Manimalworld

Moufette des Andes (Conepatus chinga)


La moufette des Andes (Conepatus chinga), également appelée moufette à nez de porc de Molina, est un mammifère carnivore appartenant à la famille des Mephitidae. Cette moufette originaire d'Amérique du Sud est une des quatre espèces formant le genre Conepatus.


Moufette des Andes (Conepatus chinga)
Moufette des Andes (Conepatus chinga)
Source: Deskgram



DESCRIPTION

La moufette des Andes est un petit mammifère mesurant entre 30 et 49 cm de long (tête-corps) pour un poids allant de 2 à 4,5 kg. La queue mesure entre 16 et 41 cm selon les individus. Les femelles sont légèrement plus petites que les mâles. Le corps est mince avec une queue longue et touffue. Le museau est court, large et exempt de poils. Sous la queue, des deux côtés de l'anus, elle possède des glandes anales qui produisent son fluide défensif caractéristique et fétide.

Le pelage de la moufette andine est de couleur noir à brun foncé avec des parties blanches variables. Des bandes blanches s'étendant le long du corps ou quelques poils blancs sur la tête sont des caractéristiques évidentes de cette espèce de moufette.


Conepatus chinga
Conepatus chinga
Source: Zoochat

HABITAT

La moufette des Andes est présente dans le le centre et le sud de l'Amérique du Sud. Sa zone de répartition s'étend du sud du Pérou jusqu'en Bolivie et en Uruguay, à l'ouest du Paraguay ainsi qu'au sud du Chili et de l'Argentine. L'espèce a également été observée dans diverses localités du sud du Brésil (São Paulo, Paraná et Santa Catarina).

La moufette andine est associée aux régions tempérées et aux zones découvertes, principalement décrit comme le biome de la pampa et préférant vivre dans les zones de steppes à végétation dégagée, les forêts arbustives et les zones en pente rocheuse. Elle vit dans des crevasses, des arbres creux ou des terriers abandonnés par d'autres animaux.



ÉCOLOGIE

La moufette des Andes a un régime alimentaire omnivore. C'est un animal opportuniste qui change de proie selon les disponibilités. Les rongeurs et les lézards sont les proies les plus importantes. Un grand nombre de coléoptères, ainsi que leurs larves (même dans les zones où l'abondance n'est pas élevée) font également partie de ce régime. Elle se nourrit également d'autres invertébrés tels que les araignées et les orthoptères. Globalement, les invertébrés et les larves représentent 73,6 à 85,1 % du régime alimentaire.

L'espèce se reproduit une fois par an, mais sa reproduction ne correspond généralement pas à une saison donnée. Cela dépend du statut reproducteur de chaque individu. La plupart des périodes de gestation durent environ deux mois et entre deux et quatre petits naissent.

La moufette des Andes est principalement nocturne et solitaire. Son domaine vital semble très variable selon les sexes et les zones, avec 243 ha pour les mâles et 120 ha pour les femelles dans les prairies argentines, 194 à 195 ha pour les mâles et les femelles dans le nord-ouest de la Patagonie et 255 ha pour les mâles et 100 ha pour les femelles dans le sud du Brésil. Pendant les périodes de repos, elle préfère l'isolement offert par les forêts d'arbustes et les zones de talus rocheux. La plupart des tanières se trouvent dans des terriers souterrains situés dans des zones fortement couvertes d'arbustes et d'herbes. Comme elle ne grimpe généralement pas aux arbres, les glandes odorantes anales jouent un rôle dans la défense, expulsant un musc fort vers les prédateurs jusqu’à 4 m de distance. Le musc fort peut brûler les yeux et entraîner une perte de vision momentanée.


Moufette des Andes 01
Moufette des Andes au zoo de Batan, Argentine
Source: Zoochat

MENACES

La moufette des Andes a longtemps été chassée pour sa fourrure en Argentine pendant les années 1970 et au début des années 1980. En outre, de vastes zones d'habitat des moufettes, y compris la steppe de Patagonie, ont été gravement dégradées par le surpâturage et l'érosion des sols par le bétail (essentiellement des moutons) et des espèces exotiques sauvages. Elle est également touchée par la planification de nouvelles routes. En raison d'une planification inappropriée, de la destruction de l'habitat et de la fragmentation, la moufette a commencé à vivre autour des structures construites par l'homme, le long des clôtures et des bâtiments.


Moufette à nez de porc de Molina
La moufette des Andes est également appelée
Moufette à nez de porc de Molina
Source: Zoochat

STATUT ET CONSERVATION

Malgré le déclin observé chez certaines populations, la moufette des Andes n'est pas considérée comme une espèce menacée et est donc inscrite dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN.

Certaines actions ont été suggérées afin de palier au déclin de l'espèce :

- Empêcher de nouvelles introductions

- Créer des zones protégées dans la steppe de Patagonie où le bétail est exclu et le rôle écologique de la grande faune indigène restauré

- Étudier d'autres conséquences de l'introduction d'espèces exotiques et de l'extinction écologique d'espèces indigènes

- Inclure les espèces du genre Conepatus dans l'Annexe II de la CITES afin d’obtenir des données sur le commerce des différentes espèces, d’estimer le niveau d’exploitation, de mieux contrôler les exportations et d’éviter les cas où l’une des espèces pourrait être exportée sous le nom d'une des autres espèces.


Molina's hog-nosed skunk
En anglais, la moufette des Andes est appelée
Molina's hog-nosed skunk
© Rafael Hoogesteijn - Biofaces

SOUS-ESPÈCE

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît sept sous-espèces différentes de moufette des Andes :

- Conepatus chinga budini

- Conepatus chinga chinga

- Conepatus chinga gibsoni

- Conepatus chinga inca

- Conepatus chinga mendosus

- Conepatus chinga rex

- Conepatus chinga suffocans

Il est à noter que le statut de la moufette de Patagonie (Conepatus humboldtii) et la moufette des Andes (Conepatus chinga) en tant qu'espèce séparée fait l'objet d'un débat. Il existe néanmoins un degré élevé de variation observée de la coloration et du motif chez les deux espèces et les différences observées sont incohérentes. Une grande partie de la variation de forme et de taille observée peut être attribuée à l'influence de l'environnement. Les comparaisons morphologiques montrent également un chevauchement important de la structure crânienne et mandibulaire.


CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communMoufette des Andes
Autres nomsMoufette à nez de porc de Molina
English nameMolina’s hog-nosed skunk
Español nombreChingüe, yaguané
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivore
FamilleMephitidae
GenreConepatus
Nom binominalConepatus chinga
Décrit parJuan Ignacio Molina
Date1782



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

SOURCES


Animal Diversity Web

Système d'information taxonomique intégré (ITIS)

Wikipédia anglais

Zoochat

Liste rouge IUCN des espèces menacées

UWSP - University of Wisconsin

Deskgram

Biofaces - Bring Nature Closer