Manimalworld

Castor d'Europe (Castor fiber)


Le castor d'Europe (Castor fiber) est un mammifère rongeur appartenant à la famille des castoridés (Castoridae). Ce castor est une des deux espèces formant le genre Castor, la seconde étant le castor du Canada (Castor canadensis). C'est le plus grand des rongeurs aquatiques autochtones d'Eurasie. Le castor d'Europe est également appelé Castor d'Eurasie.


Castor d'Europe (Castor fiber)
Castor d'Europe (Castor fiber)
Auteur: Bohuš Číčel



DESCRIPTION

Le castor d'Europe est un gros rongeur mesurant entre 80 et 120 cm (tête-corps) pour un poids allant de 11 à 30 kg. La queue mesure entre 25 et 50 cm de long. Ce castor est aussi l'un des mammifères les plus industrieux d'Europe. Il est parfaitement adapté pour remplir son rôle en tant qu'ingénieur vital des milieux humides, avec un large torse et des jambes trapues largement espacées qui sont idéales pour la construction des barrages, et de grandes incisives bien développées qui sont efficaces pour ronger le bois. Les pattes avant du castor eurasien sont petites et armées de griffes acérées, tandis que les pattes postérieures sont palmées pour faciliter la nage.

Le castor d'Europe a développé plusieurs autres adaptations pour son mode de vie semi-aquatique. La queue large est recouverte d'une peau noire écailleuse en poils modifiés. Elle est semblable à une pale et est utilisée comme un gouvernail. Le duvet dense et long, ainsi que les poils de garde offrent non seulement une protection contre le froid, mais peuvent aussi être imperméabilisés par le castor qui les recouvre d'une sécrétion huileuse produite par le castoréum et deux glandes annales. Cette huile produit une odeur musquée caractéristique utilisée également pour la communication entre les deux sexes. La couleur du pelage varie du blond à reflets roux à une couleur foncée. Les oreilles et le nez sont équipés de clapets en forme de soupape qui peuvent être fermés sous l'eau, tandis que les petits yeux comportent une paupière transparente de protection (membrane nictitante).

En raison de la nécessité d'une base solide pour les incisives lui facilitant l'abattage des arbres, le castor a un crâne exceptionnellement épais et lourd. Ses incisives, longues, solides et tranchantes grandissent continuellement et sont durcies par une couche d’émail orange foncé qui recouvre leur face extérieure. Les grandes griffes présentes sur les pattes avant lui offrent une certaine dextérité pour la manipulation des aliments, mais aussi pour creuser.


Castor fiber
Castor fiber

HABITAT

Autrefois, le castor d'Europe était très répandu en Europe et en Asie. Cependant, au début du XXe siècle, la chasse excessive avait considérablement réduit les différentes populations. Une série de mesures de gestion et de réintroduction ont permis au castor de recoloniser une grande partie de son ancienne aire de répartition. On le trouve aujourd'hui en Europe, au nord d'un axe incluant la France et la Russie, particulièrement sur les rives du Rhône, de l'Elbe et du Danube, ainsi qu'en Scandinavie.

Le castor d'Europe affectionne tout particulièrement les rivières, au cours lent, suffisamment profondes pour une nage aisée, les petits ruisseaux, les lacs et les marais. Il favorise généralement les habitats d'eau douce qui sont entourées de forêts, mais il lui arrive parfois utiliser une rivière ou un ruisseau coulant à travers les terres agricoles ou même des zones urbaines. Il préfère les berges hautes et boisées, propices aux terriers, qui alternent avec des plages, donnant accès à des pépinières naturelles de saules et de peupliers. L'espèce supporte la présence humaine, si elle ne gêne pas son installation, et la pollution organique de l’eau. Très agile dans l’eau, l'animal est, par contre, très lourd et maladroit sur la terre ferme, et s'éloigne donc peu des berges.


Castor fiber distribution
Carte de répartition du castor d'Europe

ALIMENTATION

Le castor d'Europe est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire se compose d'écorces, de branches, de racines de plantes aquatiques et de feuilles d'arbres et d'arbustes, comme le saule, l'aulne, le bouleau et le tremble. En hiver, faute de végétation, l'espèce consomme exclusivement les écorces de bois tendre. Avant l'hiver, l'animal stocke du bois dans des garde-manger au fond de l’eau pour pouvoir passer tranquillement l'hiver, quand il est moins actif.

Grâce à ses dents remarquables, le castor d'Europe est capable d'abattre des arbres, pour s'en nourrir ou en faire un matériau de construction. Comme toutes les incisives des rongeurs, celles des castors sont développées et croissent aussi vite qu'elles sont usées par le rongement.


Castor d'Europe 01
Le castor d'Europe est un animal herbivore
Auteur: Jacek Zięba

REPRODUCTION

Le castor d'Europe est monogame. Les femelles sont en œstrus entre janvier et février, mais parfois un hiver chaud peut entraîner une saison de reproduction dès décembre. L'accouplement a lieu dans l'eau la plupart du temps, mais dans certains cas peut se produire dans la loge. L'accouplement peut durer de 30 secondes à 3 minutes. La plupart des copulations se produisent la nuit.

La période de gestation dure entre 60 et 128 jours. À terme, la femelle met au monde entre 1 et 3 petits pesants chacun entre 230 et 630 g. Les jeunes sont généralement sevrés vers l'âge de 6 semaines, mais restent avec leurs parents pendant au moins deux ans, moment où ils sont sexuellement matures et quittent alors le groupe. L'espèce est considérée comme utilisant la stratégie K, c'est-à-dire qui fait peu de petits, mais s'en occupe et peut littéralement créer et entretenir un environnement favorable pour sa famille. Ce castor est moins prolifique que les autres rongeurs aquatiques de l'hémisphère nord (qui sont plutôt à stratégie r).

Le succès de reproduction (et donc de colonisation) est dans une certaine mesure à "densité-dépendante". Il a été constaté qu'au sein d'une population trop petite, le taux de mortalité, de grossesse et la taille des portées diminuent, et que la maturité sexuelle est retardée.

Le castor eurasien peut vivre de 10 à 17 ans, mais l'espérance de vie dépasse rarement plus de 7 à 8 ans dans la nature.


Castor d'Europe 02
Famille de castor d'Europe

COMPORTEMENT

L’activité du castor d'Europe s’accomplit principalement en milieu aquatique et en milieu terrestre. L’eau lui permet d’assurer ses déplacements et joue le rôle important, l’entrée d’un gîte occupé est toujours immergée. Le domaine terrestre lui procure l’essentiel de sa nourriture jusqu’à une distance de 20 à 30 m des berges. De mœurs plutôt nocturnes, il est principalement actif en début et fin de nuit. Il consacre environ les deux tiers de son activité nocturne en milieu aquatique comme les déplacements, et la consommation de végétaux. Le reste s'effectue sur terre pour la recherche de nourriture, l’abattage d’arbustes, le toilettage et le marquage du territoire.

Le castor d'Europe est une espèce territoriale qui marque son territoire avec une sécrétion à forte odeur musquée appelée castoréum. C’est un animal sociable qui vit en groupes familiaux comptant entre 2 et 6 individus. Ces groupes se composent de 2 adultes, de jeunes de plus d’un an et des jeunes de l’année. Les individus isolés peuvent constituer une population dite "flottante" représentant près de 40% des effectifs totaux. L’activité d’un groupe familial varie en fonction de la qualité du milieu et couvre un linéaire de rivières dont la taille se situe entre 0,5 et 3 km, matérialisée par de nombreux indices.

Ce castor est une espèce clé, ayant la capacité de changer le flux et le cycle des éléments nutritifs d'un bassin par la construction de barrages pour réguler la profondeur de l'eau. Toutefois, le castor d'Eurasie est plus conservateur que son cousin d'Amérique, les barrages et les huttes étant, en général, plus petits. Il n'entame de grands travaux que si la configuration des lieux l’exige, pour maintenir une certaine hauteur d’eau. Ses barrages peuvent tout de même atteindre 2 m de hauteur et 50 m de largeur. Certaines familles entretiennent continuellement jusqu’à 40 barrages. Ces ouvrages sont formés d’un entremêlement de branches, orientées plus ou moins dans le sens du courant, et de terre. Argiles, vases, feuilles, herbes et cailloux peuvent aussi servir au colmatage. En inondant ainsi des zones importantes, il protège l’entrée de son terrier. Son gîte est creusé dans une berge haute et meuble, et dont l’entrée se situe sous le niveau de l’eau. En cas de baisse du niveau de l’eau, il en camoufle l’entrée avec des branches, formant ainsi un "terrier hutte". Il lui arrive de construire une hutte totalement entourée d’eau. En hiver, cet animal n’hiberne pas, mais passe une bonne partie de ses journées dans son logis.


Castor d'Europe 03
Barrage de castor d'Europe

PRÉDATEURS

Loges et terriers sont pour la plupart inaccessibles aux prédateurs. De loin, les plus grands prédateurs du castor d'Europe sont les êtres humains. L'animal a été chassé et piégé jusqu'au bord de l'extinction pour sa précieuse fourrure et le castoréum. Aujourd'hui, avec les efforts de conservation mis en place, les castors eurasiens sont protégés par la loi. Néanmoins, le braconnage, les prises accidentelles dans les filets, et les accidents sont les principales causes de décès. Les prédateurs naturels sont le loup gris, l'ours brun, et le renard roux. Pour avertir ses congénères, le castor utilise sa queue plate pour la claquer fortement sur la surface de l'eau puis plonge sous l'eau pour se mettre hors de danger. Par précaution, il évite les aliments ayant des odeurs de prédateurs sur eux.


Castor d'Europe 04
Gros plan du castor d'Europe
Auteur: Tomasz Chmielewski

MENACES

Au cours de la fin du XIXe et début du XXe siècle, le castor d'Europe a été massacré dans de nombreuses régions d'Europe en raison d'une chasse excessive et une perte d'habitat des terres humides appropriées. L'espèce a été chassée pour sa viande, sa fourrure et son castoréum. Fort heureusement, une combinaison de mesures de conservation et de réintroduction a entraîné son retour sur une grande partie de son ancienne aire de répartition, et un certain nombre de ses populations sont en pleine expansion.

Aujourd'hui, il n'y a pas de grandes menaces pesant sur le castor d'Europe, bien que ses populations soient touchées par un certain nombre de facteurs dans certaines régions. Par exemple, l'introduction en Finlande et au nord-ouest de la Russie du castor du Canada (Castor canadensis) peut entraîner une concurrence pouvant constituer une menace, et en Mongolie, le castor eurasien peut être menacé par la chasse illégale. Les autres menaces potentielles comprennent les collisions avec le trafic routier, la perte d'habitat et la pollution des cours d'eau.

En outre, le castor d'Europe peut entrer en conflit avec les propriétaires fonciers dans certaines régions, qui considèrent l'animal comme un nuisible, car il peut faire des dégâts aux cultures et aux forêts. Ces dommages ont tendance à être moins importants que ceux qui sont causés par d'autres espèces, mais restent néanmoins remarqués, car les castors sont une présence familière dans de nombreuses régions.


Castor d'Eurasie
Le castor d'Europe est également appelé Castor d'Eurasie
Auteur: Harald Olsen

STATUT ET CONSERVATION

Le castor d'Europe n'est pas considéré comme une espèce menacée. Il est actuellement inscrit dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN.

Depuis le déclin dramatique du castor d'Europe au début du XXe siècle, de nombreuses mesures de conservation ont contribué à son retour en Europe. Il s'agit notamment des restrictions de chasse, de réintroductions et de translocations, ainsi que la protection de son habitat. Beaucoup de ces mesures de conservation en Europe sont en cours, pour éviter une autre baisse de la population. Toutefois, en Asie, les populations sont considérées comme les plus menacées et nécessitent de plus vastes mesures de conservation.

L'éducation et la sensibilisation du public devraient constituer un élément-clé dans les mesures de conservation pour le castor d'Europe, car l'espèce pourrait profiter à l'économie locale grâce au tourisme, et ainsi promouvoir des attitudes positives envers ce rongeur.


Castor d'Europe 05
Portrait du castor d'Europe
Auteur: Sylvain Haye

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communCastor d'Europe
English nameEurasian beaver
European beaver
Español nombreCastor europeo
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreRodentia
FamilleCastoridae
GenreCastor
Nom binominalCastor fiber
Décrit parCarl von Linné (Linnaeus)
Date1758



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

SOURCES