Manimalworld

Lapin tigré (Nesolagus timminsi)


Le lapin tigré (Nesolagus timminsi) est une espèce de lapin asiatique de la famille des Leporidae. Ce lagomorphe, proche du lapin de Sumatra, était considéré comme disparu, mais fut à nouveau observé en 2000 au Vietnam et dans une région reculée du Laos. Son nom scientifique, timminsi, lui a été donné en l'honneur de Robert J. Timmins qui a découvert cette espèce.


Lapin tigré (Nesolagus timminsi)
Lapin tigré (Nesolagus timminsi)
Source: Alchetron



DESCRIPTION

Le lapin rayé est très similaire en apparence au lapin de Sumatra. La couleur de base de la fourrure est grise. Plusieurs rayures marron foncé ou noires courent le long du dos, des côtés, des flancs et du visage. Le ventre est blanc, la queue est de couleur rouge. La longueur du corps varie de 35 à 40 cm.


HABITAT

Le lapin rayé vit le long de la frontière du Vietnam et du Laos dans les parties centrales et nord des montagnes annamites. On le trouve dans la réserve naturelle de Pu Mat au parc national de Phong Nha-Ke Bang. Il se trouve à des altitudes inférieures à 1 000 m et occupe généralement les forêts tropicales.


Nesolagus timminsi 01
     Répartition actuelle du lapin tigré

ÉCOLOGIE

À ce jour, aucune étude ne s'est concentrée sur l'écologie du lapin tigré. Néanmoins, certains traits généraux d'histoire naturelle peuvent être supposés à partir des enregistrements de pièges photographiques et des informations sur les villageois. Il est clair qu'il se produit principalement dans la forêt sempervirente humide, celle qui a peu ou pas de saison sèche (probablement aucun mois avec des précipitations inférieures à 40 mm). La plupart des signalements proviennent de forêts de feuillus de faible à moyenne altitude.

Ce lapin semble être strictement nocturne et se repose pendant la journée dans des terriers faits par d'autres animaux. Ses membres courts et ses griffes relativement faibles en font de mauvais coureurs et fouisseurs. La plupart des observations effectuées démontrent que c'est un animal principalement solitaire. On ne sait presque rien sur la reproduction de cette espèce. Un couple de lapereaux, estimé à environ une semaine, a été trouvé dans un terrier peu profond de la zone protégée provinciale de Phou Chomvoy au cours du mois de janvier. Une deuxième portée, âgés de 10 à 12 semaines, a été trouvée dans le parc national de Pu Mat au mois de mai.

Les prédateurs naturels du lapin tigré sont inconnus, bien qu'il soit piégé par des chasseurs dans les montagnes annamites. Ils sont tués dans des collets terrestres le long des lignes de chasse et par des chiens qui accompagnent les chasseurs.


Nesolagus timminsi
Nesolagus timminsi
Source: Reddit

MENACES

Le braconnage, réalisé avec des collets métalliques, est extrêmement élevé dans toute l'aire de répartition mondiale connue du lapin tigré. Cette pratique est presque omniprésente dans les forêts Annamites, même dans les zones protégées et a entraîné des déclins catastrophiques de presque toutes les espèces de mammifères et d'oiseaux terrestres de taille similaire ou plus grande que ce lapin. Bien qu'il soit plus abondant que certaines des plus grandes espèces de mammifères endémiques des annamites telles que le saola (Pseudoryx nghetinhensis) et le muntjac géant (Muntiacus vuquangensis), les observations effectuées dans les régions suggèrent que la population mondiale de lapin tigré a diminué de plus de 50 % au cours d'une période de 10 ans jusqu'en 2018.

La dégradation, la perte et la fragmentation de l'habitat ne sont des menaces majeures que dans la mesure où elles augmentent l'accessibilité aux chasseurs. La politique agressive de construction de routes du Vietnam, en particulier dans les régions frontalières, a amélioré ces dernières années l'accessibilité à l'habitat auparavant peu perturbé pour les agriculteurs et les exploitants forestiers (exploitations forestières semi-commerciales et commerciales), ainsi que pour les braconniers de mammifères. Les barrages, qui jusqu'à présent ont eu un impact minime, devraient augmenter à l'avenir. Ils réduisent non seulement l'habitat, mais augmentent également l'accessibilité aux chasseurs commerciaux et aux récolteurs d'autres produits forestiers, qui prennent la viande de la faune de façon opportuniste tout en poursuivant d'autres activités. De même, l'expansion du réseau routier dans de nombreuses zones frontalières du Laos (par exemple, les provinces de Salavan et de Xekong) améliorera l'accès aux zones de l'aire de répartition du lapin tigré et, en l'absence d'une application de la loi efficace, augmenter les niveaux de piégeage des mammifères à des intensités potentiellement similaires à ceux d'une grande partie de l'aire de répartition vietnamienne de l'espèce. L'exploitation de l'or, des pierres précieuses et d'autres minéraux semble être à la hausse, ce qui entraîne la destruction de l'habitat et l'augmentation des niveaux de chasse.


Lapin tigré 01
Lapin rayé des Annamites
Auteur: Andrew Tilker - The Saola Working Group

STATUT ET CONSERVATION

Le lapin tigré est actuellement considéré comme une espèce menacée. Il est actuellement inscrit dans la catégorie En danger (EN) sur la Liste rouge de l'IUCN.

Le lapin tigré vit dans des réserves naturelles situées dans son aire de répartition naturelle telles que Umat et Phong Nha ainsi que les zones de conservation de Nakai-Nam Theun. On le trouve également dans la zone protégée provinciale du Vietnam Nam Chat / Nam Pan et Xe Sap au Laos. Cependant, les gouvernements vietnamien et laotien ne maintiennent actuellement aucun plan de conservation pour cette espèce.

En raison des défis qui subsistent dans la gestion efficace des aires protégées, il est vital que les acteurs de la conservation envisagent dans les prochaines années la mise en place d'une population captive de cette espèce. Actuellement, il n'est pas détenu en captivité. L'établissement d'une population captive pour le lapin tigré devrait être moins difficile que pour le saola beaucoup plus gros et plus rare En effet, contrairement au saola, le lapin existe toujours dans des densités détectables dans plusieurs blocs forestiers au Vietnam et au Laos, et il devrait être beaucoup plus facile à capturer. Tant que l'expertise internationale appropriée pour superviser la prise en charge des individus capturés peut être assurée, il ne semble pas y avoir d'inconvénient à établir une population viable le plus tôt possible.


Annamite Striped Rabbit
En anglais, le lapin tigré est appelé Annamite Striped Rabbit
Source: Leibniz-IZW / WWF-Laos CarBi Project

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communLapin tigré
English nameAnnamite striped rabbit
Español nombreConejo rayado annamita
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreLagomorpha
FamilleLeporidae
GenreNesolagus
Nom binominalNesolagus timminsi
Décrit parAlexander O. Averianov
Alexei V. Abramov
Alexei N. Tikhonov
Date2000



Satut IUCN

En danger (EN)

SOURCES


Animal Diversity Web

Wikipédia anglais

Alchetron, Free Social Encyclopedia for The World

The Saola Working Group

Liste rouge IUCN des espèces menacées

Système d'information taxonomique intégré (ITIS)

Reddit

EurekAlert! Science News Releases