Manimalworld

Caïman noir (Melanosuchus niger)


Le caïman noir (Melanosuchus niger) est un caïman appartenant à la classe des crocodiliens dans la famille des alligatoridés et au genre Melanosuchus dont il est l'unique représentant. Ce reptile est la plus grande espèce de sa famille.


Caïman noir (Melanosuchus niger)
Caïman noir (Melanosuchus niger)



DESCRIPTION

Le caïman noir est l'une des plus grandes espèces de crocodiliens après le crocodile marin. Un mâle adulte mesure en moyenne 4 m de long, bien que des spécimens mesurant 6 m ont déjà été signalés mais non confirmés. L'aspect général de ce caïman est assez semblable à celui de l'alligator d'Amérique. Comme son nom l'indique, la coloration de son corps est assez foncée. La mâchoire inférieure est grise et des bandes jaunes ou blanches sont présentes sur les flancs. Celles-ci s'estompent généralement avec l'âge. Sa couleur de peau lui permet de se camoufler lors de ses chasses nocturnes et peut également l'aider à absorber la chaleur.

Le caïman noir se différencie des autres caïmans par la forme de son crâne. Les yeux sont distinctement plus grands et le museau est relativement étroit. La crête osseuse s'étend depuis les dessus des yeux jusqu'au bas du museau.


Melanosuchus negro
Melanosuchus negro

HABITAT

Le caïman noir peut être observé dans plusieurs pays de la forêt amazonienne. Il est présent en Bolivie, au Brésil, en Colombie, en Équateur, en Guyane française, au Guyana et au Pérou. Des rapports font état de la présence de ce caïman au Venezuela mais cela n'a pas encore été confirmé.

Le caïman noir évolue dans divers habitats d'eau douce, tels que les rivières à courant lent, les ruisseaux, les lacs, les savanes inondées et les zones humides. Bien que son aire de répartition chevauche celle d'autres espèces de caïmans, il semble que le caïman noir niche dans des habitats différents des autres espèces.


Melanosuchus negro range map
Carte de répartition du caïman noir

ALIMENTATION

Le caïman noir est un chasseur carnivore se nourrissant d'une grande variété de proies. Les poissons, tels que les piranhas, les poisson-chat, les oiseaux et les tortues composent la base essentielle de son alimentation. Les grands spécimens peuvent s'attaquer au tapir, au capybara ou au cerf. Les juvéniles, quant à eux, se contentent de petits invertébrés aquatiques comme les escargots, les insectes et les crustacés.


Caïman noir 01
Caïman noir au parc animalier d'Arca en Équateur
© Sarah P. Otto

REPRODUCTION

La période de reproduction du caïman noir coïncide avec le début de la saison sèche en Amazonie. En décembre, la femelle construit un nid monticule avec de la boue et des végétaux dans lequel elle pond entre 50 et 60 œufs. La période d'incubation dure entre 42 et 90 jours, période pendant laquelle la femelle veillera sur le nid pour les défendre des prédateurs. Comme les femelles ont tendance à nicher près des autres, le nombre de nouveau-nés peut être élevé permettant d'acquérir une certaine sécurité par le nombre.

Lorsque les petits sortent de leur coquille, la mère les emporte dans sa bouche pour les transporter dans une mare d'eau où elle pourra les surveiller et veiller sur leur sécurité. La femelle surveille sa progéniture pendant de longs mois. En cas de sécheresse, elle les emmène à la recherche d'un autre plan d'eau. Chez le caïman noir, la ponte ne se produit que tous les 2 ou 3 ans et le taux de survie des jeunes n'est que de 5%.


Caïman noir 02
Caïman noir juvénile

COMPORTEMENT

Le caïman noir est un prédateur principalement nocturne. Il profite de la coloration de sa peau sombre pour se camoufler et ainsi surprendre ses proies. L'animal revêt une importance considérable dans le maintien de l'équilibre des écosystèmes en stabilisant les populations de poissons.

La période de mai à juillet marque la période d'inondation en Amazonie. Pendant cette période, les populations de caïmans noirs se dispersent sur toute leur aire de répartition. Lorsque la saison sèche débute et que le niveau des eaux recule, les caïmans se rassemblent dans les lacs et les rivières.

Le caïman noir est, comme bon nombre de crocodiliens, un reptile assez virulent. Il émet des vocalisations qui sonnent comme le tonnerre pour communiquer avec ses congénères. Ce sont également des parents très attentifs.


Caïman noir 03
Gros plan du caïman noir

STATUT DE L’ESPÈCE

Les populations sauvages de caïmans noirs sont estimées à environ 1 million d'individus malgré la forte exploitation dont il fait l'objet. Ce caïman est inscrit à l'Annexe I de la CITES et dans la catégorie préoccupation mineure (LC) de la Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN.


Caïman noir 06
Caïman noir au parc national de Manú

MENACES

Pendant de nombreuses années, le caïman noir a fait l'objet d'une chasse intensive à cause de sa peau. Celle-ci a débuté dans les années 1940 jusqu'en 1970. Au début des années 1970, on comptait près de 66 000 peaux vendues en Colombie chaque année. En raison de cette chasse intensive, la population totale de caïman noir a diminué de 99 % au cours du siècle dernier. Il a fini par disparaître de certains endroits où il était abondant comme en Colombie et dans le fleuve Amazone.

De nos jours, le braconnage continue d'influer sur le caïman noir. Malheureusement, le caïman doit également faire face à la destruction de son habitat. La déforestation et les incendies des marais sont les principales raisons de cette destruction.

L'impact sur la réduction du nombre de caïmans noirs peut également se ressentir dans certains domaines comme au Brésil et en Bolivie, où les populations de capybaras ont augmenté causant des dégâts sur les cultures. De même, une augmentation du nombre de piranhas dans les pâturages inondés s'est traduite par une augmentation des attaques sur le bétail.


Caïman noir 05
Le caïman noir est un animal important pour l'écosystème
© Björn Johansson

CONSERVATION

Le caïman noir est aujourd'hui une espèce protégée interdisant toute chasse commerciale. Toutefois, ces lois sont difficilement applicables et le braconnage reste un problème important. En 1990, un programme de reproduction en captivité fut lancé en Bolivie. Les menaces qui pesaient sur la survie de l'espèce semblent s'être estompées malgré son faible taux de reproduction, grâce à des actions efficaces de réintroduction dans les milieux d'où elle avait disparu. Ce qu'il faut maintenant, c'est que l'application des lois existantes, les programmes d'élevage et de réintroduction puissent être mis en œuvre dans les autres pays où le caïman noir est présent. Sa survie est maintenant dépendante de sa protection.


Black caiman
En anglais, le caïman noir est appelé Black caiman

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communCaïman noir
English nameBlack caiman
Español nombreCaimán negro
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseReptilia
Sous-classeArchosauromorpha
OrdreCrocodilia
FamilleAlligatoridae
GenreMelanosuchus
Nom binominalMelanosuchus negro
Décrit parJohann Baptist Spix
Date1825



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

Caïman noir 04
Le caïman noir

SOURCES