Manimalworld

Ours


Les ours sont de grands mammifères plantigrades de la famille des Ursidae. On compte huit espèces encore vivantes réparties en cinq genres (Ursus, Tremarctos, Melursus, Helarctos, Ailuropoda). Bien que la famille des ours ne soit pas très diversifiée, ceux-ci sont largement répandus et apparaissent dans une grande variété d’habitats. Les ours vivent sur les continents d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud, et en Asie.


Ours


DESCRIPTION

Les ours sont des animaux grands et robustes. Si chacune des espèces a ses propres particularités physiques, elles ont certaines caractéristiques communes telles qu’un grand corps trapu et massif, des membres puissants, un pelage dense et hirsute, une queue courte, des oreilles rondes, un long museau, de larges pattes plantigrades munies de cinq griffes non rétractiles. Les ours ont une grande capacité olfactive qui leur permet de détecter une présence à 50 m ainsi qu’une grande capacité auditive.

La plus petite espèce est l’ours malais (Helarctos malayanus) qui ne mesure pas plus de 70 cm au garrot, entre 1,20 et 1,50 m de long pour un poids ne dépassant pas les 100 kg. À l’inverse, l’espèce la plus grande est sans conteste l’ours polaire (Ursus maritimus) mesurant entre 1,90 et 2,60 m pour un poids allant de 300 à 730 kg.

La plupart des ours sont de couleur brun, noir ou blanc. Certaines espèces ont des marques blanches sur le poitrail ou la tête qui les distingue des autres. Le panda géant est bien connu pour ses couleurs de fourrure noire et blanche. Les crânes des ours sont ovales. Curieusement, l’os lacrymal des ours est résiduel.

Toutes les espèces d’ours possèdent les griffes robustes, recourbées, non-rétractiles qu’elles emploient pour creuser et déchirer. L’ours est un animal plantigrade nanti de pattes aux semelles velues, bien que les ours grimpant aux arbres, tels que l’ours malais, aient les semelles nues. Si toutes les espèces d’ours ont cinq doigts aux pattes, les pandas géants (Ailuropoda melanoleuca) ont une caractéristique supplémentaire et opposable des pattes de devant qui en comporte six. Ce sixième doigt, qui occupe la place du pouce chez l’homme, est en fait un os du poignet allongé. Les pandas emploient cette particularité pour agripper le bambou.


Ours squelette
Squelette d’un ours

HABITAT

Les ours vivent sur de nombreux continents tels que l’Amérique, l’Europe et l’Asie. Les populations sont néanmoins inexistantes en Australie, en Antarctique et en Afrique. Historiquement on trouvait des ours un peu partout dans le monde, mais aujourd’hui avec l’avancé démographique, les destructions massives de leur habitat au cours des siècles, ils ont disparu d’une grande partie de l’hémisphère sud. Par exemple, les populations d’ours brun (Ursus arctos arctos) dans les montagnes d’atlas sont vraisemblablement éteintes et leur répartition a été sensiblement changée en Amérique du nord et en Europe.

Les ours vivent dans presque tous les habitats terrestres de leur aire de répartition, de la toundra arctique et banquises polaires aux forêts tropicales et tempérées. Ils se produisent aussi dans les montagnes, les prairies et parfois même dans les déserts. Bien que quelques espèces habitent dans des secteurs arides, la proximité de l’eau est très importante pour eux.

Les espèces d’ours sont plus abondantes et diverses dans les régions tempérées et boréales. La plupart d’entre elles vivent dans des habitats semblables avec des sources de nourritures différentes, leur propre mode d’activités, etc... Le panda géant, cependant, vit uniquement dans les forêts de bambous des montagnes du sud de la Chine.


Ours distribution

ALIMENTATION

La plupart des espèces d’ours ont un régime alimentaire omnivore, bien que certains aient un régime plus spécialisé, comme c’est le cas de l’ours polaire qui est essentiellement carnivore. Le type de nourriture que l’ours peut manger varie selon l’emplacement géographique et la saison. L’ours brun peut manger des fruits et des larves d’insectes tout au long de l’année et puis s’attaquer à des ongulés d’élevages et des poissons pendant la période de migration.

La plupart des espèces d’ours se nourrissent principalement de fruits, de larves d’insectes, de vertébrés, de charognes, de miel, d’herbe, de tubercules, de poisson et d'oeufs. Les ours emploient leur force formidable et leurs griffes robustes pour déchirer les rondins ou creuser la terre. L’ours est également une espèce méliphage, car il aime manger du miel lorsqu’il en trouve.

Le panda géant (Ailuropoda melanoleuca) est le spécialiste diététique, mangeant principalement les tiges et les pousses de bambou, mais il inclus également de petits vertébrés, insectes, et charognes dans son régime. L’ours polaire (Ursus maritimus) est l’espèce la plus carnivore, mangeant principalement des phoques, des poissons, de petits mammifères, des oiseaux et leurs oeufs, et nettoieront également les carcasses de baleines et de morses qu'ils rencontreront.


Ours polaire 02

REPRODUCTION

Chez l'ours, la maturité sexuelle est généralement atteinte vers l’âge de 3 et 7 ans, les femelles étant plus précoces que les mâles. Les ours continu de se développer après la maturité. Les mâles peuvent encore grandir jusqu’à l’âge de 10-11 ans, alors que les femelles cesse de grandir à l’âge de 5 ans. Principalement solitaire, les ours ne se rencontrent que brièvement pour l’accouplement. Ils se reproduisent de façon saisonnière, habituellement après l’hiver.

Les ours donnent naissance entre 1 et 4 jeunes, habituellement 2 et rarement 4. Ils ont la particularité par rapport aux autres animaux que l’embryon ne se pose dans l’utérus qu’au moment de l’hiver. Cette implantation est retardée sur une période de 45 à 120 jours d’où une période de gestation plus longue durant de 95 à 266 jours selon les espèces. En fait la période de gestation réelle est de 60 à 70 jours.

Les femelles donnent naissance à leurs petits dans des zones protégées, souvent une tanière ou une caverne rocheuse. Les oursons pèsent entre 90 g (panda géant) et 680 g (ours polaire) à la naissance. Ils sont aveugles, sourds, édentés et sont complètement nus ou parfois recouvert d’une couche fine de fourrure. Les oursons se développe très rapidement. Par exemple chez l’ours polaire, les petits passe de 680 g à la naissance à 10 - 15 kg dès les 4 premiers mois de leur vie.

Le sevrage des oursons varie selon les espèces. Pour l’ours noir d’Asie, le petit est sevré à l’âge de 3 mois et demi et 9 mois pour le panda géant. Ils restent dépendant de leur mère pendant les 6 premiers mois de leur vie et ne la quitteront que vers l’âge de 3 ans. Les oursons de la plupart des espèces quittent leur mère vers l’âge de 18 à 24 mois.


Ourson noir d’Asie

LONGEVITÉ

Les ours peuvent avoir une longue vie s’ils survivent à la première année de leur vie. La plupart du temps les causes de mortalité des jeunes oursons est dû au manque de nourriture ou à la prédation des autres animaux sauvages, voire même à cause d’adultes de la même espèce. Le taux de mortalité des jeunes avant le sevrage est estimé entre 10 et 30% pour les ours polaires, et de 16% pour les jeunes n’ayant pas encore atteint l’âge adulte.

Chez les ours noir d’Amérique en Alaska, la mortalité des jeunes oursons est estimée à près de 52% ce qui est énorme. Généralement les ours peuvent vivre jusqu’à l’âge de 25 à 30 ans à l’état sauvage. Ce chiffre est un grand maximum quand on sait que les ours adultes sont chassés ou braconnés dans le monde entier. Parmi les ours en captivité le record de longévité est de 50 ans pour un ours brun.


Ours brun 02

MENACES

Certaines espèces d’ours, telles que l’ours des cavernes (éteint depuis environ 10 000 ans), l’ours polaire et le grizzly étaient ou peuvent être potentiellement dangereuses pour l’homme. Ce danger est plus accrus dans les secteurs où l’ours est habitué à la présence de l’homme, mais la plupart du temps, les ours sont timides et sont facilement effrayés par les humains. Cependant, comme de nombreuses autres espèces, ils défendront férocement leur progéniture s’ils la sentent menacée. En 2007, 6 des 8 espèces reconnues par l’IUCN étaient menacées d’extinction.

Les principales menaces pour l’ours sont sans aucun doute la chasse, le braconnage ainsi que la réduction ou fragmentation de son habitat. A l’époque moderne, les populations d’ours sont victimes de pressions, de l’empiètement de l’homme sur son habitat naturel et du commerce illicite, notamment le marché asiatique de la bile d’ours. L’ours polaire est lui menacé par le recul rapide des glaces qui constituent son habitat naturel.

Souvent dérangé par l’homme, l’ours doit se cacher le jour, et se nourrit alors la nuit ou par mauvais temps. Mal nourri, l’ours peut être tenté de s’attaquer aux élevages et aux ruches apicoles non surveillés ou mal protégés. Les ours étant des animaux omnivores, ils consomment volontiers des cadavres et accumulent ainsi de nombreux polluants (radioactivité dans les zones de retombées du nuage de Tchernobyl, métaux lourds, organochlorés, pesticides, etc.) particulièrement l’ours polaire).


Ours chasse

CONSERVATION

Depuis que l’homme est arrivé sur terre, les ours ont été chassés, massacrés et persécutés. La plupart des populations d’ours continuent de faire face aux méfaits de la chasse et à la réduction de leur habitat naturel. Aujourd’hui, toutes les espèces d’ours sans exception sont en danger d’extinction et sont inscrites sur la Liste rouge de l’IUCN. Plusieurs sous-espèces d’ours brun sont menacées d’extinction aux États-Unis.

Le panda géant, l’ours malais, l’ours lippu, l’ours à lunettes ainsi que l’ours noir d’Asie sont tous inscrits à l’Annexe I de la CITES. Les populations d’ours brun du Bhoutan, de Chine, du Mexique et de Mongolie sont également inscrit dans cette annexe. Toutes les autres populations d’ours brun sont, quand à elle, inscrites dans l’annexe II.


Ours kodiak

LES ESPÈCES

À ce jour, il existe huit espèces d’ours réparties en cinq genres distincts :

* Ursus

* Ursus arctos avec un nombre de sous-espèces variable selon les auteurs.

- Ours brun - Ursus arctos arctos

- Grizzly - Ursus arctos horribilis

- Ours de Gobi - Ursus arctos gobiensis

- Ours kodiak - Ursus arctos middendorffi

- Grizzly mexicain - Ursus arctos nelsoni

- Ours brun de Syrie - Ursus arctos syriacus

- Ours Isabelle - Ursus arctos isabellinus

* Ours noir d’Amérique (Ursus americanus) comptant seize sous-espèces.

- Ursus americanus altifrontalis

- Ursus americanus amblyceps

- Ursus americanus americanus

- Ursus americanus californiensis

- Ursus americanus carlottae

- Ursus americanus cinnamomum

- Ursus americanus emmonsii

- Ursus americanus eremicus

- Ours noir de Floride - Ursus americanus floridanus

- Ursus americanus hamiltoni

- Ours kermode - Ursus americanus kermodei

- Ours noir de Louisiane - Ursus americanus luteolus

- Ursus americanus machetes

- Ursus americanus perniger

- Ursus americanus pugnax

- Ursus americanus vancouveri

* Ours polaire (Ursus maritimus) comptant deux sous-espèces.


- Ursus maritimus maritimus

- Ursus maritimus marinus


* Ours noir d’Asie (Ursus thibetanus) comptant sept sous-espèces.

- Ours noir de l'Himalaya - Ursus thibetanus laniger

- Ours noir de Taïwan - Ursus thibetanus formosanus

- Ours noir du Baloutchistan - Ursus thibetanus gedrosianus

- Ours noir du Japon - Ursus thibetanus japonicus

- Ursus thibetanus mupinensis

- Ursus thibetanus thibetanus

- Ursus thibetanus ussuricus

* Ours de Deninger (Ursus deningeri) (éteint)

* Ours des cavernes (Ursus spelaeus) (éteint)

* Ours étrusque (Ursus etruscus) (éteint)


Grizzly

* Melursus

* Ours lippu (Melursus ursinus) comptant deux sous-espèces.

- Melursus ursinus inornatus

- Melursus ursinus ursinus


Ours lippu

* Helarctos

* Ours malais (Helarctos malayanus) comptant deux sous-espèces.

- Helarctos malayanus euryspilus

- Helarctos malayanus malayanus

* Ours de l’Atlas (Helarctos crowtheri)


Ours de l’Atlas

* Tremarctos

* Ours à lunettes (Tremarctos ornatus), espèce monotypique ne comprenant aucune sous-espèce.


Ours à lunettes

On compte également 8 genres d’ours aujourd’hui éteint :

* Agriarctos

* Amphicticeps

* Amphicynodon

* Arctodus

* Ours à face courte (Arctodus simus)

* Cephalogale

* Indarctos

* Parictis

* Plionarctos


Arctodus simus

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communOurs
English nameBear
Español nombreOso
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreCaniformia
FamilleUrsidae

Bear

SOURCES