Manimalworld

Chacal


Le chacal est un mammifère carnivore appartenant à la famille des Canidae. Le terme Chacal désigne aussi plusieurs espèces du genre Canis, tels que le chien et le loup.


Chacal
Le chacal



DESCRIPTION

Les différentes espèces de chacals se différencient entre elles par la couleur de leur pelage, leur répartition et leur régime alimentaire. Néanmoins, leur comportement est assez proche. Il existe 3 espèces de chacals, toutes plus au moins de la même taille, environ 1 m de long et un poids de 14 kg. De part sa physionomie, le chacal fait penser au renard, mais ses autres caractéristiques démontrent bien qu'il est plutôt de la famille des loups. Sa fourrure est généralement de couleur fauve et est parsemée de gris.


Chacal 05
Le chacal ressemble à un grand renard

HABITAT

Le chacal vit en Afrique et en Asie. Sa démographie est semblable à celle du coyote en Amérique du Nord. On trouve le chacal dans les régions boisées, les plaines, les déserts et les prairies. Il n’existe aucune compétition entre toutes les espèces de chacals, même lorsqu’elles occupent les mêmes régions d’Afrique. Parmi les différentes espèces de chacals, le chacal à chabraque est le plus répandu.


ALIMENTATION

De nature opportuniste, le chacal se nourrit principalement de charognes, de fruits et chasse de petites proies comme les petits mammifères, les insectes, les grenouilles, les reptiles et les oiseaux. Léger, agile et opportuniste, le chacal allie la rapidité du chien de chasse à la ruse du renard. Même s'il est charognard, le chacal n'est pas à l'image de la hyène un simple éboueur du désert. En effet, contrairement aux idées reçues, ce canidé est fidèle à son clan et un redoutable prédateur. Les produits de la chasse constituent près de 85 % de la nourriture du chacal. Les charognes ne représentent qu'une petite partie de l'alimentation du chacal qu'il doit partager avec les autres nécrophages comme le vautour et la hyène.


Chacal 04
Le chacal est un prédateur carnivore

UN EXCELLENT CHASSEUR

Le chacal est un animal opportuniste qui mange aussi bien les végétaux que de la viande. Les techniques de chasses ainsi que l'alimentation diffèrent entre les espèces :

* Le chacal à flancs rayés est le moins courageux, car il ne s'attaque jamais à des animaux plus gros qu'un lièvre. Il se nourrit de charognes, d’insectes, de petits mammifères et de végétaux. Piètre prédateur, il ne fait pas le poids face à un chien domestique. Comme la plupart des canidés, le chacal pratique le mulotage, sautant à la verticale pour retomber pile sur sa proie. C’est ainsi qu’il attrape les rongeurs. Quant il attaque un serpent, le chacal le dévore parfois vivant, après l’avoir simplement assommé d’un violent coup de crocs à la nuque.

* Le chacal du Simien, plus connu sous le nom de loup d'Éthiopie, est un animal solitaire mais que l'on peut voir en groupe ou en couple. Se nourrissant presque exclusivement de rongeurs. Il se contente d'attendre patiemment sa proie à la sortie des terriers.

* Parmi les chacals, le chacal doré est l'un des meilleurs prédateurs avec le chacal à chabraque. Lorsque l'hiver approche, il se rassemble en petits groupe conduite par un mâle. La meute part en chasse et n'hésite pas à s'attaquer aux troupeaux de moutons et de chèvres. La technique la plus courante consiste à poursuivre la proie jusqu’à ce qu'elle s'épuise, puis à lui mordre les tendons pour la faire tomber. Il s'attaque alors directement au ventre de la victime pour l'éviscérer.

* Le chacal à chabraque est plus solitaire que le chacal doré. Mais, lorsqu'il se regroupe pour chasser, les meutes peuvent atteindre jusqu'à 30 individus n'hésitant pas à voler le butin d'un lion. Le chacal à chabraque peut parcourir d’énormes distances pour trouver sa nourriture. Il raffole des impalas et des gnous mais chasse également les jeunes otaries lorsque les pinnipèdes viennent se reproduire sur les plages d’Afrique australe. Il achève sa proie au sol en l’égorgeant.


REPRODUCTION

Tous les chacals ont un sens aigu de la famille. La saison de reproduction varie selon les régions et les espèces. La période de gestation dure environ 62 jours après laquelle la femelle met au monde une portée de 3 à 9 petits. Les jeunes naissent aveugles et se nourrissent du lait de leur mère pendant 3 à 4 semaines. Lorsqu'ils atteindront l'âge de 1 ou 2 mois, ils commencent à manger de la viande régurgitée par leurs parents. Le sevrage survient vers l'âge de 5 mois. Le mâle et la femelle participent tout 2 à l'éducation des petits. L'apprentissage dure entre 8 et 10 mois. Les jeunes restent souvent avec leurs parents pendant une année entière. Ils aident à élever et à protéger la portée suivante. Cette présence multiplie par 3 les chances de survie d’une portée. Néanmoins, seuls 30 à 40 % des nourrissons atteindront l'âge adulte. Un chacal à flancs rayés peut vivre entre 11 et 12 ans, le chacal à chabraque et le chacal doré entre 7 et 12 ans et jusqu’à 16 ans en captivité.


COMPORTEMENT

Le chacal se rencontre généralement en couple ou en bande constituée de 5 à 20 individus. Chez le chacal, la famille est à la base de la société. Le chacal est monogame et son couple reste soudé jusqu’à la mort d’un des deux partenaires. Si un chacal perd son conjoint, il court le risque d’être attaqué par des voisins qui veulent annexer son territoire. Les intrus n’hésitent pas à tuer les petits et à chasser le conjoint survivant. Le couple vit sur un territoire de 0,5 à 2,6 km² qu'il défend farouchement contre tout intrus. En cas de conflit territorial, le mâle s’occupe du mâle intrus et la femelle s’occupe de l’intruse. Ce sont des combats singuliers que chacun gère. Un domaine de chasse atteint environ 20 km² qui est également défendu. Il vit généralement dans une tanière creusée par un autre animal ou à l'abri dans des buissons.

Chez le chacal, la communication orale est très importante. Le chacal à chabraque et le chacal doré ont un registre communicatif plus étendu que les autres espèces. Les cris sont généralement le glapissement, le hurlement et l'aboiement. Les deux espèces poussent de longs hurlements perçants tout en courant, entrecoupés d’aboiements très courts, qui servent à rassembler la meute avant la chasse.

Le chacal à flancs rayés est plus silencieux. Ses gammes de cris comprennent néanmoins le glapissement et l'aboiement. Le cri du chacal du Simien est aigu et répété.


Chacal 03
Le chacal est un animal monogame

LISTE DES ESPÈCES

Selon la classification actuelle, on reconnaît aujourd'hui trois espèces de chacals :

* Chacal à chabraque - Canis mesomelas

* Chacal à flancs rayés - Canis adustus

* Chacal doré - Canis aureus

Une quatrième espèce porte parfois le nom de chacal, le loup d'Éhiopie (Canis simiensis) que l'on surnomme aussi chacal du Simien.


Chacal
Les trois espèces de chacals actuellement reconnues

ÉVOLUTION

L'apparition du chacal se situe peu de temps après la séparation du chien et du renard, il y a environ cinq millions d'années. À cette époque, bon nombre de canidés migrent de l'Alaska vers la Sibérie en passant par l'actuel Détroit de Béring, qui n'était alors pas encore sous les eaux. Après avoir colonisé le vieux continent, les premiers chacals se répandent de l'est de l'Europe et du Proche-Orient jusqu'au sud de l'Afrique. Les plus anciens restes fossilisés de chacal, ceux d’un chacal à chabraque, ont été découverts dans l'actuel parc du Ngorongoro, et datant de 1,7 millions d’année avant notre ère.


chacal fossile
Crâne fossilisé d'un chacal
© Harun Yahya

RÔLE DANS LES ÉCOSYSTÈMES

Chasseur émérite, le chacal est un animal indispensable à l'équilibre écologique. En tant que prédateur, il aide à réguler les populations d'insectes, d'herbivores et de rongeurs. En tant que nécrophage, il permet d'éliminer les charognes et carcasses d'animaux malades qui pourraient propager des maladies.

Le chacal, comme le renard, est un porteur potentiel de la rage. L'extermination localisée ou à grande échelle en Afrique s'est déjà avérée inefficace. Chassé par l’homme, le chacal résiste grâce à son adaptabilité. Malgré les tueries ou les empoisonnements, il survit. De nos jours, des recherches sont en cours pour mettre en place d’autres méthodes antirabiques comme la vaccination des individus.


Chacal 02
Prédateur et nécrophage, le chacal est important pour les écosystèmes

MYTHES ET CROYANCES

Selon la mythologie égyptienne, Anubis Dieu de la mort et de l'embaumement était représenté avec le corps d'un homme et la tête du chacal. Assimilé à Hermès par les Grecs, Anubis devint ensuite le dieu Hermanubis dans le culte de Sérapis et d’Isis pratiqué à Alexandrie. Le dieu Oupouaout, dieu tutélaire de la ville d'Assiout était représenté en tête des cortèges en tant que dieu éclaireur où il avait pour fonction principale d'écarter symboliquement toute force hostile sur le chemin des processions royales ou divines. Il était représenté avec le corps et la tête du chacal.

Dans la mythologie hindoue, le chacal était le véhicule de Kâli, déesse du temps et de la mort.

Le chacal joue dans les fables indiennes et africaines le même rôle que le renard dans les fables européennes.

Dans certaines régions d'Afrique, le cri du chacal est perçu comme un présage de mort imminente.

En Inde, de nos jours, le chacal doré est invité à "conduire les derniers sacrements" sur les restes à demi calcinés des cadavres lavés sur les bords du Gange. Par ce repas macabre, il dépouille l’âme du mort en route vers le Paradis des derniers restes de chair souillée.


Chacal anubis
Représentation du dieu Anubis sous les traits du chacal

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communChacal
English nameJackal
Español nombreChacal
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamilleCanidae

SOURCES