Manimalworld

Pudu du Nord (Pudu mephistophiles)


Le pudu du Nord (Pudu mephistophiles) est un mammifère herbivore originaire d'Amérique du Sud appartenant à la famille des Cervidae. C'est une des deux espèces formant le genre Pudu avec le pudu du Sud. Le pudu du Nord est la plus petite espèce de cerf au monde.


Pudu du Nord (Pudu mephistophiles)
Pudu du Nord (Pudu mephistophiles)
Auteur : Eliécer E. Gutiérrez



DESCRIPTION

Le pudu du Nord est la plus petite espèce de cervidé au monde. Il mesure entre 32 et 35 cm de haut au garrot pour un poids allant de 3 à 6 kg. Il n'y a pas de dimorphisme sexuel entre mâles et femelles sauf pour les bois que l'on ne retrouve que chez le mâle. Ceux-ci mesurent en moyenne 6 cm de long et sont recourbés vers l'arrière.

Le pudu du Nord possède des jambes courtes et fines et un dos arrondi. rougeâtre et devient de plus en plus brun foncé ou noirâtre vers l'arrière. La tête est noire. Les surfaces internes des oreilles arrondies sont gris blanc à gris. Le ventre et l'intérieur des pattes sont brun rougeâtre. Le pelage est court et dense. Les sabots apparaissent étroits et pointus.


Pudu mephistophiles
Pudu mephistophiles
© Dehondt Christophe-Desmets Corinne

HABITAT

Cette espèce occupe une aire de répartition discontinue et probablement fragmentée à travers les forêts de montagnes et leur limite avec les prairies humides des Andes en Colombie, en Équateur et au Pérou. La gamme exacte est inconnue et les écarts de distribution entre les enregistrements ne sont pas résolus. Le seul espace naturel connu est la forêt sèche de Maranon située entre la population équatorienne et la population péruvienne au sud du Maranon.

Le pudu du Nord habite les forêts tropicales et de montagnes tout au long de sa distribution et dans les prairies humides au-dessus de la limite des arbres principalement pour la population nordique, entre 2 000 et 4 000 m. Il se déplace dans les sous-bois quand il est à l'intérieur de la forêt. La petite taille rend l'espèce difficile à détecter.


Pudu du Nord 01
Carte de répartition du pudu du Nord

ALIMENTATION

Le pudu du Nord est un animal herbivore dont le régime alimentaire se compose de vignes, de feuilles d'arbres bas, d'arbustes, de pousses succulentes, d'herbes, de fougères, de fleurs, de bourgeons, d'écorces d'arbres et de fruits tombés. Il peut survivre sans eau pendant de longues périodes en raison de la haute teneur en eau du feuillage qu'il consomme.

Cette espèce utilise diverses méthodes pour obtenir le feuillage dont ils ont besoin. Sa petite taille et sa nature prudente créent des obstacles pour atteindre la nourriture. Il s'arrête souvent en cherchant de la nourriture sur ses pattes de derrière et sent le vent, détectant les odeurs de nourriture. Les femelles et les faons arrachent l'écorce des jeunes arbres en utilisant leurs dents, mais les mâles matures peuvent employer leurs bois pointus. Ce cerf peut utiliser ses pattes avant pour appuyer sur les jeunes arbres jusqu'à ce qu'ils penchent ou deviennent suffisamment bas pour atteindre les feuilles. Forcé de se tenir debout sur ses pattes arrière en raison de sa petite taille, le pudu du Nord escalade les branches et les souches pour atteindre un feuillage plus élevé. Il courbe les pousses de bambou horizontalement pour marcher dessus et manger les branches supérieures.


Pudu du Nord 02
Illustration du pudu du Nord
Auteur : Richard Lydekker

REPRODUCTION

Le pudu du Nord est solitaire et ne va à la rencontre de ses congénères que pour se reproduire. Le climat moins saisonnier des Andes centrales ne le rend pas dépendant des saisons . Il peut y avoir deux périodes d'accouplement par année, une d'août à septembre et de mars à avril. Après une période de gestation qui varie de 202 à 223 jours, un seul petit naît au printemps austral, de novembre à janvier. Les faons ont la fourrure brun rougeâtre et n'ont pas de taches blanches sur le corps. Les jeunes sont sevrés après 2 mois. Les femelles atteignent la maturité sexuelle en 6 mois, tandis que les mâles atteignent la maturité en 8-12 mois. Les faons sont complètement développés en 3 mois, mais peuvent rester avec leur mère pendant 8 à 12 mois.

La durée de vie du pudu du Nord varie de 8 à 10 ans dans la nature. La plus longue durée de vie enregistrée est de 15 ans et 9 mois. Cependant, une telle longévité est rare et la plupart des pudus meurent à un âge beaucoup plus jeune, d'un large éventail de causes.


Pudu du Nord 03
Pudu du Nord en Équateur
Auteur : Bioweb

COMPORTEMENT

Le pudu du Nord est un animal solitaire dont le comportement à l'état sauvage est largement inconnu en raison de sa nature secrète. C'est un animal crépusculaire et nocturne. Son domaine vital s'étend généralement de 16 à 25 ha. Le territoire d'un seul animal est marqué par des tas d'excréments trouvés sur les sentiers et près des aires de repas et de repos. Les grandes glandes faciales pour la communication d'odeur permettent la correspondance avec d'autres cerfs.

Les prédateurs du pudu du Nord incluent la grande chouette cornue, le renard de Magellan, le couguar et d'autres petits chats sauvages. Ce cervidé est un animal méfiant qui se déplace lentement et s'arrête souvent, sentant l'air pour repérerles odeurs des prédateurs. Étant un grimpeur, un sauteur et un sprinter compétents, le cerf s'enfuit dans un chemin en zigzag lorsqu'il est poursuivi. La négligence maternelle des nouveau-nés, ainsi qu'un large éventail de maladies, peuvent diminuer la population.


MENACES

Le pudu du nord a été intensément exploité par les populations locales des années 1950 au début des années 1980. Cependant, de nos jours, la conversion de l'habitat et la prédation par les chiens domestiques sont des menaces plus graves. La terre est défrichée pour le développement humain, l'élevage de bétail, l'agriculture, l'exploitation forestière et les plantations d'arbres exotiques. Il est prélevé dans la nature comme animaux de compagnie, et exporté illégalement.


STATUT ET CONSERVATION

Le pudu du Nord est classé dans la catégorie Vulnérable (VU) sur la Liste rouge de l'IUCN. Il est également inscrit en Annexe II de la CITES qui vise à réglementer l'exploitation de cette espèce.

Parmi les mesures de conservation recommandées, mentionnons :

- entreprendre des études de situation exhaustives et élaborer un programme de recherche pour déterminer l'écologie, les besoins en matière d'habitat, la biologie des populations et l'étendue des menaces

- renforcer la gestion des aires protégées existantes si nécessaire

- dans les zones où la chasse de subsistance s'avère être une menace sérieuse, chercher des systèmes de subsistance alternatifs ou des méthodes de chasse plus durables

- développer des programmes d'éducation à la conservation et renforcer l'application de la loi si nécessaire

L'espèce est présente dans plusieurs aires protégées à travers son aire de répartition. Certains de ces parcs nationaux sont dépourvus de plans de gestion et nombre d'entre eux ne disposent pas de ressources suffisantes pour assurer une protection adéquate.


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communPudu du Nord
English nameNorthern pudu
Español nombrePudú chico
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleCervidae
GenrePudu
Nom binominalPudu mephistophiles
Décrit parWilliam Edward de Winton
Date1896



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

SOURCES