Manimalworld

Cobe des roseaux (Redunca redunca)


Le cobe des roseaux (Redunca redunca) est un mammifère appartenant à la famille des bovidés. Classée dans le genre Redunca, cette antilope compte sept sous-espèces. Le cobe des roseaux est également appelé Redunca ou encore Nagor.


Cobe des roseaux (Redunca redunca)
Cobe des roseaux (Redunca redunca)



DESCRIPTION

Le cobe des roseaux est un ongulé dont la taille varie entre 100 et 135 cm de long, de 65 à 89 cm de haut pour un poids allant de 35 à 65 kg. Le dimorphisme sexuel est présent chez cette espèce, les mâles étant plus grands et plus lourds que les femelles. Les cornes sont visibles exclusivement par les mâles. Celles-ci sont courtes, annelées, épaisses à la base mesurent de 20 à 40 cm. Elles divergent en courbe vers l'arrière et se terminent en crochets.

Le pelage jaune à brun grisâtre du cobe des roseaux est généralement hirsute et gras. Le dessous, le contour des yeux, les lèvres et le menton sont blancs. Sous l'oreille, une tache de peau glabre caractéristique est visible.

Le cobe des roseaux peut être confondu avec le grand cobe des roseaux et le cobe de montagne. Néanmoins, le grand cobe des roseaux est plus grand, plus mince et moins fortement coloré. Ses cornes sont plus longues et ont une courbe plus douce. Le cobe de montagne a un pelage bien plus gris que le cobe des roseaux. De plus, il est plus petit et les cornes sont plus petites que celles du cobe de montagne.


Redunca redunca
Redunca redunca

HABITAT

Le cobe des roseaux est présent au Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, République démocratique du Congo, Éthiopie, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Kenya, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Rwanda, Sénégal, Soudan, en Tanzanie et au Togo. L'animal est peut-être éteint en Côte d'Ivoire et en Ouganda.

Ce bovidé occupe les prairies et les marécages humides. Il se produit souvent dans les prairies instables qui sont sensibles aux inondations, la sécheresse et aux incendies, mais est bien adapté à ces extrêmes.


Redunca redunca map
Carte de répartition du cobe des roseaux

ALIMENTATION

Le cobe des roseaux est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire se compose exclusivement d'herbe. Il préfère les herbes ayant une haute teneur en protéines et pauvre en fibres. Pendant la saison sèche, il mange d'autres types de végétation si son régime alimentaire normal n'est pas disponible. Il se nourrit généralement au cours de la nuit, pouvant se promener jusqu'à 8 km de son abri de jour. Cependant, pendant la saison sèche, lorsque la qualité de l'herbe et de roseaux se détériore, se nourrir uniquement la nuit ne suffit pas pour s'acquitter de ses besoins énergétiques et nutritionnels, et il peut alors continuer à grignoter toute la journée.


Cobe des roseaux 01
Le cobe des roseaux est un animal herbivore
© Photo-Alsace.com

REPRODUCTION

Il semble qu'il n'y ait pas de réelle saison de reproduction chez le cobe des roseaux, néanmoins on note un pic de reproduction durant la saison des pluies. Après une période de gestation estimée à une durée entre 7 et 8 mois, la femelle met au monde un seul petit qui reste caché dans la végétation les deux premiers mois de sa vie. Les mâles sont chassés du troupeau après 6 mois, et forment alors des troupeaux de célibataires. Les mâles atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge de 3 ans, tandis que les femelles l'atteignent à 2 ans. Dans certains cas, les femelles peuvent déjà se reproduire à 9 ou 14 mois. L'espérance de vie du cobe des roseaux est estimée à environ 10 ans.


Cobe redunca
Le cobe des roseaux est également appelé Redunca

COMPORTEMENT

Le cobe des roseaux est un animal semi-grégaire pouvant vivre individuellement, en petits groupes ou en grands troupeaux. Comme d'autres petites antilopes, le cobe des roseaux se cache des prédateurs plutôt que de former des troupeaux pour se défendre. L'herbe haute et les roseaux de son habitat lui offrent un abri plus qu'appréciable. Lorsqu'il est menacé, il reste généralement immobile ou se retire lentement dans la couverture, ne fuyant qu'une fois la menace très proche. Cet animal est actif tout au long de la journée et de la nuit, mais se repose souvent dans l'herbe haute au cours de la mi-journée.


Cobe des roseaux 02
Cobe des roseaux femelle

bisonPRÉDATEURS

Les principaux prédateurs naturels du cobe des roseaux sont de grands carnivores dont le lion, le léopard, la hyène tachetée, le lycaon et le crocodile du Nil.


Cobe des roseaux 03
Portrait du cobe des roseaux

MENACES

Le cobe des roseaux a subi des pertes massives dans ses populations notamment à cause d'une chasse excessive, la perte progressive de son habitat, l'expansion humaine et l'élevage. L'espèce a néanmoins tendance à survivre dans ces zones surexploitées. Dans de nombreux pays, il survit en populations viables mais grandement appauvries dans les parcs nationaux. La sécheresse a également été citée comme une menace majeure. Dans le nord du Cameroun, la dégradation de la plaine d'inondation par la construction de barrages en amont a été une des principales raisons du déclin des cobes des roseaux. Toutefois, l'antilope peut encore être observée, même dans les zones inondables en populations relativement grandes.


Cobe des roseaux 04
Gros plan du cobe des roseaux

STATUT ET CONSERVATION

Le cobe des roseaux n'est actuellement pas considéré comme une espèce menacée. Il est inscrit dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN.

Même s'il existe des populations viables en Afrique de l'Ouest, celles-ci restent tout de même fragmentées. Il est quand même présent dans de nombreux parcs nationaux (Garamba, Serengenti, Niokolo-Koba, Masai Mara, Selous...). En Afrique orientale et centrale, ce bovidé se porte mieux avec des populations bien plus nombreuses.

Si les tendances actuelles persistent, le cobe des roseaux devrait continuer à survivre en nombre raisonnable dans les parcs nationaux, les réserves équivalentes et les concessions de chasse en Afrique de l'Est, mais il deviendra de plus en plus rare en Afrique de l'Ouest. Une protection et une gestion plus active des zones qui conservent des populations viables seront nécessaires pour inverser cette tendance.


Cobe des roseaux 5
Cobe des roseaux au Cameroun

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît sept sous-espèces distinctes de cobe des roseaux :

- Redunca redunca bohor

- Redunca redunca cottoni

- Redunca redunca dianae

- Redunca redunca nigeriensis

- Redunca redunca redunca

- Redunca redunca tohi

- Redunca redunca wardi


Bohor reedbuck
En anglais, le cobe des roseaux est appaelé Bohor reedbuck
© Yann Prisner-Levyne

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communCobe des roseaux
Autres nomsRedunca
Nagor
English nameBohor reedbuck
Español nombreRedunca bohor
Antílope bohor
Ciervo cabra redunca
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleReduncinae
GenreRedunca
Nom binominalRedunca redunca
Décrit parPeter Simon Pallas
Date1767



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Cobe des roseaux 06
Le cobe des roseaux

VOIR AUSSI


* Grand cobe des roseaux

* Cobe de montagne


SOURCES