Manimalworld

Grand cobe des roseaux (Redunca arundinum)


Le grand cobe des roseaux (Redunca arundinum) est un mammifère herbivore appartenant à la famille des bovidés. Cette antilope est classée dans le genre Redunca avec deux autres espèces dont le cobe des roseaux (Redunca redunca).


Grand cobe des roseaux (Redunca arundinum)
Grand cobe des roseaux (Redunca arundinum)



DESCRIPTION

Le grand cobe des roseaux est un ongulé dont la taille varie entre 1,20 et 1,60 m de long, de 65 à 105 cm de haut, pour un poids allant de 50 à 95 kg. Le dimorphisme sexuel est présent chez cette espèce, les mâles étant plus grands et plus lourds que les femelles.

Les cornes, dont seuls les mâles sont munis, forment un V vu de l'avant et mesure entre 30 et 45 cm. Celles-ci sont striées sur la majeure partie de leur longueur, sauf les pointes qui sont lisses. À la base des cornes se trouve une bande de tissu caoutchouteux pâle, une caractéristique qui est unique dans le genre Redunca.

Élégante antilope des prairies d'Afrique, le grand cobe des roseaux est aisément identifiable par les lignes sombres distinctes que l'on voit sur ​​le devant de chaque partie inférieure de ses membres antérieurs et postérieurs. La couleur de son pelage varie du brun clair au brun grisâtre, souvent plus clair sur le cou et la poitrine. La fourrure blanche définit les parties inférieures et la zone autour des lèvres et le menton, tandis qu'une tache noire distinctive est visible en dessous de chaque oreille. La courte queue touffue est blanche sur sa face inférieure.


Redunca arundinum
Redunca arundinum

HABITAT

L'aire de répartition du grand cobe des roseaux s'étend du Gabon et de la Tanzanie jusqu'en Afrique du Sud. Il reste très répandu dans les parcs nationaux et dans les autres zones ayant une faible population humaine. D'importantes populations vivent sur des terres privées au Zimbabwe, en Afrique du Sud et en Namibie. En République du Congo, on le trouvait localement dans les savanes du sud du Congo, mais il se pourrait bien qu'il ait disparu de ces régions en raison d'une chasse excessive. Habitant des prairies humides, comme les plaines inondables, le grand cobe des roseaux préfère les zones de hautes herbes près de l'eau. Il s'est également capable d'occuper les pâturages, à condition qu'il y ait une couverture suffisante à proximité.


Redunca arundinum distribution
Carte de répartition du grand cobe des roseaux

ALIMENTATION

Le grand cobe des roseaux est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire se compose en majorité d'herbes fraîches, ainsi que d'autres espèces de graminées souvent évitées par d'autres antilopes. Il ne consomme que des feuilles pendant les mois d'hiver, lorsque la valeur nutritive des graminées est grandement réduite. Contrairement à d'autres espèces vivant dans les régions chaudes souvent arides d'Afrique, le grand cobe des roseaux doit boire de l'eau plusieurs fois par jour pendant la saison sèche.


Grand cobe des roseaux 03
Le grand cobe des roseaux est un animal herbivore

REPRODUCTION

Le grand cobe des roseaux se reproduit tout au long de l'année, bien que l'on note un pic durant la saison des pluies. Après une période de gestation d'environ 233 jours, la femelle met au monde un seul petit qu'elle cache dans la végétation dense durant les 2 premiers mois. Les zones de hautes herbes, qui offrent une couverture suffisante pendant cette période critique, sont donc une exigence essentielle de l'habitat de ce bovidé. Pendant les deux mois qui suivent la naissance de sa progéniture, la mère ne reste pas à ses côtés, mais retourne régulièrement auprès de lui pour le nourrir. À 3 mois, le jeune se déplace régulièrement avec sa mère. L'âge du sevrage est actuellement inconnu. La maturité sexuelle est atteinte à 2 ans pour les femelles et vers 3 ans pour les mâles. Les femelles sont généralement chassées au cours dès leur maturité alors que les mâles peuvent rester avec la famille jusqu'à l'âge adulte. C'est alors que les mâles commencent la recherche de leur propre territoire. À l'état sauvage, le grand cobe des roseaux a une espérance de vie d'environ 10 ans. En captivité, il peut vivre jusqu'à l'âge de 16 ans.


Grand cobe des roseaux 04
Grand cobe des roseaux mâle

COMPORTEMENT

Le grand cobe des roseaux est actif le jour et la nuit, mais est plus actif à l'aube et au crépuscule. Parce que cette espèce préfère les grands habitats d'herbe avec une faible visibilité, les vocalisations par un sifflement et le parfum des sentiers sont une forme principale de communication sociale. Les densités de population sont généralement faibles (environ 0,2 par km²), mais cela peut monter jusqu'à 35 par km² dans les poches d'habitat de haute qualité. Les mâles sont territoriaux tout au long de l'année, et défendent âprement les ressources telles que la nourriture, l'eau et la couverture contre les autres mâles. Toutefois, lorsque ces ressources sont abondantes ou lorsque les populations sont concentrées autour des points d'eau pendant la saison sèche, les mâles peuvent occuper des petits domaines vitaux qui se chevauchent, l'accès aux femelles étant alors déterminé par une hiérarchie de dominance.


Grand cobe des roseaux 05
Grand cobe des roseaux femelle

PRÉDATEURS

Guépards et léopards sont les principaux prédateurs du grand cobe des roseaux. Pendant la saison sèche, il est plus vulnérable à la prédation à cause du manque de végétation. À ce moment-là, il est également la proie des lycaons et des lions. Les plus jeunes, qui restent cachés dans la végétation, sont des proies pour les pythons et d'autres petits carnivores comme les servals et les chacals.

Le grand cobe des roseaux est doté d'une ouïe excellente et l'utilise comme stratégie de défense principale. Il reste complètement immobile, la couleur de son pelage l'aidant à se fondre dans les hautes herbes. Il reste ainsi jusqu'à ce que la menace soit trop proche, puis il saute tout en faisant clignoter sa cotonneuse queue blanche. Il émet également des sifflements par le nez pour alerter ses congénères du danger.


Grand cobe des roseaux 06
Gros plan d'un grand cobe des roseaux
© Jeff Wendorff

MENACES

Le grand cobe des roseaux est un animal commun, mais il a été éliminé de certaines régions de son ancienne aire de répartition. L'expansion humaine, la destruction de son habitat et la chasse en sont les principales causes. Cette combinaison de menaces l'a rendu rare dans la plupart des régions d'Afrique du Sud, et a réduit les populations à des niveaux dangereusement bas en Afrique occidentale et centrale. Actuellement, les prairies humides favorisées par cette espèce sont très prisées par l'homme pour l'agriculture, le pâturage du bétail et le bois. En outre, il est chassé pour sa viande et les trophées, et serait une des antilopes les plus faciles à approcher et à tuer.


Grand cobe des roseaux 01
Grand cobe des roseaux des prairies humides

STATUT ET CONSERVATION

Le grand cobe des roseaux n'est actuellement pas considéré comme une espèce menacée. Il est inscrit dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN et n'a aucun statut spécifique dans les Annexes de la CITES.

Environ 60 % de la population mondiale se produit dans des parcs nationaux et environ 13 % sur des terres privées, qui devraient offrir une certaine sécurité face à la dégradation de l'habitat du grand cobe des roseaux.


Southern reedbuck
En anglais, le grand cobe des roseaux est appelé Southern reedbuck

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communGrand cobe des roseaux
English nameSouthern reedbuck
Español nombreRedunca meridional
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleReduncinae
GenreRedunca
Nom binominalRedunca arundinum
Décrit parPieter Boddaert
Date1785



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Grand cobe des roseaux 02
Le grand cobe des roseaux

VOIR AUSSI


* Cobe des roseaux

* Cobe de montagne


SOURCES