Manimalworld

Lapin de Dice (Sylvilagus dicei)


Le lapin de Dice (Sylvilagus dicei) est un mammifère herbivore de la famille des Leporidae. Ce lapin, originaire du Costa Rica et du Panama, est une des vingt espèces formant le genre Sylvilagus. Autrefois considéré comme une sous-espèce de lapin du Brésil (Sylvilagus brasiliensis), le lapin de Dice est aujourd'hui unanimement accepté comme espèce distincte.


Lapin de Dice (Sylvilagus dicei)
Lapin de Dice (Sylvilagus dicei)
© Carlos Schmidt - Ecoregistros



DESCRIPTION

Le lapin de Dice est un des plus gros lapins du genre Sylvilagus. Le dos de son pelage est tacheté de noir et de brun et les flancs sont de couleur gris-noir. La queue est noire, les parties inférieures sont d'un blanc terne et la gorge a une tache brune.


Sylvilagus dicei
Sylvilagus dicei
© Nick Hawkins - Nature picture library

HABITAT

Le lapin de Dice est présent dans une aire de répartition limitée. On le trouve dans la Cordillère de Talamanca du Costa Rica et dans l'ouest du Panama. À Rancho de Rio Jimenez au Panama, on peut le rencontrer jusqu'à une altitude de 1 180 m. Cette espèce est plus abondante dans les prairies paramo (tel que celles du massif du Chirropo) mais se rencontre également dans les zones arbustives et les forêts nuageuses de chênes environnantes et associées à ces écosystèmes de hautes altitudes.


Sylvilagus dicei 01
     Répartition actuelle du lapin de Dice

ÉCOLOGIE

On ne sait pratiquement rien sur l'écologie et le comportement du lapin de Dice. Il se peut néanmoins qu'il y ait plusieurs similitudes avec le lapin du Brésil dont il était autrefois une sous-espèce. L'état actuel des populations est également inconnu.


MENACES

Les menaces qui affectent actuellement le lapin de Dice sont mal connues, car peu de personnes l’ont étudiée. Au cours de plusieurs études avec des pièges photographiques dans le paramo, les prairies d'altitude et les forêts nuageuses du massif du Chirropo, l'espèce s'est révélée relativement abondante dans toute la région. Cependant, des entretiens avec des habitants de la région suggèrent que l'espèce était auparavant plus commune qu'elle ne l'est aujourd'hui et qu'elle avait probablement une répartition plus étendue s'étendant jusqu'à des altitudes plus basses (converties depuis en pâturages et autres activités agricoles). Les menaces potentielles pesant sur le lapin de Dice dans la région montagneuse de Talamanca au Costa Rica sont les suivantes :

1) Coyotes : Le coyote est un carnivore non indigène dont l'aire de répartition naturelle s'est étendue dans les régions où vivent les lapins de Dice. C'est probablement le plus gros consommateur de lapins dans le canton de Talamanca au Costa Rica. La présence du canidé semble moins menaçante pour le lapin de Dice dans les zones forestières, mais dans le paramo et les prairies, leurs ossements se trouvent dans presque chaque parcelle trouvée.

2) Incendie : Les zones les plus basses de Talamanca sont brûlées chaque année pour le service des forêts, mais les paramos brûlent périodiquement et complètement sur de grandes surfaces (également causées par l'homme - accidentelles et intentionnelles). Cela a probablement un effet à court terme en supprimant le fourrage et un effet à long terme en supprimant les cachettes.

3) La perte d'habitat : associée aux incendies, elle entraîne la réduction de l'habitat forestier dans la partie inférieure de l'aire de répartition de l'espèce. Cela a pour effet de réduire les sentiers de passage, car il est déjà entièrement limité aux zones forestières montagnardes, qui sont en cours de déboisement et défrichées pour le pâturage jusqu’à la frontière du parc.

4) Explosions des populations de mésocarnivores : le long de la zone de contact avec le lapin de Dice et l'homme, une faune intense de grands mammifères est chassée, ce qui a pour effet indirect d'augmenter le nombre de mésocarnivores (coyotes, martre à tête grise et d'autres prédateurs de lapin).


STATUT ET CONSERVATION

Le lapin de Dice n'est pas une espèce bien connue, mais des preuves suggèrent que dans certaines parties de son aire de répartition, les menaces potentielles sont nombreuses. Ainsi, cette espèce est peut-être menacée en raison de son aire de répartition restreinte et de ses prédateurs invasifs. Il est actuellement inscrit dans la catégorie Vulnérable (VU) sur la Liste rouge de l'IUCN en raison de sa petite zone d'occurrence, de son nombre limité d'emplacements et de son déclin continu inféré de la qualité de son habitat.

Une enquête de statut est nécessaire pour le lapin de Dice. En raison du manque de connaissances sur l'espèce, il est recommandé de mener des recherches sur la population, la biologie, l'écologie, les menaces et l'utilisation.


NOTES TAXONOMIQUES

Selon la classification actuelle, il n'existe aucune sous-espèce de lapin de Dice. Il a été décrit scientifiquement pour la première fois par Thaddeus Williams Harris en 1932. À l’origine, cette espèce était considérée comme une sous-espèce de lapin du Brésil (Sylvilagus brasiliensis). Aujourd'hui, le lapin de Dice est unanimement admis en tant qu'espèce distincte dans le genre Sylvilagus.


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communLapin de Dice
English nameDice's cottontail
Español nombreConejo de Dice
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreLagomorpha
FamilleLeporidae
GenreSylvilagus
Nom binominalSylvilagus dicei
Décrit parWilliam P. Harris Jr.
Date1932



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

SOURCES


Liste rouge IUCN des espèces menacées

American Society of Mammalogists

Wikipédia anglais

Nature Picture Library

Système d'information taxonomique intégré (ITIS)

Ecobiosis

Carlos Schmidt - EcoRegistros