leur poids peut atteindre 4-7 kg et mesurer entre 50 et 90 cm de longueur selon les individus avec une moyenne de 70 cm. Plus les mâles sont vieux et plus les bois sont importants.

Il existe beaucoup de variations dans la couleur de la robe de l'espèce, avec quatre variantes principales :

- Couleur commune : fauve-roussâtre tacheté de blanc. Les couleurs sont plus prononcées en été et deviennent plus foncées et non tachetées en hiver. La zone de couleur claire autour de la queue est bordée de noir.

- Couleur menil : Les taches sont plus distinctes que sur la couleur commune en été et les bandes noires autour de la croupe et sur la queue sont inexistantes. En hiver, les taches sont encore claires sur un pelage brun plus foncé.

- Couleur mélaniste (noir) : Toute l'année, le pelage est noir à brun grisâtre. Aucune tache couleur claire ne sont visibles.

- Couleur leucistique (blanc, mais pas albinos) : les faons sont de couleur crème. Les adultes deviennent blanc pur, surtout en hiver. Les yeux et le nez sont sombres, sans taches.

Agile et rapide, le daim peut effectuer des pointes de vitesse de 70 km/h sur de courtes distances et faire des bonds de 2m de haut et 7m de long. L'ouïe et l'odorat du daim sont complétés par une vue diurne exceptionnelle, la vue nocturne étant bien moindre. Pendant le brame, le daim émet un genre de râle guttural, comme le cerf, mais beaucoup moins impressionnant.


Dama dama
Dama dama
© Manimalworld

HABITAT

Le daim est originaire de l'est du Bassin méditerranéen, mais a été naturalisé dès l'Antiquité dans tout le sud de l'Europe et au Moyen-Orient. Les principaux troupeaux sauvages ou issus du marronnage résultant de lâchers effectués au Moyen Âge se trouvent actuellement en Europe centrale, tandis que des évadés de parcs ont récemment formé des populations forestières en France. L'espèce a été introduite en Méditerranée occidentale par les Phéniciens et en Europe centrale et septentrionale par les Romains et les Normands. Cependant, la plupart des populations existantes en Europe résultent d'introductions beaucoup plus récentes, à l'exception de certaines plus anciennes comme au Royaume-Uni et à Castel Porziano en Italie. La distribution en Europe est beaucoup plus dispersée et inégale que ce qui est indiqué sur la carte (ce qui montre sa zone d'occurrence générale). De plus, la plupart des populations européennes sont clôturées et gérées de près, et il y a peu de populations véritablement libres. La population de Rhodes est cependant libre.

Dans la plupart des endroits, le daim est géré comme un animal de parc, car presque toute sa distribution géographique actuelle est attribuable à l'homme. Au Portugal, par exemple, la plupart des spécimens se trouvent dans des zones confinées, telles que des parcs et des zones de chasse privées, et en dehors de quelques individus dispersés, il n'y a pas de population sauvage. Dans d'autres régions comme la Sicile et la Calabre (Italie), il n'y a que des populations clôturées et gérées. La plupart des animaux européens (à l'exception de ceux du Parc national de Termessos et de Rhodes) sont essentiellement des descendants du stock domestique et il existe des variétés de couleurs considérées comme le résultat de la domestication.

Plus récemment, l'espèce a été introduite dans de nombreux pays (non inclus dans la carte de répartition), notamment l'Afrique du Sud, l'Australie, la Nouvelle-Zélande (considérée comme un ravageur), les États-Unis, l'Argentine, le Chili et le Pérou. ainsi que des îles du groupe fidjien, des Petites Antilles et de la côte Pacifique du Canada.

Les biotopes classiques des daims sont assez diversifiés, ils aiment les forêts mixtes ou claires de feuillus, les prairies arbustives ou rases, les montagnes basses et vallonnées où ils vivent en hardes de 6 à 50 individus dirigés par une vieille femelle.


Daim 01
Carte de répartition du daim

ALIMENTATION

Le daim est un animal essentiellement herbivore. Son régime alimentaire se compose d'herbes, de pousses, de feuilles, de glands, de châtaignes mais également de fruits, de baies et bourgeons. En hiver, il se nourrit de lierres, de ronces, de gui, d'écorces, de genêts et de graminées sèches (foin).


REPRODUCTION

La période de reproduction du daim se déroule entre octobre et novembre. Durant cette période, les mâles se livrent des combats pour posséder le plus de femelles possible. Ensuite, le mâle délimite un territoire à l'aide de son urine ou en frottant les arbres avec ses bois, puis il appelle les femelles en poussant des cris rauques.

La gestation dure environ 8 mois après laquelle, la femelle met au monde un seul petit, parfois deux, qu'elle cache dans les buissons denses et y retourne seulement pour l'alimenter au cours de la journée (toutes les 4 heures pour les 4 premiers mois). Le jeune faon pèse environ 4 kg à la naissance. La mère commence à sevrer son petit quand il atteint 20 jours, mais le sevrage continue jusqu'à ce qu'il ai environ 7 mois. Au bout de 3-4 semaines, la mère et le faon rejoignent le troupeau. Après approximativement un an, les jeunes sont indépendants.

Le daim peut vivre jusqu'à 25 ans en captivité, mais dans les climats rudes du nord de l'Europe, sa durée de vie moyenne est de 16 ans.


Daim 02
Daim mâle
Auteur : Marek Szczepanek

COMPORTEMENT

Comme de nombreuses espèces de cerfs, le daim est actif tout au long de la journée, mais dans les zones où la perturbation humaine est élevée, il tend à être plus actif la nuit. La plus grande partie de l'année, les animaux des deux sexes vivent séparés et ne se retrouvent qu'à la période du raire. Les hardes sont généralement composées d'une dizaine de daines et des faons de l'année, alors que les mâles vivent seuls ou en petits groupes. Le daim est le cervidé le plus inquiet, mais paradoxalement le plus curieux également. Mais lorsqu'il est effrayé, il recherche les taillis sous futaie dense pour se cacher. Son territoire couvre une surface assez réduite sur laquelle il vit au rythme de ses besoins. Il reste à couvert pendant la journée et se repose, puis sort des taillis du crépuscule à l'aube pour brouter.


Daim 03
Daim femelle
© Manimalworld

MENACES

Le daim n'est globalement pas menacé. Dans l'aire de répartition naturelle de l'espèce, la chasse et la conversion de l'habitat pour l'agriculture ont causé des déclins massifs dans le passé. La minuscule population restante dans l'aire de répartition indigène en Turquie est menacée par la consanguinité et la chasse. La population rhodienne est également menacée par le braconnage et l'incidence des grands incendies. À l'avenir, il pourrait y avoir une menace de dépression de consanguinité, car les habitants de Rhodes ont tendance à garder des daims d'origine européenne dans des zones clôturées qui, s'ils s'échappent, pourraient se reproduire avec les animaux sauvages. En outre, des dommages aux cultures d'été à Rhodes, attribuables aux daims, ont été enregistrés et, comme il n'existe aucun système de compensation des dommages causés par les cerfs, des persécutions pourraient avoir lieu. De plus, il y a une réduction des ressources en eau de l'île en raison du changement climatique, ce qui pourrait affecter les animaux.

À part l'homme, le daim a peu de prédateurs naturels. Lorsqu'il est adulte, seul le loup gris constitue une véritable menace pour l'animal. Le renard roux peut éventuellement s’attaquer à un faon s'il en a l’occasion.


Daim 04
Daim en captivité au parc de Sainte-Croix (Moselle)
© Manimalworld

STATUT ET CONSERVATION

Le daim n'est pas considéré comme une espèce menacée. Il est actuellement inscrit dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN. Cette espèce commune et répandue est aussi inscrite dans l'annexe III de la Convention de Berne.

Le daim se produit dans un grand nombre de zones protégées. La principale priorité de conservation de cette espèce est de protéger la population indigène survivante dans la réserve naturelle de Düzlerçami, dans le parc national de Termessos, dans le sud de la Turquie. Cela nécessitera de fortes mesures de lutte contre le braconnage, la gestion du rétablissement, l'élevage en captivité et la réintroduction.

La population de Rhodes est également très importante sur le plan génétique et devrait également faire l'objet de programmes de conservation. Les animaux en liberté sur Rhodes sont protégés par la loi grecque. Bien que le braconnage ait toujours lieu, c'est dans une moindre mesure que par le passé. Grâce à un contrôle plus efficace du braconnage et à la réduction du nombre de grands incendies sur l'île, la population de daims semble s'être rétablie et retrouver une grande partie de son ancienne aire de répartition. Un plan de conservation des daims pour la Grèce est maintenant nécessaire, qui devrait inclure :

a) l'établissement d'un programme de surveillance de la population et de l'habitat

b) la création d'un système de compensation ainsi qu'un programme de surveillance des dommages agricoles causés par les cerfs

c) l'introduction de daims d'origine rhodienne dans d'autres endroits en Grèce

d) la mise en œuvre de programmes de sensibilisation du public et de participation à la conservation de l'espèce


Fallow deer
En anglais, le daim est appelé Fallow deer
© Manimalworld

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît deux sous-espèces de daim, bien que l'IUCN considère la seconde comme une espèce distincte :

- Daim européen (Dama dama dama)

- Daim de Perse (Dama dama mesopotamica)


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communDaim
English nameFallow deer
Español nombreGamo común
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleCervidae
GenreDama
Nom binominalDama dama
Décrit parCarl von Linné (Linnaeus)
Date1758



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

SOURCES