Manimalworld

Parc national d'Etosha


Le parc national d'Etosha est une grande réserve naturelle située en Namibie. Ce parc national abrite plus de 114 espèces de mammifères et 340 espèces d'oiseaux. Déclarée réserve animalière en 1907, le parc s'étendait alors sur 93 240 km². Dramatiquement réduit par le gouvernement sud-africain dans le cadre du plan Odendaal, le parc national d'Etosha reste encore l'une des plus grandes réserves animalières au monde, s'étirant sur 350 km d'est en ouest, avec une superficie de 22 275 km². En dialecte nama, Etosha signifie "le grand vide". Cela fait référence à une dépression couvrant environ 5 000 km².


Etosha
Bienvenue au parc national d'Etosha



DESCRIPTION

Le parc national d'Etosha est une grande réserve naturelle de la Namibie, à 400 km au nord de Windhoek, d'une superficie de 22 275 km². En son centre se trouve le fameux pan, un lac salé asséché il y a plusieurs millions d'années, auquel le parc doit son nom. Il a été formé par l'assèchement d'une vaste mer intérieure dont l'évaporation daterait de 2 à 10 millions d'années.

Aujourd'hui, ce pan de 6 133 km² forme une vaste dépression d'argile blanchâtre, terre de mirage, qui ne se remplit d'eau qu'à la saison des pluies. Cela offre alors un spectacle grandiose avec l'arrivée de milliers de flamants roses et de grues couronnées.

Protégé à l'intérieur de son véhicule, le spectateur peut circuler librement sur les nombreuses pistes balisées pour contempler en toute quiétude la vie diurne de ce monde sauvage.


Etosha carte
Situation géographique du
parc national d'Etosha

HISTOIRE

Le parc national d'Etosha a été créé le 22 mars 1907, alors que la Namibie était encore une colonie allemande. À cette époque la superficie d'origine couvrait environ 100 000 km², ce qui en faisait le plus grand parc national au monde. En raison des changements politiques depuis sa date de création, le parc d'Etosha ne couvre désormais plus que le quart de sa surface initiale. Aujourd'hui, la superficie du parc est de 20 000 km² et n'en reste pas moins un domaine très vaste et significatif pour la protection de la faune sauvage.


Etosha paysage
Coucher de soleil au parc national d'Etosha

LA FLORE D'ETOSHA

La végétation du parc national d'Etosha varie de la savane parsemée d'arbustes nains et de prairies immenses jusqu'aux forêts de mopanes. L'écosystème se compose principalement de savanes arides, d'arbustes et de broussailles épineuses à l'ouest du parc, alors qu'à l'est on trouve plus généralement une savane arborée et des forêts de feuillus.

Le mopane est un arbre qui constitue 90 % des arbres du parc mais on trouve également plusieurs autres espèces d'acacias, un certain nombre de Combretum. Les graminées qui dominent sont : Anthephora, Enneapogon, Artisda et Stipagrotis.

Un des points où la végétation est la plus surprenante, c'est la forêt fantôme de Moringa, arbres semblables à des baobabs. La légende San veut qu'après avoir réparti tous les animaux et toutes les plantes sur la terre, Dieu découvrit des arbres oubliés. Il les lança alors en l'air et ils retombèrent sur la terre, leurs racines pointées vers le ciel et ils demeurèrent ainsi ! Malheureusement, ces arbres sont appréciés par les nombreux éléphants du parc, et beaucoup ont été détruits.


Forêt de mopane d'Etosha
Forêt de mopane du parc national d'Etosha

LA FAUNE D'ETOSHA

La protection dont fait l'objet le parc national d'Etosha ainsi que la présence de points d'eau en fait un refuge pour de nombreux animaux. Plus de 114 espèces de mammifères, plus de 100 espèces de reptiles, et plus de 340 espèces d'oiseaux sont recensés à l'intérieur du parc.

Dans le nord du pays, Etosha représente avec ses 23 200km² l'une des plus grandes réserves animalières au monde. Au coeur du parc le Pan, ancien lac asséché, se remplit à la saison des pluies et attire alors une faune impressionnante que l'on peut observer de très près : springboks, oryx gazelle, koudous, zèbres, girafes, lions, guépards, léopards, hyènes, éléphants, impalas, varans, gnous, rhinocéros noir, etc... La température peut atteindre 32° avec des soirées fraîches, particulièrement en août, au coeur de la saison sèche qui sera propice à l'observation des animaux.


Faune d'Etosha
Forêt de mopane du parc national d'Etosha

L'AVIFAUNE D'ETOSHA

L'avifaune du parc national d'Etosha n'a rien à envier aux autres parcs. Voici ci-dessous quelques endroits bien particuliers de la réserve où l'on peut observer d'innombrables espèces d'oiseaux :

* Fisher's Pan

Lors de la saison des pluies, on peut y observer le grèbe huppé, le grèbe à cou noir, le flamant nain, le flamant rose, le tantale ibis, le bec-ouvert africain et le jabiru d'Afrique.

* Namutoni Camp

Dans cette grande mare on peut observer quelques oiseaux de qualité dont le pluvier asiatique, la rhynchée peinte ainsi que le calao de Bradfield.

* Bloubokkie Draai

C'est le meilleur endroit pour voir à Etosha le cratérope masqué.

* Andoni Plains

À l'est de cette région on peut voir par exemple l'alouette bateleuse, l'alouette fauve, l'alouette sabota, l'alouette de Stark et dans les sables du Kalahari on peut y voir le ganga de Burchell.

* Springfontein

On peut y voir le courvite à double collier, le courvite de Temminck, la glaréole à ailes noires ou encore le Prinia à joues rousses.

* Etosha Lookout

Quand le pan est recouvert d'eau, les cigognes et les flamants roses abondent. C'est d'ailleurs l'une des seules régions du sud de l'Afrique où évoluent les flamants. Le pluvier élégant ainsi que le pluvier asiatique abondent pendant les bonnes années.

* Halali Camp

Ce camp est sans doute le meilleur endroit à Etosha pour y observer le cratérope à joues nues, l'irrisor damara et la mésange de Carp. On peut également y voir évoluer le petit-duc de Grant.

* Okaukuejo Camp

Dans ce camp, on y observe le républicain social, le fauconnet d'Afrique ainsi que plusieurs autres espèces plus caractéristiques des habitats plus secs comme le cratérope bicolore et le gonolek rouge et noir. La nuit on peut également observer le hibou du Cap nord africain et la chouette effraie.

* Far western Etosha

La zone située près d'Otjovasandu comporte également une partie de l'escarpement de la Namibie qui n'est pas ouverte au grand public. La région regorge de plusieurs espèces d'oiseaux, dont certaines ne peuvent être vues ailleurs que dans ce parc. Le calao de Monteiro, le perroquet de Rüppell, la lanielle à queue blanche, l'achétopse à flancs roux et le cratérope à joues nues en sont quelques exemples.


Crécerelle aux yeux blancs
Crécerelle aux yeux blancs au parc national d'Etosha

SOURCES