Manimalworld

Boeuf domestique (Bos taurus)


Le nom scientifique Bos taurus désigne l'ensemble des bovins domestiques dont l'ancêtre est l'auroch sauvage. On distingue aujourd'hui deux sous-espèces de bœufs domestiques, la vache domestique d'Europe et le zébu.


Boeuf domestique (Bos taurus)
Bœuf domestique (Bos taurus)



DESCRIPTION

Le bœuf domestique est un grand bovidé pesant en moyenne 750 kg pour une hauteur de 1,20 à 1,50 m qui varie selon les individus et les races. Le corps est couvert de poils courts, dont la couleur varie du noir au blanc, brun rougeâtre ou marron. Les motifs de la robe sont également variés, pouvant être unie, pie ou bringué. Comme les autres ongulés, il marche sur les doigts, au nombre de deux. Ceux-ci sont recouverts d'une enveloppe cornée qui forme un sabot.

Les cornes sont creuses et généralement orientées vers le haut. Celles-ci varient en taille selon les individus et les races. Les oreilles sont basses, en forme de cornets et pendantes chez le zébu. Elles sont couvertes de poils fins à l'extérieur et de poils longs à l'intérieur des pavillons. La dentition est composée de 32 dents chez l'adulte et ne comporte pas d'incisives supérieures. Celles-ci sont remplacées par un bourrelet gingival. Les mâchoires sont conçues pour le mouvement de broyage circulaire utilisé pour écraser la végétation grossière.

Le bœuf domestique a une encolure courte et large, avec des fanons suspendus en dessous du menton. Sa queue est longue et touffue à son extrémité. Le mufle est large et épais. Le front est assez vaste, plat, et porte des poils crépus et épais à son sommet. Entre la ligne des yeux et le mufle, le front se prolonge par le chanfrein.


Bos taurus
Bos taurus

HABITAT

Comme la plupart des animaux domestiques, on rencontre des bœufs domestiques sur une grande partie de la planète. Il a été domestiqué, il y a plus de 10 000 ans, au Moyen-Orient et son élevage s'est progressivement développé sur l'ensemble de la planète. Les ancêtres sauvages des bœufs étaient originaires d'Afrique du Nord, d'Europe et d'Asie du Sud.


ALIMENTATION

Le bœuf domestique se nourrit de graminées, de tiges et d'autres végétaux herbacés. En moyenne, il peut consommer jusqu'à 70 kg d'herbe par jour. Pour se nourrir, il tord l'herbe autour de sa langue et la coupe avec ses dents inférieures. C'est un animal ruminant ayant un système spécifique de digestion lui permettant de digérer les matières végétales relativement indigestes. Le processus de digestion prend entre 70 et 100 heures, l'un des plus lents taux parmi tous les animaux. Ce procédé de digestion permet d'obtenir la plupart des éléments nutritifs à partir de ces matières végétales.


Boeuf domestique 01
Le bœuf domestique est un animal herbivore

REPRODUCTION

Le bœuf domestique est un animal social vivant en groupe. Chaque troupeau est dirigé par un mâle dominant qui est le seul mâle à s'accoupler avec les autres femelles. L'espérance de vie dépasse légèrement les 20 ans. L'accouplement peut se produire toute l'année, bien que la plupart des veaux naissent au printemps. Après 9 mois de gestation, la femelle met au monde un seul veau. Le jeune est nidifuge, il est capable de se tenir debout et de marcher peu de temps après sa naissance. Sa mère l'allaite pendant 6 mois environ. Les femelles atteignent leur maturité sexuelle à environ 1 an et peuvent s'accoupler pendant 12 ans. Toutefois cette durée de vie est souvent limitée par l'abattage humain.


Auroch reconstitué
Photo d'un auroch reconstitué

COMPORTEMENT

Les troupeaux sont structurés selon une hiérarchie de dominance. Les jeunes veaux adoptent le statut de leur mère dans la hiérarchie. Les femelles protègent leur jeune et chassent tout ce qui les menace. Elles partagent également les soins parentaux au sein du groupe. Les mâles dominants maintiennent ce statut jusqu'à sa défaite par des mâles plus jeunes qui les défis. Alors que la docilité est généralement une qualité recherchée pour les animaux d'élevage, il est recherché chez certaines races une agressivité liée à des usages spécifiques : tauromachie, combats de reines en Suisse. Le cri de l'espèce est le meuglement ou le beuglement. Il peut exprimer diverses situations : souffrance, faim, soif, appel d'un veau ou d'un congénère.


zébu
Le zébu est un boeuf domestique originaire d'Inde

PRÉDATEURS

Les ancêtres sauvages des bœufs domestiques étaient probablement la proie des grands carnivores comme les loups, les lions, les ours et les humains. La majorité des prédateurs s'attaquaient aux jeunes veaux ou aux individus malades et âgés. Actuellement, les vaches sont parfois la proie des grands carnivores sauvages comme les loups. Sa grande taille et son comportement d'élevage lui fournissent néanmoins une protection contre les prédateurs.


SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît trois sous-espèces de Bos taurus, bien que l'auroch soit parfois considéré comme une espèce distincte (Bos primigenius) :

- Bos taurus indicus

- Bos taurus primigenius

- Bos taurus taurus


HYBRIDES

Il existe plusieurs espèces de bovidés pouvant s'hybrider avec le boeuf domestique comme le yak, le banteng, le gaur et le bison. Seul le buffle d'Afrique ne peut se croiser avec lui. Contrairement à d'autres formes d'hybridations, certains hybrides issus de ces croisements ne sont pas stériles.

- Yak et vache : Dzo

- Bison d'Europe et vache : Żubroń

- Bison d'Amérique et bovin : Beefalo

- Yak et bovin : Dwarf Lulu

- Yak et zébu : Zobo


Zubroń
Le zubroń est issu du croisement du bison d'Europe et d'une vache

MYTHOLOGIE

Les bovins ont toujours passionné l'homme, pour lequel le taureau est un symbole de force et de fertilité. Donc, ces animaux sont présents dans diverses religions. Ils font partie intégrante de la culture occidentale.

* Mythologie égyptienne

Dans la mythologie égyptienne, la déesse Hathor est représentée soit sous la forme d'une vache ou sous la forme d'une femme portant des cornes de vaches. La vache, symbole de fécondité, était également associée aux crues du Nil qui fécondait la terre. Le culte d'Apis était également un culte voué au taureau.


Hathor
Représentation de la déesse Hathor

* Mythologie gréco-romaine

Dans la mythologie gréco-romaine, le Minotaure était sans doute l'exemple le plus connu de représentation des bovins. Cette créature, mi-homme mi-taureau, est le fruit de l'union de la reine Pasiphae et du taureau de Crète que Poséidon avait offert à Minos. Il était enfermé dans un labyrinthe créé par Dédale et qui se nourrissait de chair humaine. Il fut vaincu par Thésée grâce au fil qu'Ariane lui avait laissé. Hercule avait, lui aussi, affaire avec un taureau au cours de son périple. Lors du septième travail commandé par Eurysthée, il capture le taureau de Crète, et le ramène en Grèce. D'autres exemples moins connus de la mythologie grecque illustrent également le bovin. Pour séduire Europe, la fille du roi de Phénicie Agénor, Zeus se transforme en taureau blanc. La génisse Io est également une transformation faite par Zeus pour la soustraire à la jalousie d'Héra. Bacchus, le dieu du vin, est également symbolisé par un taureau.


Minotaure
Thésée terrassant le Minotaure

* Mythologie scandinave

Dans la mythologie scandinave, Ymir qui était censé être le premier être vivant, était nourri par la vache Audhumla. Des pis de celle-ci coulaient quatre rivières de lait dont s'abreuvait Ymir. Elle fut tuée par Odin, Vili et Vé qui se servirent de sa dépouille pour créer le monde.


Audhumla
Ymir nourri par Audhumla

SAVIEZ-VOUS QUE ?

* La race bovine Holstein comporte des taches sur son corps qui sont comme une empreinte digitale. En effet, il n'y a pas deux spécimens ayant les mêmes motifs.

* Le zébu, qui est originaire de l'Inde, est parfois reconnu comme une espèce distincte (Bos indicus). Cependant, la taxinomie actuelle ne reconnaît le zébu que comme une sous-espèce. Ce bovin est caractérisé par une bosse présente sur les épaules, des oreilles tombantes et de grands fanons. Il est bien adapté aux climats tropicaux arides et est particulièrement résistant aux effets de la chaleur, aux insectes parasites et aux tiques.


Holstein
La race bovine Holstein possède des taches noires distinctives

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communBœuf domestique
English nameCattle
Español nombreVaca
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleBovinae
GenreBos
Nom binominalBos taurus
Décrit parCarl von Linné (Linnaeus)
Date1758



Satut IUCN

Non évalué (NE)

SOURCES