Manimalworld

Céphalophe à dos jaune (Cephalophus silvicultor)


Le céphalophe à dos jaune (Cephalophus silvicultor) est une des quinze espèces de céphalophes appartenant à la famille des bovidés dans le genre Cephalophus. Cette petite antilope, originaire du centre et de l'ouest de l'Afrique, est l'espèce de son genre ayant l'aire de répartition la plus vaste. Le céphalophe à dos jaune est également appelé Céphalophe géant.


Céphalophe à dos jaune (Cephalophus silvicultor)
Céphalophe à dos jaune (Cephalophus silvicultor)



DESCRIPTION

Le céphalophe à dos jaune est le plus grand parmi les espèces de céphalophes connues. Il mesure entre 1,25 et 1,90 m de long, environ 76 cm de haut pour un poids allant de 45 à 80 kg. La queue mesure entre 11 et 20 cm de long. Mâles et femelles se ressemblent en apparence, bien que les femelles soient légèrement plus grandes.

Le pelage est brun noirâtre sur la plupart de son corps avec une bande jaune sur ses membres postérieurs. La zone de la bouche est d'une couleur gris clair qui entoure ses lèvres blanches. Les jeunes céphalophes à dos jaune naissent de couleur brun foncé avec les flancs inférieurs tachetés de rouge. Ces couleurs cryptiques aident à se cacher des prédateurs de la forêt.

Le corps de ce bovidé est plus haut à la croupe par rapport aux épaules. La tête est longue et en forme de triangle. Les deux sexes ont des cornes courtes et cylindriques qui sont striées à la base. Celles-ci mesurent entre 8,5 et 21 cm de long. Une longue touffe de poils est visible entre la base des cornes.

Le céphalophe à dos jaune est doté de glandes odoriférantes situées en arrière de chaque œil. Contrairement à d'autres espèces d'antilopes, ces glandes sécrètent leur substance grâce à un regroupement de pores. Ces glandes odoriférantes sont utilisées pour marquer les limites du territoire.


Cephalophus silvicultor
Cephalophus silvicultor

HABITAT

Le céphalophe à dos jaune a une large aire de répartition au centre et à l'ouest de l'Afrique. Celle-ci part du Sénégal jusqu'en Zambie, bien qu'il soit rare et très localisé dans ces vastes régions. Cet animal réside dans pratiquement tous les types de forêts tropicales, tels que les basses terres, les forêts de montagnes, les mosaïques de forêts et de savanes, les forêts riveraines et parfois les habitats plus ouverts comme les clairières, les savanes, les savanes boisées ouvertes et taillis, et même les forêts secondaires ainsi que les plantations.

Il existe des preuves de compétitions interspécifiques entre le céphalophe à dos jaune et le céphalophe de Jentink (Cephalophus jentinki). Dans certaines situations, le céphalophe de Jentink peut forcer le céphalophe à dos jaune à quitter son habitat préféré pour qu'il puisse s'y établir.


Cephalophus silvicultor range map
Carte de répartition du céphalophe à dos jaune

ALIMENTATION

Le céphalophe à dos jaune est un mammifère herbivore dont le régime alimentaire se compose essentiellement de fruits, de feuilles, de pousses, de graines, d'écorces et de bourgeons. Fait étonnant pour un ongulé, il arrive parfois que cette antilope chasse de petits animaux comme des oiseaux, des tortues ou des lézards. Il lui arrive également de consommer des charognes.

Le céphalophe à dos jaune s'est spécialisé dans la consommation de fruits tombés des arbres et peut consommer des fruits ou des graines étant trop gros ou difficiles à manger pour les primates et les autres espèces frugivores. Les dents de ce céphalophe sont capables de mâcher l'écorce et les racines très dures. Une longue langue pointue et des lèvres mobiles permettent d'attraper aisément les feuillages. Sa grande taille l'oblige à se nourrir presque constamment.


Cephalophus silvicultor 01
Le céphalophe à dos jaune est un animal herbivore

REPRODUCTION

La plupart des observations sur la reproduction du céphalophe à dos jaune proviennent de spécimens captifs. L'oestrus a lieu une fois par mois tout au long de l'année. Après une période de gestation d'environ 151 jours, la femelle met au monde un seul petit. Le jeune céphalophe reste caché pendant 1 à 2 semaines dans la forêt, mais commence à manger des aliments solides très rapidement. Il est entièrement sevré au bout de 4 à 6 semaines. Le nouveau-né est uniformément brun noir. Les cornes et la couleur jaune de la croupe commencent à apparaître à l'âge de 7 mois. Les femelles atteignent leur maturité sexuelle entre 9 et 12 mois et les mâles entre 12 et 18 mois d'âge. À l'état sauvage, l'espérance de vie du céphalophe à dos jaune est inconnue. En captivité, il peut vivre jusqu'à l'âge de 10 ans.


Céphalophe à dos jaune en captivité
Céphalophe à dos jaune en captivité

COMPORTEMENT

Le céphalophe à dos jaune a un caractère secret, et ceci, combiné avec son habitat dense et inaccessible, signifie que peu de choses sont connues sur le comportement de cette espèce. Principalement solitaire, on peut néanmoins l'observer en couple et est actif de jour comme de nuit.

Lorsqu'il se trouve en présence d'un danger, comme un prédateur, ce bovidé se fige sur place. Les poils jaunes de sa croupe se hérissent. On ignore s'il s'agit d'un signal visant à alerter les autres céphalophes du danger ou encore pour attirer l'attention du prédateur, donnant ainsi une chance aux autres congénères de s'enfuir.

Le céphalophe à dos jaune n'est pas une espèce grégaire. Il se repose uniquement pendant la journée sous les arbres tombés, dans les sous-bois denses ou dans des creux dans le sol. Mâles et femelles partagent leurs territoires et ne s'associent que pendant la reproduction. En captivité, l'animal est exceptionnellement sensible au stress.


céphalophe à dos jaune 02
Le céphalophe à dos jaune est le plus grand des céphalophes

PRÉDATEURS

Comme pour la plupart des bovidés, le céphalophe à dos jaune est une proie de choix pour de nombreux prédateurs, tels que le lion, le lycaon, le léopard, le python royal, la civette africaine et les crocodiles. Lorsqu'il se sent menacé, il hérisse les poils jaunes de sa croupe et émet un appel avant de courir se cacher dans la végétation dense. Les jeunes céphalophes restent cachés dans la forêt pendant les sept premiers jours de leur vie pour échapper aux prédateurs avant de commencer à s'aventurer dans la forêt.


céphalophe à dos jaune 03
Gros plan d'un céphalophe à dos jaune

MENACES

La destruction des forêts et la chasse incontrôlée pour sa viande ont grandement influencé le déclin de certaines populations de céphalophes à dos jaune. Cette espèce est maintenant éteinte en Gambie et, éventuellement, au Rwanda. Les populations restantes sont en baisse, sauf pour celles qui sont protégées efficacement contre le braconnage où les populations humaines sont minimes. Si cette tendance se poursuit, le céphalophe à dos jaune est susceptible de devenir une espèce menacée d'extinction.


Céphalophe géant
Le céphalophe à dos jaune est également appelé Céphalophe géant

STATUT ET CONSERVATION

Le céphalophe à dos jaune n'est pas considéré comme une espèce menacée. Il est inscrit dans la catégorie Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge de l'IUCN et en Annexe II de la CITES.

Il est également susceptible de se produire dans un certain nombre de parcs nationaux tout au long de son aire, comme le parc national Outamba-Kilimi en Sierra Leone. Les quelques mesures prises pour protéger cette espèce ne sont pas suffisantes dans la mesure où la destruction des forêts d'Afrique centrale et la chasse incontrôlée continuent de sévir ne permettant pas de préserver l’espèce de toute extinction.

L'expansion humaine a provoqué un changement dans certains habitats africains de forêts matures et de clairières pour l'agriculture, impactant directement sur les populations de céphalophes à dos jaune dont la survie repose essentiellement sur l'habitat forestier. En effet, contrairement au petit céphalophe bleu (Philantomba monticola), qui peut vivre dans des habitats plus ouverts, le céphalophe à dos jaune nécessite un couvert forestier dense à cause de sa grande taille.


Yellow-backed duiker
En anglais, le céphalophe à dos jaune est appelé Yellow-backed duiker

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît quatre sous-espèces distinctes de céphalophe à dos jaune :

- Cephalophus silvicultor curticeps

- Cephalophus silvicultor longiceps

- Cephalophus silvicultor ruficrista

- Cephalophus silvicultor silvicultor


céphalophes à dos jaune 05
Il existe quatre sous-espèces de céphalophe à dos jaune

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communCéphalophe à dos jaune
Autre nomCéphalophe géant
English nameYellow-backed duiker
Español nombreDuiquero silvicultor
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreArtiodactyla
Sous-ordreRuminantia
FamilleBovidae
Sous-familleCephalophinae
GenreCephalophus
Nom binominalCephalophus silvicultor
Décrit parAdam Afzelius
Date1815



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

céphalophes à dos jaune 04
Le céphalophe à dos jaune

SOURCES