Manimalworld

Saro de Sumatra (Capricornis sumatraensis)


La saro de Sumatra (Capricornis sumatraensis), ou Serow de Sumatra, est un mammifère ongulé d’Indonésie appartenant à la famille des bovidés du genre Capricornis. Le saro de Sumatra est une espèce menacée et classée comme Vulnérable (VU) sur la Liste rouge de l'IUCN.


Saro de Sumatra (Capricornis sumatraensis)
Saro de Sumatra (Capricornis sumatraensis)



DESCRIPTION

Le saro de Sumatra mesure de 1,40 à 1,80 m de long, entre 85 et 94 cm de hauteur d'épaule pour un poids allant de 50 à 140 kg. La taille de la queue varie de 8 à 16 cm de longueur. Il n'y a pas d'informations concernant le dimorphisme sexuel chez cette espèce.

Mâles et femelles sont semblables en apparence, à la fois robustes, portant des cornes légèrement incurvées qui peuvent être utilisées pour se défendre. Les longues oreilles sont étroites et pointues, le visage porte de grandes glandes odoriférantes sous les yeux, et la queue est assez touffue. Le pelage est long et grossier, généralement de couleur gris foncé ou noir avec une longue crinière blanche, brune ou noire présente sur ​​le cou.


Capricornis sumatraensis
Capricornis sumatraensis

HABITAT

L'aire de répartition du saro de Sumatra se situe en Indonésie (Sumatra), en Malaisie (péninsule de Malaisie) et en Thaïlande. À Sumatra, son aire est presque entièrement limitée à la chaîne de montagnes volcaniques des montagnes Barisan qui longe la côte de la province d'Aceh, au nord et au sud de Lampung. Bien que l'habitat convenable soit plus vaste au sein de ces montagnes, il n'y a que trois grandes populations connues : une dans les hauts plateaux d'Aceh au nord, une seconde sur les hauts plateaux de Kerinci au centre et une troisième dans les régions montagneuses de Barisan Seletan au sud. Ce bovidé se produit également dans la péninsule ouest de Malaisie, mais concentré dans les états du nord, en particulier Kelantan, Perlis et Perak. L'espèce a été observée dans 50 régions de la Malaisie péninsulaire, mais dans chacune de ces zones, le nombre d'animaux est estimé à seulement 10 à 15 individus.

Le saro de Sumatra occupe les flancs abrupts des montagnes entre 200 et 3 000 m d'altitude, les affleurements rocheux ainsi que les zones couvertes de forêts primaires et secondaires.


Capricornis sumatraensis map
Carte de répartition du Saro de Sumatra

ÉCOLOGIE

Le saro de Sumatra est un mammifère herbivore préférant la végétation riche en éléments nutritifs, mais il peut manger n'importe quel type de végétation si rien d'autre n'est disponible.

Il y a peu d'informations sur la reproduction du saro de Sumatra. L'accouplement se déroule principalement entre octobre e novembre. Après une période de gestation d'environ 8 mois, la femelle met au monde un seul petit. Les femelles atteignent leur maturité sexuelle à environ 30 mois et les mâles entre 30 et 36 mois.

Le serow de Sumatra est généralement un animal solitaire, même si peut parfois se déplacer en groupes de plusieurs individus. Chacun habite une petite zone parfaitement choisie afin de pouvoir fournir tous les besoins dont l'animal a besoin (eau, nourriture...). Il se nourrit tôt le matin et tard le soir se reposant dans des grottes ou des rochers en surplomb pendant le reste du temps. Ce domaine est défendu contre toute intrusion en utilisant leurs cornes en forme de poignard, qui sont également utilisées pour lutter contre les prédateurs

Bien que moins spécialisé pour l'escalade sur les montagnes escarpées que certains de ses cousins par sa démarche un peu lente et maladroite, le saro de Sumatra reste néanmoins aptes à descendre des pentes rocheuses abruptes, et certains individus ont également été observés nageant entre les petites îles en Malaisie.


Serow de Sumatra
Le saro de Sumatra est également appelé Serow de Sumatra

PRÉDATEURS

Le saro de Sumatra réside généralement dans des zones en hauteur protégées du vent, mais pas assez couvert pour permettre à un prédateur de se faufiler sans être vu. Il n'y a pas d'information sur les éventuels carnivores s'attaquant à ce bovidé. Cependant, Lovari et Locati (1994) mentionnent que le saro de Sumatra occupe parfois le même habitat que les grands félins tels que les léopards (Panthera pardus) et les tigres (Panthera tigris), pouvant alors devenir une proie potentielle pour ces carnivores. La prédation ne semble pas avoir d'impact majeur sur les populations si l'on se réfère au saro du Japon qui est étroitement lié au saro de Sumatra.


MENACES

Sur toute son aire de répartition, le saro de Sumatra est confronté à un certain nombre de menaces importantes et variées dont l'impact varie en fonction de l'emplacement. Il est fortement chassé pour sa viande et sa peau, ainsi que pour d'autres parties de son corps ayant soi-disant une valeur médicinale. La destruction de son habitat représente une menace considérable car l'exploitation forestière et l'agriculture affecte grandement l'habitat du saro de Sumatra dans de nombreuses régions et l'exploitation minière est encore un problème de plus pour les populations vivant en Malaisie. En outre, l'animal est souvent piégé dans des pièges destinés à d'autres animaux. Les populations de Malaisie péninsulaire et de Sumatra sont particulièrement menacées, ayant été considérablement réduites en nombre et en répartition par la perte d'habitat et une chasse excessive.


Saro de Sumatra 02
Gros plan du saro de Sumatra

STATUT ET CONSERVATION

Le saro de Sumatra est actuellement considéré comme une espèce menacée. Il est inscrit dans la catégorie Vulnérable (VU) sur la Liste rouge de l'IUCN ainsi qu'en Annexe I de la CITES.

Sur l'île de Sumatra, le saro de Sumatra est protégé par la loi depuis 1932. Il est présent dans de nombreux parcs nationaux et réserves naturelles. Les mesures de conservation proposées pour l'Indonésie :

1) Mener des enquêtes le long de la chaîne de montagne Barisan pour déterminer l'état actuel, et à identifier s'il ya des autres populations viables de serow en dehors de celles actuellement connues

2) Maintenir le couvert forestier naturel le long de la colonne volcanique de Sumatra, et éviter toute nuisance humaine dans ces régions (routes, agriculture, exploitation forestière...)

3) Maintenir une protection stricte des réserves où se produit l'espèce en populations viables

4) Protéger strictement les domaines de base qui intègrent les aires d'alimentation et de reproduction, afin d'éviter les interactions avec les humains

5) Concevoir des activités d'utilisation des terres dans le voisinage des réserves afin qu'elles soient compatibles avec la conservation de l'espèce

6) Adopter des mesures pour améliorer les conditions de vie des personnes vivants le long de la périphérie des réserves

7) Sensibiliser les populations locales grâce à des programmes d'éducation de conservation

En Malaisie, le saro de Sumatra est également une espèce protégée, mais les lois dans ces contrées sont peu appliquées. Dans ces régions, l'espèce est présente dans six aires protégées et il existe également des élevages en captivité. Les mesures de conservation proposées pour la Malaisie sont :

1) Élaborer des plans de gestion et l'application de techniques de gestion de la faune appropriées pour conserver et accroître les populations de serow

2) Établir et conserver les populations génétiquement viables dans les réserves protégées de la faune, les parcs nationaux, les réserves forestières permanentes, et d'autres zones de forêts et de collines de calcaire

3) Protéger les zones qui contiennent des saro de Sumatra et les gérer pour obtenir une population durable optimale

4) Établir une population d'élevage en captivité pour une future réintroduction dans des zones protégées

5) Coordonner les actions des organismes de conservation avec ceux des agences impliquées dans les opérations d'extraction et d'exploitation forestière, et promouvoir la conservation de la faune

6) Élaborer un programme de sensibilisation du public

7) Accroître l'efficacité ainsi que l'application des lois

8) Former le personnel s'occupant des aires protégées

9) Améliorer la gestion et la conservation des habitats en augmentant le nombre d'aires protégées

10) Entreprendre des recherches approfondies sur l'écologie et la biologie du saro de Sumatra


Saro de Sumatra 01
Saro de Sumatra en captivité

REMARQUES TAXONOMIQUES

La taxinomie des différentes espèces de saros n'est pas complètement résolue. Les descriptions, cartes de répartition et évaluations de l'état de conservation dans la littérature varient parce que les sources diffèrent sur la nomenclature et le statut des différents taxons. Selon l'IUCN, source principale de Manimalworld, six espèces forment le genre Capricornis :

* Saro carmin - Capricornis rubidus

* Saro de Chine - Capricornis milneedwardsii

* Saro de l'Himalaya - Capricornis Thar

* Saro de Sumatra - Capricornis sumatraensis

* Saro de Taïwan - Capricornis swinhoei

* Saro du Japon - Capricornis crispus

Le genre Naemorhedus est reconnu comme faisant référence aux gorals. Notez que cette taxinomie diffère de celle de Wilson et Reeder, 2e édition (1993). En outre, la plupart des sources chinoises considèrent que le saro de Chine appartient à la même espèce que le saro de Sumatra (par exemple, Wang 1998, Wang 2002).


Sumatran serow
En anglais, le saro de Sumatra est appelé Sumatran serow

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communSaro de Sumatra
Autre nomSerow de Sumatra
English nameSumatran serow
Español nombreSerau común
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleCaprinae
GenreCapricornis
Nom binominalCapricornis sumatraensis
Décrit parJohann Matthäus Bechstein
Date1799



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

Capricornis sumatraensis 01
Le saro de Sumatra
© Daniel Heuclin

SOURCES