Manimalworld

Civette africaine (Civettictis civetta)


La civette africaine (Civettictis civetta) est une civette de la famille des viverridés (Viverridae) dont elle est le plus grand membre avec le binturong (Arctictis binturong). Originaire d'Afrique subsaharienne, la civette africaine est l'unique membre du genre Civettictis.


Civette africaine (Civettictis civetta)
Civette africaine (Civettictis civetta)



DESCRIPTION

Parmi les espèces de la famille des viverridés, seul le binturong égale ou dépasse la civette africaine en taille. Elle mesure de 67 à 84 cm de long (tête-corps), environ 40 cm de haut pour un poids allant de 9 à 20 kg. La queue mesure de 34 à 47 cm de long. Le dimorphisme sexuel est peu flagrant chez cette espèce.

La civette africaine est un mammifère facilement reconnaissable par sa coloration unique. La fourrure de la civette africaine peut varier du blanc au jaune pâle et brun rouille. Fait intéressant, il n'y a pas deux civettes africaines identiques, car chacun a un modèle de manteau unique de taches et rayures brun foncé ou noir. Les marques irrégulières du pelage sont plus importantes le long du dos et l'arrière-train offrant un excellent camouflage dans les forêts ainsi que les habitats les plus exposés. Les bandes noires qui entourent les yeux de la civette africaine ressemblent étroitement à celles du raton laveur. Les jambes, les pattes et la face supérieure de la queue touffue ont tendance à être noires, et cinq anneaux blancs incomplets s'enroulent autour de la queue, dirigés vers la pointe. Des stries blanches bordées s'étendent des épaules de la civette jusque derrière les oreilles.

La civette africaine a une grande tête avec un museau pointu, de petits yeux et de petites oreilles arrondies mesurant entre 5,4 et 5,8 cm. Comme toutes les civettes, la civette africaine possède des glandes périnéales qui produisent un fluide appelé civétone, qui se propage sur les marqueurs de son territoire afin de revendiquer son territoire. Autres traits distinctifs de cette civette sont l'arrière-train disproportionné et sa crête érectile dorsale.


Civettictis civetta
Civettictis civetta

HABITAT

La civette africaine est une espèce répandue et abondante en Afrique. On la trouve du Sénégal sur la côte ouest jusqu'au sud de la Somalie sur la côte est. Sa répartition s'étend vers le sud incluant le Botswana, la Namibie et l'Afrique du Sud, même si elle est plus restreinte et généralement ne se trouve que dans les régions du nord-est de ces pays. Elle occupe aussi l'île de Zanzibar.

Bénéficiant d'une variété d'habitat à travers l'Afrique, la civette africaine peut être observée dans les basses terres, les forêts de montagne, les marais et la savane ouverte et même les zones arides, à condition qu'il y ait de l'herbe haute à fournir des abris pendant la journée. Cette civette peut être vue du niveau de la mer jusqu'à des altitudes de 5 000 m sur le mont Kilimandjaro. Bien que la civette africaine ne dépende pas de sources d'eau permanentes, elle est généralement plus fréquente dans les zones le long des rivières.


Civettictis civetta range map
Carte de répartition de la civette africaine

ALIMENTATION

La civette africaine est un animal omnivore dont le régime alimentaire se compose de fruits, de mille-pattes, d'insectes, de petits mammifères, d'oiseaux, de reptiles, de grenouilles, de crabes et des végétaux. La volaille et les jeunes agneaux sont parfois mangés. Les proies sont principalement détectées par l'odeur et le son plutôt que par la vue.


Civette africaine 01
La civette africaine est l'un des plus grands viverridés

REPRODUCTION

La civette africaine s'accouple durant les mois chauds et humides de l'été d'août à janvier. Ce temps est favorisé en raison de l'importance des populations d'insectes. Les femelles peuvent avoir jusqu'à 3 portées par an. Après une période de gestation de soixante à 71 jours, la femelle donne naissance de 1 à 4 petits couverts d'une fine fourrure plus sombre, plus courte, et plus douce que celle des adultes.

Les petits naissent à un stade avancé par rapport à la plupart des carnivores. Ils sont en mesure d'explorer à la naissance, et les pattes de derrière peuvent déjà soutenir le corps au bout de cinq jours. Ils commencent à quitter le nid entre 17 et 18 jours, et les premiers signes de comportement de jeu sont observés à environ 2 semaines. Les jeunes sont complètement dépendants du lait maternel jusqu'à environ 6 semaines. Après 42 jours, leur mère leur fournit de la nourriture solide. À 2 mois, ils sont capables de capturer leur nourriture pour eux-mêmes et à 1 an ils peuvent déjà se reproduire. La durée de vie moyenne d'une civette africaine est de 10 à 20 ans.


Civette africaine 02
La civette africaine est un viverridé africain

COMPORTEMENT

La civette africaine est une espèce nocturne et secrète dont on ne connaît que peu de choses sur ses habitudes dans la nature. C'est une civette solitaire, principalement active juste avant le coucher jusqu'au levé du soleil. Pendant la journée, les femelles accompagnées de petits dorment dans un nid, tandis que les civettes africaines mâles et femelles sans petits vont dormir dans la végétation dense. Ce viverridé marque son territoire et sa présence grâce aux sécrétions des glandes périnéales. Cette sécrétion glandulaire a une odeur musquée forte qui peut durer jusqu'à trois mois.


Civette africaine gros plan
Gros plan d'une civette africaine
© Johan Bordonné

MENACES

La civette africaine est exploitée pour sa sécrétion péri-anale, utilisée comme fixateur pour les parfums. Même si des alternatives synthétiques sont disponibles depuis plus de soixante ans, cette substance reste un produit d'exportation important dans plusieurs pays, dont l'Éthiopie et le Niger. La civette africaine est communément chassée au Niger pour les marchés où la demande en peaux et viande sévissent encore.

De rares souches de la rage peuvent également affecter la civette africaine, et on pense que la mangouste rouge (Galerella sanguinea) peut agir comme transmetteur de cette maladie à l'état sauvage.


Civette africaine 04
La civette africaine est une espèce commune

STATUT ET CONSERVATION

La civette africaine n'est pas considérée comme une espèce en danger. Elle est inscrite en Annexe III de la CITES et classée comme Préoccupation mineure (LC) sur la Liste rouge des espèces menacées de l'IUCN.

L'aire de répartition de la civette africaine est largement étendue et elle se produit dans de nombreuses zones protégées. Il est néanmoins important d'investir dans des méthodes durables pour la collecte de musc de civette pour éliminer la nécessité de maintenir cette espèce en captivité.


African civet
En anglais, la civette africaine est appelée African civet

SOUS-ESPÈCES

Selon la classification actuelle, l'ITIS reconnaît six sous-espèces distinctes de civette africaine :

- Civettictis civetta civetta

- Civettictis civetta australis

- Civettictis civetta congica

- Civettictis civetta pauli

- Civettictis civetta schwarzi

- Civettictis civetta volkmanni


Civette africaine 05
Portrait de la civette africaine

CLASSIFICATION


Fiche d'identité
Nom communCivette africaine
English nameAfrican civet
Español nombreCiveta africana
RègneAnimalia
EmbranchementChordata
Sous-embranchementVertebrata
ClasseMammalia
Sous-classeTheria
Infra-classeEutheria
OrdreCarnivora
Sous-ordreFeliformia
FamilleViverridae
Sous-familleViverrinae
GenreCivettictis
Nom binominalCivettictis civetta
Décrit parJohann Christian Daniel von Schreber
Date1776



Satut IUCN

Préoccupation mineure (LC)

La civette africaine
La civette africaine

SOURCES