Manimalworld

Mangouste à dix raies (Mungotictis decemlineata)


La mangouste à dix raies (Mungotictis decemlineata), ou galidie à bandes étroites, est une mangouste endémique de l'île de Madagascar dans le genre Mungotictis. Cet eupléridé est l'une des six espèces formant la sous-famille des Galidiinae.


Mangouste à dix raies (Mungotictis decemlineata)
Mangouste à dix raies (Mungotictis decemlineata)



DESCRIPTION

La mangouste à dix raies est un petit mammifère mesurant entre 25 et 35 cm de long du bout du museau jusqu'à la base de queue pour un poids allant de 600 à 800 g. La taille de la queue varie de 20 à 27 cm de longueur.

Le pelage de cette mangouste est de couleur gris-brun. Entre huit et douze bandes étroites de couleur brun rougeâtre parcourent le dos et les flancs de l'animal, partant des épaules jusqu'à la base de la queue. Les parties inférieures sont plus pâles de couleur beige et parfois avec des teintes orangées autour des jambes. La queue est de même couleur que le haut du corps, mais peut être plus gris, et parsemé de zones claires et sombres.

Le museau est assez pointu et les oreilles sont arrondies et bien visibles. Les jambes sont fines, et les orteils, qui portent les griffes allongées, sont partiellement palmés et les semelles sont munies de poils.


Mungotictis decemlineata
Mungotictis decemlineata

HABITAT

La mangouste à dix raies a une distribution plutôt limitée dans l'ouest de Madagascar. Elle est endémique aux forêts sèches saisonnières des régions centrales et méridionales du Menabe. Une des deux sous-espèces (Mungotictis decemlineata decemlineata) se produit de la rivière Tsiribihina jusqu'au nord de la rivière Mangoky occupant les forêts sèches de feuillus. La seconde (Mungotictis decemlineata lineata) vit plus au sud, les seuls spécimens observés ayant été aperçus au sud de Toliara et du Lac Tsimanampetsotsa.


Mungotictis decemlineata range map
Carte de répartition de la mangouste à dix raies

ALIMENTATION

Active pendant la journée, la mangouste à dix raies se nourrit principalement d'insectes, en particulier les larves qu'elle déniche dans les troncs d'arbres pourris. Pendant la saison des pluies, le régime alimentaire est plus varié comprenant des petits mammifères, des reptiles, des œufs d'oiseaux, des vers, des escargots et d'autres invertébrés.

Pour casser un œuf ou une coquille d'escargot, la mangouste à dix raies peut se coucher sur le côté, saisir l'objet avec ses quatre pieds, avant de le jeter jusqu'à la rupture. Parfois des proies plus grandes, telles que les petites espèces de lémuriens, peuvent être chassées lorsque plusieurs individus s'entraident.


Mangouste à dix raies 01
La mangouste à dix raies se nourrit surtout d'insectes

REPRODUCTION

La mangouste à dix raies est une espèce monogame. La reproduction a généralement lieu entre décembre et avril. A près une période de gestation de 90 à 105 jours, la femelle met au monde un seul petit ne pesant pas plus de 50 g. Il est sevré au bout de 2 mois et atteint sa maturité sexuelle à l'âge de 2 ans. L'espérance de vie de l'espèce est de 12 ans.


Mangouste à dix raies 04
Mangouste à dix raies juvénile

COMPORTEMENT

La mangouste à dix raies est une espèce diurne vivant en groupes matriarcales. L'élevage des petits se fait de manière coopérative. Habituellement, les jeunes de la femelle alpha obtiendra le plus de soin, et souvent les jeunes provenant de femelles de rang inférieur sont négligés au point d'abandon. Cette mangouste fabrique son nid dans les arbres ou les broussailles. Elle peut passer la nuit dans des trous d'arbres pendant l'été ou dans des terriers pendant l'hiver sec. C'est également une bonne nageuse.

La mangouste à dix raies est une espèce sociale, que l'on trouve habituellement en groupes familiaux de six à huit individus, dont les mâles adultes, les femelles adultes, les adolescents et les jeunes. Le groupe reste en contact à l'aide d'une série de courts appels de contacts répétés. Pendant l'hiver, ces groupes peuvent être brisés en plusieurs petites unités, comprenant des couples temporaires, des groupes de femelles, des groupes de mâles et des mâles solitaires. En cas de litige, la queue touffue peut être hérissée et tenu debout donnant à l'animal un air menaçant.


Mangouste à dix raies 02
Gros plan d'une mangouste à dix raies

MENACES

La mangouste à dix raies est menacée par la destruction et la fragmentation de son habitat, dans la mesure où la déforestation pour la conversion des forêts en terres agricoles fait d'énormes ravages habitats. Bien qu'elle n'est pas sensée souffrir de taux élevés de persécution humaine directe, il y a eu des rapports de chasse de cette espèce pour sa viande dans certaines régions. La prédation par les chiens domestiques et sauvages est également un problème, en particulier là où l'exploitation forestière a ouvert la forêt et apporté des niveaux accrus de perturbations humaines.


Galidie à bandes étroites
La mangouste à dix raies est aussi appelée Galidie à bandes étroites
© Johan Bordonné

STATUT ET CONSERVATION

La mangouste à dix raies est considérée comme une espèce menacée inscrite dans la catégorie Vulnérable (VU) sur la Liste rouge de l'IUCN.

Cette mangouste se produit dans certains parcs nationaux de l'île de Madagascar. Cependant, la réserve d'Andranomena est entièrement constituée de forêts dégradées, et Kirindy Mitea est une zone touchée de façon importante par la chasse. Il est important que des mesures de conservation soient proposées pour aider à protéger les espèces telles que des efforts de coopération avec les communautés locales pour réduire le taux de destruction de la forêt, ainsi que la création de nouvelles réserves.


Narrow-striped mongoose
En anglais, la mangouste à dix raies est appelée Narrow-striped mongoose
© Johan Bordonné

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnait deux sous-espèces distinctes de mangouste à dix raies :

- Mungotictis decemlineata decemlineata

- Mungotictis decemlineata lineatus


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communMangouste à dix raies
Autre nomGalidie à bandes étroites
English nameNarrow-striped mongoose
Español nombreMangosta malgache de rayas angostas
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleEupleridae
Sous-familleGalidiinae
GenreMungotictis
Nom binominalMungotictis decemlineata
Décrit parAlfred Grandidier
Date1867



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

Mangouste à dix raies 03
La mangouste à dix raies

SOURCES