Manimalworld

Tortue (Testudines)


Les Testudines ou Chéloniens forment un ordre de reptiles que l'on appelle communément tortues. S'il existe une grande variété d'espèces, elles se distinguent des autres reptiles par la présence d'une carapace constituée d'un plastron sur le ventre et d'une dossière sur le dos. Les tortues sont séparées en trois groupes : les terrestres, les aquatiques et les marines. Il existe 425 espèces différentes de tortues divisées en 14 familles distinctes.


Tortue
Les tortues
Auteur : Ernst Haeckel - Wikimedia Commons



DESCRIPTION

Les tortues se caractérisent par un large plastron, un cou court et une carapace qui protège les organes internes du corps. Comme tous les reptiles, les tortues sont des animaux ectothermes, ce qui signifie que leur activité métabolique est dépendante de la température extérieure ou l'environnement. Les tortues muent au cours de leur croissance. Cependant, à la différence des lézards et des serpents, le processus de mue est fait très lentement. En outre, les boucliers de la carapace remplacés sont perdus individuellement et apparemment sans ordre particulier.

Le dimorphisme sexuel n'est pas toujours bien marqué chez les adultes. Chez les petites tortues, les femelles sont généralement plus grandes que les mâles alors que chez les grandes tortues ce sont les mâles qui sont plus grands. Le plastron des mâles est souvent plus concave que celui des femelles, plutôt plat. Le cloaque est plus proche du bout de la queue chez les mâles, queue par ailleurs plus grande et plus forte. Chez certaines espèces, certains aspects physiques plus particuliers différencient mâles et femelles. Chez la cistude d'Europe par exemple, les mâles ont les yeux rouges et les femelles ont les yeux jaunes. Chez l'émyde peinte de Bornéo, la femelle à une tête brune alors que la tête du mâle est colorée. Chez les tortues aquatiques, les mâles ont des griffes développées qui favorisent l'accrochage de la femelle lors de l'accouplement.

La caractéristique principale des tortues est d'être des reptiles munis d'une carapace. Celle-ci est composée d'un fond plat, le plastron, et d'une dossière convexe, la coquille. Ces deux parties sont réunies latéralement par deux ponts osseux et il reste donc une ouverture à l'avant pour laisser passer la tête et les pattes antérieures et une ouverture à l'arrière d'où sortent les pattes postérieures et la queue. La carapace est constituée de plaques osseuses soudées au squelette de l'animal et est recouverte d'écailles en kératine sur sa face externe. Chez les tortues terrestres, la carapace est particulièrement massive et peut représenter deux tiers du poids total de l'animal. Elle sert à la fois de bouclier, à maintenir une partie de la chaleur interne de l'animal et à stocker le calcium.

La mâchoire n'a pas de dents, mais est couverte d'une surface cornée tranchante : les tortues sont donc munies d'un bec. Le cou des tortues est composé de sept vertèbres cervicales mobiles (et d'une huitième fusionnée à la carapace) et de dix vertèbres thoraciques.


Tortue 03
Anatomie d'une tortue

RÉPARTITION ET HABITAT

Il existe 425 espèces de tortues que l'on classe populairement en trois groupes : les tortues terrestres, les tortues aquatiques et les tortues marines. Beaucoup d'espèces sont menacées d'extinction ou ont déjà localement disparu d'une grande partie de leur aire naturelle de répartition. Les tortues vivent sur tous les continents, mais on les retrouve principalement dans les régions tropicales et subtropicales et très peu d'entre elles vivent dans les zones tempérées. Ainsi, on trouve des tortues en Afrique, dans la partie sud de l'Asie, en Europe, en Amérique et en Océanie où elles vivent dans bon nombre de ces îles, à l'exception notamment de la Nouvelle-Zélande. En Australie, elles sont absentes de la vaste zone désertique du centre de l'île. Elles sont également absentes de la péninsule arabique.

Les tortues ont colonisé une grande variété d'habitats. On peut les observer dans les océans, les marécages, les savanes, les forêts et les prairies. Certaines tortues vivent même dans des zones arides, comme la tortue du désert, ou en montagne, comme la tortue-boîte du Yunnan qui peut vivre à plus de 1 800 m d'altitude.

Certaines espèces de tortues couvrent de très grandes zones du globe, tandis que d'autres ne sont présentes que sur des espaces très limités, comme la tortue-boîte de Pan uniquement présente dans la province du Shanxi en Chine ou la platémyde radiolée, uniquement présente dans les bassins atlantiques du rio São Francisco au Brésil. Par ailleurs, de nombreuses espèces sont de grandes migratrices.


Tortue 02
Carte de répartition des tortues

ALIMENTATION

Dans la nature, les tortues terrestres passent la majeure partie de la journée à chercher de la nourriture. Leur régime alimentaire est majoritairement herbivore, mais dépend néanmoins de leur habitat. Elles peuvent ainsi se nourrir de végétaux, d'insectes ou encore de charognes.

Les tortues aquatiques passent également leur journée à la recherche de nourriture. Elles peuvent être carnivores, omnivores ou majoritairement herbivores. Les tortues carnivores consomment généralement des charognes, des rongeurs, des poissons, des insectes et des petits reptiles. Celles qui sont majoritairement herbivores consomment surtout des plantes semi-aquatiques, des algues et des fruits. Les tortues omnivores quant à elles consomment aussi bien les éléments faisant partie du régime des tortues carnivores que des éléments faisant partie du régime des tortues dites herbivores. Certaines tortues aquatiques sont chasseresses, comme la tortue-alligator ou la matamata.

Les tortues marines utilisent pour leur alimentation les éléments de la mer. Cette alimentation se compose alors d'algues, de poissons, de méduses et d'autres aliments marins suivant les espèces et leur régime alimentaire (plutôt carnivore ou plutôt herbivore). On remarquera que la tortue imbriquée est le seul reptile spongivore connu.


Tortue 01
Différentes espèces de tortues

REPRODUCTION

Les différentes espèces de tortues sont sans exception sont ovipares. Elles pondent des oeufs et les enfouissent. Ces oeufs, contrairement à ceux d'autres reptiles comme les crocodiliens ou les lézards, n'ont pas besoin d'être couvés. Les oeufs de tortue ont une couleur oscillant entre le blanc et le jaunâtre. Les oeufs de tortue pondant beaucoup d'oeufs sont en général plus ronds, alors que les oeufs de tortue ne pondant que peu d'oeufs sont en général plus ovales.

Quelques semaines ou quelques mois après l'enfouissement (suivant l'espèce), les jeunes tortues sortent des oeufs. Les espèces marines cherchent ensuite instinctivement à rejoindre la mer. Les jeunes tortues ont une apparence différente de celle de leurs parents. Leur carapace est en général plus plate. Les dessins sur celle-ci et sur leur peau sont très différents. Elles consomment plus de viande que les adultes, ce qui leur permet d'avoir l'apport en protéines supérieur nécessaire à leur croissance. Lors de leurs explorations, elles se retournent parfois sur le dos, mais doivent normalement pouvoir se redresser.

Une fois que la tortue est devenue adulte, elle continue à se développer tout au long de sa vie. La forme de leur carapace évolue. Pour certaines tortues, celle-ci devient plus bosselée. L'éclat de la couleur des carapaces des tortues les plus vieilles diminue et celles-ci sont généralement abîmées par des marques dues aux attaques des prédateurs.


Tortue 04
Éclosion d'une tortue d'Hermann
Auteur : Michèle Gérolami - Wikimedia Commons

MENACES

À l’instar des tigres et des pandas, les tortues sont elles aussi menacées d’extinction. Sur toutes les espèces connues, la moitié est en grand danger, indique un rapport de l’IUCN (Union internationale pour la conservation de la nature). L’espèce la plus menacée de toutes est la tortue géante à carapace molle (Pelochelys cantorii) du Yangtze qui habite les zones de la Chine et du Vietnam. Avec l’urbanisation galopante de ces régions du globe, leur habitat a été totalement détruit et on ne compte que quatre survivantes dans les zoos chinois.

Parmi les menaces existantes, l'homme est une des principales pour les tortues. La chasse dans leur milieu naturel est la plus ancienne des menaces qu'il fait peser sur ces animaux. Cette chasse, facilitée par la lenteur et l'absence d'agressivité de la plupart des espèces, a plusieurs buts dont l'alimentation de diverses populations dans le monde, mais aussi pour la médecine traditionnelle et le développement de cosmétiques. La terrariophilie est également une cause de collecte de ces animaux pour en faire des animaux domestiques. La consommation des oeufs a aussi un effet dévastateur sur les tortues. L'effet se trouve un peu différé, car on n'observe le déclin qu'au moment où la génération suivante doit commencer à se reproduire.

La pollution des habitats naturels des tortues est une autre cause principale. Dans les milieux marins, les déchets plastiques ou encore les filets dérivants font de nombreuses victimes parmi les populations de tortues marines. Sur terre, outre les pesticides (insecticides en particulier) utilisés par l'agriculture intensive et la mécanisation lourde, le roadkill (tortues écrasées sur les routes) est également une source croissante de mortalité de tortues. L'homme est également le principal destructeur d'habitats naturels des tortues, ce qui cause la disparition de celles-ci dans les régions concernées.

En outre, les tortues ont de nombreux prédateurs naturels. Les mammifères fouisseurs, les reptiles ainsi que les crabes se nourrissent d'oeufs de tortues ou attaquent les jeunes. Les juvéniles peuvent également être menacés par les oiseaux et les poissons. Une fois adultes, les tortues sont protégées par leur carapace et la prédation est beaucoup plus faible. Seuls quelques reptiles parviennent à la briser, comme le crocodile de Cuba.


Tortue 05
La tortue géante à carapace molle est très menacée
Auteur : Dementia - Flickr

LISTE DES FAMILLES

Le sous-ordre des Pleurodires regroupe des tortues de l'hémisphère sud qui s'identifient par leur manière de tourner leur cou pour rentrer la tête dans leur carapace et par la relation entre leur bassin et leur carapace :

* Pleurodira

* Chelidae (58 espèces)

* Pelomedusidae (27 espèces)

* Podocnemididae (8 espèces)


Le sous-ordre des Cryptodires regroupe la plupart des tortues terrestres, l'ensemble des tortues marines et certaines tortues amphibies. Leur tête, lorsqu'elle se rétracte, conserve son orientation initiale, à l'inverse des Pleurodires :

* Cryptodira

* Carettochelyidae (1 espèce)

* Cheloniidae (6 espèces)

* Chelydridae (6 espèces)

* Dermatemydidae (1 espèce)

* Dermochelyidae (1 espèce)

* Emydidae (125 espèces)

* Geoemydidae (71 espèces)

* Kinosternidae (27 espèces)

* Platysternidae (1 espèce)

* Testudinidae (60 espèces)

* Trionychidae (33 espèces)


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseReptilia
OrdreTestudines
Décrit parAugust Johann Georg Karl Batsch
Date1788

SOURCES


Futura Sciences

Wikipédia

Reptile Database

source SSC/IUCN Specialit groups

source Wikimedia Commons

AquaPortail

Maxisciences

Animal Diversity Web

Encyclopedia Britannica

Demantia - Flickr


Index du Manictionnaire
ABCDEFGHIJKLM
NOPQRSTUVWXYZ