Manimalworld

Lapin de Diaz (Romerolagus diazi)


Le lapin de Diaz (Romerolagus diazi), appelé plus couramment lapin des volcans, est un petit lagomorphe de la famille des Leporidae. Ce petit lapin, originaire des montagnes du centre du Mexique, est l'unique espèce du genre Romerolagus. C'est le deuxième plus petit lapin du monde, juste derrière le lapin pygmée.


Lapin de Diaz (Romerolagus diazi)
Lapin de Diaz (Romerolagus diazi)
Source: Cabecera



DESCRIPTION

Le lapin de Diaz est considéré comme étant le deuxième plus petit lapin au monde. Il mesure environ 30 cm de long à l'âge adulte pour un poids d'environ 500 g. Il a de petites et courtes pattes postérieures, de petites oreilles arrondies et une queue rudimentaire. Comme tous les membres de la famille des léporidés, il a de grands yeux bien positionnés qui lui donnent une large plage de vision. La taille et le développement de ses membres postérieurs démontrent à quel point le lapin de Diaz a besoin d'une couverture d'herbe supplémentaire pour se soustraire aux prédateurs. C'est un animal relativement lent et vulnérable dans les habitats ouverts.

Le pelage est court et dense. Celui-ci est brun foncé uniforme sur le dos et gris brunâtre sur le ventre. Les poils individuels sont noirs aux extrémités et à la base, ce qui donne un aspect grisonnant. L'évent est chamois ou gris clair.

Le lapin de Diaz présente une ressemblance frappante avec les membres de la famille des Ochotonidae surtout sur la forme du crâne, car ils ne possèdent pas de projection osseuse antérieure au-dessus de la cavité oculaire.


Romerolagus diazi
Romerolagus diazi
Source: Tlalpan Historia

HABITAT

Le lapin de Diaz est endémique du Mexique. Son aire de répartiton se limite à la ceinture néovolcanique transversale, principalement en plaques discontinues sur quatre volcans (Popocatepetl, Iztaccihuatl, El Pelado, Tlaloc) et la Sierra Chichinautzin. L'estimation initiale de la zone d'occupation était d'environ 386 km², sur la base de l'occupation des quatre volcans, bien que cette zone ait ensuite été réduite à 335 km². Une étude récente dans le Parc écotouristique de Piedra Canteada, le long de la frontière entre Tlaxcala et Puebla, au nord d'Iztaccihuatl, a permis de déterminer l'emplacement récent de lapins de Diaz, mais son étendue est inconnue (Ramírez-Albores et al. 2014). En raison de l'activité volcanique continue sur plus de 15 ans du volcan Popocatepetl, l'aire de répartition s'est déplacée et étendue localement. À l’heure actuelle, la superficie en eau discontinue est de 2 469 km². Cependant, l'ensemble son aire est de plus en plus fragmenté en raison de causes naturelles et d'origine humaine.

Le lapin de Diaz montre de fortes préférences pour les types d’habitats classés en forêts de pins ouverts, en forêts de pins ouverts et en forêts mixtes d’aulnes. Les activités humaines dans la région ont eu un impact considérable sur son habitat préféré. Les hommes ont fragmenté l'habitat des lapins en construisant des routes, en pratiquant l'agriculture, le boisement et en l'absence de pratiques saines de feu et de pâturage. La fragmentation écologique a été causée par une discontinuité environnementale.


Romerolagus diazi 01
     Répartition actuelle du lapin de Diaz

ALIMENTATION

Le régime alimentaire du lapin de Diaz est diversifié. On sait qu'il consomme plus de 70 espèces de plantes, bien qu'il consomme plus fréquemment des plantes des genres Muhlenbergia, Festuca et Jarava. Il consomme également des feuilles, du feuillage et des fleurs sans discernement dans de mauvaises conditions, car la perte de son habitat a éliminé une grande partie de sa nourriture habituelle.

Les changements saisonniers affectent également considérablement le régime alimentaire du lapin de Diaz. Les herbes qu’il consomme normalement sont abondantes pendant la saison des pluies. Pendant la saison sèche, il se régale d'arbustes et de petits arbres, ainsi que d'autres plantes ligneuses. Pendant les périodes d'hiver, ces plantes ligneuses constituent la majeure partie de son régime alimentaire, ainsi que le matériau de construction principal de ses nids.


Lapin de Diaz 01
Lapin de Diaz au zoo de Chapultepec
Auteur: ProtoplasmaKid - Wikimedia Commons

REPRODUCTION

Tout ce que l'on sait sur la reproduction du lapin de Diaz provient de spécimens en captivité. Aucune données concernant la reproduction des populations sauvages n'est actuellement disponible. La saison de repoduction se déroule tout au long de l'année, avec un pic en été. Après une période de gestation d'environ 39 jours, la femelle met au monde une portée composée de 1 à 3 petits pesant entre 25 et 32 g chacun. En règle générale, ils sont sevrés à 3 semaines et atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge de 8 mois pour les femelles et 5 mois pour les mâles.

À l'état sauvage, il est peu probable que le lapin de Diaz construise ses propres terriers. En semi-captivité, les jeunes naissent dans des nids faits de touffes d'herbes.


Lapin des volcans
Le lapin de Diaz est aussi appelé lapin des volcans
© Roland Seitre - Earth/BBC

COMPORTEMENT

Le lapin de Diaz vit généralement par petits groupes de 2 à 5 individus. Ces groupes sont dominés par le couple reproducteur, la femelle reproductrice se situant au sommet de la hiérarchie. Généralement, seuls les meilleurs mâles et femelles se reproduisent. Au sein du groupe, des interactions telles que combats et jeux sont souvent observées. Les femelles dominantes sont souvent agressives envers les mâles et les femelles subordonnés. Cependant, les jeunes mâles ne montrent jamais d'agressivité envers leurs subordonnés. Bien que le lapin de Diaz soit actif toute la journée, l'activité atteint son maximum au crépuscule et à l'aube.


PRÉDATION

Selon une étude effectuée dans le parc national d'Itxa-Popo, le lapin de Diaz serait une proie de choix pour le lynx roux et le coyote. Parmi les autres prédateurs figurent la belette à queue longue, la buse à queue rousse, le bassaris rusé, certaines espèces de crotales ainsi que les chiens et les chats domestiques.

Comparé aux autres espèces de léporidés, le lapin de Diaz est relativement lent à la course. Pour se protéger des prédateurs, ce lapin utilise les hautes herbes et les rochers présents dans son habitat pour se dissimuler. Pour protéger leurs jeunes, les femelle créent des terriers dans et autour des parcelles, creusant légèrement dans le sol et renforçant ces terriers avec les herbes voisines pour offrir à la fois un abri et une sécurité.


Lapin de Diaz 02
Le lapin de Diaz est un des plus petits lapins au monde
© Jaime Kojo Lopez

MENACES

Le lapin de Diaz est menacé par la destruction de son habitat à cause du pâturage du bétail, l’empiètement de l’agriculture et de la construction, la coupe du bois, la récolte des herbes et les incendies (dont 98 % sont provoqués par des humains qui tentent d’encourager la croissance de pâturages). Son aire de répartition se situe à moins de 45 minutes de l'une des plus grandes villes du monde (Mexico) et l'expansion urbaine a entraîné une perte conséquente d'habitat. Bien que la chasse soit illégale, elle continue en raison du manque de connaissances locales de son statut de protection.

La réduction de la qualité de l'habitat associée à la présence de pâturages, de cultures et de routes peut avoir un effet stressant sur les lapin, car les taux moyens de métabolites du cortisol mesurés dans ses matières fécales étaient plus de deux fois supérieurs dans les habitats fortement dégradés par rapport aux habitats faiblement dégradés.

Le changement climatique aura probablement de graves conséquences pour cette espèce. Anderson et al. (2009) ont prédit que la limite inférieure de l'aire d'élévation du lapin de Diaz pourrait se déplacer d'environ 700 m vers le haut au cours des 100 prochaines années, ce qui réduira la superficie occupée par l'espèce, car les sommets des montagnes manquent actuellement d'habitat convenable.


Lapin de Diaz 03
Lapin de Diaz dans la forêt de Milpa Alta au Mexique
© Claudio Contreras - Naturepl.com

STATUT ET CONSERVATION

Le lapin de Diaz est actuellement considéré comme menacée. Il est actuellement inscrit dans la catégorie En danger (EN) sur la Liste rouge de l'IUCN depuis 1982. Il est également inscrit à l'Annexe I de la CITES depuis 1973, bien que l'espèce n'ait jamais été impliquée dans le commerce international et que cette inscription soit apparemment un artefact historique. Selon la loi mexicaine, la chasse est illégale mais mal appliquée. Il se produit dans les zones protégées des parcs nationaux d'Izta-Popo et de Zoquiapan. Des programmes d'élevage en captivité ont été mis en place avec un certain succès, mais la mortalité infantile en captivité est très élevée.

Il est recommandé de mettre l'accent sur les mesures de conservation axées sur la gestion de l'habitat, en particulier sur le contrôle du brûlage et du surpâturage et l'application des lois en vigueur interdisant la chasse et le commerce du lapin de Diaz. La gestion des zones protégées devrait être améliorée et des plans d’éducation aux niveaux local, national et international devraient être mis en oeuvre. Les colonies captives, en particulier celles des zoos de Mexico, devraient être utilisées pour éduquer le public sur le statut de protection de ce lapin.


Volcano rabbit
En anglais, le lapin de Diaz est appelé Volcano rabbit
© Vladimír Motyčka - BioLib

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS ne reconnaît aucune sous-espèce de lapin de Diaz.


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communLapin de Diaz
Autre nomLapin des volcans
English nameVolcano rabbit
Español nombreConejo de los volcanes
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreLagomorpha
FamilleLeporidae
GenreRomerolagus
Nom binominalRomerolagus diazi
Décrit parFernando Ferrari-Perez
Date1893



Satut IUCN

En danger (EN)

SOURCES


Animal Diversity Web

Wikipédia anglais

CITES

Wikimedia Commons

Tlalpan Historia - Facebook

Barcode of wildlife project

BioLib

Liste rouge IUCN des espèces menacées

Système d'information taxonomique intégré (ITIS)

EDGE of Existence

Cabecera

Earth - BBC

Nature Picture Library