Manimalworld

Civette palmiste à bandes (Hemigalus derbyanus)


La civette palmiste à bandes (Hemigalus derbyanus) est une civette appartenant à la famille des viverridés (Viverridae) et l'unique représentante du genre Hemigalus. Bien qu'elle soit une espèce forestière, elle passe le plus clair de son temps au sol. La civette palmiste à bandes est également appelée Civette palmiste à bandes de Derby ou Hémigale zébré.


Civette palmiste à bandes (Hemigalus derbyanus)
Civette palmiste à bandes (Hemigalus derbyanus)



DESCRIPTION

La civette palmiste à bandes est de la taille d'un chat domestique. Elle mesure de 41 à 51 cm de long du bout du museau jusqu'à la pointe de la queue pour un poids allant de 1 à 3 kg. La queue mesure de 28 à 35 cm de long.

La civette palmiste à bandes a une fourrure courte et dense, généralement de couleur crème foncé avec quatre ou cinq bandes noires sur le dos. Sa queue compte deux bandes sombres et la seconde moitié de la queue est brun foncé à noir. On observe également une bande de couleur foncé qui s'étend sur toute la partie supérieure de son museau et deux autres bandes qui s'étendent depuis le milieu supérieur de l’œil jusqu'au coin intérieur de l'oreille. Deux zones blanches sont situées au-dessus et en dessous de chaque œil, et le museau est plus sombre que le reste du visage.

La civette palmiste à bandes a un long visage pointu, rappelant celui des mammifères insectivores. Le corps est long posé sur des jambes courtes, et 5 orteils à chaque pied avec des griffes rétractables. Elle ressemble beaucoup à la civette d'Owston (Chrotogale owstoni), sauf qu'il lui manque des taches sur son corps, et les poils sur son cou sont dirigés vers le haut au lieu de descendre le long du cou. Elle est également proche de la très rare civette de Hose (Diplogale hosei), une espèce endémique du nord de l'île de Bornéo, ne différant que par la forme du museau et les dents et la civette de Hose n'a pas de bandes sombres sur son pelage.

Ses mâchoires sont dotées de quarante dents avec un motif dentaire 3/3; 1/1, 4/4; 2/2, dentition commune à la plupart des viverridés. Mâles et femelles de cette espèce possèdent des glandes anales rudimentaires.


Hemigalus derbyanus
Hemigalus derbyanus

HABITAT

La civette palmiste à bandes vit dans la péninsule du Myanmar, la péninsule de Malaisie, la péninsule Thaïlandaise et en Indonésie sur les îles de Sipura, Sumatra et Bornéo. Elle peut également être trouvée dans les îles Mentawai.

On en sait peu sur l'habitat de la civette palmiste à bandes. En général, la plupart des espèces de civettes se trouvent généralement dans la forêt, la savane ou la montagne habitats. La civette à bandes a été observée à la fois dans la forêt primaire et les habitats perturbés, à des altitudes de 1 200 m.


Hemigalus derbyanus range map
Carte de répartition de la civette palmiste à bandes

ALIMENTATION

La civette palmiste à bandes est un prédateur carnivore, chassant ses proies dans les arbres, à proximité des cours d'eau ou sur le sol dans la forêt. Une grande partie de son régime alimentaire se compose de sauterelles et de vers de terre, mais elle mange aussi des crustacés, des escargots aquatiques et terrestres, des araignées, des fourmis et des grenouilles. En captivité, cette civette mange également des fruits, mais on ignore si elle en consomme à l'état sauvage.

La civette palmiste à bandes attrape les grosses proies en les mordant à l'arrière du cou en les secouant violemment. Elle s'aide de ses pattes avant pour immobiliser ses victimes.


Civette palmiste à bandes 01
La civette palmiste à bandes est un animal carnivore

REPRODUCTION

On en sait peu sur le système de reproduction de la civette palmiste à bandes dans la mesure où elle a tendance à être solitaire et que la reproduction en captivité connaît un succès assez faible. Sur la plupart des spécimens observés en captivité, très peu se sont reproduit. Le peu d'informations proviennent des individus à partir desquels elles sont généralisées.

En captivité, la civette palmiste à bandes ne construit pas de nids et donne naissance à 1 ou 2 petits. Ceux-ci pèsent environ 125 g chacun. Les jeunes ouvrent les yeux après 8 à 12 jours et sont allaités pendant environ 70 jours avant de manger de la nourriture solide. L'espérance de vie de l'espèce est inconnue à l'état sauvage. En captivité, les individus âgés de 11 à 13 ans n'avaient plus toutes leurs dents suggérant un âge avancé.


Hémigale zébré
La civette palmiste à bandes est également appelée Hémigale zébré

COMPORTEMENT

La civette palmiste à bandes est une espèce solitaire, les mâles et les femelles ne se rencontrant que pour l'accouplement. Le marquage olfactif joue un rôle important dans la communication territoriale et défensif entre les individus.

Comme la plupart des espèces de civettes, la civette à bandes est nocturne, comportement susceptible d'être une adaptation pour éviter de plus grands mammifères prédateurs et les rapaces qui sont actifs pendant la journée. Les membres de la famille des Viverridae sont connus pour passer la plupart de la journée à l'abri des prédateurs dans des trous d'arbres, des enchevêtrements de vignes, des grottes ou des terriers, comportement que l'on peut aisément associer à la civette palmiste à bandes.


Civette palmiste à bandes 02
La civette palmiste à bandes est une espèce solitaire

MENACES

La principale menace pour la civette palmiste à bandes est la perte et la dégradation de son habitat. Des études faites à Bornéo ont montré que le nombre de civettes sont significativement plus faible dans les forêts exploitées que dans les forêts primaires.

La chasse est également une menace pour cette espèce dans la mesure où elle est en grande partie terrestre. Elle est donc plus susceptible d'être prise dans les pièges que les autres espèces de civettes. L'expansion humaine a conduit à des conflits avec la civette palmiste à bandes vu qu'elle s'attaque parfois aux élevages de poulets. Dans certaines régions telles qu'à Sarawak, elle est aussi chassée pour sa viande.

Le fluide huileux sécrété par les civettes pour le marquage de leur odeur a, dans le passé, été raffiné et utilisé dans l'industrie du parfum. Il a également été utilisé dans l'industrie médicale pour réduire la transpiration et pour traiter certaines maladies de la peau. Cette pratique n'est pas aussi courante aujourd'hui en raison du développement de solutions chimiques de synthèse, mais elle est très répandue dans les communautés économiques les plus pauvres.


Civette palmiste à bandes 03
Civette palmiste à bandes en captivité

STATUT ET CONSERVATION

La civette palmiste à bandes est inscrite en Annexe II de la CITES ainsi que dans la catégorie Vulnérable (VU) sur la Liste rouge de l'IUCN.

La civette palmiste à bandes est protégée dans certains pays tout au long de son aire, dont la Malaisie, la Thaïlande, Brunei, l'Indonésie et le Myanmar. En outre, elle est connue pour se produire dans plusieurs parcs nationaux et réserves, comme le parc national du Mont Kinabalu à Bornéo, la réserve forestière de Temengor en Malaisie et le parc national de Similajau au Sarawak.


Civette palmiste à bandes 04
Illustration de la civette palmiste à bandes

SOUS-ESPECES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît quatre sous-espèces distinctes de civette palmiste à bandes :

- Hemigalus derbyanus boiei

- Hemigalus derbyanus derbyanus

- Hemigalus derbyanus minor

- Hemigalus derbyanus sipora


Banded palm civet
En anglais, la civette palmiste à bandes est appelée
Banded palm civet

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communCivette palmiste à bandes
Autres nomsCivette palmiste à bandes de Derby
Hémigale zébré
English nameBanded palm civet
Español nombreCiveta de las palmeras rayada
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleViverridae
Sous-familleHemigalinae
GenreHemigalus
Nom binominalHemigalus derbyanus
Décrit parJohn Edward Gray
Date1837



Satut IUCN

Vulnérable (VU)

Civette palmiste à bandes 05
La civette palmiste à bandes

SOURCES