Manimalworld

Zèbre de montagne (Equus zebra)


Le zèbre de montagne (Equus zebra) est un mammifère herbivore appartenant à la famille des Equidae dans le genre Equus. Cet animal originaire du sud-ouest de l'Angola, de la Namibie et d'Afrique du Sud, est une des quatre espèces de zèbres.


Zèbre de montagne (Equus zebra)
Zèbre de montagne (Equus zebra)
Auteur : Micha L. Rieser - Wikimedia Commons



DESCRIPTION

Le zèbre de montagne est un grand équidé mesurant environ 2,2 m de long, entre 1 et 1,40 m de hauteur au garrot pour un poids allant de 240 à 372 kg. L'espèce présente un dimorphisme sexuel, les femelles étant généralement plus grandes que les mâles, ce qui n'est pas le cas chez son cousin proche le zèbre de Hartmann.

Cet animal emblématique de l'Afrique est aisément reconnaissable par son motif frappant de rayures noires et blanches qui se prolongent dans sa crinière courte et érigée. Le zèbre de montagne se distingue des autres espèces de zèbres par ses lignes noires verticales fines et relativement proches sur son cou et son torse, plus étroites et plus nombreuses que celles du zèbre des plaines et par les larges bandes horizontales sur ses hanches qui sont plus larges que celles du zèbre de Grévy et du zèbre des plaines. À la différence du zèbre des plaines, le zèbre de montagne ne possède pas non plus de "bandes d'ombre" et les rayures ne se rencontrent pas sous le ventre, qui est blanc avec une bande centrale noire.

Une des autres caractéristiques les plus frappantes est le lambeau carré de la peau, ou fanon, qui existe sur la gorge de ce zèbre. Bien nommé, le zèbre de montagne est un bon grimpeur sur un terrain escarpé et accidenté et a évolué vers des sabots exceptionnellement durs et pointus par rapport aux autres équidés.


Equus zebra
Equus zebra
Auteur : Bernard Dupont - Wikimedia Commons

HABITAT

Les zèbres de montagne, comme leur nom l'indique, vivent sur les pentes des montagnes, les prairies ouvertes, les forêts et les zones où la végétation est suffisante, mais leur habitat de prédilection est un terrain montagneux, en particulier des escarpements avec une diversité d’espèces de graminées. Ils se rencontrent jusqu'à 2 000 mètres au-dessus du niveau de la mer, mais se déplacent vers des altitudes plus basses en hiver.


Zèbre de montagne 01
Carte de répartition du zèbre de montagne

ALIMENTATION

Le régime alimentaire de prédilection du zèbre de montagne se constitue d'herbes tuftées, mais en période de pénurie, il mange de l'écorce, des brindilles, des feuilles, des bourgeons, des fruits et des racines. Il boit tous les jours, mais lorsqu'il n'y a pas d'eau en surface en raison de la sécheresse, il creuse souvent des trous dans les lits asséchés des rivières pour y trouver l'eau dont il a besoin.


REPRODUCTION

Cette espèce polygame se reproduit tout au long de l'année, bien qu'il existe des pics de naissance régionaux. Les femelles produisent un seul zébreau tous les un à trois ans, après une gestation d'environ un an. Le nouveau-né se nourrit principalement du lait de sa mère pendant environ un an, après quoi il est sevré. Les jeunes s'éloignent généralement de leurs troupeaux maternels entre 13 et 37 mois. Les jeunes mâles peuvent errer seuls pendant un certain temps avant de rejoindre un groupe de célibataires, tandis que les femelles sont soit prises dans un autre troupeau reproducteur, soit rejoint par un célibataire mâle pour former un nouveau troupeau reproducteur.


Zèbre de montagne 02
Zèbre de montagne femelle et son petit
Auteur : Brian Snelson - Wikimedia Commons

COMPORTEMENT

Le zèbre de montagne ne s’agrège pas en grands troupeaux comme le zèbre des plaines. Cette espèce grégaire vit dans des troupeaux reproducteurs, composés d'un mâle adulte, d'une à cinq femelles adultes et de leurs jeunes. Tous les membres occupent une position dans une hiérarchie sociale, dirigée par l’étalon adulte dominant, qui est chargé de défendre le troupeau. Les troupeaux reproducteurs habitent dans des domaines vitaux qui se chevauchent, sans preuve de territorialité, et il arrive que des troupeaux se joignent même pour former des populations temporaires plus importantes pouvant atteindre environ 30 individus. Les mâles excédentaires vivent en groupes de célibataires, à partir desquels les individus tentent périodiquement d'établir un nouveau troupeau de reproduction avec de jeunes femelles ou de prendre en charge un troupeau existant en déplaçant l'étalon dominant. Néanmoins, les troupeaux reproducteurs restent souvent stables pendant de nombreuses années (jusqu'à 20 enregistrés), les femelles restant généralement dans un troupeau à vie. Les nouveaux mâles devront peut-être faire la cour jusqu'à trois ans avant que les femelles d'un troupeau acceptent leur nouveau dominant.


Zèbre de montagne 03
Troupeau de zèbres de montagne

MENACES

Les principales menaces pour l'espèce sont la perte d'habitat pour l'agriculture, la chasse et la persécution. Un zèbre produit une bonne quantité de viande, et le braconnage reste une menace conséquente pour le zèbre de montagne. Cet animal habitait autrefois toutes les chaînes de montagnes de la province méridionale du Cap, en Afrique du Sud, mais en 1997, moins de 750 individus étaient supposés survivre. Atteignant un creux dévastateur de seulement 91 individus en 1950, cette espèce est considérée comme le plus grand mammifère d'Afrique du Sud à avoir été si proche de l'extinction, un destin qui attendait malheureusement le quagga. Bien qu'ils n'aient probablement jamais été particulièrement nombreux, leur nombre a diminué à mesure que les troupeaux devaient concurrencer les moutons et les bovins pour le pâturage et que l'habitat était de plus en plus converti en terres agricoles. La chasse était également incontrôlée et ce zèbre était une victime populaire, sa peau aurait été très recherchée pour la fabrication de sacs de céréales. Heureusement, la population de zèbres de montagne a finalement remonté à environ 1 200 individus en 1998.


Zèbre de montagne 04
Zèbre de montagne juvénile
Auteur : Brian Snelson - Wikimedia Commons

STATUT ET CONSERVATION

Selon la classification actuelle, le zèbre de montagne est considéré comme une espèce menacée. Il est classé dans la catégorie Vulnérable (VU) sur la Liste rouge de l'IUCN et inscrit en Annexe I de la CITES.

Le zèbre de la montagne a été chassé jusqu'à la quasi-disparition. Dans les années 1930, leur population a été réduite à environ 100 spécimens. Cependant, des mesures de conservation cohérentes et vigoureuses ont réussi à inverser le déclin et, en 1998, on estimait que la population de zèbres de montagne était passée à quelque 1 200 individus, environ 540 dans les parcs nationaux, 490 dans les réserves naturelles provinciales et 165 dans d'autres réserves.


Zèbre de montagne 05
Zèbre de montagne du Cap
Auteur : Brian Ralphs - Wikimedia Commons

TAXONOMIE

Selon les différentes classifications le zèbre de montagne est soit une espèce monotypique ou partagé en deux sous-espèces distinctes. Selon l'ITIS, il n'existe aucune sous-espèce, car le zèbre de Hartmann est considéré comme une espèce distincte. Cependant, selon MSW l'espèce est départagée en deux sous-espèces :

- Zèbre de montagne du Cap (Equus zebra zebra)

- Zèbre de montagne de Hartmann (Equus zebra hartmannae)

- En 2004, Colin Peter Groves et CH Bell ont étudié la taxonomie des zèbres (genre Equus). Ils ont conclu que le zèbre du Cap (Equus zebra zebra) et le zèbre de montagne de Hartmann (Equus zebra hartmannae) sont distincts et ont suggéré que les deux seraient mieux classés comme espèces distinctes, Equus zebra et Equus hartmannae.

Cependant, Moodley et Harley (2005), dans une étude de génétique sexuelle menée auprès de 295 spécimens de zèbres de montagne, n’ont rien trouvé qui puisse permettre de séparer les deux populations de zèbres de montagne en espèces distinctes. Ils ont conclu que le zèbre de montagne du Cap et le zèbre de montagne de Hartmann devaient rester des sous-espèces.

- Ceci est cohérent avec la troisième édition de Mammal Species of the World (2005), qui répertorie le zèbre de montagne comme une seule espèce (Equus zebra) avec deux sous-espèces.


Mountain zebra
En anglais, le zèbre de montagne est appelé Mountain zebra
Auteur : Bernard Dupont - Wikimedia Commons

VOIR AUSSI

* Zèbre

* Zèbre de Grévy

* Zèbre de Hartmann

* Zèbre des plaines


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communZèbre de montagne
English nameMountain zebra
Español nombreCebra de montaña
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdrePerissodactyla
FamilleEquidae
GenreEquus
Nom binominalEquus zebra
Décrit parCarl von Linné (Linnaeus)
Date1758



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

SOURCES