Manimalworld

Saro du Japon (Capricornis crispus)


Le saro du Japon (Capricornis crispus) est une antilope-chèvre appartenant à la famille des Bovidae. Ce mammifère est l'unique capriné sauvage que l'on trouve sur trois des quatre îles du Japon dont la majorité des individus se trouve dans l'île de Honshū.


Saro du Japon (Capricornis crispus)
Saro du Japon (Capricornis crispus)



DESCRIPTION

Le saro du Japon est un petit bovidé mesurant de 80 à 180 cm de long, de 50 à 94 cm pour un poids allant de 30 à 45 kg. La queue mesure de 6 à 16 cm. Les cornes mesurent entre 8 et 15 cm. Celles-ci sont légèrement incurvées et orientées vers l'arrière. Elles servent à l'attaque et sont très pointues. Le saro du Japon présente peu ou pas de dimorphisme sexuel, et les deux sexes possèdent une paire de cornes.

La fourrure est très épaisse et grossière au toucher. Sa couleur varie du noir violacé au blanc. Une collerette blanche est visible autour du cou de l'animal. Les parties inférieures et les jambes sont brun foncé ou de couleur noire. Le front est plus large et les oreilles plus courtes et arrondies que chez les autres espèces du genre Capricornis vivant sur le continent.


Capricornis crispus
Capricornis crispus

HABITAT

Le saro du Japon vit sur 3 des 4 îles principales du Japon. La majorité des spécimens vivent sur l'île de Honshu, et de petites populations sont présentes sur Shikoku et Kyushu. Le saro du Japon est bien adapté aux environnements neigeux et froids, et vit généralement à une altitude de 1 000 m au dessus du niveau de la mer. On le trouve dans les prairies et les forêts densément boisées et les forêts de feuillus qui sont ses habitats préférés, mais est également présent dans les alpages et les prairies ouvertes. La densité de population est faible, avec une moyenne de 2,6 au km², mais ne dépasse pas 20 habitants au km².


Capricornis crispus map
Carte de répartition du saro du Japon

ALIMENTATION

Le saro du Japon se nourrit essentiellement le matin et tard le soir. Bien qu'il puisse manger des graminées, ses petites dents à couronne basse sont adaptées à un régime de feuilles et de pousses qu'il broute sans interruption. Le saro du Japon aime se nourrir au plus profond des fourrés. Vers le milieu du jour, il retourne pour quelques heures vers une des aires de repos, généralement à l'abri d'un rocher.


saro du Japon 02
Le saro du Japon est un capriné sauvage

REPRODUCTION

Le comportement de reproduction du saro du Japon est mal connu. La femelle atteint sa maturité sexuelle à 2 ans et demi, soit 6 mois avant le mâle. L'accouplement a lieu en octobre et novembre, époque à laquelle les mâles se battent avec leurs cornes pointues. Le vainqueur frappe sans merci son rival à terre comme prélude à l'accouplement avec la femelle.

Après une période de gestation de 7 mois, la femelle donne naissance à 1 seul petit mesurant 30 cm de haut et atteint sa taille adulte à environ 1 an. Celui-ci est allaité pendant les 6 premiers mois de sa vie. L'espérance de vie du saro du Japon est estimée à environ 25 ans.


saro du Japon 01
Saro du Japon juvénile

COMPORTEMENT

Alors que les saros vivants sur le continent aiment vivre sur les versants chauds, humides et broussailleux, le saro du Japon préfère les pentes boisées de la zone tempérée froide du Japon souvent recouvertes d'une épaisse couche de neiges. Bien qu'il semble posséder une démarche traînante, le saro japonais est en fait assez agile, capable de monter rapidement les pentes abruptes et enneigées. Ses sens sont bien développés : il peut bien voir à distance et en basse lumière

Le saro du Japon se nourrit le matin et l'après-midi, et repose dans des grottes et des falaises le restant de la journée. Il est considéré comme un animal diurne, mais les observations d'un individu muni d'un collier émetteur ont suggéré une activité à peu près égale pendant la nuit. Ce bovidé passe souvent de longues périodes à l'affût, soit pour guetter d'éventuels prédateurs ou des intrus de la même espèce. Le saro du Japon a peu de prédateurs, dans la mesure où le loup de Honshu a disparu. Seuls les ours peuvent encore s'en prendre au saro. Lorsqu'il se sent menacé, il s'enfuit en grognant.


saro du Japon 03
Saro du Japon sur l'île de Honshu

MENACES

Jusqu'aux années 1950, le saro du Japon était fortement menacé par la chasse. Une fois le braconnage éradiqué grâce à une campagne menée en 1959, la population de saros a de nouveau augmentée. En outre, les plantations de conifères qui ont eu lieu entre 1950 et 1970 ont permis de fournir une grande quantité de nourriture aux animaux. Du milieu des années 1970 jusqu'au début des années 1990, les dégâts sur les jeunes plantations de conifères et les cultures agricoles par le saro du Japon ont augmenté mais les populations ont été maintenues. Les mesures de gestion de cette espèce sont devenues un sujet de controverse entre les défenseurs de l'environnement, et les propriétaires et/ou exploitants forestiers. Les organismes gouvernementaux ont alors décidé de commencer le contrôle du saro en 1978. En 1990, les dommages causés par l'espèce avaient diminués. D'autre part, les dommages sur les forêts et l'agriculture par le cerf sika (Cervus nippon), le sanglier (Sus scrofa), et le macaque japonais (Macaca fuscata) ont considérablement augmentés. Les pressions faites sur le saro du Japon ont alors diminuées. La population de cerfs sikas est visiblement en augmentation dans tout le Japon depuis ces dernières années, et la déforestation fait également pas mal de ravages. La compétition interspécifique avec le cerf sika pourrait affecter la population de saro du Japon.


saro du Japon 07
Gros plan d'un saro du Japon

STATUT ET CONSERVATION

Le saro du Japon n'est actuellement pas considéré comme une espèce menacée. Il est inscrit dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN.

Le saro du Japon est légalement géré en vertu de deux lois, LPCP et la protection de la faune et de loi sur la chasse (WPHL). L'autorité compétente de LPCP est l'Agence pour les affaires culturelles, et que de WPHL est l'Agence de l'environnement (actuellement ministère de l'Environnement). L'Agence forestière a compétence sur la politique de gestion de la forêt, qui concerne la prévention des dommages et de traitement de l'habitat. En 1979, ces trois organismes ont conclu un accord pour modifier les mesures de gestion du saro. Les points essentiels de la nouvelle politique de gestion sont les suivants :

- Établir des zones de protection du saro du Japon.

- Permettre l'abattage en dehors des zones de protection en cas de nécessité.

- Assurer la gestion des populations dans et en-dehors des zones protégées.


Trois fonctions principales sont attendues des zones de protection :

- Maintenir les populations locales stables et viables

- Préserver la diversité génétique des populations géographiques de saros

- Mettre en place un système de gestion pour l'espèce et de son habitat.


saro du Japon 06
Le saro du Japon est un bovidé des montagnes

REMARQUES TAXONOMIQUE

La taxinomie des différentes espèces de saros n'est pas complètement résolue. Les descriptions, cartes de répartition et évaluations de l'état de conservation dans la littérature varient parce que les sources diffèrent sur la nomenclature et le statut des différents taxons. Selon l'IUCN, source principale de Manimalworld, six espèces forment le genre Capricornis :

* Saro carmin - Capricornis rubidus

* Saro de Chine - Capricornis milneedwardsii

* Saro de l'Himalaya - Capricornis Thar

* Saro de Sumatra - Capricornis sumatraensis

* Saro de Taïwan - Capricornis swinhoei

* Saro du Japon - Capricornis crispus

Le genre Naemorhedus est reconnu comme faisant référence aux gorals. Notez que cette taxinomie diffère de celle de Wilson et Reeder, 2e édition (1993). En outre, la plupart des sources chinoises considèrent que le saro de Chine appartient à la même espèce que le saro de Sumatra (par exemple, Wang 1998, Wang 2002).


SAVIEZ-VOUS QUE ?

* Certains scientifiques pensent que la chèvre des montagnes rocheuses (Oreamnos americanus) vivant en Amérique du Nord serait un saro qui aurait évolué en région glaciaire.


Japanese serow
En anglais, le saro du Japon est appelé Japanese serow

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communSaro du Japon
English nameJapanese serow
Español nombreSerau japonés
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleCaprinae
GenreCapricornis
Nom binominalCapricornis crispus
Décrit parCoenraad Jacob Temminck
Date1845



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

saro du Japon 04
Le saro du Japon

SOURCES