Manimalworld

Linsang tacheté (Prionodon pardicolor)


Le linsang tacheté (Prionodon pardicolor) est une civette appartenant à la famille des Viverridae. Ce mammifère forme, avec le linsang rayé, le genre Prionodon. Comme bon nombre de viverridés, le linsang tacheté est une espèce menacée à cause de la déforestation.


Linsang tacheté (Prionodon pardicolor)
Linsang tacheté (Prionodon pardicolor)



DESCRIPTION

Le linsang tacheté mesure entre 36 et 38 cm de long (tête-corps), 13 à 14 cm de haut pour un poids allant d'environ 500 g. La queue mesure de 33 à 35 cm de long. Le dimorphisme sexuel n'a pas été signalé chez cette espèce.

La couleur du pelage varie du brun pâle au orange-chamois. Deux longues bandes sombres s'étendent derrière les oreilles jusqu'aux épaules ou au-delà, et deux autres bandes plus courtes s'étirent le long du cou. Le dos est orné de trois à quatre rangées de taches longitudinales, dont la taille décroit vers le ventre. Les pattes antérieures sont poilues jusqu'aux pieds et les pattes de derrière jusqu'à la pointe du jarret. Les poils couvrant les jambes permettent de distinguer le linsang tacheté des autres membres de la famille des viverridés. La queue cylindrique comporte de huit à neuf anneaux séparés par des anneaux de couleur blancs.

Le linsang tacheté ressemble physiquement au linsang rayé par son corps long et mince, des membres courts, un cou allongé et une longue queue. La tête ressemble à celle d'un renard, mais il a un museau plus court. Les grands yeux noirs voient parfaitement la nuit. L'ouïe est aiguë et les oreilles pointues sont très mobiles.

Les pieds comportent cinq doigts armés de griffes rétractiles, et la zone entre les coussinets est couverte de poils. En outre, ces animaux n'ont pas de glande périnéale, et les deuxièmes molaires supérieures sont absentes.


Prionodon pardicolor
Prionodon pardicolor

HABITAT

Le linsang tacheté est originaire d'Asie continentale du sud-est. On le trouve notamment dans la partie orientale du Népal, au Sikkim, en Assam, en Inde, au Bhoutan, au nord-est du Myanmar, au nord de la Thaïlande, au Laos, au nord du Vietnam et au sud de la Chine. Ce viverridé est peu commun dans toute son aire de répartition. Il est rarement observé dans le nord du Bengale en Inde.

Le linsang tacheté est le plus souvent observé dans les forêts primaires et secondaires, principalement dans les zones de montagnes et de collines, au moins jusqu'à 2 700 m d'altitude. Dans le parc national Chitwan au Népal, il a été observé dans une mosaïque de forêts riveraines de plaine, les prairies denses, ainsi que dans une zone de sal (Shorea robusta), forêt parsemée de graminées denses. Au Vietnam, il vit dans la forêt humide, mixte, de bambou, et le long des rivières de montagne.


Prionodon pardicolor range map
Carte de répartition du linsang tacheté

ÉCOLOGIE

Le linsang tacheté est un animal opportuniste dont le régime alimentaire se compose d'insectes et de petits vertébrés comme les oiseaux, rongeurs, lézards, grenouilles et serpents. Il lui arrive également de se nourrir de charognes. Un spécimen a été observé se nourrissant sur la carcasse laissée par un tigre. En plus de la viande, ce viverridé peut aussi manger des fruits.

On ne connaît pratiquement rien sur la reproduction du linsang tacheté. Une portée se compose généralement de deux jeunes qui naissent entre février et août. Rarement maintenu en captivité, bon nombre d'informations, tels que la gestation, l'élevage des petits, la maturité sexuelle et l'espérance de vie restent encore aujourd'hui un mystère.

Le linsang tacheté est un prédateur arboricole. Ses longues griffes acérées et son corps mince l'aident à courir avec agilité le long des branches. Bien que principalement arboricole, cet animal chasse également au sol. De nature nocturne, il passe la journée à dormir dans des nids situés des arbres creux ou sous les racines des arbres. Les nids sont fabriqués avec des feuilles sèches et des brindilles. En raison de sa nature discrète et solitaire, on en sait vraiment trop peu sur le comportement du linsang tacheté dans la nature.


Linsang tacheté femelle et ses petits
Linsang tacheté femelle et ses petits

MENACES

Autrefois, le linsang tacheté était considéré comme menacé par la perte et la dégradation de son habitat, la chasse ainsi que le commerce dans une grande partie de son aire de répartition. Bien que les impacts de ces menaces sur les populations ne sont pas connus, ils peuvent être à l'origine des déclins et d'autres recherches sont nécessaires. Sur l'ensemble de son aire sévissent la déforestation et la conversion des forêts en terres agricoles. Il y a aussi eu une augmentation de la demande de viande de civette sur les marchés chinois et vietnamien, mais le linsang tacheté ne semble pas être spécifiquement chassé pour ce commerce. Comme cette espèce est semi-arboricole et est presque exclusivement nocturne, elle est moins exposée aux risques de mort et de prises accidentelles dans des pièges.

L'inquiétude exprimée dans le Plan d'action de l'IUCN pour la conservation des mustélidés et des viverridés a été faite à un moment où la plupart de sa gamme géographique était hors d'accès pour les biologistes occidentaux par des facteurs essentiellement politiques. Par conséquent, il y avait une très faible base d'informations sur laquelle fonder cette inquiétude. Aujourd'hui, la plupart des régions sont accessibles et de nombreuses observations de cette espèce indiquent que cette évaluation, datant de 1989, était trop pessimiste.


Linsang tacheté portrait
Portrait du linsang tacheté

STATUT ET CONSERVATION

La Liste rouge de l'IUCN répertorie le linsang tacheté dans la catégorie Préoccupation mineure (LC). Néanmoins, la CITES exprime encore des inquiétudes en inscrivant cette espèce en Annexe I depuis 1975. Cette espèce est inscrite à la catégorie II de la loi Chine protection de la faune (1988). Elle est totalement protégée au Myanmar, sur la liste des espèces protégées au Népal, et protégée en Thaïlande, au Vietnam et en Inde. En Thaïlande, le linsang tacheté est protégé par la loi sur la protection (WARPA) de 1980. En fait, l'IUCN émet moins d'inquiétudes dans la mesure où le linsang tacheté a été observé de nombreuses fois dans différents parcs nationaux à travers son aire de répartition. Néanmoins, des études et recherches sur cette espèce sont nécessaires pour connaître les différentes menaces, le comportement et les moyens les plus efficaces pouvant permettre sa conservation dans son milieu naturel.


Linsang tacheté illustration
Illustration du linsang tacheté

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît deux sous-espèces distinctes de linsang tacheté :

- Prionodon pardicolor pardicolor

- Prionodon pardicolor presina


Spotted linsang
En anglais, le linsang tacheté est appelé Spotted linsang

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communLinsang tacheté
English nameSpotted linsang
Español nombreLinsang manchado
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleViverridae
Sous-famillePrionodontinae
GenrePrionodon
Nom binominalPrionodon pardicolor
Décrit parBrian Houghton Hodgson
Date1842



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Le linsang tacheté
Le linsang tacheté

SOURCES




haut de page