Manimalworld

Auroch (Bos primigenius)


L'auroch (Bos primigenius) est un mammifère herbivore, aujourd'hui éteint, appartenant à la famille des bovidés (Bovidae). Cet animal est apparenté au genre Bos. Il est l'ancêtre des races actuelles de bovins domestiques.


Auroch (Bos primigenius)
Auroch (Bos primigenius)



DESCRIPTION

L'auroch était plus grand que les races actuelles de bovins. Les estimations récentes parlent de 1,60 à 1,80 m de haut pour les mâles et environ 1,50 m pour les femelles. Les différences de taille, variant selon les auteurs, s'expliquent par le faible nombre de squelettes complets disponibles. Si les os sont nombreux, il n'existe que quinze squelettes plus au moins complet. Le poids pouvait atteindre de 800 à 1 000 kg. Le dimorphisme sexuel était prononcé chez cette espèce. Les mâles étaient plus gros et possédaient des cornes plus longues que les femelles.

Le crâne de l'auroch était volumineux, avec un front plat et étroit. Le crâne de l'auroch était volumineux, avec un front plat et étroit. Il était doté de grandes cornes tournées vers l'avant et en forme de lyre. Celles des mâles pouvaient mesurer jusqu'à 1,07 m de long et celles des femelles jusqu'à 70 cm. L'animal avait un dos rectiligne, et les jambes étaient plus longues que celles des bovins domestiques actuels.

La couleur du pelage était brun noir avec une raie pâle le long de l'épine dorsale. Une zone claire était visible autour du museau chez les deux sexes. Quelques gravures provenant d'Afrique du Nord montrent des aurochs avec une longue tache claire sur le dos, mais sinon il n'y a pas de preuves de variations de couleur de la robe.

Les aurochs avaient également une certaine réputation d'agressivité, encore que celle-ci ait pu être exagérée par les traditions, comme c'est d'ailleurs le cas chez le loup. Les derniers rapports historiques de Pologne, juste avant la disparition de l'animal, indiquent d'ailleurs que les aurochs n'avaient pas peur de l'homme. Ils ne se montraient pas farouches avec l’homme, mais devenaient agressifs s’ils étaient attaqués ou trop importunés.


Bos primigenius
Bos primigenius

HABITAT

L'auroch est un animal aujourd'hui éteint. À l'origine, l'auroch vivait dans toute l'Europe, l'Afrique du Nord, le Moyen-Orient, l'Asie centrale et en Inde. Au XXIIIe siècle, l'aire de répartition de l'auroch se limitait à la Pologne, la Lituanie, la Moldavie, la Transylvanie et la Prusse-Orientale. Le dernier auroch connu était une femelle morte en 1627 dans la forêt de Jaktorów en Pologne.

Il existe une incertitude sur les préférences d'habitat de l'auroch. L'espèce semblait préférer les marais, les forêts marécageuses, les vallées des rivières, les deltas des fleuves, et les tourbières. Néanmoins, il aurait également vécu dans les forêts sèches et les prairies ouvertes. En Europe, il semble qu’il existait une séparation écologique entre l'habitat préféré de l'auroch et du bison d'Europe (Bison bonasus), l'auroch ayant vécu dans les forêts peu humides et le bison d'Europe dans les forêts peu sèches.


Bos primigenius range map
Carte de répartition historique de l'auroch

ÉCOLOGIE

Selon les restes de mâchoires trouvés, l'auroch était probablement un brouteur dont le régime alimentaire était très similaire à celui des bovins domestiques. Comme beaucoup de bovidés, l'auroch formait des troupeaux pendant au moins une partie de l'année. En fait, l'auroch avait un comportement social similaire à celui de ses descendants.

Les veaux étaient vulnérables face aux loups, alors que les adultes en bonne santé n'avaient probablement rien à craindre de ce prédateur. Autrefois, les grands félins, comme les lions, les tigres et les hyènes, étaient des prédateurs potentiels ayant la capacité de s’attaquer à lui. Des descriptions historiques, comme celles de César De Bello Gallico ou Schneeberger, disent que l'auroch était vif et rapide, et pouvait être très agressif. Selon Schneeberger, l'auroch n'avait pas peur de l'homme. Il ne se montrait agressif que quand était trop importuné ou chassé.


Auroch 01
Illustration d'un auroch attaqué par des loups
Auteur: Heinrich Harber

EXTINCTION

Autrefois répandu sur toute son aire de répartition, l'auroch a fini par s'éteindre définitivement. Au XIIIe siècle, l'aire de répartition de l'auroch se limitait à la Pologne, la Moldavie, la Lituanie, la Moldavie, la Transylvanie et la Prusse Orientale. Le droit de chasser les grands animaux se limitait tout d'abord à la noblesse, puis, progressivement aux seules familles royales. Lorsque la population d'aurochs a drastiquement décliné, la chasse a cessé, et la cour royale utilisait des gardes-chasse pour entretenir des champs de pâturage pour les aurochs. Ces gardes-chasse étaient exemptés de taxes locales en échange de leur service et le braconnage était sévèrement puni. En 1564, on ne comptait plus que 38 spécimens. Le dernier auroch connu était une femelle morte de causes naturelles en 1627 dans la forêt de Jaktorów en Pologne. Les principales causes de son extinction étaient la chasse et la réduction progressive de son habitat en raison du développement de l'agriculture, mais également les maladies transmises par le bétail domestique.


Auroch 02
Peinture rupestre d'un auroch

SOUS-ESPÈCES

Trois sous-espèces d'aurochs sont actuellement reconnues :

- Bos primigenius namadicus

- Bos primigenius primigenius

- Bos primigenius africanus


Auroch 03
Illustration d'un troupeau d'aurochs

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communAuroch
English nameAuroch
Español nombreUro euroasiático
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleBovinae
GenreBos
Nom binominalBos primigenius
Décrit parLudwig Heinrich Bojanus
Date1827



Satut IUCN

Espèce éteinte (EX)

SOURCES