Manimalworld

Cobe de montagne (Redunca fulvorufula)


Le cobe de montagne (Redunca fulvorufula) est un mammifère appartenant à la famille des bovidés. Cette antilope est celle qui a le mieux survécu à la chasse aux XVIIIe et XIXe siècles et à l'impact plus récent de l'élevage. Sa survie est due à sa capacité à prospérer dans des habitats marginaux. Le cobe de montagne est également connu sous le nom de Redunca de montagne.


Cobe de montagne (Redunca fulvorufula)
Cobe de montagne (Redunca fulvorufula)
Auteur: Sam Bash



ÉTYMOLOGIE

Le nom de cette antilope a causé bien des confusions par le passé. En effet, les noms anglais et afrikaans (Reebock) du cobe de montagne pouvaient être confondus avec le péléa (Pelea capreolus) appelé rhebok, et le grand cobe des roseaux (Redunca arundinum) appelé reedbuck.


Redunca fulvorufula
Redunca fulvorufula

DESCRIPTION

Le cobe de montagne est un mammifère ongulé mesurant de 65 à 75 cm de haut pour un poids allant de 20 à 40 kg. Le dimorphisme sexuel est présent chez cette espèce, les mâles étant plus grands et lourds que les femelles.

Les parties supérieures du corps de ce bovidé sont principalement gris jaune, la partie ventrale est blanche et les épaules ainsi que le cou sont rougeâtres. Les poils sont légèrement duveteux autour du cou, en particulier au niveau de la gorge. Les oreilles sont longues et étroites avec des bouts arrondis. La queue est courte, large et douce avec un dessous blanc. Les mâles et les femelles présentent également un patch sombre sous les oreilles, qui recouvre une glande odorante.

Seul le mâle est doté de cornes. Celles-ci sont en forme de crochet et mesurent entre 13 et 38 cm de long. Elles sont fortement striées sur les deux tiers de leur longueur. Vue de l'avant, les cornes forment une sorte de V.

Le cobe de montagne siffle la gueule fermée, par les narines comme le chamois. Selon le degré d’excitation, il peut également grogner.


Redunca fulvorufula adamauae
Redunca fulvorufula adamauae
© Allan Selin

HABITAT

L'aire de répartition du cobe de montagne se situe en Afrique orientale depuis le sud de l'Éthiopie jusqu'au nord de la Tanzanie et l'est de l'Ouganda, ainsi qu'au sud de l'Afrique depuis le Zambèze jusqu'à l'Est et le centre du Cap. On le trouve aussi au nord du Cameroun.

Les paramètres de base d'un habitat convenable sont une topographie irrégulière de collines, les crêtes et les montagnes avec des pierres et des roches abondantes et une couverture luxuriante de hautes herbes. Il préfère les pentes et les terrasses aux crêtes. En montagne, ils peuvent vivre jusqu'à 1 600 m d'altitude. Il vit également près des berges élevées des rivières.


Redunca fulvorufula distribution
Carte de répartition du cobe de montagne

ALIMENTATION

Le cobe de montagne est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire se compose de plantes herbacées et de buissons. Les feuilles séchées et tiges fibreuses de vieilles herbes sont évitées. Le régime du cobe de montagne a une teneur en fibres brutes plus élevée et une teneur en protéines inférieure à celle de certaines antilopes très sélectives telles que le springbok et l'impala. En raison de la faible valeur nutritive des graminées alimentaires qu'il mange, l'animal peut perdre jusqu'à 20 % de sa masse corporelle au cours des saisons sèches d'hiver. Il ne se déplace pas facilement lorsque les ressources alimentaires s'épuisent, mais limite plutôt la reproduction jusqu'à ce que les individus âgés meurent.


Cobe de montagne 01
Le cobe de montagne est un animal herbivore
© Trevor and Margaret Hardaker

REPRODUCTION

Le cobe de montagne a un mode de reproduction polygame. Il peut se reproduire tout au long de l'année, mais les pics de naissances sont notés en été et en automne.

Après une période de gestation estimée à une durée comprise entre 240 et 250 jours, la femelle met au monde un seul petit. Le nouveau-né pèse entre 2 et 2,5 kg à la naissance. La mère allaite son petit jusqu'au sevrage vers 3 mois et demi. La femelle atteint sa maturité sexuelle vers l'âge de 9-24 mois et le mâle entre 8 et 12 mois.

L'espérance de vie du cobe de montagne est de l'ordre de 8 à 12 ans.


Cobe de montagne 02
Cobe de montagne femelle en captivité
© Jonas Bordonné

COMPORTEMENT

Le cobe de montagne peut être actif tout au long de la journée, mais semble préférer se nourrir tôt le matin, le soir et parfois la nuit. C'est une espèce semi-grégaire et est plus sociable que son cousin le cobe des roseaux. Il vit en petits groupes familiaux composés de 3 à 6 individus. Des groupes multifamiliaux jusqu'à 40 membres peuvent se former dans certains environnements. Quand les jeunes mâles deviennent sexuellement matures, ils sont agressivement chassés de la famille par le mâle dominant. Ils rejoignent alors les groupes de célibataires où ils restent jusqu'à ce qu'ils atteignent leur maturité sociale à 2 ans et demi et établissent leurs propres territoires.


Cobe de montagne 03
Portrait du cobe de montagne

PRÉDATEURS

Les principaux prédateurs du cobe de montagne sont le lion d'Afrique, le guépard, le léopard, le lycaon, la hyène, le crocodile, le python de Seba et autres pythons africains. Les jeunes sont des proies plus faciles pour des carnivores plus petits tels que le caracal, le serval, le chacal, le babouin, l'aigle de Verreaux, l'aigle martial, l'aigle de Bonelli et l'aigle couronné. Lorsqu'un ennemi est repéré, il fuit en effectuant des sauts de 20 à 30 m, le cou dressé et la queue serrée contre le corps. Il peut courir jusqu'à 70 km/h.


Cobe de montagne 04
Gros plan du cobe de montagne

MENACES

Même si le cobe de montagne n'est pas réellement en voie d'extinction, plusieurs menaces pèsent néanmoins sur cette espèce. L'expansion humaine, le braconnage, la perturbation généralisée par les éleveurs de bétail ainsi que la chasse par les chiens sont autant de problèmes qui peuvent nuire à la survie de cette antilope.


Cobe de montagne 05
Cobe de montagne femelle

STATUT ET CONSERVATION

Le cobe de montagne n'est pas considéré comme une espèce menacée. Il est inscrit dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN et n'a aucun statut spécifique dans les annexes de la CITES.

Le cobe de montagne se produit dans de nombreux parcs nationaux à travers son aire de répartition. La chasse doit être gérée avec soin, car les animaux ne se déplacent pas dans les zones de forte productivité. Il est vrai qu'il n'a pas été prouvé que la chasse puisse avoir un impact négatif sur les populations, mais dans la mesure où c'est le cas pour bien d'autres populations d'ongulés, il pourrait en être de même pour ce bovidé.


Mountain reedbuck
En anglais, le cobe de montagne est appelé Mountain reedbuck

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît trois sous-espèces distinctes de cobes de montagne :

- Redunca fulvorufula adamauae

- Redunca fulvorufula chanleri

- Redunca fulvorufula fulvorufula


Cobe de montagne 06
Le cobe de montagne

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communCobe de montagne
Autre nomRedunca de montagne
English nameMountain Reedbuck
Español nombreRedunca de montaña
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleReduncinae
GenreRedunca
Nom binominalRedunca fulvorufula
Décrit parAdam Afzelius
Date1815



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

VOIR AUSSI

* Grand cobe des roseaux

* Cobe des roseaux


SOURCES