Manimalworld

Madagascar


Madagascar, en forme longue la République de Madagascar, est un État indépendant situé dans la partie occidentale de l’océan Indien séparé de l’Afrique par le canal du Mozambique large de 415 km. Sa capitale est Antananarivo. C’est la quatrième plus grande île au monde après le Groenland, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et Bornéo.


Madagascar
Drapeau et armoiries de Madagascar



GÉOGRAPHIE

Madagascar est un État constitué par une grande île de l’océan Indien que le canal du Mozambique sépare de l’Afrique (distant de 400 km environ). C’est la quatrième plus grande île au monde après le Groenland, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et Bornéo. Longue de 1 500 km et large de 580 km, Madagascar couvre une superficie de 590 000 km². Le pays est entouré par d’autres îles et archipels dont l’Île Maurice, les Seychelles, les Comores et l’île de La Réunion. La république de Madagascar a été membre de la francophonie entre mars 1970 et décembre 1977. Elle est à nouveau membre depuis décembre 1989.

Le pays est divisé administrativement en 6 provinces, qui s’articulent autour des villes qui portent le même nom que la province : Antananarivo ou Tananarive, Antsiranana ou Diégo-Suarez, Fianarantsoa, Mahajanga ou Majunga, Toamasina ou Tamatave et Toliara ou Tuléar. La ville d’Antananarivo est la capitale avec plus de 1 200 000 habitants. Toamasina, Mahajanga, Toliary, Antsiranana, Fianarantsoa forment les autres "villes de province", avec moins de 200 000 habitants chacune. La république de Madagascar porte le nom officiel de Repoblikan’i Madagasikara.


Madagascar carte
Situation géographique de Madagascar

LES MAMMIFÈRES de MADAGASCAR

Madagascar abrite sur son île une faune particulière mais également endémique que l’on ne trouve que sur cette île. On ne compte pas moins d’une trentaine d’espèces de lémuriens qui vivent uniquement à Madagascar. Les primates sont représentés par les célèbres lémuriens, tous menacés : citons l’aye-aye, l’indri, le maki catta qui est le plus répandu, le chirogale à oreilles velues et le microcèbe murin l’un des plus petits primates au monde.

À part les lémuriens, Madagascar abrite une faune assez particulière de mammifères. Remarquons également l’absence des grands herbivores africains et des grands prédateurs comme les félins. Les zébus sont d’origine africaine ainsi que les potamochères.

Parmi les petits mammifères, on peut citer les insectivores appartenant à la famille des tenrecs (Tenrecidae). Les petites musaraignes et les tenrecs du riz sont parmi les plus petits mammifères euthériens, et il faut remarquer qu’ils ont une reproduction assez particulière, avec un nombre de petits très élevé. En plus leur maturité sexuelle peut être effective parfois dès l’âge de 2 ou 3 mois. Les espèces du genre Microgale et Oryzorictes vivent surtout dans les forêts de l’est, où ils s’alimentent de petits invertébrés du sol ou de petits vertébrés.


Mammifères
Mammifères de Madagascar

LES RONGEURS DE MADAGASCAR

En ce qui concerne les rongeurs, Madagascar possède des espèces intéressantes. Quelque 20 espèces ont été recensées. Le plus connu des rongeurs malgaches est sans doute le rat sauteur qui a comme aire de distribution une petite parcelle de forêt sèche de l’ouest, à proximité de la ville de Morondava. Cet animal a la taille d’un lapin. Les autres espèces de rongeurs sont difficilement visibles. Le plus facile à être détecté est le rat rouge de Madagascar et les espèces arboricoles du genre Eliurus (8 espèces actuellement connues).


Rat sauteur géant
Rat sauteur géant de Madagascar

LES CARNIVORES DE MADAGASCAR

Les carnivores de Madagascar sont représentés par les familles des viverridés (Viverridae) et des herpestidés (Herpestidae), aujourd'hui classés dans une famille à part, les eupléridés (Eupleridae). La plus grande espèce est le fossa (Cryptoprocta ferox), qui a une morphologie proche de celle des félins. D’autres espèces de carnivores vivent à Madagascar telle que la mangouste à queue annelée assez facile à observer dans différents types de forêts, ou encore la galidie rayée, la galidie unicolore ainsi que des espèces introduites par les indo-pakistanais tel que la petite civette indienne.

La mangouste à dix raies se rencontre seulement dans les aires sèches de l’ouest. C’est un animal de couleur gris sable, avec des bandes sur les flancs. Enfin, il ne faut pas oublier les chauves-souris.


Fossa
Fossa de Madagascar

LES REPTILES DE MADAGASCAR

L’île de Madagascar abrite environ 250 espèces de reptiles qui sont endémiques à l’île à 95 %. Cette faune reptilienne comprend une soixantaine d’espèces de serpents, plusieurs espèces de geckos ainsi qu’une cinquantaine d’espèces de caméléons dont le caméléon nain qui n’excède pas 3,5 cm de long. Le seul crocodilien présent sur l’île est le crocodile du Nil qui, très chassé, est devenu rare à l’état sauvage. La faune amphibienne est représentée par environ 180 espèces dont 98 % ne peuvent être trouvées nulle part ailleurs qu’à Madagascar.


Crocodile du Nil
Crocodile du Nil à Madagascar

L’AVIFAUNE DE MADAGASCAR

On connaît à Madagascar environ 260 espèces d’oiseaux, parmi lesquelles figure le vanga écorcheur. L’avifaune se caractérise par une relative pauvreté en nombre d’espèces : 270 espèces et sous-espèces repertoriées, réparties en 67 familles, parmi lesquelles figure le phaéton à brins rouges. Ces espèces ont un niveau d’endémisme élevé : 135 endémiques à Madagascar. Parmi ces 266 espèces, plus d’une cinquantaine sont des visiteurs nicheurs et 198 des sédentaires nicheurs dont 63 sont liées aux milieux aquatiques continentaux


Vanga écorcheur
Vanga écorcheur de Madagascar

L’AQUAFAUNE DE MADAGASCAR

Les littoraux et récifs coralliens malgaches abritent une grande diversité marine. Parmi les nombreux poissons tropicaux, certains sont venimeux, comme le poisson-pierre ou la rascasse volante, espèces typiques des eaux indopacifiques.

Les requins sont très présents, avec notamment le requin taureau, le requin léopard, le requin gris de récifs et la grande raie guitare.

De juillet à octobre, les baleines à bosse viennent se reproduire non loin des côtes de l’île de Sainte-Marie, dans le nord de Madagascar, l’un des principaux sites mondiaux de reproduction de cette espèce de baleine.


Baleine à bosse
Baleine à bosse au large de l’île Sainte-Marie

LES ESPÈCES INTRODUITES

Il ne faut pas oublier les espèces introduites à Madagascar, comme les rats Rattus rattus et Rattus norvegicus, qui à présent représentent un vrai problème pour la faune indigène, avec laquelle ils sont en concurrence, ou la petite souris commune présente un peu partout dans l’île.


Rat commun
Rat commun à Madagascar

SOURCES