Manimalworld

Parc national de Gunung Leuser


Le parc national de Gunung Leuser est un parc national situé dans le nord de l'île indonésienne de Sumatra. Il est nommé d'après le mont Leuser qui culmine à 3 381 m. C'est l'un des plus grands parcs nationaux d'Asie avec une superficie d'environ 9 500 km² possédant une faune et une flore inestimables, dans la mesure où de nombreuses espèces sont endémiques. Le parc national de Gunung Leuser est l'un des deux endroits où l'on trouve encore des orangs-outans dans le sanctuaire de Bukit Lawang. En 1971, Herman Rijksen a construit la station de recherche Ketambe, spécialisée dans la recherche sur ces primates.


Gunung Leuser
Bienvenue dans le parc national de Gunung Leuser



PRÉSENTATION DU PARC

Le parc national de Gunung Leuser couvre une superficie totale de 9 500 km². Avec les parcs nationaux de Bukit Barisan Selatan et Kerinci Seblat, Gunung Leuser forme un patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra inscrites à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Le parc est le refuge de nombreuses espèces étant menacées par la déforestation progressive de l'île de Sumatra.


Gunung Leuser carte
Situation géographique du parc national de Gunung Leuser

BUKIT LAWANG

Bukit Lawang signifie "porte des collines". Bukit Lawang est un petit village situé à 90 km au nord-ouest de Medan, la capitale du nord de Sumatra, en Indonésie. Cet endroit est surtout célèbre pour être l'un des derniers endroits au monde où l'on peut voir des orangs-outans à l'état sauvage. Bukit Lawang se situe sur le côté Est du parc national de Gunung Leuser.

En 1973, une organisation suisse met en place un centre de réhabilitation des orangs-outans à Bukit Lawang. Le but du centre a été de réhabiliter les orangs-outans ayant vécu en captivité pour passer à la vie sauvage. Dans les années qui suivirent l'arrivée de ce centre, de plus en plus de touristes se rendirent à Bukit Lawang faisant de cet endroit l'une des destinations les plus populaires de l'île de Sumatra.


Orang outan
Orang outan de Bukit Lawang au parc national de Gunung Leuser

Une crue soudaine a frappé Bukit Lawang le 2 novembre 2003. Décrite par des témoins comme un raz-de-marée, l'eau aurait atteint une hauteur de 20 m, quand elle est venue s'écraser sur les collines, effaçant tout sur son passage. Cette catastrophe, qui a été le résultat de l'exploitation forestière illégale, détruisit les stations touristiques locales. Il aura fallu 8 mois pour que la station soit à nouveau ouverte.

Pour de nombreux paysans, le traumatisme de cette catastrophe est resté longtemps gravé dans leur mémoire. Cette période funeste a été marquée par le chômage et l'itinérance. La reconstruction de la ville a été, par ailleurs, une tâche particulièrement difficile, vu les aides financières limitées que leur procurait le gouvernement.

En novembre 1995 le gouvernement de Langkat a proposé une route pour connecter Sapo Padang, une enclave à l'intérieur du parc. 34 familles vivant dans l'enclave ont formé une coopérative en mars 1996, pour développer une plantation de palmiers à huile. Cette requête a été acceptée, et le projet a entrainé la déforestation de 42,5 km².


Gunung leuser paysage
Paysage forestier du parc national de Gunung Leuser

LA FLORE DE GUNUNG LEUSER

L'écosystème de Gunung Leuser possède une variété incroyable d'espèces végétales. On en compte plus de 8 000 espèces différentes dont 92 sont endémiques au parc. Parmi celles-ci, on y trouve de très rares, telles que le rafflesia (Rafflesia arnoldi), la fleur la plus grande, et l'Amorphophallus titanium, la fleur la plus haute au monde.

La région est non seulement très particulière par son étonnante biodiversité, mais le fonctionnement durable de l'écosystème est également d'importance vitale pour ses 4 millions d'habitants. C'est la seule source d'eau propre, les arbres protègent contre l'érosion et les inondations, la forêt tropicale absorbe des quantités gigantesques de CO2, le tourisme environnemental fait son apparition : tout cela est uniquement possible si l'écosystème de Gunung Leuser reste intact.


Raflesia (Rafflesia arnoldi)
Raflesia (Rafflesia arnoldi)

LA FAUNE DE GUNUNG LEUSER

Le parc national de Gunung Leuser est l'un des rares endroits à Sumatra qui offre un havre de paix à l'orang-outan, le tigre de Sumatra, l'éléphant de Sumatra, le rhinocéros de Sumatra ainsi que de nombreuses autres espèces animales en danger d'extinction. Les forêts tropicales ont pour hôte une immense biodiversité se composant de plus de 170 espèces de mammifères, 320 espèces d'oiseaux et 190 espèces de reptiles et d'amphibiens.


Tigre de Sumatra
Tigre de Sumatra au parc national de Gunung Leuser

* Les mammifères

Parmi les mammifères les plus populaires du parc, nous pourrions citer entre autres le tigre de Sumatra, le rhinocéros de Sumatra, l'éléphant ainsi que la panthère nébuleuse.

D'autres primates comme le siamang et plusieurs espèces de macaques sont très communs dans toute la région. L'ocelot, l'ours malais, le chat de Temminck sont, par contre, des animaux très difficiles à apercevoir.


Chat de Temminck
Chat de Temminck au parc national de Gunung Leuser

* Les oiseaux

Pour les fans d'ornithologie, vous pourrez observer le long des rivières une grande variété d'oiseaux tels que plusieurs espèces de calaos, des faisans, des aigles, des martins-pêcheurs et des guêpiers. Néanmoins, il y a toutes sortes d'oiseaux dans la jungle mais, en raison de la végétation très dense, il est plus difficile de les observer.


Calao de Jackson
Calao de Jackson au parc national de Gunung Leuser

* Les reptiles et amphibiens

Ces deux groupes sont fortement représentés dans l'écosystème de Gunung Leuser. Parmi les plus connus, il y a plusieurs espèces de pythons, le cobra royal, le cobra noir, plusieurs espèces de grenouilles, de tortues, de lézards et d'iguanes. Habituellement les serpents sont plutôt timides et préfèrent fuir à l'approche de l'homme. Les crocodiles sont également bien représentés dans la région.


Cobra royal
Cobra royal au parc national de Gunung Leuser

PROJET GREEN LIFE

L'objectif du projet Green life est de créer une réserve privée pour protéger et reconstituer la forêt tropicale située en bordure du parc national Gunung Leuser à Sumatra en Indonésie. Cette réserve consiste actuellement en un terrain de 10 hectares comptant 70 % de forêt tropicale intacte et 30 % de forêt détruite en coupe rase. Le projet Green Life consiste d'une part à protéger cet endroit de la déforestation et d'autre part à replanter la forêt détruite. Le projet Green Life s'oriente aussi vers un programme d'éducation à l'environnement envers les écoliers.

L'acteur du projet Green Life est l'association PRALES DELEM (la forêt tropicale pour les enfants). Cette association travaille en coopération avec le jardin zoologique de l'Union de la République Tchèque et de la Slovaquie. Elle est jumelée avec l'association indonésienne Yayasan Kura Kura Nusa Penida. A l'entrée de la réserve, une pépinière d'arbres spécifiques de la forêt tropicale est installée pour fournir les arbres à mettre en place dans les zones déboisées. En 2010, ils ont commencé à replanter la zone de forêt détruite avec des travailleurs bénévoles.

Le Parc National Gunung Leuser est l'un des parcs nationaux les plus importants et des plus riches d'Asie du sud-est. Aux alentours du Parc National Leuser, il y a encore actuellement de la forêt tropicale intacte qui n'est pas protégée et qui est propriété privée. Les propriétaires indigènes vendent ces terrains aux entreprises de plantations d'hévéas. Dans un avenir proche, on verra donc cette forêt détruite et remplacée par des hévéas.

Actuellement dans cette forêt vivent des orangs-outans, des gibbons, de nombreuses espèces de reptiles, d'amphibiens et d'oiseaux et on peut observer des arbres centenaires spécifiques de la forêt primaire. Malheureusement, de grands espaces aux alentours du parc ont déjà été coupés pour être remplacés par des plantations d'hévéas. De plus, les coupes de bois sont mal gérées : souvent les troncs sont laissés sur place à pourrir. Des milliers de tonnes de bois tropical sont ainsi détruites sur des centaines d'hectares.

Le projet Green Life a plusieurs objectifs pour atteindre son but : protéger la forêt tropicale. Il s'agit de replanter des zones de forêt détruite, de fournir des activités rémunérées aux populations indigènes, d'établir un programme éducatif et culturel pour les étudiants et de développer les activités liées au tourisme écologique. Le projet est financé en interne par ces activités. L'extension des zones protégées est financée par les dons des sponsors et des volontaires.


Projet Green Life
Projet Green Life

SOURCES