Manimalworld

Beira (Dorcatragus megalotis)


Le beira (Dorcatragus megalotis) est une antilope, originaire de la Somalie, appartenant à la famille des bovidés et l'unique représentant du genre Dorcatragus.


Beira (Dorcatragus megalotis)
Beira (Dorcatragus megalotis)
© Jonas Livet



DESCRIPTION

Le beira est un mammifère ongulés mesurant entre 80 et 86 cm de long, de 50 à 60 cm de haut pour un poids allant de 9 à 11,5 kg. Le dimorphisme sexuel est présent chez cette espèce, les femelles ayant tendance à être plus grandes et lourdes que les mâles. La queue mesure de 6 à 7,5 cm de long. Les cornes sont présentes uniquement chez les mâles et pointent verticalement au-dessus de la tête. Elles mesurent entre 9 et 13 cm.

Le pelage est de couleur gris rougeâtre sur le dessus, tandis que les parties inférieures sont blanches. Une bande sombre s'étend le long des flancs séparant nettement les deux couleurs principales. Les jambes sont extrêmement longues et minces et de couleur fauve. La tête rouge jaunâtre est accentuée avec des paupières noires et des anneaux blancs autour des yeux. La caractéristique la plus frappante chez cette antilope, c'est ses grandes oreilles longues de 15 cm et large de 7,5 cm. L'intérieur des oreilles est recouvert d'une couche de poils blancs.


Dorcatragus megalotis
Dorcatragus megalotis
© Jean-Emmanuel HAY

HABITAT

Le beira est une espèce endémique à l'Afrique du Nord. Son aire de répartition se trouve au Nord de la Somalie dans le nord de la vallée du Nogaal. L'existence de l'espèce à Djibouti n'a été confirmée qu'en 1993, lorsqu'elle a été observée sur des coteaux à deux endroits au sud-est de la frontière avec la Somalie et l’Éthiopie. Des enquêtes récentes ont démontré que l'aire de répartition à Djibouti s'étend sur environ 250 km² et est située dans la région montagneuse d'Ali Sabieh, la région d'Assamo et Arrey. En Éthiopie, l'espèce est présente dans les montagnes Marmar le long de la frontière avec le nord-ouest de la Somalie. Aucune information récente n'est disponible sur son statut dans cette partie du pays, où un grand nombre d'éleveurs armés et leur bétail résident actuellement. Il n'existe aucune preuve de sa présence dans la région de l'Ogaden.

Le beira réside sur les coteaux rocailleux, les collines et les montagnes arides et sèches parsemées de buissons.


Dorcatragus megalotis distribution
Carte de répartition du beira

ÉCOLOGIE

Le beira est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire se compose essentiellement de feuilles de divers arbustes, d'herbes et d'autres plantes herbacées. Cette antilope peut se passer d'eau pendant six jours.

Il existe très peu d'informations sur la reproduction du beira. La période de gestation dure environ 6 mois. La plupart des naissances ont été enregistrées en avril, pendant la saison des pluies. La femelle met au monde un seul petit par an.

Comme la plupart des antilopes, le beira est majoritairement actif le matin et le soir. Durant les heures les plus chaudes de la journée, il se repose à l'ombre. Cet animal est exceptionnellement méfiant et est doté d'une très bonne ouïe. Lorsqu'il sent un danger, il s'éloigne rapidement dans les terrains rocheux comme une chèvre sauvage. Le beira est bien adapté à son habitat aride et obtient une grande partie de l'eau dont il a besoin pour survivre dans son alimentation.


beira 01
Une femelle beira et son petit au zoo du Qatar
© International Zoo News

PRÉDATEURS

Le caracal est le principal prédateur du beira adulte. Le chat sauvage d'Afrique, la hyène et le chacal s'attaquent plutôt aux jeunes. Autrefois, le léopard et le lion d'Afrique étaient les principaux ennemis de ce bovidé, mais ils ont aujourd'hui disparu des régions où le beira réside.


beira 02
Portrait de l'antilope beira
© Hammer C., AWWP

MENACES

La sécheresse, la dégradation de l'habitat en raison du surpâturage par le bétail domestique, la chasse incontrôlée, la coupe des arbres et des broussailles pour les exportations de charbon de bois dans la région du Golfe sont les principales menaces pesant sur le beira. Cependant, la petite taille de l'animal ainsi que sa méfiance et sa préférence pour les habitats rocheux lui ont évité une pression trop forte de la part des chasseurs.


STATUT ET CONSERVATION

Le beira est actuellement considéré comme une espèce menacée. Il est inscrit dans la catégorie Vulnérable (VU) sur la Liste rouge de l'IUCN.

Actuellement, il n'existe aucune zone protégée au sein de l'aire de répartition du beira. De plus, aucun programme actif ne permet de protéger l'espèce. La mesure de conservation la plus importante est le maintien de l'interdiction de la chasse. Une proposition a été soumise au gouvernement de Djibouti pour la création d'une aire protégée dans les montagnes du sud de l'Aser-Jog. Il existe aujourd'hui une petite population d'élevage en captivité à Al Wabra, au Qatar.


beira 03
L'antilope beira est une espèce menacée
© AWWP. Hammer

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communBeira
Antilope beira
English nameBeira antelope
Español nombreBeira
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleAntilopinae
GenreDorcatragus
Nom binominalDorcatragus megalotis
Décrit parJosef Menges
Date1894



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

SOURCES